11 Tunisiens meurent noyés dans le naufrage de leur embarcation    CAN 2022 : programme des huitièmes de finale du 23 au 26 janvier    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    CONDOLEANCES : Tijani GUERMAZI    Le Maroc à la tête d'une structure qui draine 4600 milliards de dollars    Les pays en développement "lésés" dans le rebond des IDE en 2021 (Rapport)    Des faits et des chiffres    Suppression des primes et des privilèges des membres du Conseil supérieur de la Magistrature : Saïed passe à l'action    L'UGTT appelle le gouvernement à réajuster le pouvoir d'achat des fonctionnaires    Khemakhem et Cheikhrouhou quittent le CSS    Classement FIFA Live : La Tunisie recule encore et perd 29 points !!    Le Mondial des clubs 2022 retransmis sur cette chaîne arabe    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 21 Janvier 2022 à 11H00    Hand | FTHB : Le comité provisoire de gestion intronisé    CAN 2021 | Tunisie-Gambie (0-1) : Une « petite » qualification !    Budget ''boiteux''...L'UGTT appelle le gouvernement à prendre des mesures urgentes    Tunisie – Coronavirus: 13 décès et 9787 contaminations en 24h    Météo : Pluies éparses sur l'extrême nord en fin de journée    Pour un meilleur plaidoyer universel : Comment parler du droit palestinien ?    Dialogues éphémères | Sur les traces d'Epiméthée    Vient de paraÎtre | L'île aux arbres disparus d'Elif Shafak    L'identité culturelle des morisques en Tunisie, un livre de Mondher Chraïet : Un excellent éclairage sur l'histoire des Maures dans notre pays    UGTT : Le « retard » et « l'hésitation » pèsent lourdement sur le processus du 25 juillet    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Transtu: A partir d'aujourd'hui, modification de la circulation automobile au niveau de cette zone    Ennakl Automobiles annonce un chiffre d'affaires en hausse de plus de 21% en 2021    Simpar : Hausse du chiffre d'affaires de 21% en 2021    CAN : on a manqué de réussite dans le dernier geste (Kebaier )    Artes annonce un chiffre d'affaires en hausse de près de 35% en 2021    En photos: Déraillement d'un train de transport de phosphate    3 délégués démis de leurs fonctions, les détails    La Fédération nationale du cuir appelle à l'aide    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Riadh Essid nommé conseiller chargé des affaires diplomatiques à la Kasbah    Kaïs Saïed ordonne la préservation des domaines de l'Etat    Tunisie: Les exportations des agrumes accusent une fore baisse    Ouni : Florana engendre les mêmes symptômes du Covid    5 fillettes ont reçu des injections par des inconnus, assure le ministère de la Famille    La Consultation nationale respecte les données des répondants, assure Gaddes    Russie-Ukraine : Poutine monte d'un cran, un danger imminent pour l'Europe, les USA, le monde    Formation "Jeunes réalisateurs, cinéma, écriture environnement": le cinéma dans la quête d'un monde écoresponsable    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Tunisie-La Marsa : Kobbet Lahoua classé monument historique national    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie – Qu'attend le ministre de l'éducation pour imposer le respect du protocole sanitaire ?
Publié dans Tunisie Numérique le 29 - 11 - 2021

La prochaine vague du covid est aux portes de la Tunisie. Et elle s'annonce d'autant plus « sérieuse » qu'elle semble survenir à partir d'un point de départ scolaire, donc impliquant les enfants qu'on n'a pas pris le soin de vacciner, et qui risquent d'attraper la maladie en milieu scolaire, et se faire un devoir de la disséminer autour d'eux, à la maison, au marché et dans leurs quartiers. Et cette vague s'annonce assez périlleuse, avec l'apparition d'un nouveau variant qu'on dit plus contagieux que les précédents, et au comportement encore inconnu.
Et, malheureusement, tous ces facteurs de risque ne semblent guère inquiéter le ministre de l'éducation qui n'a rien trouvé de mieux pour se protéger des critiques, que de demander aux parents d'acheter des masques de protections pour leurs enfants.
Mais, pourquoi veut-il que les parents subissent ces dépenses supplémentaires, si personne, dans les écoles et les lycées leur demandent de mettre le masque. Car, en effet, le protocole sanitaire en milieu scolaire est resté, depuis l'année dernière, au plus fort de la pandémie, lettre morte. Et dans aucun établissement scolaire, public, il n'y a un contrôle de température à l'entrée des élèves, ou des flacons de gel désinfectant, ni de respect de la distanciation sociale, et encore moins de port de masque de protection chez les élèves comme chez les enseignants.
Mais, maintenant, avec le grand risque pour les enfants, ainsi que pour leurs parents, il faudrait bien que le ministre de l'éducation assume pleinement ses responsabilités et met e œuvre le protocole sanitaire en milieu scolaire. Et on se demande ce qui pourrait l'en empêcher. Car, il lui suffirait de signer une note circulaire pour demander à tous les directeurs des établissements scolaires de veiller au respect de ce protocole, en cette période de haut risque pandémique, et il lui suffirait de les responsabiliser en remettant en question leur nomination, et en annonçant qu'il va charger des équipes de contrôle, d'inspecter tous les établissements scolaires, et qu'en cas de non respect du protocole, c'est le premier responsable de l'établissement qui saute... Aussi simple que çà !
Mais on est bien loin de tout çà, car notre ministre de l'éducation semble avoir d'autres préoccupations bien plus importantes, à ses yeux, que la santé et la vie de ses élèves et ses enseignants !
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.