Ooredoo Tunisie et Vivo Energy Tunisie s'allient pour une énergie nouvelle    L'Allemagne alloue à la Tunisie 300 Millions d'euros de fonds supplémentaires destinés au «Partenariat pour la réforme» et au soutien d'autres secteurs    25 blessés dans une explosion à Blankenburg, dans l'est de l'Allemagne    CS Hammam-lif : Hatem Missaoui absent des entraînements    L'hôpital de Kairouan donne un bébé à une autre famille que la sienne    Projection ciné-concert du film mythique “SALAMMBÔ” de Pierre Marodon à la cité de la culture    Déclaration de la société civile – Accords de partenariat euro-méditerranéens: l'illusion de l'étude d'évaluation    Renforts sécuritaires et militaires sur tout le long des frontières tuniso-libyennes après le discours du maréchal Haftar    La composition du gouvernement toujours attendue, que dit la Constitution ?    Vidéo : Les Espérantistes font vibrer le Qatar avec la chanson ‘'7okem la3rab''    Ooredoo-STEG : Payez vos factures d'électricité et de gaz à partir de votre téléphone    Une médecin prise en otage par un patient à Jendouba    Tunisie: Traversées du Tanit et Carthage, précisions de la CTN    Par Hadi Sraieb – Budget 2020 : Le subterfuge grossier du window dressing !    Espagne : Le Clasico "va bien avoir lieu", assure le président de Barcelone    Ligue Europa: les qualifiés pour les 16es de finale    Une «Dictée géante en arabe» sera organisée le 15 Décembre en France    KARAKOUZ tunisien à Paris    Tunisie: Déploiement des unités militaires et sécuritaires à la frontière tuniso-libyenne    Grande Bretagne: Boris Johnson remporte la majorité absolue au Parlement    Tunisie : Arrestation de huit personnes, somaliennes pour tentative de franchissement illégal de la frontière    Libye : URGENT : Haftar : L'Heure « H » pour l'assaut final sur Tripoli a sonné!    Arrestation de supporters espérantistes au Qatar    Pluies isolées sur le nord, demain    En vidéo: L'ami des animaux Ahmed Manai raconte son histoire    Kais Saïed à Youssef Chahed : Le gouvernement actuel devra poursuivre sa mission jusqu'à la formation du nouveau gouvernement dans l'intérêt du pôle public    La Tunisie de retour dans le Top 15 des pays attractifs en Afrique    La Méditerranée sur le point de se transformer en champ de guerre    Inauguration à Tunis du siège de l'Université de Tunis d'apprentissage tout au long de la vie par Mohamed Trabelsi et Dr Andreas Reinicke    Création d'un Comité BCT – Fintech, un site orienté technologies financières et d'un BCT-LAB en 2020    FIFA : Le CA Bizertin risque une grosse sanction    Programme des vacances scolaires d'hiver à la cité des sciences de Tunis du 17 au 29 décembre 2019    Football : Programme des plus importants matchs de ce jeudi 12 décembre    Nasfi : un nouveau front parlementaire avec 62 députés verra le jour    Le footballeur Lilian Thuram à Tunis pour parler racisme au Lycée Pierre Mendès France    Les détails des 13 projets de lois adoptés par le gouvernement sortant    Nouvel accord de coopération commerciale et technologique entre Tunisie Telecom et Cisco    45 millions d'euros de la BERD pour rénover le TGM    Tunisie : Une secousse tellurique à Tajerouine    Concert de lancement de l'album « Fréquences Basses » de Slim Abida le 20 Décembre à l'IFT    La Tunisie encourage un système d'échange de droits d'émissions de gaz à effet de serre    La plus jeune première ministre au monde a 34 ans! Liste des jeunes dirigeants du monde en 2019    L'émouvant message d'Amina Sta à son père...    Radio Nazaha : La première Web-Radio dédiée à la lutte contre la corruption est lancée (vidéo)    Le Syndicat des médecins du secteur privé mettent fin au contrat les liant à la CNAM    JTC 2019 : Nebil Daghsen & la LIPA tous les jours à l'Avenue de Tunis et le 12 Décembre au Mondial avec “Sangate Ebola”    Tunisie : Des foyers et restaurants universitaires en cours de construction dans 11 gouvernorats    Success Story TN : Saïda Meherzi : Entrepreneuse en écotourisme de Kesra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





“La Mosaïque Autrement” de Néjiba Maamar à La Galerie Fenyed La Marsa
Publié dans Tekiano le 25 - 03 - 2019

Et si la mosaïque redevenait un objet artistique et non seulement de décoration. Un défi créatif que relève Najiba Maamar dans son exposition sur le thème “La Mosaïque Autrement” à la Galerie Fenyedi – La Marsa. L'exposition se poursuivra jusqu'au 31 mars 2019.

Najiba Maamer réinvente la mosaïque comme un art-thérapie
Le sourire aux lèvres, Najiba semble porter ses 65 ans avec une légèreté d'enfant. Rien de ses deux pommettes plantées sur un visage toujours riant ne laisserait penser que cette femme est une rescapée du cancer. Son secret ? La mosaïque !
Mère de deux filles, Najiba commence le travail de la mosaïque il y a un peu plus d'une dizaine d'années. La mosaïque c'est pour elle avant tout un art-thérapie qu'elle a décidé d'entamer pour combattre son cancer diagnostiqué en 2006. Initiée par sa sœur céramiste, elle commence tout d'abord par travailler avec des galets. Elle s'amuse alors à l'assemblage en aiguisant son sens du travail des formes et des couleurs. Mais alors qu'elle même entamait sa rémission, sa sœur est alors frappée d'un cancer fulgurant qui l'emporte en quelques mois.
C'est face au deuil et à la douleur physique laissée par la maladie, que Najiba décide de s'accrocher à la vie en travaillant les pierres.
Pudiquement, elle raconte qu'elle a alors décidé de se lancer dans le travail de la mosaïque le plus ardue : la micro-mosaïque. Une manière de se prouver que son corps n'aura pas raison de son esprit ! La découpe des pierres devient alors son exercice quotidien. Elle choisit en plus de se mettre à la méthode indirecte, qui consiste à travailler à l'envers. Impossible de voir le résultat de son œuvre avant d'avoir figé ces petites pierres avec de la résine, laissé sécher et enfin retourner le tout et se laisser surprendre par le résultat.
Ces assemblages accomplis à l'aveugle ont permis à son esprit de se libérer. Très joliment, elle avoue que durant ses moments de pure création : « Tout se passait dans ma tête. Comme une anesthésie, j'étais autre chose qu'un corps. Je n'étais plus qu'esprit ».
Forte de ses succès, Najiba se lance dans la reproduction en mosaïque des tableaux de Gorji, Picasso et Matisse. La subtilité des détails l'obsède et aiguise sa créativité. Aujourd'hui, elle réalise des grandes fresques. Autodidacte, Najiba ne cesse d'innover. Et ce n'est pas peu fière, qu'elle aime raconter comment chaque fresque lui donne l'occasion d'inventer de nouvelles techniques de travail.
Aujourd'hui, Najiba se lance un nouveau défi : celui de la transmission. Son rêve ? « Faire revivre cet art afin qu'il devienne une matière dans les écoles ». Car Najiba, toujours décrite avec une tendre douceur par ses deux filles, pense avant tout à offrir son expérience d'art-thérapie aux enfants. Si elle a commencé avec l'école Robert Desnos, elle élargit son expérience aux quartiers populaires. Elle a eu la chance de rencontrer une directrice d'école exemplaire, qui lui a donné l'opportunité de réaliser son rêve au sein de l'école primaire Al Bassatine, située dans le quartier populaire Mnihla.
Bénévolement, Najiba avec les enfants ont réalisé une fresque murale qu'ils ont accroché sur le mur de la cour d'école. « Encore une belle surprise de la vie », s'enthousiasme-t-elle. «J'ai découvert des enfants passionnés et absolument investis dans le travail. Quel contraste avec ce que l'on peut raconter sur eux !» Sans aucun doute, Najiba Maamer, qui a baigné dans l'ambiance des mosaïques du Bardo durant son enfance, réinvente aujourd'hui la mosaïque tunisienne.
Une partie des bénéfices de son exposition à l'association pour la lutte contre le cancer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.