Les routes principales de Médenine fermées par les manifestants    Le secrétaire général du Centre d'Art et de Culture, Guy De Rothschild, parrain de promotion de VATEL à Tunis    Leila Chettaoui rejoint le MPT de Mohsen Marzouk    Khalifa Chibani dresse un bilan des actes de vandalisme à Tataouine et Kébili    De « où est le pétrole ? » à « voilà le pétrole ! »    Tataouine : Pour BCE et Chahed, TOUT commence… ou s'arrête ici    CONECT : Une offre de 500 postes d'emploi et 1 millions de dinars aux jeunes promoteurs    Décès d'un protestataire à Tataouine : Belhassen Oueslati explique    Coupe de la Confédération (phase de poules): le programme de la deuxième journée    Foot – Ligue des champions/Coupe de la CAF: les quatre représentants tunisiens à l'épreuve du déplacement en quête de nouveaux points pour conforter leur leadeship    La Banque de l'Habitat lance BE CREATIVE à destination des jeunes créatifs tunisiens    Le directeur de l'hôpital de Tataouine dément le décès d'un deuxième protestataire    Le patronat français met le paquet en Afrique, du Nord au Sud    Les bonnes prédictions de la BNA, après un excellent exercice 2016    Décès à Tataouine : Bousculade dit Hammami, c'est la police dit une autre source    En photos-Festival de Cannes : Salma Hayek, un changement capillaire radical et surprenant...    Le Trump faiseur de paix, très inspiré par les 400 milliards $ de contrats à Riyad    Le gouverneur de Tataouine hué aux cris de ‘'Dégage ‘'    Ouverture d'une instruction judiciaire sur les circonstances du témoignage de Imed Trabelsi        Belhassan Oueslati : L'armée usera de la force en cas de nécessité    Tunisie-Change : Le marché interagit avec la BCT    Ebola : Découverte de deux anticorps contre le virus    Festival de Cannes : Une valise suspecte dans un pavillon tunisien    Usage de gaz lacrymogène pour disperser des sit-inneurs à Tataouine    Les magistrats continuent leurs mouvements de protestation    Tunisie : La composition du nouveau bureau exécutif du SNJT    Le Grand-Tunis sans taxi pour trois jours    Après la réactivation de la vanne d'El Kamour : l'armée met en garde les manifestants    Tunisie : L'avis d'un juge sur les propos d'Imed Trabelsi    Foot – Ligue 2 (10e et dernière journée Play-off): les résultats    Ghannouchi et Erdogan inaugurent l'université Ibn Khaldoun à Istanbul    En vidéo : PARFOIS célèbre la Fashion Week et annonce 3 ouvertures à Sfax et Tunis    HA ouvre ses portes à Sidi Bouzid    En photos-Festival de Cannes 2017 : Rihanna fait sensation dans une robe bustier blanche...            Weld El 15 condamné à 12 mois de prison ferme par le Tribunal de Saint-Malo    Italie: une bombe artisanale explose près d'un bureau de poste à Rome    Tunisie : « Rencontres de Djerba » à l'occasion du pèlerinage de la Ghriba    Grande Finale de la 17ème édition de la Danone Nations Cup : Seize équipes à la conquête du rêve américain    Khaled Lamloum appelle à la décentralisation culturelle pour contrer le terrorisme dans le sud de la Tunisie    Les 6 et 7 mais 2017, 2ème édition du tournai international de Padel    Accusée de duperie et d'escroquerie, Majdouline Cherni répond à Samir Ben Amor    Olfa Terras Rambourg lauréate du prix 2017 du meilleur investisseur dans la culture    Tunisie : Le penseur Mohamed Talbi n'est plus    Hymne national sifflé : Majdouline Cherni quitte le Palais des Sports    AMI Assurances organise son tournoi de Golf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : Votre maison «Halal», chez la banque Zitouna.
Publié dans African Manager le 02 - 08 - 2010

Banque commerciale universelle, obéissant aux textes régissant l'activité bancaire en Tunisie, la banque Zitouna offre «une gamme complète de produits et services conformes aux principes de la finance islamique et répondant aux besoins spécifiques de sa clientèle corporate, particuliers et professionnels», comme l'indique la présentation officielle de la banque.
Evoluant dans un environnement de haute concurrence, la banque du groupe Princesse Holding El Materi qui est encore à la recherche de ses parts de marché dans toutes les activités bancaires, se lance dans le financement de la promotion immobilière.
Selon les trois grands principes de «la Mourabaha» (transaction commerciale d'acquisition d'un bien pour un acheteur final), de la «Ijara » ou leasing et du «Istisna'a » qui est un contrat d'entreprise incluant l'achat d'un bien nécessitant un processus de fabrication, la banque Zitouna lance le «Tamouil Macharii Akariya », un produit qui vise le financement de la construction de projets immobiliers à usage d'habitation, commercial et administratif. Ce nouveau produit financier islamique tunisien finance même l'acquisition et le lotissement de terrains.
N'ayant pas encore les moyens de la Banque de l'habitat (l'ex PDG de la BH qu'était Amor Najii, actuel DG de la Zitouna, le sait), la nouvelle banque décide de commencer par le particulier, comme l'a sagement précisé Mahfoudh Barouni, le président du conseil d'administration de la banque, lors d'une récente rencontre avec les promoteurs immobiliers, organisée au siège de la banque et qui avait enregistré une forte présence malgré la conjoncture estivale.
Achetez une maison «Halal»
Le vocable est peut-être peu usité den Tunisie et pourrait renvoyer à une autre culture, il n'en traduit pas moins ce que prépare la banque Zitouna qui s'inscrit clairement au rebours du «Riba» ou la pratique de l'usure. Depuis juin dernier (le 20 pour l'exactitude) en effet, la banque Zitouna lance le «Tamouil Menzel». Avec cette nouvelle manière de financer l'achat de votre maison, sans Riba et donc Halal du point de vue de la Charia islamique, on ne parle plus de crédit, mais de Tamouil. On ne parle plus de taux de crédit, mais de MPA (marge annuelle annualisée). La banque Zitouna ne vous donne plus d'argent pour acheter une maison chez le promoteur, mais l'achète elle-même (après votre choix et l'introduction d'une demande de financement par vous-même auprès de la Zitouna) et vous la revend. Cela nécessite l'établissement de deux contrats, un pour l'achat (par la Zitouna auprès du promoteur) et l'autre pour la vente. Cela pose pourtant, comme l'ont si bien fait remarquer les professionnels lors de « l'après-midi promoteurs » organisée par Zitouna, la problématique de la double imposition fiscale et de l'impossibilité d'enregistrer le contrat d'achat à 1 %. Mais la parade, administrative et fiscale, a été trouvée par les dirigeants de la Zitouna qui ont assuré que la prochaine loi de finance règlera définitivement la question. Pour l'instant, la banque Zitouna enregistrera les deux contrats immobiliers, établis par acte notarié, successivement et dans un délai de 24 h au maximum. Mais tout cela ne concernerait à la limite pas le client de la banque Zitouna, puisqu'elle effectuera elle-même toutes les opérations nécessaires.
Pour l'instant, le «Tamouil» fonctionne bien, nous assure-t-on à la banque Zitouna, comme pour tous les produits destinés aux particuliers. Mais la nouvelle banque lorgne toute la promotion immobilière, en amont comme en aval, du financement du promoteur lui-même, au financement du client final du secteur de la promotion immobilière. La demande existe. En témoignent les multiples questions posées par les opérateurs de premier plan du secteur de la promotion immobilière, présents, le 27 juillet 2010, au siège même de la Zitouna


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.