FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    Cession de Goulette Shipping Cruise (GSC) : Le come-back des croisières à la Goulette après 5 ans d'inactivité    Le Ministère de l'Intérieur s'explique sur l'incident survenu à un poste frontalier avancé « التعمير » à Hezoua    Application Samsung Health: un coach santé dans votre poche    Tunisie: Aïd Al Adha, quantité disponible, prix et préparatifs du ministère de l'Agriculture    Officiel : Aymen Balbouli quitte le Club Africain    Cafouillage et manque de sérieux autour de la loi électorale    Hyundai Tucson gagne du terrain sur le marché tunisien    Tunisie- Perturbations et coupure d'eau dans ces régions à Bizerte    Club Africain : Yassine Chammakhi manquera le début de saison    Nouveauté Instagram : les ‘Like' ou mention ‘J'aime' masqués dans 6 pays    CAN 2019 (Finale) : Entrée gratuite pour les supporters algériens    CAN 2019 : l'arbitre de la finale changé    Tunisie: Baisse des échanges commerciaux au 1er semestre 2019    Al Badil Ettounsi présente les caractéristiques de son programme économique pour le gouvernorat de Mahdia    Faute de place, le blé dépérit en plein air    Métros, le trafic des lignes 3, 4 et 5 sur une seule voie à partir de ce soir    Postulez pour des bourses d'études en Grandes Ecoles françaises au titre de 2019    Eto'o et Drogba deviennent collaborateurs officiels d'Ahmad Ahmad    Avec les « trophées Tounsidumonde », les Tunisiens de l'étranger veulent être mieux compris et donner plus !    Les agents de la poste en grève générale    D'importants prix octroyés aux articles traitant des relations sino-tunisiennes    BILAN de la participation des Aigles de Carthage à la Coupe d'Afrique des Nations 2019 : Parcours !    Ahmed Ahmed veut sortir le siège de la CAF de l'Egypte    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Pas de crime en cas de légitime défense !    Tunisie-Une séance plénière pour l'élection des membres de l'Instance de la bonne gouvernance et ceux de la cour constitutionnelle    Températures jusqu'à 38°C, aujourd'hui    CAN (finale): Alioum Néant au sifflet    Orange signe un accord Groupe monde sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes avec UNI Global Union    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Tunisie: L'Instance de lutte contre la torture empêchée par la police de parler à un détenu    Tunisie – Tabib : La direction des douanes choisie comme meilleure administration dans la lutte contre la corruption    Tunisie: Le Parlement sursoit au vote sur le projet de loi relatif à Halk El Menzel    Le cinéma à vélo du 24 au 26 Juillet avec Vélorution et la Cinémathèque Tunisienne    Festival De Dougga 2019 : Programme de la 43e édition du 24 Juillet au 10 Août    Khémaïes Jhinaoui à New York et Washington à la tête d'une importante délégation de hauts responsables tunisiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    282 interpellations en France après la qualification de l'Algérie    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    La 29ème Edition du Festival EL MOUROUJ se déroulera du 25 Juillet au 10 Août – Programme    Ouverture de la 55e édition du festival international de Hammamet avec « Messages de liberté »    Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed se penche sur la question des « réfugiés » à Médenine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Frits le magnifique !
Publié dans Le Temps le 05 - 01 - 2019

J'adore les chiens, ils sont fidèles et tendres. Jusqu'au bout. Frits est fidèle. A son maître, et par ricochet au pays. Pas d'empathie les chiens ? Sans doute plus que beaucoup d'êtres humains, qui n'ont rien d'humain puisqu'ils tuent et torturent leur prochain, sans hésiter, en s'appuyant sur des prétextes toujours fallacieux, et tronqués, convoquant la religion, qui n'a rien à voir dans cette affaire, mais alors rien, sauf à servir de passe-droit pour les terroristes, lorsqu'il s'agit de commettre leurs actes infâmes, en voulant, de surcroit, les légitimer.
Frits est un chien d'assaut, d'un courage exemplaire. L'opération de Jelma a pu montrer, combien le rang des canidés est important et appréciable, auprès des brigades de lutte anti-terroriste. Mais Frits est courageux parce que son maitre l'est aussi. Et d'instinct, il suit son maître. Pour le coup, voilà le pays débarrassé de vermines, qui projetaient de mener des opérations terroristes dans la région, avec l'objectif d'y instaurer un califat islamique. Cinq terroristes ont été éliminés au cours de cette opération. Bon débarras et tant mieux ! Pour autant, ce n'est pas fini.
Mais maintenant que la vrai « guerre » a commencé, il n'est pas question de s'arrêter en cours de route, en si bon chemin, et de baisser la garde. Ce n'est d'ailleurs pas dans l'intention de nos sécuritaires, tous corps confondus. Et nous aimons l'idée que nous pouvons leur faire confiance. Entre leurs mains, le pays n'a à craindre d'aucune menace terroriste. Qu'elle vienne de l'intérieur, ou de l'extérieur de nos frontières.
Les forces d'appoint, l'armée, tout le monde y concourt. Et c'est une bataille à mener en solidaires, jusqu'à la décimation du dernier des ennemis de la patrie. En fermant la porte à toutes les failles par où pourrait entrer le vent. Des failles, il y en a eu ; il y en a encore, de moindre importance mais il y en a, comme l'a montré la tragique opération de Sbiba, qui s'est soldée par la mort du frère du martyr Ghozlani, assassiné de la même manière que le fut son frère, par des terroristes qui ont eu ensuite le temps, de se retrancher en montagne.
Il paraît que le ministre de l'Intérieur était au chevet de la famille lorsque les terroristes sautillaient encore sur les toits, en menaçant de s'en prendre, cette fois-ci, à la sœur des deux martyrs. Ce qui n'est pas anodin. Tout de même, il faut espérer, et l'on y croit dur comme fer, que l'institution sécuritaire, encore une fois, à toutes les échelles, qui a pu être infiltrés par les « affidés" d'Ennahdha lors du doux règne de la Troïka, ait été réellement, lavée de tous ses péchés. En n'oubliant pas les coins et recoins. Et toutes les zones d'ombre. Comme la fameuse « chambre noire » qui n'a toujours pas délivré tous ses secrets. Comme les commanditaires des assassinats de Belaïd et de Brahmi, qui échappent encore à la justice, et qui se reconnaîtrons. Chacun à son échelle ne devrait pas hésiter à y aller de son coup de balai afin de déloger les termites qui se cachent dans les vieux placards, et les chambres, pas assez dépoussiérés. C'est suffisamment glauque pour que ça n'inspire pas confiance. Comme les double-discours de Montplaisir.
Non, il ne faut pas avoir la mémoire courte. Frits a eu du flair. Il faut en prendre de la graine, et pister, jusqu'à éradication complète des terroristes dans nos murs. D'où l'importance des Renseignements dans toute démarche, anticipative, à l'instar de celle qui a été menée, avec beaucoup de doigté, à Sidi Bouzid. Maintenant que les hyènes, tapies dans les montagnes, ont l'outrecuidance de venir se servir dans les maisons, parce que les provisions viennent à manquer, il faut s'arranger pour les recevoir de la plus belle des façons : leur tricoter en amont, des pantoufles en ciment. Pour qu'ils en ressortent à l'horizontale, et ne peuvent plus nuire à personne. Sans hésiter.
Au fait, bravo Frits ! Encore une fois. Et une pensée à Akil, qui doit t'applaudir en jappant, joyeusement, de là où il est.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.