Trois députés réclament un rapport détaillé sur l'état de santé de Rached Ghannouchi    URGENT-Ministère de l'Intérieur : Avis de recherche contre une takfiriste    Bizerte-Coronavirus: Bilan épidémiologique    Méchichi rencontre les deux médecins agressés à l'hôpital El Yasminet de Ben Arous    La loi de « relance économique » sera-t-elle non-promulguée? La Banque centrale de Tunisie met en garde contre ses conséquences    Tunisie : Ouverture exceptionnelle de 162 bureaux de poste    Les Jeux olympiques de Tokyo officiellement « ouverts »    Vient de paraître | L'islam politique, de Youssef Hindi : Un mélange des genres    Ooredoo Tunisie lance eSIM, dernière évolution de la carte SIM    Covid-19 | Gabès : 2 décès et 142 nouvelles contaminations    Dernière Minute : La Tunisie rembourse un prêt sur le marché monétaire international pour 1413 millions de dinars    Kaïs Saïed : Les médias ont priorisé les peaux de moutons sur les efforts de la présidence !    FTF : la commission fédérale établit un nouveau classement des clubs professionnels    Concours tunisien des produits du terroir: producteurs médaillés, un parcours couronné de succès    Change devises en dinar tunisien : Cours du 23 juillet 2021    La BH BANK en Première ligne du Front de Bataille Contre la Covid-19    La première tranche du Complexe des sports de la Manouba opérationnelle    Tunisie – France : Jean-Baptiste Lemoyne reçu par Othman Jerandi    Un google Doodle animé spécial J.O Tokyo 2020 avec un jeu interactif    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Juillet 2021 à 11H00    JO Tokyo 2020 (tir à l'arc) : Rihab Al Walid termine 59e et Mohamed Hammed 62e    Tunisie- Mofdi Mseddi salue les efforts de Kaïs Saïed pour sauver et protéger les tunisiens    Lassâad Yaâcoubi : Pas de rentrée scolaire sans vaccination des enfants !    Mohamed Abbou : C'est la tyrannie de la majorité    Contrairement aux rumeurs, Elyes Fakhfakh n'a pas été acquitté    Rached Ghannouchi se porte bien    L'Espérance parvient à un accord avec un nouvel entraineur    Près de 30% de progression des investissements déclarés dans les services (APII)    Mono-drame "Pour les hommes uniquement" de Najwa Miled prévu au FIH 2021    Hausse des revenus de City Cars de près de 75%    Habib Essid en bonne santé    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Espérance de Tunis : Mouine Chaabani remercié (officiel)    Ons Jabeur s'oppose à l'Espagnole Carla Suarez Navarro au 1er tour des JO Tokyo 2020    "Under The Fig Trees" d'Erige Sehiri parmi six films sélectionnés à Final Cut in Venice 2021    L'UNESCO lance le cycle 2022-2023 du Registre international de la mémoire du monde    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Décès de l'acteur Kamel Eddine Ghanmi    Par Henda Haouala : Interview avec la tunisienne Nour Belkhiria, une étoile montante dans le cinéma canadien    Le film "Bonne mère" de Hafsia Herzi remporte le Prix d'ensemble de la sélection "Un certain Regard"    A l'occasion de la Journée Nelson Mandela, la Tunisie appelle à la solidarité internationale    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    Cinéma : Un film tunisien primé au Festival de Cannes    Nawel Ben Kraïem présente un nouveau spectacle au festival Off d'Avignon : A la recherche de ses identités    Inondations en Belgique : La Tunisie présente ses condoléances aux Belges et aux familles des victimes    L'ancien Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj change de nationalité    Le milliardaire Richard Branson revendique le titre du 1er touriste de l'espace! (vidéo)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Etat fragilisé
Publié dans Le Temps le 21 - 10 - 2020

p class="p1" style="text-align: right; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 12px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Par Faouzi SNOUSSI
Denombreuses organisations de la société civile, ainsi que des partis et des personnalités politiques ne cessent de mettre en garde contre la fragilisation systématique de l'Etat et son incapacité à gérer certains problèmes qui risquent de faire tâche d'huile et de mener le pays vers un plus grand désastre.
Les derniers développements sur la scène politique n'augurent de rien de bon et font courir le risque de disloquer le pays et les organes de l'Etat moderne que le pays a mis plus de soixante ans pour l'édifier.
Tout d'abord, le président Kaïs Saïed doit revoir ses options relatives au pouvoir local, alors que le pays n'est pas encore mûr pour l'adoption de cette orientation et n'arrive pas à gérer la situation, alors qu'il a besoin d'une vision globale, pour sortir du gouffre.
Ensuite, il y a ces coups de boutoir que ne cessent de donner le président de l'ARP, Rached Ghannouchi, à tous les fondements de cet Etat, pour avoir mainmise sur tous ses rouages et devenir, ainsi, le seul maître à bord, afin de faire passer les idées des fréristes musulmans. Ses agissements pour faire passer les amendements du décret-loi 116 en est le meilleur reflet, surtout que cela lui permet de légaliser pas moins de trois des télévisions de son parti, en plus de celle de son acolyte Nabil Karoui qui tient tête, depuis des années à la HAICA et à la législation tunisienne, en faisant ce que bon lui semble.
A cela s'ajoute ces négociations avec les sit-ineurs d'El Kamour, devenus puissants grâce à la nonchalance d'un pouvoir qui se désintègre de plus en plus. Et, là, on se demande comment un gouvernement peut accepter de négocier en position de faiblesse, en entamant les pourparlers, avant la réouverture de la vanne de pétrole ? Pourtant, les lois existantes permettent, même, de rouvrir cette vanne par la force, surtout que la région est considérée comme zone militaire fermée, avec toutes les conséquences qui en découlent.
Personne ne peut s'étonner, donc, que la ville de Chebba se révolte, aussi, à cause d'un problème entre la fédération et un club de football, alors que le problème pourrait être réglé par les instances de ce sport d'équipes -qu'elles soient nationales ou internationales- et d'éviter au pays toutes ces dissensions.
Il y a, encore, la question du bassin minier qu'on n'arrive pas à gérer, depuis la Révolution, avec des intervenants des plus louches qui empêchent son règlement, avec, pour finir, un gouvernement tellement fragilisé et impuissant, ce qui donne des sueurs froides pour l'avenir du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.