Le Phare, le concours de création d'entreprise ce 23 février 2019 à l'UTICA    Khaled Babbou, en route pour la présidence de la confédération africaine de Rugby    Aïssa Baccouche: Le vieux renard et le jeune loup    Tunisie – Ben Guerdène : De graves accusations à l'encontre du ministre de la santé    Tunisie – AUDIO : Ridha Belhaj : Il n'y a que BCE qui puisse sauver Nidaa Tounes    Tunisie-Ligue 1: Classement général    CAN 2019 : La compétition se déroulera dans 6 stades    Tunisie – AUDIO : Ghannouchi envisagerait d'écarter le gouvernement de Chahed avant les élections    Tunisie – VIDEO : Moknine : Ghannouchi accueilli aux cris de « Vive Ben Ali »    Ben Hatira met le cap sur la Hongrie    La FAO appelle les élèves à changer leur comportement    Plus de 600 exposants au rendez-vous    Le ministère des A.E. suit la situation de près    Un portrait de l'Amérique au vitriol    L'émissaire de l'ONU s'active    Ni violation de la loi ni gaspillage de l'argent public!    «La justice est la seule à pouvoir trancher»    Le Club Africain endeuillé par le décès de son ex dirigeant Lotfi Zahi    Youssef Chahed confie au Figaro que René Trabelsi est un tunisien comme tous les autres    Rebondir malgré tout    Se remettre en selle    Une mobilisation sans précédent    Est-il possible de contenir la montée des prix ?    Un pavillon Habib-Bourguiba à la Maison de Tunisie    Les frais seront fixés à la mi-mars    Une prise de conscience et après ?    Des œuvres invitant à la méditation    Humour et bonne humeur !    Sept pièces sélectionnées pour la compétition officielle    No Comment    Tunisie: Arrestations après des affrontements nocturnes à Barraket Essahel    Programme TV du dimanche 17 février    Egypte : Elimination de sept terroristes dans le Nord Sinaï dans une opération où est décédé un officier de police    Viol et meurtre de la vielle femme de 86 ans à Kairouan : Les 5 accusés condamnés samedi à la peine de mort par pendaison    TN FAME-[vidéo] Rencontre avec Kais Ben Farhat    Bourse de Tunis : Le revenu global des sociétés cotées passe à 16.2 milliards de dinars (+12,2%)    France [Vidéo]: Manifestation des gilets jaunes à Paris pour la 14ème semaine    Partenariat stratégique entre l'UMA et la Chambre Economique Européenne du Maghreb    La marque Tunisienne de prêt-à-porter Gyzel lance son site Gyzel.tn    Evénement AI Hackathon à l'ENSI les 23 et 24 Février 2019    Etats-Unis: Cinq morts dans une fusillade à Chicago    Film Fatwa au cinéma: Horaires et salles tunisiennes qui projettent le film    14 Tunisiens kidnappés en Libye    Attaque à l'acide dans le métro à Paris, un jeune homme gravement blessé    L'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis célèbre son 50e anniversaire    Tunisie : Saison terminée pour le joueur du CSS    1er Festival International de la B.D. de Tunisie à Sousse du 20 au 23 mars 2019 (Programme)    Tunisie- Tournage d'une série Netflix en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entre ciel et terre
A Space Odyssey? Oddity aux JTC
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 10 - 2015

L'affluence massive du public pour cette pièce est un indice sur le degré élevé de la curiosité du public des JTC à l'égard du théâtre japonais dont les expériences sont aussi nombreuses que riches.
Le Carré d'Art d'El Teatro a eu du mal à contenir le public jeudi 22 octobre, à l'occasion de la présentation de la pièce japonaise A Space Odyssey ? Oddity, produite par KPR — Kaimaku Pennant Race, mise en scène par Yu Murai et interprétée par Taka.o.k.a.saki Takuro, G.K. Masayuki, Nene Okubo et Akihiro Kohama.
L'affluence massive du public pour cette pièce est un indice sur le degré élevé de la curiosité du public des JTC à l'égard du théâtre japonais, dont les expériences sont aussi nombreuses que riches. Dès le début de la pièce, le ton a été donné. Une atmosphère surréaliste, trois postes de télévision déroulant à la fois la traduction en anglais du texte et des images indéchiffrables. Trois cosmonautes, que rien ne rassemble, sont perdus entre ciel et terre, confrontés à leur solitude et l'incommunicabilité et à la perte certaine. Une situation de huis clos où le sens du moment n'est perceptible qu'à travers les gestes chaotiques des protagonistes. La civilisation est perdue, ce qui plonge les personnages dans un univers existentialiste où la mémoire semble incapable de restituer les clés de la connaissance. 1969, c'est l'année de la consécration de l'épopée de l'espace. On est sur la lune et bien au-delà de cette planète tant convoitée. La Terre est derrière nous, loin de nous. Il ne reste rien du passé sauf quelques miettes de souvenirs épars que les protagonistes s'entêtent à réorganiser comme des pièces de Lego. Mais sommes-nous sur Terre ou dans l'espace ? C'est l'un des paradoxes de cette pièce où les comédiens se mélangent avec le public à la recherche d'un Sud perdu. Mais faut-il chercher le Sud ? Y a-t-il un Sud ? A défaut d'une réponse, chacun devra trouver son propre Sud, une métaphore d'une grande puissance sur le sens de la vie, de la vérité absolue... A Space Odyssey est une pièce théâtrale moderne interprétée par des monstres d'acteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.