L'ARP organise une plénière pour fêter le Prix Nobel de la Paix    Rafaâ Ben Achour : La bipolarité politique en Tunisie n'est pas une mauvaise chose    Tunisie - Corruption :    Tunisie: le nouveau Code de l'investissement autorise le libre transfert des bénéfices et des actifs à l'étranger    Business Model Canvas Day ce 24 février chez Cogite    Election du nouveau Comité Directeur des Jeunes Experts Comptables    L'enlisement est-il inévitable ?    Tunisie : L'UGTT appelle le ministère de l'Education à assurer la sécurité des élèves    Photo du jour : Deux ‘Chapati' à 3DT500 pour les couples... Saint Valentin oblige    En vidéo : Mehdi Ben Gharbia perd son sang froid face au juge Ahmed Rahmouni    Protection des travailleurs migrants :    Championnat d'Italie – 25e journée: les résultats    Volley – Jeux olympiques 2016 (tournoi qualificatif dames) : la Tunisie évoluera dans le groupe A    Coupe de la CAF – Programme du tour préliminaire aller    Médenine : Mandats de dépôt contre trois gardes-nationaux    Tunis : Une aide financière allemande de 35 MD pour la région de Jendouba    Tunis : Report du Sommet Arabe sous une demande de l'Arabie Saoudite    Mont Mghilla : Saisie de médicaments, de provisions et de pilules contraceptives    Kairouan : 12 ouvriers agricoles blessés dans un accident de la route    Egypte: 69 personnes blessées après un déraillement d'un train    Le Top 5 des séries TV du moment    Environ 1800 entreprises commerciales participent aux soldes d'hiver 2016    Trois bateaux ayant à bord 32 pêcheurs de Zarzis saisis par les gardes-côtes libyens    Le taux de couverture de la balance alimentaire régresse à 65,1% en janvier 2016    De la pluie et du vent sont prévus pour ce vendredi 12 février    volonté de continuer à appuyer l'expérience tunisienne en matière de réforme judiciaire    Tunisie - Social :    Tunisie - Economie :    Libye 32 pêcheurs tunisiens retenus par les autorités libyennes    En photos : Découverte d'un camp terroriste au Mont Mghila    La gueule de bois des producteurs d'alcool    L'Elysée annonce un remaniement    Tunis : L'Armée fait exploser deux mines posées par les terroristes au mont Sammama    Mourinho dirigera Manchester United la saison prochaine    Trancher le nœud gordien !    Dépoussiérer l'art populaire    Hommage et nouveautés    Tunisie , Régions : Une dangereuse cellule terroriste démantelée et 4 de ses membres arrêtés    Tunisie , Gouvernement : Habib Essid limoge le gouverneur de Gafsa    Floraison d'œuvres collectives    Les choses sérieuses commencent    A la découverte du continent    Tunisie , Sécurité : La Libye renvoie 8 présumés terroristes tunisiens à bord d'un avion libyen ayant atterri à l'aéroport Sfax Thyna    Maroc: l'entraîneur Badou Zaki remplacé par Hervé Renard    32ème édition de la foire internationale du livre de Tunis: nouveautés et défis    Tunisie , Culture : Les 12 projets de concerts retenus dans le cadre de la compétition officielle des JMC 2016    La Tunisie et ses hammams mis à l'honneur à Paris    Hebdovisions : Ce grand danger qui nous guette !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.