Tunisie , Fusillade de Bouchoucha : L'ancien ministre de la Défense Rachid Sabbagh revient sur l'affaire    Les enseignants du primaire menacent de boycotter les examens nationaux    L'affaire Samir El Wafi: Le verdict final sera prononcé le 2 juin    Ligue des champions: La CAF inflige au CS Sfaxien, une amende de 5000 dollars    ONAT : La pétition contre le projet de loi sur le CSM est lacunaire et relève d'une instrumentalisation politique    Tunisie , Affaires sociales : Ahmed Ammar Younbai : Augmentation des grèves dans le secteur public de 400%    Tunis : L'APJT saisit la justice pour la dissolution de « Chams »    Tunisie- Le Comité directeur du CA répond aux accusations    Chic , Beauté : Les IT looks: tendances couleur    La Tunisie invitée d'honneur du festival « Le Moussem de Tan Tan » au Maroc    Ligue 1 (30e journée) - Le match Espérance ST-EGS Gafsa avancé au 31 mai    Météo : Temps nuageux et températures de 20 à 31 degrés C    Tunisie-Maxula Gestion: ouverture de la souscription publique aux parts du fonds commun    Tunisie- Reprise des activités de la CPG    Tunisie- Grève de l'enseignement primaire: des sanctions seront prises    L'Exposition Universelle :    ARP:La Commission de la sécurité auditionnera le ministre de la Défense    Donald Kaberuka : la Tunisie reste l'agence de relocalisation de la BAD    Martyrs de la fusillade de Bouchoucha, une famille en colère contre le ministère de la Défense    Le passé de la Tunisie s'expose au MuCem de Marseille    Tunis : Saisie de plus de 35 tonnes de variantes impropres à la consommation    Equipe olympique : Programme détaillé de la semaine    Tunisie Gouvernance :    Tunis : La grève sectorielle de la formation professionnelle maintenue    Tunisie : un jeune élève de 19 ans se donne la mort à Ghezala    Grève de trois jours, suivie du boycott des examens    Moody's maintient inchangé la note de la Tunisie avec perspective stable    Ben Guerdane écrit l'histoire    Bagdad répond à Washington    Le cinéma français grand gagnant    Les multiples degrés de l'art    Tunisie- Présidence du gouvernement: voilà pourquoi nous avons légalisé « Shams »    Tunisie- Affaire de la photo de Yannick: l'EST porte plainte    Chine : 38 morts dans l'incendie d'une maison de retraite    Tunis : La chambre nationale des importateurs automobiles s'oppose à la vente des FCR    Levée du sit-in des familles et proches    Aucune hypothèse n'est à écarter    Lettre ouverte aux centrales syndicales    Tunis : Grève administrative dans les hôpitaux    Les insurgés somaliens Chabaab affirment avoir tué 25 policiers kényans    Semi-marathon de Hammamet en juin    Pourquoi ?    Tunis : Une commission parlementaire pour soutenir la candidature de Jalloul Ayed à la tête de la BAD    Un acteur incontournable dans le secteur de l'enseignement supérieur privé    «Protéger les savoir-faire traditionnels revient    Affaire ESS : la CNAS rejette le recours et valide le retrait d'un point    Tunis : Quatre jours de danse non-stop à Yasmine Hammamet    Festival de Cannes : Deephan remporte la Palme d'Or    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie : Votre maison «Halal», chez la banque Zitouna.
Publié dans African Manager le 02 - 08 - 2010

Banque commerciale universelle, obéissant aux textes régissant l'activité bancaire en Tunisie, la banque Zitouna offre «une gamme complète de produits et services conformes aux principes de la finance islamique et répondant aux besoins spécifiques de sa clientèle corporate, particuliers et professionnels», comme l'indique la présentation officielle de la banque.
Evoluant dans un environnement de haute concurrence, la banque du groupe Princesse Holding El Materi qui est encore à la recherche de ses parts de marché dans toutes les activités bancaires, se lance dans le financement de la promotion immobilière.
Selon les trois grands principes de «la Mourabaha» (transaction commerciale d'acquisition d'un bien pour un acheteur final), de la «Ijara » ou leasing et du «Istisna'a » qui est un contrat d'entreprise incluant l'achat d'un bien nécessitant un processus de fabrication, la banque Zitouna lance le «Tamouil Macharii Akariya », un produit qui vise le financement de la construction de projets immobiliers à usage d'habitation, commercial et administratif. Ce nouveau produit financier islamique tunisien finance même l'acquisition et le lotissement de terrains.
N'ayant pas encore les moyens de la Banque de l'habitat (l'ex PDG de la BH qu'était Amor Najii, actuel DG de la Zitouna, le sait), la nouvelle banque décide de commencer par le particulier, comme l'a sagement précisé Mahfoudh Barouni, le président du conseil d'administration de la banque, lors d'une récente rencontre avec les promoteurs immobiliers, organisée au siège de la banque et qui avait enregistré une forte présence malgré la conjoncture estivale.
Achetez une maison «Halal»
Le vocable est peut-être peu usité den Tunisie et pourrait renvoyer à une autre culture, il n'en traduit pas moins ce que prépare la banque Zitouna qui s'inscrit clairement au rebours du «Riba» ou la pratique de l'usure. Depuis juin dernier (le 20 pour l'exactitude) en effet, la banque Zitouna lance le «Tamouil Menzel». Avec cette nouvelle manière de financer l'achat de votre maison, sans Riba et donc Halal du point de vue de la Charia islamique, on ne parle plus de crédit, mais de Tamouil. On ne parle plus de taux de crédit, mais de MPA (marge annuelle annualisée). La banque Zitouna ne vous donne plus d'argent pour acheter une maison chez le promoteur, mais l'achète elle-même (après votre choix et l'introduction d'une demande de financement par vous-même auprès de la Zitouna) et vous la revend. Cela nécessite l'établissement de deux contrats, un pour l'achat (par la Zitouna auprès du promoteur) et l'autre pour la vente. Cela pose pourtant, comme l'ont si bien fait remarquer les professionnels lors de « l'après-midi promoteurs » organisée par Zitouna, la problématique de la double imposition fiscale et de l'impossibilité d'enregistrer le contrat d'achat à 1 %. Mais la parade, administrative et fiscale, a été trouvée par les dirigeants de la Zitouna qui ont assuré que la prochaine loi de finance règlera définitivement la question. Pour l'instant, la banque Zitouna enregistrera les deux contrats immobiliers, établis par acte notarié, successivement et dans un délai de 24 h au maximum. Mais tout cela ne concernerait à la limite pas le client de la banque Zitouna, puisqu'elle effectuera elle-même toutes les opérations nécessaires.
Pour l'instant, le «Tamouil» fonctionne bien, nous assure-t-on à la banque Zitouna, comme pour tous les produits destinés aux particuliers. Mais la nouvelle banque lorgne toute la promotion immobilière, en amont comme en aval, du financement du promoteur lui-même, au financement du client final du secteur de la promotion immobilière. La demande existe. En témoignent les multiples questions posées par les opérateurs de premier plan du secteur de la promotion immobilière, présents, le 27 juillet 2010, au siège même de la Zitouna


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.