Chafik Sarsar : Le B3 n'est pas obligatoire en vertu de la loi électorale (Audio)    Ligue 1, J2: Les matchs du mercredi et le programme TV    Club Africain - Stade Tunisien: Compos probables    Mercato: Ammar Jemal quitte officiellement le Club Africain    CAN 2015:Des Mauritaniens pour Tunisie-Botswana    Un point par-ci, un point par-là    Salifu tient la corde    Zarzis sur un nuage    Gaza : La femme et la fille du commandant des Brigades d'Al Qassem tombent en martyres    Tunis : Un soldat blessé par balle à Jebel Chaâmbi    Ghazi Jribi à Asharq Al Awsat : La lutte contre le terrorisme est un combat de longue haleine !    Tunisie: Qu'en est-il de la blessure d'un soldat à Châambi?    Traque des terroristes au mont Chaâmbi: un militaire légèrement blessé (Défense)    Santé:    Le ministère de la Défense Nationale dément les opérations militaires conjointes avec l'Algérie    Une cellule conjointe de suivi    Un Tunisien obtient son Bac en France à l'âge de 14 ans    Tunisie , Régions : Une femme complètement calcinée dans un incendie à Sfax    L'UGTT appelle à accélérer l'ouverture des négociations sociales dans le secteur public    Djerba : Le ministère du Commerce approvisionne les boulangeries en farine    Tunisie , Fait divers : Une fille de 16 ans séquestrée et violée à répétition depuis l'Aïd retrouvée par des agents de la Garde Nationale    Tunisie: Arrestation d'un extrémiste religieux au Kef    Tunis-Zaghouan : 320 mille dinars d'aides à 8 mille élèves et 700 étudiants    Tunisie - Emplois:    JOJ-2014 (hand) - 1ère journée: La Tunisie battue par le Qatar 23-26    Tunisie , Partis politiques : BCE aurait décidé de remplacer son fils par Faïza El Kéfi à la tête de la liste Tunis 1    Tunisie - Nominations:    Le SNJT poursuit en justice le député Brahim Gassas    Tunisie - ONU:    La dernière ligne droite    Cinq omdas démis de leurs fonctions    Tunisie: Zied Lâadhari croit fort en les chances d'Ennahdha au Sahel    Pas d'augmentation des prix    Tunis : Economic Auto dévoile la nouvelle Mazda3    Tunisie : utilisez vos «points Merci» Ooredoo pour l'achat des prestations proposées par Traveltodo    Tunisie - Tourisme:    Tunisie - Agriculture:    Tunisie - Gestion aéroportuaire:    Deux conventions de financement avec la Banque mondiale    Tunisie : une vidéo choquante d'une tortue de mer égorgée gisant dans son sang    Si Said, merci pour tout    Palestine, culture : Décès de Samih al Qasim, un grand poète et militant palestinien    Tunisie , People : Manel Amara entame le mouvement Ice Bucket Challenge en Tunisie !    Une soirée rétro aux tendances variées    C'est reparti pour une nouvelle édition    Un point de rencontre nommé Edimbourg    Marzouki donne le coup d'envoi de la campagne des vendanges et inaugure la 53ème édition du festival de la vigne    Moncef Marzouki à la fête des vignobles, dans sa ville natale (vidéo)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.