Tunisie : Le Gouvernement traine à reconnaître la société civile    Mourad Mazi : Ce sont les contrebandiers qui sont à l'origine de la fermeture de mon débit d'alcool !    Kerkennah : Deux morts dans la chute d'un poteau de la Serept    Maroc : Une destination touristique médicale de choix !    Noureddine Taboubi : Nous n'avons plus besoin de prêts de la part de l'UE mais de formations    Tunisie : Deux millions d'Algériens attendus pour la saison estivale    Attaque de Londres : Une vidéo montre comment la Première ministre britannique a été exfiltrée    Foot – Ligue 2 (play-off): Résultats de la 1re journée    Etablissement de la télévision-FTF : Elargissement des relations de partenariat    Ligue 1 (play-out) – 5e journée: Le CA Bizertin veut recevoir l'AS Gabès à El Menzah    Prévisions météo pour le weekend: Des passages nuageux sur la plupart des régions, samedi    Tunisie: Saisie de produits explosifs au Mont Semmama    Mohamed Abbou appelle à la désobéissance civile    Tunisie : Les agents de la douane protestent les 24 et 25 mars 2017    Egypte : Dix soldats abattus lors des affrontements avec Daech    Délégation parlementaire tunisienne à Damas : controversée et bénéfique    Sahbi Ben Frej : Les autorités ne se soucient pas des Tunisiens emprisonnés en Syrie    La STAR propose un dividende de 2.7 D par action, contre 9.2 en 2016    Les délégués à l'enfance ont reçu plus de 10 000 signalements en 2016    On ne peut ménager la chèvre et le chou    Le Cepex organise la 2ème série de « Parlons Export »    En vidéo : Ferjani Sassi Joueur du mois By Coca-Cola    En vidéo-Enactus ISI : Tous les détails sur le spectacle MAHOUCH MAWJOUD de Karim El Gharbi    Les commerçants du prêt à porter et des chaussures ferment leurs boutiques le 28 mars    Forum Mobilités et diasporas du 30 mars au 1e avril 2017    La présidence de la République présente ses condoléances à la reine de Game Of Thrones    Fondation Arts & Culture by UIB : partenaire officiel de la 33ème Foire Internationale du Livre de Tunis    Introduction de la société « Atelier du Meuble Intérieurs » sur le marché principal    La Tunisie condamne l'attaque terroriste de Londres    Béji Caïd Essebsi reçoit Kurt Buck    En photos...L'ambassadeur de Suède en Tunisie : La beauté de sud tunisien m'a coupé le souffle...    Emile Lahoud reçoit les députés tunisiens    Vers la consolidation de la coopération tuniso-soudanaise    Tunisie : Le gouvernement appelé à agir pour le rapatriement des enfants bloqués dans les prisons libyennes    Noureddine Taboubi : Il n'y a pas d'accord avec Youssef Chahed pour le limogeage de Néji Jalloul    Ouverture de la Foire internationale du livre 2017 à partir du 24 mars    En vidéo...Attaque à Londres : Témoignage d'un député présent à l'intérieur du Parlement    Présidence du gouvernement : 4 grandes réformes à l'horizon    Khaldoun Badri élu à l'académie européenne des sciences et des arts    Tunisie : La poterie de Sejnane patrimoine universel de l'UNESCO?    Le Grand Prix historique de Tunisie renait à Hammamet à partir du 20 avril    La foire du Livre refuse un stand à une plateforme de partage de livre en ligne    Tunisie : Le menu des Journées de la francophonie    TV5Monde tourne 5 émissions au musée du Bardo. Chahed et Rekik en guest-star    Un finale 100% Djerbienne au Tournoi régional de la DNC à Médenine    Comment perdre ses poignées d'amour ? Voici quelques exercices efficaces à faire chez soi    Salon Medibat : Sfax, capitale mondiale du bâtiment du 8 au 11 mars 2017    FESPACO 2017 : Le film tunisien ''On est bien comme ça'' remporte le Poulain de bronze    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.