Le groupe parlementaire de Nidaa Tounès rejette la démission du député Ridha Charfeddine    Ne manquez pas les promotions de saison chez Orange et gagnez plein de cadeaux !    La sélection nationale arrive à Alger    Coupe de Tunisie – 1/8 de finale : Programme Tv de la deuxième tranche    Le projet de l'inscription de Djerba sur la liste de l'Unesco sera soumis en Octobre 2019    “La Mosaïque Autrement” de Néjiba Maamar à La Galerie Fenyed La Marsa    CA : Du nouveau concernant la blessure d'Ahmed Khalil    Grève des taxis, leurs principales revendications    Clôture des travaux du Forum de la société civile et des médias au Moyen-Orient et Afrique du Nord    La fondation Tony Elumelu annonce 3 050 entrepreneurs selectionnes dans le cadre du 5eme cycle du programme d'entreprenariat de laTFE    La convergence transverse séduit    Tunisie- L'affiche du roi Salman fait polémique    Le consensus sera-t-il de retour ?    Il n'y avait pas de petits clubs !    «Le bon exemple de l'US Tataouine»    «Le chemin de croix des promus»    Beaucoup reste à faire…    Tunisie – Météo : Ciel nuageux progressivement abondants l'après-midi avec pluies isolées    Haro sur l'usage excessif et inapproprié des antibiotiques    Des prestations de piètre qualité    «Bleus de chauffe» roublards !    Festival International de Théâtre de Gafsa: Programme de la 23e édition du 23 au 29 mars    Du récit du devoir au récit du vouloir    Chacun d'entre nous poursuit une quête    La coalition électorale ''Victoire de la Tunisie'' dénonce des mesures sécuritaires prises à leur encontre    Tunisie: BCE a de nouveau tendu la main à Ennahdha, selon Yassine Brahim    Tunisie: Abdellatif Mekki accuse Béji Caïed Essebsi d'ingérence dans des questions hors de ses compétences    1500 médecins s'apprêtent à quitter la Tunisie    Assaut du port de la Goulette, son directeur explique    Semaine de la Journée Mondiale du Théâtre : 3 secondes de Mayar Alexane Samedi 30 Mars 2019 au 4ème Art-Avenue de Paris    Tunisie: Repêchage au large de Sfax du corps d'une jeune fille partie en Italie à la recherche de soins contre le cancer    Tunisie: Nouveautés dans l'enseignement du français et de l'anglais à l'école primaire    Tunisie: Décès d'un cadre de la prison civile de Sfax, ouverture d'une enquête    Tunisie- IJABA revendique l'annulation du gel des salaires des enseignants grévistes    CAN 2019-Tirage: La Tunisie dans le pot 1    Les USA livrent à Alger 29 de ses daéchiens, qu'en est-il des tunisiens?    L'indice d'intégration régionale africaine (ARII) pour renforcer la Zone de libre-échange continentale africaine ZLEC    L'Afrique du Sud dernière qualifiée, les 24 sélections qui iront à la CAN 2019    Italie : Vingt tunisiens impliqués dans une enquête concernant le financement du terrorisme    La Voie Normale « عالسّكّة » : Un film d'Erige Sehiri – Le mardi 26 Mars à la Cité de la Culture    VIDEO : Panique et mouvement de foule à Disney Land Paris par peur d'un attentat    L'USS Arlington, un fleuron de l'US Navy, en escale    Exercices militaires conjoints    Daech en Syrie: « Game over »? Pas si sûr !    « Daesh » totalement éradiquée en Syrie après la récupération de Baghouz, dernier bastion resté entre ses mains    Semaine de la Journée Mondiale du Théâtre : Rouge Rouges de Gérard Astor – Vendredi 29 Mars au 4ème Art    Mouvement de panique à Disneyland Paris suite à une rumeur d'attaque    Le droit à la différence en avant-plan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chronique: Basta !
Publié dans Le Temps le 16 - 12 - 2018


C'est quoi tout ce délire ? Des terroristes qui descendent du « Jbel Mghilla » (Kasserine), se partagent la tâche comme s'ils vaquaient en besogne routinière, entre un groupe qui séquestre une famille pour s'emparer de leur véhicule, et l'autre qui commet un hold-up dans une banque avant de s'arrêter dans sa course, pour abattre de sang-froid, chez lui, Khaled Ghozlani, frère du martyr Said Ghozlani, assassiné de sang froid aussi, il y a deux ans, par des terroristes, qui se sont ensuite retranchés, également en montagne, sans avoir peur à n'importe quel moment, de se faire intercepter par les forces sécuritaires. C'est qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, et des détails, ô combien importants !, qui échappent à la vigilance, et qu'il faudrait traquer avant que ce drame atroce ne se reproduise. Sachant qu'il y aura déjà eu un précédent tragique en la matière, avec l'assassinat du frère du berger égorgé, et dont la tête a été décapitée en montagne. Manière de montrer que les terroristes ne perdent pas le nord ? Qu'ils sont aussi organisés que futés, et certainement bien renseignés, puisqu'ils peuvent maintenant, circuler dans les villes, en toute impunité, sans avoir peur de se faire prendre, pour y commettre leur sale besogne, et retrouver leurs antres en montagne sans en être inquiétés outre-mesure ? Ce qui s'est passé vendredi à Kasserine n'a pas de nom. Et laisse, effectivement, sans voix ! Comme si les criminels, patentés, de Daech et tous ses affidés, avaient retrouvé une nouvelle assurance. Et des moyens plus substantiels pour « recruter » tous ceux, qui, forcément, indéniablement, ont pu leur faciliter la tâche en jouant aux éclaireurs potentiels, car, dans la logique des choses, il leur est impossible d'agir avec cette minutie, s'ils n'étaient pas sûrs de leur fait. Ce qui est intolérable et sans appel. Maintenant, alors que l'irréparable a été commis encore une fois, peu importe comment il faut s'y prendre, mais il faut y mettre le holà. D'une manière définitive. Leur couper les vivres en resserrant l'étau, jusqu'à les étrangler, partout à la lisière des montagnes, et ne jamais, jamais surtout, sous-estimer les avertissements de ceux, à l'instar du martyr Khaled Ghozlani, qui aurait fait état, plus d'une fois, des menaces de meurtre, qui pesaient sur lui. Sans jamais être pris au sérieux. Et sans qu'il y ait protection rapprochée pour éviter que cette famille, déjà durement éprouvée en 2016, ne soit, encore une fois, atteinte dans sa propre chair. Et de quelle façon…

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.