Tunisie – Six députés ont totalisé zéro présence en mars à l'ARP    Tunisie – Revoilà le Bac Sport, et revoilà les dégâts    Culture : Adam Fethi au ministère pour l'avenir du livre    Examen du programme de coopération avec l'UE en matière de droits des femmes et de l'enfance    Tunisie - Finances:    Jazz à Carthage: «Finies les initiatives 100 pc privées», ultimatum de Mourad Mathari    Tunisie-Change : L'euro et le dollar font du surplace    Tunisie : pas d'augmentation du prix du Hadj pour cette année    Tunis : Voici de quoi parleront Obama et BCE à la Maison Blanche    Bientôt la société "UADH" du groupe Loukil sur la cote de la bourse    Entre 2800 et 3000 Tunisiens ont rejoint des groupes terroristes en Irak et en Syrie (Rafik Chelli)    Tunis : Le visa n'est plus exigé pour les ressortissants de nombre de pays africains et de la Jordanie    Tunisie :    Tunis : La loi sur les stupéfiants finalement amendée pour les consommateurs    Tunisie , Sécurité : Opération sécuritaire blanche à l'ARP : Pour un système sans failles !    Nouvelle hécatombe en Méditerrannée    Libye : Les autorités éthiopiennes confirment le meurtre de 30 de leurs ressortissants    Finlande-Elections : Les centristes en tête et les extrémistes en deuxième position    Ligue des champions (1/8 finale-aller) : Courtes défaites de l'Espérance et du CS Sfaxien    Tunisie: Le quotas de pèlerins fixé à 8300 pour cette année    Tunis : Les impayés de la Steg s'élèvent à 638 Milliards à ce jour    Entre doléances et accusations    Qui n'a pas débrayé ?    Les dettes de la société « Ellouhoum », l'une des priorités du département du commerce    Le naturel, une alternative au biologique    Nigeria : une mystérieuse maladie rend aveugle et tue dans les 24 heures    Internet: Quatre moteurs de recherche respectueux de la vie privée    Négociations salariales, les majorations fixées à 50 dinars et la signature prévue pour le 1er mai    Tunisie- Après le grand remue-ménage, Ettakatol se réogarnise    La Tunisie honorée par l'Organisation arabe du travail au Koweït    Quand le cinéma ressuscite le patrimoine    Attention aux virages    Coupe de la CAF (8èmes de finale aller): les résultats complets    Tunisie : démarrage des épreuves du Bac Sport 2015    Libye : 100 mille Tunisiens ont perdu leur emploi    Yémen: Le parti de l'ex-président se félicite de la résolution de l'ONU    Coupe de Tunisie (huitièmes de finale, tirage au sort) – Choc palpitant entre l'ES Sahel et le Club africain    Le Kef : Arrestation de 18 individus pour diverses affaires de délits    Spectacle « La Vie est un songe » de Pedro Calderon de la Barca: Appel à audition pour des artistes tunisiens    Tunis : 77 plaques de résine de cannabis saisies au port de la Goulette    Au bout du suspense !    A la japonaise    Le match des occasions perdues    Tunisie: Deux recruteurs de djihadistes arrêtés à Monastir    Tunis : Aucune divergence entre le MAE et la Présidence de la République, assure Taieb Baccouche    Université : Le Premier Congrès de Brachylogie au Maroc, un grand succès et de nombreux projets    Tunisie , Tourisme : Carthage honorée par la visite de Mme Pellerin, Mme Rekik et les artistes français    La sélection    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.