Les producteurs d'huile de pépins de figue de barbarie bio tunisienne, Au cœur d'une exposition de produits cosmétiques    Finales Conférence Est NBA : Boston mène 3-2 cotre Miami    Météo: Températures en baisse, ce jeudi    Officiel - Kais Saïed convoque les électeurs en référendum le 25 juillet, le projet de la nouvelle constitution sera publié le 30 juin    Tunisie-Béja [VIDEO] : Le président de l'Union Régionale de l'Agriculture appelle à un démarrage immédiat de la récolte de l'orge    Tunisie-Hatem Mliki [VIDEO] : « Le président de la République n'est pas porteur de projet et de pensée »    Play-offs Ligue 1 Pro : Où regarder les matches de jeudi ?    La nouvelle constitution sera publiée via décret    Ministre des Affaires Religieuses [AUDIO]: « Baisse du prix des billets du Hajj de 200 dinars »    Pèlerinage d'El Ghriba-Ministre des Affaires religieuses [AUDIO] : L'accusation de normalisation de la Tunisie vise à marquer des points politiques    Tunisie : La star internationale Claudia Cardinale en Tunisie !    Sihem Boughdiri : nous attendons les remarques de l'UGTT sur le programme de réformes    Claudia Cardinale en visite en Tunisie    Covid-19 : L'UE verse 300 millions d'euros d'assistance macro-financière pour soutenir la Tunisie    Alerte Météo : 17 gouvernorats placés en vigilance jaune    Altercation entre le gouverneur de Tunis et des chauffeurs de taxis    Dr Spiro Ampélas: Mémoires d'un Grec de Sfax    Ghazi Chaouchi: Kais Saïed est fini et je porterai plainte contre lui    Clôture du Yachting Festival Gammarth 2022 : L'édition 2023 ambitionne de viser l'international    5ème exposition de l'Association Club Photo de Tunis: "Intelligence manuelle" du 04 au 30 juin 2022    Une très mauvaise publicité pour la Tunisie, en plein FITA 2022 [VIDEO]    Du nouveau dans l'affaire d'Elyes Fakhfakh    UGTT : le dialogue doit être global et le gouvernement cherche à céder les entreprises publiques    Signature d'une convention de partenariat entre le Groupe STAFIM et la Société Tunisienne d'Assurances et de Réassurances STAR    France-Affaire Abad : Matignon avoue qu'il savait pour le viol puis rétropédale, ça fait tache    Brahim Laroui, Président de la Folea (Maroc): «Les pays dU Maghreb doivent être suffisamment armés...»    Développement des filières oléagineuses: Le colza, une culture indispensable pour la souveraineté alimentaire    Boycott du Dialogue et grève générale...Précisions de l'UGTT    Ligue 1 – play-off ( 6e journée) – CSS-ESS (16h00) | ESS: Faire un bon coup...    Ligue 1 – play-off ( 6e journée) — CSS-ESS (16h00) | CSS: Dernière chance    Concessions à Poutine : ça se confirme à Paris et au Forum de Davos, Macron avait raison…    NEWS: MU perd, mais Hannibal Mejbri marque des points.    LTDH : d'anciens dirigeants appellent à ne pas participer au dialogue national dans sa forme actuelle    Urgent: Précisions du ministère de la Santé concernant la variole du singe    CONDOLEANCES    Litige CS Chebba-C Africain : L'examen du recours du CS Chebba reporté au 31 mai    Finales Conférence Ouest NBA : Les Mavericks sauvent l'honneur    Neji Jalloul: Il existe une opportunité historique pour la Russie de diriger le monde islamique    Performance sonore en quadriphonie par le collectif Sp|n et «Prestige» à B7L9 Art Station: Expérimentation et détournement    EnviroFest 2022 — « Méditerranée, l'odyssée de la vie », de Frédéric Fougea: Un fascinant voyage dans la Grande Bleue    Art contemporain: Mono, ou la porte d'accès à l'art digital    La ministre des Affaires culturelles désigne Mariem Boukadida pour la promotion de l'habit traditionnel à l'étranger    Coupe de Tunisie Handball : Voici le nouveau rendez-vous du match final    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    Officiel : Variole du singe : 3 cas dans un pays très proche    45 hommes d'affaires Tunisiens à Malte    Sommet de la Francophonie en Tunisie...700 journalistes étrangers seront présents    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Aux éditions LALLA HADRIA : «En Tunisie» de Jellel Gasteli
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 01 - 2022

Jellel Gasteli, ce nom incontournable dans le monde de la photographie, réédite «En Tunisie», un ouvrage bilingue français-anglais de 148 pages, avec 56 photographies d'un voyage en Tunisie. Une élégante édition préfacée par Abdelwahab Meddeb et postfacée par Albert Memmi.
«Pour raconter l'histoire des photographies reproduites dans cette nouvelle édition de «En Tunisie», dont la première version fut publiée en 1997 aux éditions Eric-Koehler à Paris, il me faut remonter à mon adolescence, période à laquelle je commence à photographier», raconte le photographe dans la genèse de cet ouvrage.
En 1977, son environnement quotidien se limite au lycée, au centre-ville de Tunis et à Nabeul, où chaque week-end, il accompagne ses parents dans la maison familiale.
C'est vers l'âge de vingt ans que la curiosité d'entreprendre un voyage à l'intérieur du pays commence à l'habiter. Un ami lui propose de lui prêter un appareil photo pour rapporter des souvenirs qu'ils allaient partager à son retour, et lui explique, rapidement, les rudiments d'utilisation de l'appareil. Et il accepte cette mission de documenter ce voyage.
Le jeune Jellel Gasteli part à l'aventure, au hasard des routes et des lieux, qu'il découvre, au fil des jours. Et il commence à prendre l'habitude de photographier. «Les rencontres m'apprennent à apprécier le sens de la dignité, de l'humilité, du respect, de la bienveillance, de la retenue, de la courtoisie et de la pudeur des habitants de l'intérieur du pays. Ils sont tous surpris et amusés de la présence parmi eux du frêle adolescent, timide que je suis», poursuit-il dans son récit de voyage.
«Après quinze jours de voyage, retour à Tunis où, impatient de faire développer les deux films de vingt-quatre poses, je les dépose aussitôt chez un photographe de la galerie du Palmarium. Le lendemain, j'y retourne. Avec une mine embarrassée, le photographe me tend une petite pochette en papier blanc avec les films. J' y découvre, stupéfait, quelques bandes de films transparentes sans la moindre trace d'image. Le réglage en mode automatique fait par mon ami, avant mon départ s'était décalé et, de ce fait, techniquement rien ne s'était imprimé sur le film». C'est à partir de ce voyage initiatique et l'échec cuisant de photographies ratées que les séquences de la vie du photographe s'enchaînent au fil du temps.
Le parti pris de ce livre s'est imposé de lui-même : retrouver les émotions du premier voyage en Tunisie effectué vingt ans auparavant, en matérialisant ces images mentales restées vives dans son esprit et mises en échec par un appareil photo. Le photographe a accordé une importance primordiale à cette campagne de photographies, et s'est appliqué à donner intentionnellement le moins d'indications temporelles au choix des prises de vue. «Ces images représentent la Tunisie que je porte toujours en moi, celles de l'adolescent qui ne m'a jamais quitté, qui me permet d'exister et de continuer à photographier. Et je rends pareillement hommage à mon ami, Abdelwahab Meddeb, qui a répondu immédiatement à ma première sollicitation pour écrire la préface, et à Albert Memmi, qui a accepté avec enthousiasme d'écrire la postface». C'est ainsi que «En Tunisie» a vu le jour.
Après avoir vécu et travaillé entre Tunis et Paris, Jellel Gasteli vit actuellement en Tunisie. Son œuvre est intimement liée à sa double appartenance culturelle franco-tunisienne. En quête d'émotions visuelles, il revient de ses voyages avec des photographies intimistes sur les hommes, les paysages et les territoires traversés. Son travail le plus connu est «La Série Blanche». Minimaliste, épurée, sobre et retenue, cette série de tirages argentiques de grand format est construite à partir de la géométrie des ombres et de la lumière sur des architectures blanchies à la chaux qui a fait l'objet d'une exposition monographique à l'Institut du monde arabe en 2002.
Les œuvres de Jellel Gasteli font partie de collections, telles que le Fonds national d'art contemporain, Paris, l'Institut du monde arabe, Paris, la Maison européenne de la photographie, Paris, le Solomon R. Guggenheim, New-York, le Museum Kunst Palast, Düsseldorf, la Fondation Sindika Dokolo, Luanda… Ses principales publications sont «Barkhanes», Lalla Hadria Edtions (2017), «Il Fiore Sbocciato», éditions AF Bari, (2001) «Série Blanche» co-édition éditions Eric-Koehler, «Blanches Traverses du Passé», éditions Fata Morgana, (1991) «Tanger Vues Choisies», éditions Eric Koehler..


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.