Libye : URGENT : Haftar : L'Heure « H » pour l'assaut final sur Tripoli a sonné!    Tunisie – Mehdi Ben Gharbia annonce l'imminence du début du projet du nouveau pont de Bizerte    Mohamed Habib Jemli sollicite du Président de la République un délai supplémentaire d'un mois    Tunisie – CTN : Changement des dates des navettes Le Carthage et Le Tanit    La première Forêt Advans voit le jour à Oued Sbahiya Zaghouan    Pluies isolées sur le nord, demain    En vidéo: L'ami des animaux Ahmed Manai raconte son histoire    TUNIVISIONS reçoit une délégation de plus de 20 journalistes (hommes et femmes) libyens    La Tunisie de retour dans le Top 15 des pays attractifs en Afrique    Ligue 1 : Les arbitres de la 12ème journée    Coupe du monde des Clubs : Programme des quarts de finale    Le Club Africain se lance dans le sport électronique    La Méditerranée sur le point de se transformer en champ de guerre    Jalloul Ayed éventuellement dans le prochain gouvernement    Inauguration à Tunis du siège de l'Université de Tunis d'apprentissage tout au long de la vie par Mohamed Trabelsi et Dr Andreas Reinicke    La BCT lance un Comité Fintech et une Sandbox    Tunisair classée pire compagnie aérienne au monde en 2019    FIFA : Le CA Bizertin risque une grosse sanction    Tunisie : Une lettre de menace trouvée aux alentours d'un centre commercial au lac    Programme des vacances scolaires d'hiver à la cité des sciences de Tunis du 17 au 29 décembre 2019    Le footballeur Lilian Thuram à Tunis pour parler racisme au Lycée Pierre Mendès France    Une jeune femme est portée disparue    Nasfi : un nouveau front parlementaire avec 62 députés verra le jour    45 millions d'euros de la BERD pour rénover le TGM    Les détails des 13 projets de lois adoptés par le gouvernement sortant    Nouvel accord de coopération commerciale et technologique entre Tunisie Telecom et Cisco    Programme TV du jeudi 12 décembre    Ligue des champions : les qualifiés pour les huitièmes de finale    L'éducation de la santé sexuelle sera intégrée dans les programmes scolaires début 2020    Eliminatoires Mondial 2022 : tirage au sort le 21 janvier au Caire    Tunisie : Une secousse tellurique à Tajerouine    Concert de lancement de l'album « Fréquences Basses » de Slim Abida le 20 Décembre à l'IFT    Tunisie: Accidents de travail, augmentation de la rente octroyée aux victimes    La Tunisie encourage un système d'échange de droits d'émissions de gaz à effet de serre    La plus jeune première ministre au monde a 34 ans! Liste des jeunes dirigeants du monde en 2019    Tunisiens et Algériens projettent la création d'une Zone de détente et de loisirs au niveau des régions frontalières communes en plus d'autres projets    Le Parlement rejette la proposition d'appliquer une redevance de 30 euros aux touristes étrangers    L'émouvant message d'Amina Sta à son père...    Radio Nazaha : La première Web-Radio dédiée à la lutte contre la corruption est lancée (vidéo)    Le Syndicat des médecins du secteur privé mettent fin au contrat les liant à la CNAM    Crainte d'un bilan plus lourd en Nouvelle-Zélande après l'éruption d'un volcan    JTC 2019 : Nebil Daghsen & la LIPA tous les jours à l'Avenue de Tunis et le 12 Décembre au Mondial avec “Sangate Ebola”    Ce mardi 10 Décembre «Journée internationale des Droits de l'Homme», en Tunisie et ailleurs ! Et puis après…    Tunisie : Des foyers et restaurants universitaires en cours de construction dans 11 gouvernorats    Success Story TN : Saïda Meherzi : Entrepreneuse en écotourisme de Kesra    Robert Redford honoré au Festival international du film de Marrakech qui lui décerne l'Etoile d'Or    En vidéo : MG partenaire de la 5ème édition du Festival international des musiciens et artistes handicapés    Success Sotry TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Daech en Syrie: « Game over »? Pas si sûr !
Commentaire:
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 03 - 2019


Par Abdel Aziz HALI
L'alliance arabo-kurde a annoncé, hier, la « totale élimination » du califat de Daech.
Il faut dire que la défaite du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la bataille de Baghouz n'était qu'une question de temps vu le déséquilibre des forces sur le terrain et surtout dans les airs, notamment les moyens déployés par les Forces démocratiques syriennes soutenues par Washington à comparer avec ceux des combattants de l'hydre terroriste.
Mais peut-on crier victoire et croire un instant à la disparition de l'organisation à l'étendard noir du paysage syrien? Pas si sûr !
Primo, tout le monde sait que depuis la chute de Mossoul et de Raqqa, les capitales respectives en Irak et en Syrie du soi-disant califat, Daech avait déjà déclenché sa mue à travers une nouvelle stratégie en optant pour la clandestinité.
Ainsi, à l'image des Talibans en Afghanistan ou des Shebab en Somalie, l'EI va entamer une nouvelle ère en changeant de tactique en privilégiant des opérations ciblées plus proches du modèle des attentat-suicides à la voiture piégée ou par le biais de kamikazes ou en planifiant des attaques éclairs ciblant la police et les forces armées.
D'ailleurs, ces derniers mois, les opérations kamikazes contre les combattants des forces arabo-kurdes et leurs alliés américains nous ont déjà donné un avant-goût de ce qui pourrait se passer après la bataille de Baghouz.
Secundo, on a tendance à oublier qu'il a fallu aux combattants de la FDS 43 jours (depuis le début de l'offensive contre la dernière poche de l'EI dans la province de Deir Ezzor, le 9 février dernier-Ndlr) pour venir à bout des combattants aguerris de Daech.
De ce fait, cet « assaut final » dans cette bourgade de l'Est syrien n'est qu'une bataille dans une guerre plus complexe. Cette victoire si importante qu'elle soit est loin d'être une capitulation qu'on ne peut comparer en aucun cas à celle des armées des pays l'Axe — à l'image de celle de l'armée impériale japonaise suite au bombardement de Hiroshima et de Nagazaki par la bombe nucléaire ou de la Wehrmacht (l'armée du IIIe Reich) après la bataille de Berlin — et sonnant de facto le fin de la Seconde Guerre mondiale.
Après tout, les émirs et les têtes pensantes de l'EI, notamment Abou Baker Al Baghdadi, courent toujours dans la nature.
Tertio, certes, cette organisation sanguinaire a perdu son territoire acquis en 2014 dans des régions conquises en Irak et en Syrie, mais le Califat est plus qu'un territoire, c'est une idéologie. Il suffit d'écouter les témoignages glaçants des femmes ayant quitté les zones de combats pour comprendre que la repentance et le mea culpa ne sont pas dans la culture des Daechien(ne)s. La disparition du « Califat physique » n'annihile pas le « corpus idéologique » de ce mouvement sombre et occulte qui prône le jihad international comme Al-Qaïda et ses dérivés.
Il suffit de lire certains commentaires sur les réseaux sociaux de certains jeunes sympathisant avec les mouvements islamistes radicaux ou d'écouter quelques prêches du Vendredi dans le monde arabe et surtout dans les mosquées de quartiers en Europe pour réaliser que les idées sombres et les desseins de Daech sont en hibernation voire en gestation dans l'esprit de plusieurs jeunes de zones défavorisées ou marginalisées.
Enfin, il ne faut sous-estimer l'éventualité de voir Daech suivre le pas de Jabhat al-Nosra (l'ex-branche levantine d'Al-Qaïda) en créant de nouvelles franchises jihadistes (Ex: Front Fatah al-Cham) ou en se ramifiant pour donner naissance à une nébuleuse d'organisations porteuses de son idéologie pour rebondir de nouveau dans une union jihadiste semblable à celle de Hayat Tahrir al-Cham (une fusion de six groupes rebelles islamistes syriens : le Front Fatah al-Cham, le Harakat Nour al-Din al-Zenki, le Front Ansar Dine, le Liwa al-Haq, Jaych al-Sunna et Jaych al-Ahrar - Ndlr).
Que des arguments et des hypothèses pour s'armer de prudence tant qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué… Alors, sachons raison garder.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.