La HAICA inflige des sanctions à plusieurs radios et télévisions dont « Nessma TV » et « Hannibal TV »    Le SNJT appelle les établissements médiatiques n'ayant pas signé les cahiers des charges à se conformer à la loi    Tunisie , Régions : Borj Cedria, décrétée zone infestée par la rage pour une durée de trois mois    Tunindex se replie de 0,27% à la fin de la séance    Augmentation des prix du lait: l'UTAP et l'UTICA accordent au gouvernement un délai de 15 jours    CA : Vers le prolongement du contrat de Jabou    CSS: Point de presse de Ghrairi    ASM: Confiance absolue en Kebaier    Entretien à l'Elysée entre François Hollande et Mohamed Ould Abdel-Aziz    La proclamation d'un cessez-le-feu attendue après la rencontre des protagonistes de la crise libyenne    L'ANC soutient Zuma suite à de nouvelles révélations dans l'affaire du contrat d'armement en Afrique du Sud    Tunisie-Permis de conduire: seuil minimum des tarifs bientôt fixé    1ère exposition personnelle d'El Seed en Tunisie à partir du 03 octobre    Tunisie - Plus de 50 équipages au Rallye international Desert Raid 2014    Stafim Peugeot crée son nouveau centre de formation    Orange offre plus de volume de connexion à tous ses clients Clé 3G Pass en plus d'internet illimité le soir    Tunisie – Des unités mixtes de l'armée et de la sûreté sécuriseront les élections    Tunis : Enième grève à Djerba    Algérie : 3000 soldats pour sécuriser les compagnies énergétiques étrangères    Le Méa Culpa d'Obama dans la gestion du phénomène « DAECH »    Algérie : Lutte antiterroriste : Le général Tartag rappelé à la rescousse    L'ensorceleuse    Pourquoi exclure la Tunisie ?    Préserver la propriété intellectuelle    Et l'Ami tira sa révérence    Rached Ghannouchi : Il y a un risque d'attentats et d'assassinats en Tunisie    CAN 2015: Sénégal vs Tunisie, désignation des arbitres    Tunisie , Gouvernement : Cinq nouvelles nominations au ministère de l'Agriculture    Départ : le 8 octobre    L'actrice tunisienne Leila Ben Khlifa gagnante de "Secret Stroy 8" sur TF1 (vidéo)    Chasse :    Le personnel de Géant en grève    Tunisie : Tunisia Awards a tourné au fiasco ?    Alerte, ils sont vraiment de retour !    Les trois facteurs de salut    Les Etats Unis ont sous-estimé l'Etat islamique- Obama    L'homme qui a incarné les espoirs du nationalisme arabe    Tunisie , SNCFT : Réduction de 30% à bord des trains en faveur des personnes âgées    Notre objectif, rétablir la paix parmi les Tunisiens    Tunisie-Parrainage électoral : certains députés risquent une peine de 20 ans de prison    L'UGTT s'oppose au report des négociations salariales dans le secteur public    Tunisie :    El Hamma : Une grève générale fait suite à une journée de colère    Tunisie - Agriculture :    Ligue 2 (3è journée): résultats et classements    Gahzi Ghrairi, nouvel entraîneur    Tunisia Awards : Amel Karboul échoue, là où elle devait réussir    Patrimoine en danger : le lycée de la Rue du Pacha en exemple    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie, le Djihadiste Abou Kousay : 2000 tunisiens combattent en Syrie et 13 tunisiennes font le Djihad de Nikah ! L'opposition se méfie des combattants maghrébins !
Publié dans Tunivisions le 22 - 03 - 2013

Le Djihadsite tunisien Abou Kousay, qui vient de s'échapper de la guerre en Syrie pour retourner en Tunisie, s'est exprimé sur le sujet de la guerre civile syrienne et le rôle des tunisiens dans cette guerre dans une interview parue au journal Assarih dans son édition d'aujourd'hui vendredi 22 mars 2013.
Abou Koussay révèle que 2000 jeunes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent en Syrie avec les rebelles islamistes. Il également estimé que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie et elles sont actuellement dans ce pays pour faire le Djihad de Nikah qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l'opposition. Celle qui les supervise n'est autre qu'une danseuse de la chaine Ghinwa portant le nom d'Oum Jaafar.
Abou Kousay indique qu'il y a une ligne directe pour envoyer les Djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les territoires syriens à travers la Turquie. C'est un voyage qu'Abou Kousay regrette, surtout, après avoir découvert que les tunisiens sont exploités et maltraités. Les tunisiens sont traités comme des esclaves exploités pour renverser le régime syrien. Par conséquent, le combattant tunisien a pris la décision de s'enfuir.
C'est un témoignage qu'on espère qu'il soit pris en considération par ceux qui prêchent l'unité entre les pays arabo-musulmans en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l'opposition qui se dit syrienne sont réunis par un sentiment de racisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l'appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants orientaux qui se méfient de leurs « frères » maghrébins.
Depuis quelques semaines, Karbousi, un journaliste qui était sur terrain a déclaré que les cadavres des combattants non-syriens sont souvent mis en feu. Les blessés tunisiens et libyens ne sont pas traités, et parfois tués pour que le régime ne les prenne pas en otage. Ce témoignage a été confirmé par un combattant libyen qui s'est échappé de la guerre civile syrienne. Bref, la fraternité entre les deux continents a ses limites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.