REMERCIEMENTS: Hédia AOUALI veuve Hachemi Ben HENDA    Analyse constitutionnelle et politique: Conseil de sécurité Versus remaniement ministériel    Un jour difficile    Tunisie: Le FMI juge que les autorités tunisiennes ont su répondre aux enjeux de la pandémie    Huile végétale subventionnée: Introuvable dans les points de vente    Le marché boursier perd 0,53% à la fin de la séance    L'ITCEQ lance son portail sur la compétitivité de l'économie tunisienne    Football : Programme TV de ce mercredi 27 janvier 2021    LIGUE 1 — 10E JOURNEE | CA-USM : sortir de l'ombre    Ligue 1 – Matches avancés de la 10e journée: L'EST survole l'OB, le CSS revient de loin !    JSK: Ne plus traîner en chemin    Tunisie: Mohamed Ammar: Kais Saied apportera dans quelques jours le vaccin russe    Tunisie : Ghannouchi répare "le préjudice moral" subit par les députés Al Karama et dénonce la violence à leur égard    Météo | Vents forts et pluies éparses en fin de journée    Des malversations dans un centre postal spécialisé, selon l'INLUCC    Retour au calme à Sbeïtla    Les parents d'élèves appelés à inciter leurs enfants à assister aux cours    Covid-19 et vaccin : Quel est l'état de la vaccination en Afrique ?    Théâtre| « Martyr » de Fadhel Jaïbi: Explosion nihiliste dans une structure morte    18e édition du Festival des cinémas d'Afrique du pays d'Apt (Fcapa) — Table ronde «Circulation immatérielle des films»: L'expérience collective du grand écran avant tout    Démarrage du cycle euro-tunisien destiné aux professionnels de la culture    Tunisie- Yassine Ayari rappelle les mesures prises par le gouvernement au profit des classes aisées    Conflit d'intérêts au sein de la Caisse des dépôts et consignations    Tunisie [Audio +Photos]: Déclarations après match Espérance Sportive de Tunis contre Olympique de Béja    Tunisie : Le gouvernement Mechichi II franchit l'écueil du Parlement !    Tunisie- Une guerre où tout le monde a tort et tout le monde sera perdant !    Bloqués en Malaisie, des Algériens menacent de saisir l'ONU    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis s'amuse avant le derby    La réponse de Mechichi à Saïed : "Le populisme clivant, contre l'action bénéfique"    Amine Mahfoudh évoque le flou constitutionnel qui entoure les remaniements ministériels    Le patronat libyen sollicite les compétences et la main-d'œuvre tunisiennes    Le FLAGSHIP KILLER MI 10T Pro-5G de XIAOMI débarque enfin en Tunisie    Espérance de Tunis : le Ghanéen Khaled Abdelbasset espérantiste jusqu'en 2023    Mobilisation tous azimuts en faveur de l'adaptation au changement climatique en Tunisie    Débats houleux à l'ARP, levée de la séance plénière    Le premier ministre italien présente sa démission    Commémoration du 40e jour de son décès : Abdelwahab Bouhdiba, le sociologue émérite    Contrepoint | Culture... et interrogations    Tunisie-Ligue 1 (J10): les matches de ce mardi et programme TV    Ramadan 2021: Nouvelle série "Kan Ya Makanesh" d'Abdelhamid Bouchnak avec Hatem Belhaj    Exposition collective "Géographie de l'intime" à la station d'art B7L9 du 29 janvier au 7 mars    [TRIBUNE] #Jeunesse #Espoir !    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Bassamat Opéra » à Djerba : Des acteurs à besoins spécifiques en devenir
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 12 - 2020

Le programme « Bassamat », lancé par le ministère des Affaires culturelles, est toujours opérationnel. « Bassamat Opéra » prend vie à Djerba, grâce au « laboratoire de la volonté pour le théâtre d'intégration » et à l'engagement d'une association qui se consacre aux personnes à besoins spécifiques et qui milite activement à l'échelle locale.
Une appellation recherchée pour un projet dirigé par le Dr Zouhair Ben Tardayt. Le laboratoire permettra aux enfants et aux adolescents à besoins spécifiques, déficients mentaux ou physiques, à améliorer leurs acquis, leurs savoirs, à les aider à mieux s'intégrer socialement, à avoir davantage confiance en eux, à faire surgir des dons cachés entre autres, grâce à la scène, à la maîtrise de la parole en public, à l'art scénique libre et ses différentes expressions, aux arts en général : costumes, musique, théâtre, cinéma et projections. Scénographie, lumière... Le projet les mènera à la création et à présenter un travail accompli au final.
Objectifs cruciaux
Les buts sont pourtant clairs et s'adressent à cette population jeune, qui a besoin davantage d'attention et d'assistance. Ainsi, le premier objectif est celui d'encadrer les enfants déficients (ou pas), très tôt pour une meilleure initiation, améliorer leurs capacités à communiquer, les initier à l'expression tout public, à apprendre et à interagir, s'inculquer des techniques théâtrales. L'un des objectifs primaires à moyen terme est de permettre aux enfants-participants de réaliser une pièce de théâtre entière afin de mieux sensibiliser le public aux besoins de cette frange sociale en temps normal souvent mise à l'écart.
Résultats escomptés
Les enfants finiront par s'intégrer, se familiariser avec les objectifs de ce laboratoire, en prônant culture, arts et création. L'esprit participatif et collectif primera sur la relation directe et classique qui oppose apprenti et enseignant : Interagir, endosser des rôles, découvrir des talents émanant de jeunes créateurs à besoins spécifiques et qui seront en tête d'affiche dans des créations scéniques pour une meilleure mise en valeur, se détacher des textes et s'acquérir l'espace scénique en entier via mouvements et gestuelles diverses pourra se faire en un certain laps de temps. Les formateurs s'inspireront de l'expérience théâtrale italienne de Pierro Gabrielli que le Dr Ben Terdayt voudrait toujours accomplir en Tunisie. Ce docteur a déjà à son actif une expérience théâtrale réussie avec les enfants atteints d'autisme dans la région du May à Djerba : 6 enfants ont pu, en effet, s'exprimer en public via la prononciation et l'interprétation. Un résultat final présenté dans le cadre d'une création théâtrale pour enfants face à un public de parents d'enfants et de curieux issus de différentes nationalités.
Une psychologue pour enfants, une sociologue et d'autres formateurs encadreront pas moins de 6 enfants déficients différemment : non-voyants, autistes, sourds-muets. Ce laboratoire est à ne pas confondre avec le psychodrame qui a une visée thérapeutique : il a été établi afin de dénicher jeunes talents et à les pousser à s'exprimer pendant une expérience d'une durée de trois mois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.