ARP : Adoption du projet de loi amendant le décret-loi n°116 régissant la mission de la HAICA    Météo : ciel dégagé et températures stables    Protestations nocturnes à Remada    Tunisie: Un trou de 8 milliards de dinars dans le budget 2020, selon le ministre des Finances    Il y a 14 ans jour pour jour, la photo la plus triste de l'histoire de football    Tunisie-ONU : Vers la mise en place d'un cadre de coopération quinquennal    L'amendement de l'art. 10 de la loi relative à la Cour constitutionnelle est juridiquement possible (Saloua Hamrouni)    Tunisie [Photos] : Actualisation de la liste de classification des pays selon le risque du Covid-19    Tunisie – Limogeage du directeur régional de la santé à Tataouine    Tunisie – VIDEO : Tataouine cette nuit    Un détenu étranger testé positif à la prison civile de Gabès    Tests négatifs pour 124 tunisiens rapatriés de Libye    32 nouveaux décès en France en 24 heures    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    Concours international de poésie en langue française : le Tunisien Nadhir Guedri lauréat du 1er prix    Tunisie – Huit mois de prison ferme pour Khaled Fakhfakh    Mercato – Yassine Chamakhi a-t-il rejoint l'Espérance de Tunis ?    Exposition "On dirait un Chat" d'Amin Chaouali jusqu'au 19 juillet à la Galerie Saladin    Finances : Légère appréciation du taux du change du dinar    Tourisme : La Tunisie 2ème destination la plus vendue    Conseil des ministres: Adoption de 4 projets de décrets gouvernementaux    Examens nationaux : Plus de 133 mille candidats en course pour le bac    Nouveau B.E. de la Fédération générale de l'information    Produits pétroliers Nouvelle baisse des prix des hydrocarbures    L'Ocean Viking sur le point de débarquer 180 migrants en Sicile    Plus de 1 000 nouveaux cas en 24 heures    Lancement, aujourd'hui, du projet «EU4Innovation»    La BVMT compte élaborer un guide de Reporting extra-financier destiné aux sociétés cotées    Bruits et chuchotements    En fin de compte, les demi-finales et la finale, au Cameroun    Tunisie: Ennahdha et Qalb Tounes œuvrent à réviser l'article sur l'élection du président de l'ARP pour un an    Tunisie: Echec de la session de négociations entre le gouvernement et l'UGTT    Ça ne paie pas de... mine !    Discrimination positive dans les régions intérieures    «Carthage Dance» reporté    CONDOLEANCES : Ali EL KAROUI    Equipe nationale U20 : 8 joueurs convoqués pour le stage de préparation    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 8 juillet à 11H00    ATI – Universa Hub Africa : Lancement du réseau national de Blockchain    «Bnet Essyassa» en librairie : Les filles de la politique écrivent    Vidéo- Buzz : Grâce à une vidéo posté sur ‘TikTok', un jeune passionné de 3D intéresse Disney    Le grand Abdelmajid Tlemçani n'est plus    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie : Le transfert des archives de Cinéma à Gammarth vers la BNT se poursuivra en 2021    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    Ces pays ont procédé encore une fois au confinement    Gouvernement Castex : La parité femmes/hommes respectée, mais plus à droite    Un fort séisme secoue l'Indonésie. Pas d'alerte au Tsunami    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le conflit israélo-palestinien est-il condamné à s'éterniser ?
Publié dans Leaders le 27 - 05 - 2020

Par Samir Gharbi - Ce conflit endémique —depuis plus d'un siècle— a été banalisé par la guerre contre le terrorisme et les multiples guerres qui ont éclaté dans la région du Moyen-Orient depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les plus récentes étant celles du Yémen, de la Syrie…
Or, le conflit israélo-palestinien est dramatique parce qu'il semble sans fin… Et qu'il attise les passions dès qu'on l'évoque sous l'angle des faits alors que les Israéliens (sionistes) et leurs alliés le ramènent uniquement au plan divin : c'est Dieu qui a donné, selon la Bible hébraïque, cette terre (du Nil à l'Euphrate au sens le plus large) aux descendants d'Abraham il y a de cela plus de 5 000 ans…
Aujourd'hui, il y a un mouvement de Juifs antisionistes et de gens de paix qui, sans nier le droit d'Israël à exister comme un Etat avec des frontières reconnues, protestent contre la colonisation non-stop des terres appartenant aux Palestiniens.
Pour expliquer, sans a priori idéologique ou religieux, les faits qui ont produit cet enchaînement diabolique, il est nécessaire de remonter aux sources du conflit. Un conflit qui a vu un peuple revenir après 2 000 ans d'exil pour chasser le peuple qui avait pris sa place… L'adage disant « qui part à la chasse (ou ailleurs) perd sa place » ne s'applique pas aux sionistes (adeptes d'une idéologie politico-religieuse, similaire à l'islamisme). Les sionistes ne doivent pas être confondus avec les Hébreux, tout comme les islamistes ne doivent pas l'être avec les musulmans.

Samir Gharbi
Lire aussi
• Palestine : aux origines étaient les Philistins
• Une population à la loupe... celles des Palestiniens et des Israéliens
• Dossier • Palestine - Israël: Un conflit de 100 ans
• Jérusalem mutilée par les guerres…
• Le journaliste israélien Tom Segev : nous sommes une mosaïque composée d'identités disparates


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.