Tunisie – Dernière minute : AUDIO : La Choura va proposer à Ghannouchi la présidence du prochain gouvernement    CHAN 2020 : la Tunisie passe pour la phase finale    Tunisie – Le terroriste tué à Kasserine était le frère de Lokmane Abou Sakhr    CHAN 2020 : formation probable de la Tunisie contre la Libye    Ligue des champions : Programme de la 3e journée    Libye – Tunisie : changement du programme TV de la rencontre    Activation en 2020 du mécanisme du « Contrat de la dignité – عقد الكرامة » au profit de 25.000 diplômés du supérieur    Tunisie – Le ministère de l'éducation part en croisade contre l'absentéisme de son personnel    Participez à l'immense marché des investissements en Afrique !    Programme TV du dimanche 20 octobre    SFBT : Les ventes de la Bière locale ont atteint 163.984 millions dinars durant le 3ème TR de 2019 réalisant une augmentation de 12,46% par rapport à 2018    Qalb Tounes réfute toutes les rumeurs de désunion au sein du parti et confirme la solidité de son Bloc parlementaire    Tunisie – Airbus : Développement du partenariat de coopération à travers la création à Tunis d'un Centre Airbus de formation de pilotes de ligne    Sofiène Toubel : Plusieurs députés indépendants rejoindront le Bloc parlementaire de Qalb Tounès dès l'annonce des résultats définitifs des législatives    Tunisie – La météo du dimanche 20 octobre    CNRPS : Le 30 Novembre est le dernier délai de dépôt des dossiers d'octroi de la pension provisoire pour les orphelins    Harouni : Ghannouchi sera chef du gouvernement, s'il le veut    Les amateurs du football : que regarder à la télé ce soir ?    Photos : la municipalité de Radès aide les jeunes de ‘' 7alet wa3y''    Mort par amour au ring : Le boxeur américain Patrick Day décède à 27 ans victime d'un KO    Super Coupe d'Afrique-2019 : le match Espérance ST- Zamalek aura lieu au Qatar    Vidéo : Ce professeur crée le buzz en dansant avec ses élèves à Nabeul    La rayonnante Randa Driss s'éteint    Sonia Ben Cheikh : Docteur en Tunisie, ''3awra'' en Iran    Les JCC 2019 de retour dans les prisons tunisiennes avec 7 projections    Open art week 2019: 2ème édition du 19 au 27 octobre à Tunis (Programme)    La HAICA condamne les attaques et les menaces contre plusieurs journalistes et la chaîne Al Hiwar Ettounsi    Vidéo, Lotfi Laâmari : La Tunisie tombe dans les mains des frères musulmans    Tunisie – Météo : Pluies l'après-midi sur le centre et les régions ouest    Orange Summer Challenge 2019: les systèmes embarqués et l'intelligence artificielle, au cœur de l'innovation numérique    La Tunisie sort officiellement de la liste noire du GAFI    Numeryx, acteur majeur de la French Tech s'installe en Tunisie    Tunisie Telecom et ESPRIT : Au chevet de nos ingénieurs    Le jeune ambassadeur tunisien de la Francophonie Amir Fehri reçu au Liban par le Chef du gouvernement Saad Al Hariri    Zouhair Maghzaoui: Même la réussite ça sera un échec pour Ennahdha    Le Théâtre Sindyana à la Médina attribue à la 1ère édition de son Festival musical « Wejdane pour la musique » le nom de « Choubaïla Rached »    Turquie : Erdogan plie sous le poids des menaces américaine et annonce un cessez le feu au nord de la Syrie    RIFAC : 4 courts-métrages tunisiens et 19 étrangers en compétition du 17 au 20 Octobre à la Cité de la Culture de Tunis    Entretien téléphonique entre Giuseppe Conte et Kais Saied    Spectacle “Tango Legends”, 21 et 22 octobre 2019 au Théâtre de l'Opéra    Fermeture partielle de la route au niveau du Pont du Grand Cyrus    Le roi du Maroc gracie Hajar Raissouni    Sir Roger Moore, acteur de James Bond, décède à 89 ans    Les JCC 2019 (Edition NEJIB AYED): Les films tunisiens en compétition officielle des longs –métrages et courts- métrages documentaires    Un député libyen : le chaos libyen profite aux barons tunisiens de la contrebande    L'ambassadeur du Venezuela en Tunisie, Carlos Feo Acevedo: « La coopération Sud/Sud permettra le vrai développement de nos pays »    L'Italie rapatrie des migrants dans 13 pays dont la Tunisie    L'homme qui garde toujours la corde utilisée pour la pendaison de Saddam Hussein échappe miraculeusement à la mort à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sous le signe de l'insécurité
Reportage — Marché hebdomadaire du Kram
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 01 - 2019

Vols, violence et même des cas de harcèlement sexuel, le marché hebdomadaire du Kram, connu plutôt sous l'appellation de «Souk Lahad du Kram», n'échappe pas aux formes d'insécurité qui règnent sur cette banlieue nord de la capitale. Les plaintes des citoyens ne se comptent plus, alors que les autorités peinent à éradiquer ce fléau. Reportage...
Au matin d'un dimanche, le paysage est plus qu'ordinaire dans ce souk hebdomadaire, des vendeurs qui vantent la qualité de leurs produits de toutes les couleurs et des citoyens venus en masse pour profiter des prix assez attractifs comparés à ceux des grandes surfaces. Mais au bout de quelques moments passés ici vous vous apercevrez d'une certaine menace et sensation d'insécurité à cause de la présence de petits groupes d'enfants et d'adolescents qui profitent de l'absence d'agents de sécurité, mais aussi de la distraction de certains clients, pour commettre des actes de banditisme, notamment des vols.
Sachant que l'union fait la force, opérant en petits groupes, ces enfants et adolescents, très organisés, s'activent notamment dans la zone réservée aux vêtements de fripe, largement fréquentée par les citoyens, vu la qualité, le choix et les prix qui font craquer. Ils ne manquent pas d'ingéniosité, malheureusement, ils l'ont exploitée dans des actes de mauvaise foi. En effet, selon le recoupement de plusieurs témoignages de clients fidèles de ce marché, ces enfants provoquent des bagarres et des bousculades pour voler des objets précieux, argent, smartphones, porte-monnaie... bref, tout ce qui tombe entre leurs mains. «Ils se sont habitués à ce marché, ce sont des délinquants qui viennent des quartiers proches, profitant de l'insécurité qui règne sur ce souk, ils ont tellement nui aux clients. Nous vendeurs, on les connaît tous, mais on n'y peut rien, ils sont nombreux et très dangereux», nous explique un trentenaire, vendeur de vêtement de fripe.
Ces voleurs à la tire sont si agiles, astucieux et tellement discrets qu'on ne s'aperçoit du vol qu'après leur disparition. Ils nuisent, en effet, à des clients qui viennent s'approvisionner dans ce marché mais qui rentrent parfois sans leurs smartphones.
Un peu plus loin, et plus précisément dans la partie consacrée à la vente des fruits et légumes, un groupe de femmes, qui viennent chaque semaine faire leurs courses hebdomadaires dans ce marché, nous fait part de son ras-le-bol face à cette situation d'insécurité. «Trop, c'est trop, j'ai été victime de vol trois fois dans ce marché. Même si tu fais attention tout le temps, la seconde où tu perds l'attention, on volera ton téléphone ou ton argent. Nous réclamons des patrouilles sécuritaires et des agents en civil pour éradiquer ce fléau», observe, pour sa part, une mère de famille.
Harcèlement sexuel
Et parce que les cas de vol innombrables ne suffisent pas, dans ce souk, les femmes, notamment des jeunes filles, sont visées parfois par des actes de harcèlement sexuel. Des «blagues» et expressions obscènes, des remarques dégradantes sur l'apparence physique et même des attouchements qui finissent parfois par une grande bagarre, comme en témoignent plusieurs clients qui nous ont raconté leurs mauvaises expériences dans ce lieu public.
Ce paysage de violence est également marqué par des bagarres souvent incontrôlables qui se déclenchent brusquement et n'importe où entre les marchands, terrifiant ainsi les clients. D'ailleurs, des armes blanches auraient déjà été utilisées, nous affirme un marchand de fruits présent sur place.
Les autorités, en dépit des plaintes déposées par plusieurs personnes peinent à faire face à ces formes de violence, et nous l'avons remarqué durant plusieurs visites dans ce marché, aucune patrouille, ni agent sécuritaire n'est présent sur place pour assurer un strict minimum de sécurité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.