CAN 2019 : Résultats des rencontres du mardi et Programme du mercredi 26 Juin    Tunisie- Approvisionnement de la délégation de Sidi Thabet en gaz naturel à partir du deuxième trimestre 2020    Tunisie: Noureddine Taboubi dénonce une confusion dans la gestion des affaires publiques    Tunisie: Nidaa Tounes propose Béji Caïed Essebsi pour un second mandat    Par Mohamed Salah Ben Ammar : Le péché originel d'un quinquennat raté    2 start-up tunisiennes signent des contrats commerciaux à l'international : L'accélérateur Orange Fab Tunisie clôture en beauté sa première saison    Neymar de retour au Barça?    Trump menace l'Iran d'une attaque destructrice    L'Afreximbank accorde un prêt de 500 Millions de Dollars à la Tunisie    Le pourcentage des échanges commerciaux entre les pays du Maghreb est le plus faible du monde et n'excède pas 5%    CAN 2019 : le match Tunisie-Angola dans la presse égyptienne    Les deux gagnants tunisiens au Championnat Microsoft Office Specialist participent à la compétition mondiale à New York    Tunisie: Salon de l'emploi “Tunisia Jobs” à Sousse présente 520 opportunités de travail pour les promus de l'université    Nabil Karoui désigné officiellement Président du parti « Cœur de Tunisie » anciennement appelé « Parti tunisien pour la paix sociale »    CAN 2019 : Tunisie – Mali, à quelle heure et sur quelle chaîne ?    Révision à la hausse de la tarification de l'électricité et du gaz naturel    Tunisie : Réouverture à Djebel El Oust du centre Amal d'éducation, de prévention et de traitement de la toxicomanie    Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d'existence en Tunisie    Copa América (Quarts de finale) : Chili-Colombie en tête d'affiche    Energies renouvelables : les meilleurs experts au Sommet « Place au soleil » à Tunis    Tunisie: Mohsen Marzouk appelle à une charte contre les tensions politiques    NEBRAS : Communiqué de presse « Faciliter l'accès des victimes de la torture à la réhabilitation »    Sarra Besbès remporte la médaille d'Or à Bamako lors des Championnats d'Afrique d'Escrime    Tunisie : Mohamed Ayachi Ajroudi quitte le Stade Gabésien    Tunisie- Les précisions de Sonia Ben Cheikh suite au décès de six nourrissons à l'hôpital Tahar Maamouri de Nabeul    CEPEX :Plus de 20 exposants tunisiens au salon Summer Fancy Food Show    Le secrétaire d'Etat Hatem Ferjani participe à la réunion des coordinateurs nationaux du sommet du forum de coopération Chine – Afrique à Beijing    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Tunisie – Météo : Températures en légère baisse dans les régions côtières    Une sexagénaire meurt à cause de la chaleur à Haffouz    CAN 2019 : Résultats des matchs du lundi et Programme des rencontres du mardi    La Banque mondiale approuve un projet d'investissement de 151 millions de dollars    Tunisie-La 55ème édition du Festival du Carthage du 11 juillet jusqu'au 20 août    Le PDL a internationalisé une série d'affaires de violation des droits humains en Tunisie, selon Abir Moussi    Néji Jalloul annonce officiellement sa démission de Nidaa Tounes    Tunisie : La 55ème édition du festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Alerte incendie en Grande-Bretagne, le parlement de Westminster évacué    Arabie saoudite: Un mort et 7 blessés dans une nouvelle attaque houthie contre un aéroport    En vidéo : Fête de la musique By MG    Libye: Un avion dérouté de l'aéroport de Tripoli après la chute d'un obus    Tensions au Golfe: La Compagnie aérienne saoudienne change l'itinéraire des vols de ses avions    L'Iran reste en alerte, Trump aurait renoncé à des représailles    La Tunisie élue à la présidence du comité permanent de la Conférence des Etats signataires de la Convention de l'Unesco    SFAX célèbre la fête de la musique à travers la fondation BIAT et l'IFT    Tunisie : La Fête de la Musique sera célébrée avec 179 concerts le 21 juin    La DIVA Amina FAKHET : Pour une 2ème fois à Yuka gammarth le 16 juillet 2019.    Signature d'une convention de partenariat entre le Festival International de Carthage et Tunisair    Une idée sur les salaires des Présidents, Chefs de gouvernement, et Chanceliers…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A chaque parti, son cheval !
Télécritique:L'«art» de ne pas faire rire !
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 03 - 2019


Par Larbi DEROUICHE
La Haïca n'a cessé de crier sur tous les toits que l'actuel paysage médiatique n'est pas pour favoriser une course et une compétition loyales entre les divers partis politiques. Risquant d'une manière ou d'une autre de fausser les résultats des urnes. Dans une récente apparition télévisée et précisément sur l'un des plateaux de Telvza TV, M. Hichem Snoussi, en tant que représentant du nouveau-né de la révolution (la Haïca), n'a pas manqué de désigner nommément le cheval de bataille de chaque parti politique. Les deux chaînes publiques étant écartées de ce mauvais jeu, visible sans lunettes de vue. Se contentant, s'accorde-t-on à dire, de jouer le jeu de Carthage et de la Kasbah. Cela dit, la Haïca ne devrait pas se contenter des professions de foi, dignes de la même Thérèse, mais plutôt de réagir énergiquement à tout dérapage, dans le cadre de ses prérogatives constitutionnelles.
Un conseil d'ami aux bels amis
Cela dit, le timing actuel est de plus en plus «propice» aux débats politiques de plus en plus lassants et exaspérants. Ceci, malgré les discours enflammés de certains chroniqueurs, se mettant en évidence par leur tempérament parfois agressif, se déchargeant la bile et sortant de leurs gonds pour un oui ou pour un non. Les cas les plus significatifs et les plus frappants sont ceux de Mohamed Boughalleb (Ettassiaâ) et Lotfi Laâmari (El Hiwar Ettounsi). Ceux-ci gagneraient à développer leurs idées et leurs récriminations dans la sérénité et le calme. Etant donné que leur surexcitation met généralement les nerfs du téléspectateur à fleur de peau ! Cette réflexion faite, n'empêche que les deux bels amis, sans oublier la formidable Maya Ksouri, maîtrisent bien leurs sujets. Et que le contenu de leurs interventions est toujours riche et enrichissant. Le caractère audacieux de ce contenu fait de ce trio, vif argent, le porte-parole incontestable de la masse des téléspectateurs, exception faite de ceux qui se partagent des idéaux et des intérêts autres que ceux de la Tunisie moderne et avant-gardiste.
Ils rient… nous pleurons !
Cela dit, c'est avec amertume que l'on déplore le glissement de plus d'une chaîne privée dans la médiocrité, le superflu et le ridicule. Des émissions diffusées en prime time où l'on s'agite, l'on se bouscule, l'on gesticule.
Où, en explosant de rire sans raison et à tout bout de champ, l'on croit pouvoir nous arracher le rire. Sachant que faire rire est beaucoup plus difficile que faire pleurer. Dans le cas d'espèce, l'on fait facilement pleurer le téléspectateur, non pas de rire, mais de regret, de déception et d'amertume ! Oui, le téléspectateur a besoin de s'amuser et se divertir, mais non pas de la manière qu'on nous propose. Le hic, c'est que, parfois, on oublie que ces shows et ces spectacles de mauvais goût «entrent» sans frapper dans nos foyers et surprennent désagréablement les familles regroupées autour de leur petit écran. Et l'on n'hésite pas à nous gaver de réflexions vulgaires et malsaines à travers l'insinuation!
La moitié pleine du verre
Après avoir parlé du verre à moitié vide, parlons maintenant du verre à moitié plein, c'est-à-dire des belles émissions. Celles qui, à mon avis, émergent du lot. Je vise essentiellement l'émission de Sami El Fehri «Hikayet Tounsia» (des récits tunisiens). Pour ce que fait ce monsieur, il mérite un juste bravissime. Tous les thèmes soulevés par ladite émission n'ont cessé de susciter l'intérêt de la plupart des téléspectateurs fidèles à El Hiwar Ettounsi. Parce qu'ils ont toujours touché le cœur et l'esprit du Tunisien dans son vécu : le conflit d'autorité au sein du couple, l'impact du divorce sur la famille, le mariage mixte, etc. La dernière émission a été consacrée à la maladie d'Alzheimer. Une maladie qui donne du fil à retordre à la famille du malade beaucoup plus qu'à celui-ci. Grâce à la présence sur le plateau de sociologues, psychiatres, représentants de la société civile, actifs dans le domaine, la matière présentée a été on ne peut plus consistance et enrichissante pour ceux qui vivent ce drame familial dans des conditions insupportables. Les spécialistes ont eu à donner des recettes en or aux familles défavorisées par le destin. L'on a vu, avec beaucoup d'émotion et de compassion, l'artiste Med Ali Nahdi pleurer à chaudes larmes, le sort de sa mère, la chanteuse et comédienne Souad Mahassen, qui a tant égayé nos soirées par ses inoubliables chansons puisées dans le patrimoine keffois. Le terrible témoignage du fils nous a fait découvrir la grandeur d'âme du père, Lamine, grand sur scène et non moins grand à la maison, comme aide-soignant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.