Tunisie – Marzouki base sa campagne électorale sur sa « crainte de la falsification » des résultats des élections    Tunisie – Nidaa Tounes : Khaled Choukette accuse les éléments perturbateurs du parti de tout faire pour continuer à bénéficier d'une immunité parlementaire    Qatar : IMAGES : La face du mondial de foot que l'Emirat veut cacher au monde    Un bus de transport en commun s'encastre dans la façade d'une maison à El Menzah 6 après avoir percuté deux voitures    Tunisie – Monastir : Un candidat au Bac meurt dans un accident lors des festivités du Bac Sports    Tunisie – L'ordre des avocats se plaint à l'international des « dépassements » du pouvoir exécutif    Les jeunes à coeur ouvert avec Monsieur le Chef du Gouvernement    Il est encore temps d'arrêter les affrontements, annonce Jhinaoui    Sodexo digitalise le Chèque Restaurant    La Game Boy de Nintendo, première console portable de l'histoire, fête ses 30 ans    Jeux vidéo: La Nintendo Gameboy fête ses 30 ans    La Tunisie condamne la vague d'attentats ayant frappé Sri Lanka    Des associations appellent à généraliser la vaccination contre la rougeole    Les surdoués tunisiens seront bien cadrés, promet le ministre de l'Education    Ramadan 2019 : Participez à Saha Chribtek, les nuits festives du Ramadan au Goethe Institut Tunis    Tunisie: Initiative de Youssef Chahed de mettre une charte d'éthique en Politique, réaction de Zouhair Maghzaoui    Algérie: Décès de deux personnes dans l'effondrement d'un immeuble    Lancement de la caravane nationale des villes intelligentes « Smart Cities of Tunisia »    Programme TV du lundi 22 avril    Youssef Chahed annonce à la CNAM la mise en application de la carte électronique de soins « لباس »    Alerte météo, vents très forts avec phénomènes de sable et de poussière    Ils ont malmené la Tunisie, accuse Mehdi Jomaa    Libye: 254 morts et 1128 morts, nouveau bilan des affrontements à Tripoli    Joyeux Jour de la Terre! Un doodle pour découvrir des spécimens uniques en ce 22 avril    En Algérie, l'homme le plus riche de l'Afrique du nord a-t-il été arrêté ?    Coupe de la CAF : L'ESS pour enchaîner la belle série    Absent au mariage de Ramla et Alaa Chebbi, Samir Elwafi explique les raisons…    Monastir : des affrontements entre le public de l'USMo et les forces de l'ordre    Annulation de la grève de 3 jours des distributeurs en gros des bouteilles de gaz domestique    Ils veulent changer la constitution pour justifier leur échec, déclare Mohammed Abbou    Tunisie: Perturbation partielle des cours à Tataouine en raison d'une grève du secteur de transport    Grâce au vote des jeunes de moins de 25 ans, l'humoriste Volodymyr Zelensky est devenu Président élu de l'Ukraine    2ème Edition de l'évènement « Tfanen Tunisie-Créative » ce 26 Avril au Ramada Plaza – Gammarth    Tunisie: Pas encore de répercussion de la baisse des prix au niveau des détails, selon Slim Saadallah    Ligue 1: Programme de la 21è journée    Abdelfattah al-Sissi remportera-t-il son référendum lui permettant de diriger l'Egypte jusqu'en 2030 ?    Trois églises et trois hôtels de luxe ciblés par des attaques terroristes au Sri Lanka lors de la « messe de Pâques » : Bilan provisoire 156 morts et plus de 300 blessés    Europe: Le programme de ce dimanche 21 avril    BCE s'entretient avec une forte délégation du Congrès américain conduite par le Sénateur Lindsey Graham, président du Comité judiciaire    En photo…Outia de Ramla et Alaa Chebbi, que pensez-vous du look de Sonia Dahmani ?    Béji Caïd Essebsi – Rached Ghannouchi : Entre craintes et concertations !    En photos : Les plus beaux looks de la cérémonie de clôture de Gabès Film Festival    Programme des matchs du weekend et des rencontres à transmettre directement à la télé    La Tunisie à Toulouse du 19 au 24 Avril : une 4ème édition des Journées culturelles et économiques !    Claudia Cardinale très entourée à Djerba – Elle jouera dans le film de Ridha Behi « L'île du pardon »    Les enfants sur les Traces des Carthaginois à la découverte du Quartier Didon dimanche 21 avril    Salon International du Livre de Sousse, 6ème édition du 19 au 28 Avril 2019    Coupe du Monde de football 2022 au Qatar : les inquiétudes européennes !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chronique de corps en lambeaux
«Cicatrice» de Ghazi Zaghbani
Publié dans La Presse de Tunisie le 20 - 02 - 2019

Une nouvelle expérience réunit à nouveau Nadia Boussetta à Mohamed Graia, avec Mohamed Ali Galai, Talel Ayoub et Mariem Dridi, dans une mise à mort d'où personne n'en sort indemne.
Un homme, une femme, deux narrateurs face à un micro, la cicatrice de Ghazi Zaghbani s'ouvre sur le récit d'actions qui se succèdent, la rencontre entre elle et lui est violente, agressive et charnelle. Elle, tétanisée par la peur, lui totalement soul se montrant odieux et haineux. Dans cette chambre exiguë, tant de ressentis, tant de sentiments qui se contredisent : attirance et répulsion conditionnent l'action. Et nous, face à ces comédiens si proches dont nous découvrons la déchirure.
« Cicatrice », qui est le titre de cette pièce, est la marque d'une plaie après guérison, c'est aussi la marque d'une souffrance morale et psychique, c'est de ces deux aspects-là dont souffrent les deux personnages : lui, journaliste qui a subi beaucoup de répression et d'injustice sous la dictature, devient alcoolique, elle, une danseuse de cabaret que les soulards dévorent des yeux.
Un coup de foudre les réunit et les maux de la vie les a meurtris. Les cicatrices ne semblent pas fermées, elles sont grandes ouvertes, béantes et même puantes. La vie du couple ressemble à un combat de coqs, un combat jusqu'à la mort où le coup de grâce ne vient jamais.
« Cicatrice » est une pièce sur la force d'encaisser, sur la blessure de l'âme et sur les stigmates qui racontent les coups durs et les revers, l'amertume qui accompagne une gorgée de bière, l'épuisement jusqu'à l'anéantissement.
Pour elle, danser n'est pas un défoulement, ni une ronde séductrice, c'est plus le déhanchement d'un corps qui se débat, une ultime vibration pour crier une existence. Pour lui, l'alcool est une manière de se noyer dans le néant, de s'effacer, de sortir du rationnel et rejoindre l'absolu de l'oubli.
Une énième fois, ce genre de sujet est mis sur le tapis, raconté en long et en large dans le théâtre et le cinéma, la descente aux enfers est une matière dramatique par excellence, mais ce qui fait la différence est bel et bien le traitement. Car « Cicatrice » est une écriture moderne, un texte fragmenté, écrit sous plus d'un point de vue. Celui de la femme, de l'homme, du serveur du bar et en même temps amant et des deux conteurs/commentateurs. Les versions se croisent, chacun présente son angle de vue sous le prisme de sa douleur.
Et cet espace, l'Artisto, si exigu et si chaleureux qui impose une écriture propre à lui, comme un théâtre de chambre où l'on se croit le seul spectateur. L'énergie qui circule avec fluidité, le souffle est ressenti dans ses moindres détails. Nadia Boussetta, dont la vibration suit la psychologie de son personnage, nous offre un parfait dosage entre fragilité et force, les nuances sont tellement nettes, chaque muscle raconte ce corps désiré mais fané, élancé mais brisé.
Graia, quant à lui, retrouve de nouveaux repères dans ce rôle qui lui va comme un gant. Sa posture cassée, ses épaules qui se baissent de plus en plus jusqu'à toucher le sol vers la fin. Parfois même on pourrait se passer de dialogue et de texte tant les corps racontaient… se racontaient.
de Hatem Jouher poussent la fragmentation à son comble, et la surligne avec force. Les scènes se succèdent et se construisent avec de simples changements de décor composé de tables, chaises et nappes. Du bar, à la maison, au journal…les conteurs se mêlent aussi au jeu et deviennent une multitude de personnages qui grattent, à chaque passage, un peu plus la cicatrice qui tente, vainement, de se refermer. La scène finale change d'optique et inverse les proportions, l'auteur fait son apparition, impose sa règle du jeu et annonce « sa dictature », les voix se brisent, les visages se décomposent et le rideau tombe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.