DAECH appelle à l'assassinat d'Erdogan    Tunisie, Météo : Pluies diluviennes et des inondations au Kef, Kasserine et Jendouba    Tunisie – ARP : Répression des manifestations : Audition de N. Gharsalli    Tunisie – ARP : Quorum atteint pour la commission d'enquête sur Sihem Ben Sedrine    Les participants à la journée de colère interdits d'accès au ministère de l'agriculture    Les entrées touristiques en baisse de 38,1%, jusqu'au 20 Août    Bientôt, des travaux de construction de passerelles pour piétons sur la Route Tunis-La Marsa    Réserves de l'UGTT sur le projet de loi de l'augmentation volontaire de l'âge de départ à la retraite    Tunisie- Création de 17 nouvelles municiaplités    « Nous ne craignons pas l'oppression et nous allons continuer à militer contre le projet de loi sur la réconciliation » (Rahoui)    Jendouba: Lancement d'un centre d'accompagnement des élèves en difficulté d'apprentissage    Education :    Démarrage, la semaine prochaine, de l'étude de projet d'aménagement de la Sebkha d'Essijoumi    Tunisie- Abdelkarim Hizaoui quitte le CAPJC    Tunisie :    Tourisme :    Tunisie , Agriculture : Journée de colère : La manifestation des agriculteurs aurait mal tourné !    Tunisie- Pélerinage: Habib Essid assure que tous les dispositions ont été prises    Tunisie - Loi sur la réconciliation économique :    Tunisie- Monastir: arrestation de cinq passeurs    Tunisie - Emploi :    Tunisie , Diplomatie : Mohamed Ennaceur appelle Ban Ki-moon à organiser un congrès mondial pour lutter contre le terrorisme    L'incroyable chance d'un américain qui trouve 20 dollars par terre et gagne 1 million    Tunisie- T. Baccouche et S. Elloumi examinent les perspectives de la relance touristique    Commerce :    Tunisie - Développement:    Tunisie: Départ du premier vol de pèlerins vers les lieux saints    Tunisie , Football : Communiqué de la Fédération Tunisienne de Football destiné aux médias    CAN-2017 (éliminatoires groupe A)- Liberia-Tunisie: Methnaini interdit par son club de rejoindre la sélection    Tunisie- Le déaprtement d'état américain maintient son niveau d'alerte    CAN-2017 (éliminatoires groupe A): Forfait de Wahbi Khazri face au Liberia    Culture , Cinéma : La 26ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage    Les Pays-Bas font appel d'un jugement sur les gaz à effet de serre    Clôture de la 8ème édition du « GAT ASSURANCES Opti'Challenge »    JO2020 : Considéré comme un plagiat, le logo des JO2020 de Tokyo retiré    Cisjordanie: Cinq Palestiniens et un soldat israélien blessés    Tunisie , Régions : Arrestation de 4 dangereux terroristes tunisiens venant de Libye    Coordonner les efforts contre le terrorisme, l'extrémisme et le sectarisme dans la région (ministre iranien des AE)    Tunisie : une feuille de route qui privilégie le rôle du théâtre    Tunisie : JM 2021, encore un échec, l'énième échec aux candidatures tunisiennes    Tunisie , Afrobasket 2015 : La Coupe d'Afrique de Basketball choisit le Nigéria    Tunisie- AfroBasket: La Tunisie manque la dernière marche    Une célébration haut en couleur    Elle nous a raconté de brèves histoires    Quand la Tunisie vend son image à Deauville en France    Authentique et raffiné    Tunisie , Cinéma : AUTOUR DE MAÏR de la Tunisienne Hejer Charf au Festival des Films du Monde de Montréal    Le festival du Jazz du 26 au 29 août 2015 à la basilique de Tabarka    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie - Abir Moussi « tire » sur les « actuels révolutionnaires qui collaboraient avec le RCD »
Publié dans Business News le 25 - 11 - 2011

« Le premier examen qu'a eu à passer l'ère postrévolutionnaire en Tunisie a été le procès pour la dissolution de l'ancien RCD, le 2 mars 2011 », a dit Abir Moussi, avocate et ex-secrétaire générale adjoint du RCD dissous chargée des affaires de la femme, en substance et en préambule de la conférence de presse qu'elle a tenue, vendredi 25 novembre 2001.
Mme Moussi a choisi de parler en ce moment précis parce qu'il s'agit, selon elle, du début de l'étape constitutive de la nouvelle Tunisie et qu'elle veut sensibiliser les nouvelles autorités du pays quant à certaines « pratiques qu'elle a eu à supporter depuis qu'elle a décidé de prendre la défense de l'ex-RCD ».
Après avoir projeté une vidéo montrant le déroulement de la scène à l'intérieur et à l'extérieur de la salle d'audience en ce jour du 2 mars 2011, Abir Moussi a indiqué qu'elle « a fait l'objet d'insultes, de diffamations et de menaces avant la plaidoirie, avant d'être agressée verbalement et physiquement dans la salle du tribunal de première instance de Tunis, sachant qu'elle prenait la défense d'une entité et non de personnes ».
« Je me demande même si la date du 2 mars n'a pas été choisi d'une manière délibérée, la création du Parti libre destourien ayant eu lieu, également, un certain 2 mars 1934 », ajoute t-elle avant de rendre hommage à la Justice qui a retiré les chefs d'inculpation à son encontre concernant la tentative de meurtre d'un de ses collègues.
Mme Moussi précise, par ailleurs, que le procès en appel aura lieu le 5 décembre 2011 suite à son recours du jugement de deux mois de prison avec sursis prononcé en première instance sans oublier qu'elle a été convoquée par la Section de Tunis du Conseil de l'Ordre des avocats pour passer devant le conseil de discipline où elle est passible des pires sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie du barreau.
« J'ai confiance en l'indépendance de la justice et en l'objectivité et la neutralité de la magistrature en vue de prendre les documents, les preuves et les témoignages qui sont tous en ma faveur », assure-t-elle, avant de lancer un appel contre les pressions exercées par les médias et les réseaux sociaux sur les juges.
Pour revenir à l'incident du 2 mars, Mme Moussi lance plusieurs points d'interrogation quant aux plaintes et accusations portées contre elle dans le sens où d'après la vidéo projetée et les circonstances dans lesquelles elle se trouvait, elle ne pouvait, logiquement et matériellement, commettre les délits qui lui sont reprochés.
Abir Moussi assure que depuis le 2 mars, elle n'a plus exercé sa profession dans des conditions normales puisque, depuis, elle fait l'objet d'une campagne de dénigrement acharnée de la part des médias, plus particulièrement la chaîne de télévision « Hannibal » qui a accordé le monopole de la parole à Faouzi Ben M'rad qui l'a acculée en la traitant de « criminelle et de meurtrière », en toute impunité. « Même les plaintes que j'ai déposées contre lui, sont restées sans la moindre suite ».
Concernant son prochain passage devant le Conseil de discipline, l'avocate déclare que le Bâtonnier, Abderrazak Kilani a refusé de la recevoir arguant que l'affaire relève des compétences de la Section de Tunis. « Pourtant, le même Bâtonnier a reçu le plaignant, M. Bedchich, vidéo à l'appui, le même jour ». A cela, elle ajoute : « un collègue, membre influent dans la Section des avocats de Tunis m'a traitée sur Facebook d'avocate criminelle ».
Sans rentrer dans les détails qu'elle évoque concernant les « dénigrements qu'elle subit jusqu'à présent sur Facebook », Abir Moussa adresse ses remerciements à la « position courageuse prise par Ahmed Néjib Chebbi qui a dénoncé l'agression » dont elle a fait l'objet.
Pour conclure, elle déclare « détenir toute une liste de noms d'actuels « révolutionnaires » qui collaboraient étroitement avec l'ancien RCD alors qu'ils font répandre, depuis le 14 janvier, un climat de discrimination et d'incitation à la haine. L'heure est à la réconciliation tout en sanctionnant ceux qui ont fauté, qui ont volé ou tué, mais d'une manière légale, individuelle, personnelle et dans le cadre de procès équitables et transparents, loin de tout esprit de vengeance et de règlement de comptes, car le monde entier nous regarde et l'histoire nous regarde». Noureddine HLAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.