Pour le développement des capacités de l'Armée    FTF-Assemblée générale ordinaire : Le déficit ramené à 2 millions de dinars (Al Jary)    La stabilité sociale dont la Tunisie a vraiment besoin ne peut se réaliser en dehors d'un nouveau cycle de négociations sociales    Le conseil des ministres décide la création d'une cour d'appel à Jendouba et de deux chambres criminelles à Mahdia et Siliana    LG présente son système Multiroom Music Flow compatible avec Google Cast    Afghanistan: le chef emblématique des talibans, le Mollah Omar, serait mort    Tunisie Finances :    Etats-Unis: le plus jeune greffé des deux mains a 8 ans    Tunisie - Italie :    Tunisie- Arrestation de 6 persoones appartenant à des organisations terroristes    Tunisie-Samsung : noyez la vieille habitude du prétraitement de vos vêtements    Installation de la nouvelle délégation spéciale de la municipalité de l'Ariana    Officiel: Michel Platini candidat à la tête de la Fifa    CA : l'Eldorado ?    Sans témoin ni document    Al Qaïda et des rebelles s'approchent de Lattaquié    La défense de Baghdadi Mahmoudi portera plainte contre Hamadi Jebali    Rebondissements dans l'affaire des nuisances de Tunisie-Sucre de Bizerte    Le vaccin inspire encore la méfiance    Le prodige «rotanisé»    Volleyball : la Tunisie en finale du championnat d'Afrique et qualifiée pour la Coupe du monde    Le Tunindex gagne 0,47%    Nigeria :    Tunisie- Le syndicat de la Garde nationale demande une réunion d'urgence avec le président de l'ARP    Tunisie-BCT : des crédits «exceptionnels» pour les professionnels du tourisme    L'intérêt général avant tout    Absences déstabilisantes    Les ambitieux    Solidarité avec la Tunisie    Sécurité et développement, défis majeurs    Tunisie : l'IATA suspend, officiellement, Syphax Airlines en raison d'impayés    85% des résidents sont des Algériens et des Tunisiens    Campagne sécuritaire    Arrestation de 520 individus    Hand-Mondial juniors (garçons U21)–Huitièmes de finale : La Tunisie battue par la Roumanie    L'Orchestre symphonique de Pau à Carthage: un voyage sensoriel vers le pays des Mille et une Nuits    Un millionnaire propose une idée sidérante pour régler le problème de la migration dans le monde    Tunisie- le coût du pélerinage fixé à 8078 dinars    Ligue des Champions (3è tour aller): les résultats du mardi    Une promenade à travers les sculptures    Usage des armes en dehors des horaires de travail, un agent de police arrêté à Mahdia    Sacré Jaziri !    En photos : spectacle "3efcha mon amour" de Wajiha Jandoubi au festival d'été de Nabeul    Orchestre Symphonique de Pau en Tunisie: Faycel Karoui et Alia Sallami à la redécouverte de Shéhérazade (Déclarations)    Par « solidarité », François Bayrou passera cinq jours en Tunisie    Medenine : Rencontre pour la promotion de l'investissement privé dans les villes frontalières tuniso-libyennes    Et si ce n'est pas le tien, c'est "Mon plaisir" et le Bon    Tomorrow Island festival 2015 du 31 juillet au 2 août à Djerba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.