Tunisie-«Nos ressources, clé de nos emplois» : L'ASM Tozeur coopère avec la GIZ pour booster la région et ses emplois    Tunisie : le taux de croissance atteint 2% au cours du deuxième trimestre 2014    Tunisie , Energie : Nouvelle menace de coupure d'électricité les 17 et 18 septembre    Tunis : L'autorisation préalable pour l'exportation les fruits et légumes annulée    Ahmet Davutoğlu, investi «vice Sultan» de Turquie    Tunisie: Les gardes-côtes interceptent un chalutier de pêche égyptien au large de Zarzis    L'armée camerounaise dit avoir tué 27 combattants de Boko Haram    L'Allemagne précisera dimanche son soutien armé à l'Irak    Le nouvel horaire de travail à Tunisie Télécom    AP: Tunisie: Imed Trabelsi entame une grève de la faim sauvage    Malgré la menace du syndicat, pas de report de la rentrée scolaire    Tunisie : Imed Trabelsi entame une grève de la faim    Tunisie - Tous les députés d'Al Joumhouri seront reconduits pour les législatives hormis Ahmed Nejib Chebbi    Coopération :    Tunis : 70 % du corps électoral déjà inscrits, selon Chafik Sarsar    Daech dans les rues d'Oran    Ligue 1 (J3): ESS- CA, liste des joueurs clubistes convoqués    Le déclic a eu lieu    Clairvoyance et efficacité    CSS et CSHL : la bonne opération    MG enregistre une évolution de 35%    Tunisie : les 25% du baccalauréat ramenés à 20%    Finalisation de l'opération en octobre prochain    A travers les régions    Grève reportée    Tunisie , Affaires sociales : Aides financières pour les enfants de 850 mille familles nécessiteuses    Tunisie , Education : Fethi Jarray ministre de l'Education revient sur le boycott de la rentrée scolaire et d'autres sujets Vidéo    Tunisie : Arrestation de 1360 éléments terroristes    Le Pdg de Bloomfield Investissements attendu à Nouakchott jeudi    Au tour des milices rivales    Terrorisme : Qui est et comment est née Daech ! Vidéo    MI: Le terroriste Saber Khemiri arrêté avec deux complices    Retour imminent de Mondher Zenaidi en Tunisie    «Les indicateurs restent au vert»    «Des principes difficiles à appliquer»    Le CPR choisit six femmes têtes de liste    Festival Off To Tabarka : Pour encourager le tourisme musical    L'essentielle remise en question    Entre fantastique et imaginaire    Football:ligue :ESS-CA: L'affiche de la 3ème journée    EST : retour de Ben Hamoudi et Ben Akrémi    Hand ball:Tournoi de l Ariana    Une gageure    Persiste et résiste    Foot: programme TV du mercredi 27 août    L'Algérie et l'Afrique aux rencontres cinématographiques de Hergla    Tunisie , Régions : Le public du Festival de Monastir reproche à Walid Tounsi son éclipse suite à une coupure de courant    Connaître son histoire permet de mieux avancer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.