Joyeux Jour de la Terre! Un doodle pour découvrir des spécimens uniques en ce 22 avril    Libye: 254 morts et 1128 morts, nouveau bilan des affrontements à Tripoli    En Algérie, l'homme le plus riche de l'Afrique du nord a-t-il été arrêté ?    Coupe de la CAF : L'ESS pour enchaîner la belle série    Absent au mariage de Ramla et Alaa Chebbi, Samir Elwafi explique les raisons…    Foot-Europe: le programme de lundi 22 avril    Monastir : des affrontements entre le public de l'USMo et les forces de l'ordre    Tunisie – Météo : Vent fort à 90 km/h près des côtes    Tunisie- Lancement de la carte de soins “Labes”    Ce que l'on sait de l'adolescent porté disparu à Jendouba…    Tunisie- Mohamed Abbou élu secrétaire général du courant démocratique    Les prix dans les marchés n'ont pas changé, d'après l'ODC    Annulation de la grève de 3 jours des distributeurs en gros des bouteilles de gaz domestique    Ils veulent changer la constitution pour justifier leur échec, déclare Mohammed Abbou    Mehdi Jomaa annonce la participation de son parti Al Badil Ettounsi aux élections législatives dans toutes les circonscriptions sur des listes individuelles    Grâce au vote des jeunes de moins de 25 ans, l'humoriste Volodymyr Zelensky est devenu Président élu de l'Ukraine    Plus d'un millier de nourrissons vaccinés contre la rougeole à Ben Arous    Première édition de la Journée syndicale de médecine esthétique : Réglementation, reconnaissance et contribution à l'activité économique    2ème Edition de l'évènement « Tfanen Tunisie-Créative » ce 26 Avril au Ramada Plaza – Gammarth    Atterrissage d'urgence d'un avion koweïtien ayant heurté un bloc de neige dans l'air    Afghanistan- Le groupe terroriste Daech revendique une attaque meurtrière contre le ministère de la Communication    Tunisie-Découverte d'un corps décapité près du mont Orbata    Tunisie: Saisie de 7,5 kg de résine de cannabis à Kasserine    Tunisie- Suspension de la grève des fournisseurs de bouteilles de gaz    Ligue 1: Programme de la 21è journée    Tunisie – AUDIO : Abir Moussi : Nous ne ferons aucune alliance et gouvernerons sans les « frères »    Abdelfattah al-Sissi remportera-t-il son référendum lui permettant de diriger l'Egypte jusqu'en 2030 ?    La Chambre syndicale nationale des distributeurs de bouteilles de gaz domestique observera une grève les 22, 23 et 24 Avril    Programme des matchs de ce dimanche et retransmission TV    Tunisie: Léger mouvement dans le corps des gouverneurs    Taux de fécondité : La Tunisie classée dernière en Afrique avec 2.147 enfants par femme    Trois églises et trois hôtels de luxe ciblés par des attaques terroristes au Sri Lanka lors de la « messe de Pâques » : Bilan provisoire 156 morts et plus de 300 blessés    Europe: Le programme de ce dimanche 21 avril    Arrestation à l'aéroport de Tunis-Carthage d'un citoyen malien pour escroquerie, faux et usage de faux    La Tunisie à l'ère de l'agriculture BIO : Des exportations en hausses dont les agriculteurs tunisiens pourraient en bénéficier davantage    BCE s'entretient avec une forte délégation du Congrès américain conduite par le Sénateur Lindsey Graham, président du Comité judiciaire    En photo…Outia de Ramla et Alaa Chebbi, que pensez-vous du look de Sonia Dahmani ?    Béji Caïd Essebsi – Rached Ghannouchi : Entre craintes et concertations !    En photos : Les plus beaux looks de la cérémonie de clôture de Gabès Film Festival    Programme des matchs du weekend et des rencontres à transmettre directement à la télé    Tunisie: Les bus de la société régionale de transport de Béja paralysés faute de carburant    La Tunisie, l'Algérie et l'Egypte examinent la question libyenne à Tunis    La Tunisie à Toulouse du 19 au 24 Avril : une 4ème édition des Journées culturelles et économiques !    Claudia Cardinale très entourée à Djerba – Elle jouera dans le film de Ridha Behi « L'île du pardon »    Les enfants sur les Traces des Carthaginois à la découverte du Quartier Didon dimanche 21 avril    Film Avengers Engame dès le 25 avril 2019 au Cinéma en Tunisie (Trailer et Synopsis)    Salon International du Livre de Sousse, 6ème édition du 19 au 28 Avril 2019    Coupe du Monde de football 2022 au Qatar : les inquiétudes européennes !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Daech en Syrie: « Game over »? Pas si sûr !
Commentaire:
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 03 - 2019


Par Abdel Aziz HALI
L'alliance arabo-kurde a annoncé, hier, la « totale élimination » du califat de Daech.
Il faut dire que la défaite du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la bataille de Baghouz n'était qu'une question de temps vu le déséquilibre des forces sur le terrain et surtout dans les airs, notamment les moyens déployés par les Forces démocratiques syriennes soutenues par Washington à comparer avec ceux des combattants de l'hydre terroriste.
Mais peut-on crier victoire et croire un instant à la disparition de l'organisation à l'étendard noir du paysage syrien? Pas si sûr !
Primo, tout le monde sait que depuis la chute de Mossoul et de Raqqa, les capitales respectives en Irak et en Syrie du soi-disant califat, Daech avait déjà déclenché sa mue à travers une nouvelle stratégie en optant pour la clandestinité.
Ainsi, à l'image des Talibans en Afghanistan ou des Shebab en Somalie, l'EI va entamer une nouvelle ère en changeant de tactique en privilégiant des opérations ciblées plus proches du modèle des attentat-suicides à la voiture piégée ou par le biais de kamikazes ou en planifiant des attaques éclairs ciblant la police et les forces armées.
D'ailleurs, ces derniers mois, les opérations kamikazes contre les combattants des forces arabo-kurdes et leurs alliés américains nous ont déjà donné un avant-goût de ce qui pourrait se passer après la bataille de Baghouz.
Secundo, on a tendance à oublier qu'il a fallu aux combattants de la FDS 43 jours (depuis le début de l'offensive contre la dernière poche de l'EI dans la province de Deir Ezzor, le 9 février dernier-Ndlr) pour venir à bout des combattants aguerris de Daech.
De ce fait, cet « assaut final » dans cette bourgade de l'Est syrien n'est qu'une bataille dans une guerre plus complexe. Cette victoire si importante qu'elle soit est loin d'être une capitulation qu'on ne peut comparer en aucun cas à celle des armées des pays l'Axe — à l'image de celle de l'armée impériale japonaise suite au bombardement de Hiroshima et de Nagazaki par la bombe nucléaire ou de la Wehrmacht (l'armée du IIIe Reich) après la bataille de Berlin — et sonnant de facto le fin de la Seconde Guerre mondiale.
Après tout, les émirs et les têtes pensantes de l'EI, notamment Abou Baker Al Baghdadi, courent toujours dans la nature.
Tertio, certes, cette organisation sanguinaire a perdu son territoire acquis en 2014 dans des régions conquises en Irak et en Syrie, mais le Califat est plus qu'un territoire, c'est une idéologie. Il suffit d'écouter les témoignages glaçants des femmes ayant quitté les zones de combats pour comprendre que la repentance et le mea culpa ne sont pas dans la culture des Daechien(ne)s. La disparition du « Califat physique » n'annihile pas le « corpus idéologique » de ce mouvement sombre et occulte qui prône le jihad international comme Al-Qaïda et ses dérivés.
Il suffit de lire certains commentaires sur les réseaux sociaux de certains jeunes sympathisant avec les mouvements islamistes radicaux ou d'écouter quelques prêches du Vendredi dans le monde arabe et surtout dans les mosquées de quartiers en Europe pour réaliser que les idées sombres et les desseins de Daech sont en hibernation voire en gestation dans l'esprit de plusieurs jeunes de zones défavorisées ou marginalisées.
Enfin, il ne faut sous-estimer l'éventualité de voir Daech suivre le pas de Jabhat al-Nosra (l'ex-branche levantine d'Al-Qaïda) en créant de nouvelles franchises jihadistes (Ex: Front Fatah al-Cham) ou en se ramifiant pour donner naissance à une nébuleuse d'organisations porteuses de son idéologie pour rebondir de nouveau dans une union jihadiste semblable à celle de Hayat Tahrir al-Cham (une fusion de six groupes rebelles islamistes syriens : le Front Fatah al-Cham, le Harakat Nour al-Din al-Zenki, le Front Ansar Dine, le Liwa al-Haq, Jaych al-Sunna et Jaych al-Ahrar - Ndlr).
Que des arguments et des hypothèses pour s'armer de prudence tant qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué… Alors, sachons raison garder.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.