La descente des terroristes de Jebal Mghila en ce moment n'est qu'une étonnante coïncidence    Le Salon « Maghreb-Orient des livres » tiendra sa 25ème édition du 8 au 10 Février 2019 à Paris    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel veut réaliser un pas vers la phase de poules    Coupe du monde des clubs : L'Espérance Sportive de Tunis entre en lice    La dette mondiale globale est de 184 trillions de dollars    Trump ne doit plus soutenir l'Arabie Saoudite,selon le Sénat américain    Docteurs Taieb ACH et Adel SEKMA remportent la 21ème édition du Prix Sanofi de Recherche en santé    Un samedi relativement calme pour les gilets jaunes    Sur fond de dissentiments    Le ministre de la Santé tire la sonnette d'alarme    Pour une nouvelle stratégie nationale    Des mesures pour améliorer les prestations    Lancement et signature du premier livre The Tunisians    Tunisie: Hold-up d'une succursale bancaire à Kasserine précisions du ministère de l'Intérieur    Projection de presse du film « Le Pardon » de la regrettée Najoua Limam Slama    Tunisie: Loi de finances 2019, une menace contre la stabilité sociale, selon Tnisair    Tunisie: Le taux de régularité des vols de Tunisair atteint 42%    Le hold-up commis à Sbiba serait le ‘casse de l'année' si l'on croit la somme volée estimée à 350.000 dinars et la suite des évènements    Tunisie: Suspension de la distribution des bouteilles de gaz domestique    Mercato: Le Ghanéen Issahaku Konda serait sur le point de rejoindre l'Espérance    L'Australie reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël    CM des Clubs, Espérance-Al Ain: Formation probable et programme TV    Tunisie: Limogeage de deux maires d'arrondissement par la maire de la Soukra    CS Sfaxien-Green Buffaloes: Formation probable du CSS    Tunisie: L'un des assassins de Khaled Ghozlani est leur cousin    Tunisie – Abderraouf Cherif : Premiers dégâts et premiers dérapages de communication    Tunisie – Affaire des gilets rouges de Sfax, ou quand l'Etat cherche désespérément un responsable pour d'éventuels mouvements sociaux attendus    La Municipalité de La Marsa, première collectivité locale à se soumettre à la Notation Financière    Tunisie: Sihem Ben Sedrine accuse de hauts fonctionnaires d'avoir commis des crimes contre l'Etat    ِEn vidéo : Nabil Smida parle des réalisations et perspectives de la SNDP AGIL    Festival International Des Percussions Du Monde 2018 à Sousse du 16 au 20 décembre    Entrée en lice de l'EST, demain contre Nadi Al Ain    Moins du dixième des concernés ont déclaré leur patrimoine    Environ 60 mille départs à l'étranger entre 2011 et 2018    Les «robes noires» voient rouge…    Une dernière occasion pour empoisonner l'atmosphère    De Wilde, 3ème entraineur limogé, depuis le début de la saison    33e édition du Festival Neapolis du Théâtre pour enfants du 16 au 23 décembre 2018    «Didon et Enée», un voyage dans l'œuvre de Purcell à travers le prisme de la contemporanéité et du dialogue interculturel    Des espaces verts dans huit zones frontalières    CAN 2019 : l'Egypte présente sa candidature    Le projet de conservation bientôt achevé    Les visages de la phénoménologie clinique    Le tourbillon de la vie…    Riche et éclectique…    Youssef Chahed invite les hommes d'affaires saoudiens à doubler les investissements et les échanges commerciaux entre les deux pays    Des rencontres importantes à Paris afin de promouvoir le tourisme tunisien, annonce René Trabelsi    Tunisie – AUDIO : 1800 millions de dinars : les besoins supplémentaires de la caisse de retraite    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des entraîneurs complexés
Opiniâtres et irascibles !
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 11 - 2018

Le dernier des entraîneurs du monde, celui qui a déjà été atteint de la maladie de Parkinson, aurait conservé à l'esprit l'opportunité de jouer face à un adversaire dont le jeu ressemble à celui qu'il est appelé à rencontrer dans une phase finale !
L'entraîneur d'Al Ahly avait demandé avant le match retour face à l'Espérance à son ambassade une «protection spéciale».
Cela ne l'a pas empêché de faire l'éloge de l'accueil qui a été réservé à la délégation à laquelle il appartenait.
Il est reparti avec le meilleur des souvenirs. Un souvenir qu'il n'est pas près d'oublier. Et voilà qu'un autre entraîneur, français lui aussi, qui regrette «qu'on lui ait imposé l'équipe de Tunisie» parce qu'il aurait préféré une équipe européenne (?!)».
Passons sur l'aspect génial qui caractérise son souhait.
En effet, le dernier des entraîneurs du monde, celui qui a déjà été atteint de la maladie de Parkinson, aurait conservé à l'esprit l'opportunité de jouer face à un adversaire dont le jeu ressemble à celui qu'il est appelé à rencontrer dans une phase finale.
Et comme le Cameroun est, semble-t-il, un pays africain et que seules des équipes africaines participent à la CAN, on devrait chercher à jouer contre des …équipes africaines.
Cet entraîneur a d'abord oublié les liens qui lient la Tunisie au Maroc. Si la Tunisie sollicite le Maroc pour une rencontre amicale, il n'y a jamais de rejet et le contraire est vrai.
Nous sommes au service l'un de l'autre.
C'est le côté affectif, et il compte, dans nos pays, parce que c'est ainsi.
Vœu pieux ou souhait maladroit ?
Côté sportif, l'équipe de Tunisie sera au complet.
Et elle risque de lui causer des ennuis en cas de mauvais résultat. Une sélection européenne pourrait être handicapée par l'absence de ses vedettes. Cela représente moins de risques pour son prestige. Pourtant, la Tunisie n'a pas fait ce genre de calculs et recevra une équipe marocaine en plein regain de moyens et qui vient de battre un adversaire qu'elle n'a jamais battu depuis près d'une trentaine d'années. Grâce aux joueurs de qualité qu'elle possède et qui voulaient aller à la CAN. Bienvenue à nos frères.
Vous êtes chez vous. De ce vœu, de ce souhait maladroit, de ce complexe mal réprimé, émane une méchanceté gratuite qui ne sied nullement à des hôtes qui ont toute notre considération.
Nous lui répétons ce que nous avions conseillé à son confrère d'Al Ahly:«Il ne faut jamais cracher dans un puits, vous pourriez être amené à y boire».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.