Abdelkrim Harouni : Il y va de l'intérêt de la Tunisie pour que Rached Ghannouchi soit le Chef du Gouvernement    Macron félicite Saied président et veut ‘amplifier' le partenariat    Une délégation américaine rend visite au Groupe TELNET et prend connaissance du projet du premier satellite tunisien Challenge 1    ISIE : La victoire de Kais Saied officialisée    Taboubi met en garde contre la propagation de la pensée takfiriste    Le Président de la République par intérim préside un Conseil des ministres consacré au projet du Budget de l'Etat pour 2020    France –Turquie : un choc sous très haute tension    Nabil Karoui adresse une lettre de félicitations à Kais Saïed vainqueur des élections présidentielles    Tunisie- A partir de demain des pluies sont attendues sur la plupart des régions    Tunisie : Accès gratuits aux monuments et musées mardi 15 octobre 2019    Equipe nationale : Aymen Abdennour commente son retour    Rencontres Internationales du film Anti-Corruption: 2ème édition du 17 au 20 Octobre 2019    114,5 MD de déficit de la balance alimentaire en septembre 2019    Ben Arous- Kais Saïed obtient 74.81 % des voix    Tunisie – Présidentielle : Biographie de Kais Saied, nouveau Président de la République Tunisienne    Tunisie- Identification du tueur du touriste français    La Tunisienne Ons Jabeur gagne 8 places au classement WTA et se hisse à la 53e position    Volley – Mondial 2019 : la Tunisie encaisse sa neuvième défaite    Le bouleversant témoignage de Kenza fille autour de son papa Nabil Karoui    Coup d'envoi réussi de l'édition 2019 de l'Africa Women's Sevens à Monastir    Kaïs Saïed : Laissez les journalistes faire leur travail en toute liberté    Présidentielle, quand seront annoncés les résultats préliminaires?    18 340 sympathisants de Tahya Tounes ont voté pour Karoui    Euro 2020 (Journée 8): le programme de dimanche 13 octobre    Match Amical : le onze national, dominateur, se contente d'un match nul face au Cameroun    Euro-2020 : 168e sélection pour Ramos, nouveau record d'Espagne    Fatwa remporte le Grand Prix Festival de Fameck    Abdellatif Hmam remplace Ryadh Mouakhar à la tête du Secrétariat général du Gouvernement    La pire crise finacière pour l'ONU    Tunisie – Météo : Températures en hausse pendant le Week-End    La croissance ne dépassera pas les 2% en 2019 selon la Banque Mondiale    Forum mondial de l'eau «Dakar 2021» au Sénégal    Ne dites plus SIVP mais plutôt CIVP !    Octobre Musical 2019 à Sousse: 6ème session du 16 au 31 octobre (Programme)    La Diva Emel Mathlouthi «Catalyseur du changement du 21e siècle» le 14 Octobre au Poisson Rouge à New York    Tunisie – Météo : Ciel partiellement voilé    Hippie Tounsi Fest Les 01 et 02 novembre 2019    Rencontres-débats autour du livre « BOURGUIBA », dernière œuvre du Français Bertrand Le Gendre, à Tunis, Bizerte, Sfax et Kairouan    Tunisie Présidentielle 2019 : Débat télévisé vendredi 11 octobre entre Kaïs Saïed et Nabil Karoui    L'ambassadeur du Venezuela en Tunisie, Carlos Feo Acevedo: « La coopération Sud/Sud permettra le vrai développement de nos pays »    Tunisie : Fermeture de la route menant de Menzeh 9 et Manar vers Tunis    Explosion près de l'aéroport de Linz en Autriche    Chawki Mejri n'est plus    Tunisie : les derniers chiffres du commerce extérieur    L'Italie rapatrie des migrants dans 13 pays dont la Tunisie    L'homme qui garde toujours la corde utilisée pour la pendaison de Saddam Hussein échappe miraculeusement à la mort à Londres    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Frits le magnifique !
Publié dans Le Temps le 05 - 01 - 2019

J'adore les chiens, ils sont fidèles et tendres. Jusqu'au bout. Frits est fidèle. A son maître, et par ricochet au pays. Pas d'empathie les chiens ? Sans doute plus que beaucoup d'êtres humains, qui n'ont rien d'humain puisqu'ils tuent et torturent leur prochain, sans hésiter, en s'appuyant sur des prétextes toujours fallacieux, et tronqués, convoquant la religion, qui n'a rien à voir dans cette affaire, mais alors rien, sauf à servir de passe-droit pour les terroristes, lorsqu'il s'agit de commettre leurs actes infâmes, en voulant, de surcroit, les légitimer.
Frits est un chien d'assaut, d'un courage exemplaire. L'opération de Jelma a pu montrer, combien le rang des canidés est important et appréciable, auprès des brigades de lutte anti-terroriste. Mais Frits est courageux parce que son maitre l'est aussi. Et d'instinct, il suit son maître. Pour le coup, voilà le pays débarrassé de vermines, qui projetaient de mener des opérations terroristes dans la région, avec l'objectif d'y instaurer un califat islamique. Cinq terroristes ont été éliminés au cours de cette opération. Bon débarras et tant mieux ! Pour autant, ce n'est pas fini.
Mais maintenant que la vrai « guerre » a commencé, il n'est pas question de s'arrêter en cours de route, en si bon chemin, et de baisser la garde. Ce n'est d'ailleurs pas dans l'intention de nos sécuritaires, tous corps confondus. Et nous aimons l'idée que nous pouvons leur faire confiance. Entre leurs mains, le pays n'a à craindre d'aucune menace terroriste. Qu'elle vienne de l'intérieur, ou de l'extérieur de nos frontières.
Les forces d'appoint, l'armée, tout le monde y concourt. Et c'est une bataille à mener en solidaires, jusqu'à la décimation du dernier des ennemis de la patrie. En fermant la porte à toutes les failles par où pourrait entrer le vent. Des failles, il y en a eu ; il y en a encore, de moindre importance mais il y en a, comme l'a montré la tragique opération de Sbiba, qui s'est soldée par la mort du frère du martyr Ghozlani, assassiné de la même manière que le fut son frère, par des terroristes qui ont eu ensuite le temps, de se retrancher en montagne.
Il paraît que le ministre de l'Intérieur était au chevet de la famille lorsque les terroristes sautillaient encore sur les toits, en menaçant de s'en prendre, cette fois-ci, à la sœur des deux martyrs. Ce qui n'est pas anodin. Tout de même, il faut espérer, et l'on y croit dur comme fer, que l'institution sécuritaire, encore une fois, à toutes les échelles, qui a pu être infiltrés par les « affidés" d'Ennahdha lors du doux règne de la Troïka, ait été réellement, lavée de tous ses péchés. En n'oubliant pas les coins et recoins. Et toutes les zones d'ombre. Comme la fameuse « chambre noire » qui n'a toujours pas délivré tous ses secrets. Comme les commanditaires des assassinats de Belaïd et de Brahmi, qui échappent encore à la justice, et qui se reconnaîtrons. Chacun à son échelle ne devrait pas hésiter à y aller de son coup de balai afin de déloger les termites qui se cachent dans les vieux placards, et les chambres, pas assez dépoussiérés. C'est suffisamment glauque pour que ça n'inspire pas confiance. Comme les double-discours de Montplaisir.
Non, il ne faut pas avoir la mémoire courte. Frits a eu du flair. Il faut en prendre de la graine, et pister, jusqu'à éradication complète des terroristes dans nos murs. D'où l'importance des Renseignements dans toute démarche, anticipative, à l'instar de celle qui a été menée, avec beaucoup de doigté, à Sidi Bouzid. Maintenant que les hyènes, tapies dans les montagnes, ont l'outrecuidance de venir se servir dans les maisons, parce que les provisions viennent à manquer, il faut s'arranger pour les recevoir de la plus belle des façons : leur tricoter en amont, des pantoufles en ciment. Pour qu'ils en ressortent à l'horizontale, et ne peuvent plus nuire à personne. Sans hésiter.
Au fait, bravo Frits ! Encore une fois. Et une pensée à Akil, qui doit t'applaudir en jappant, joyeusement, de là où il est.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.