Lotfi Ben Jeddou dément une éventuelle fermeture de la frontière le jour du scrutin    Littérature : Colloque à Guelma pour la commémoration du 25° anniversaire de la mort de Kateb Yacine.    LC Europe (J3): Les résultats du mercredi et le classement    Tunisie – Elections : Deux jours de vacances pour les étudiants    Tunisie , Société : Le maire d'Amsterdam Eberhart van der Laan invite Salah Hadj Mansour, président de l'association ''Les Tunisiens en Hollande''    Deux candidats de Stars of Science passent à une étape cruciale de la compétition    Ankara affirme que des armes larguées par Washington sont dans les mains des combattants de l'EI    90 Suédois ont rejoint des groupes jihadistes au Moyen-Orient (services de renseignement)    Tunisie Télécom-Groupe Loukil : Un partenariat en action !    Tunisie – Ouerfelli : l'ISIE a reçu les équipements nécessaires à l'opération électorale    IDE :    Canada : coups de feu au Parlement, un tireur abattu (vidéo)    Ouverture, à Tunis, du premier salon d'approvisionnement en matière du textile    Le Ghana espère que le gaz va bientôt pallier la pénurie en électricité du pays    Sfax : Les boulangers en grève, le 4 novembre    Kouki reste à Gafsa    Tunisie : Arabesque.tn lance son application mobile    Efficaces derrière, stériles devant    La piste étrangère    Sonorités originales et instruments atypiques    «Le petit prince» s'en va en tournée    Le ministère de la Santé dément la découverte d'un premier cas d'Ebola    Aviron: Dix médailles pour la Tunisie au championnat d'Afrique    Tunisie , Médias : Mehdi Jomâa à France 24 : Je m'en irai au plus tard en Février 2015    Tunisie , People : Rached Ghannouchi lauréat du Prix Ibn Rochd 2014 qu'il recevra le 15 décembre prochain à Berlin    CSS :Deux matches amicaux    Fermeture provisoire des frontières algériennes avec la Tunisie les 25 et 26 octobre    Ministère de la Défense : Probablement des morts et des blessés dans les rangs des terroristes à l'ouest du pays    Football:Vers la suspension du championnat national    Tunis :Un incendie dans le dépôt de Coca-Cola à Megrine    Une destination privilégiée pour les futures mariées    Tunisie, Faits divers : Un dépôt de l'usine Coca Cola prend feu à Mégrine    L'ATIDE invite l'ISIE à prendre des mesures pour rétablir la confiance    Commerce parallèle : Deux sociétés portent plainte au ministère    26.000 agents de sécurité    Tunisie , Retraite à 62 ans : Ahmed Ammar Youmbai : C'est une mesure urgente…nous ne pouvons pas attendre…    Une femme lapidée par son père et Daesh    Tunis : Incendie dans une usine de textile, 500 ouvriers menacés    Tunis-Médias: Report de l'examen de la plainte de Slim Riahi à l'encontre de Nessma TV    Denny Glover, Mana Chalabi et Hend Sabri, invités aux JCC 2014    Tunisie : report de la grève des agents de gardiennage du port de plaisance de Bizerte    Libye : Le gouvernement Al Thnay appelle les habitants de la capitale à la désobéissance civile    Tunisie , Régions : Saisie de 7 kg de ‘'Hachich'' à bord d'une voiture administrative    La Tunisie participera au 2e Forum de coopération arabo-russe    Le Royaume-Uni fait don d'équipements de détection de traces d'explosifs à la Tunisie    Bourse à projet culturel de 7 mille Euros pour les jeunes de la Méditerranée    Les Stars de Pop In Djerba 2014 : la chanteuse Nawel Ben kraiem    Université, Rencontres : Les LUMIERES DU PASSE à l'ISSHTunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie - Abir Moussi « tire » sur les « actuels révolutionnaires qui collaboraient avec le RCD »
Publié dans Business News le 25 - 11 - 2011

« Le premier examen qu'a eu à passer l'ère postrévolutionnaire en Tunisie a été le procès pour la dissolution de l'ancien RCD, le 2 mars 2011 », a dit Abir Moussi, avocate et ex-secrétaire générale adjoint du RCD dissous chargée des affaires de la femme, en substance et en préambule de la conférence de presse qu'elle a tenue, vendredi 25 novembre 2001.
Mme Moussi a choisi de parler en ce moment précis parce qu'il s'agit, selon elle, du début de l'étape constitutive de la nouvelle Tunisie et qu'elle veut sensibiliser les nouvelles autorités du pays quant à certaines « pratiques qu'elle a eu à supporter depuis qu'elle a décidé de prendre la défense de l'ex-RCD ».
Après avoir projeté une vidéo montrant le déroulement de la scène à l'intérieur et à l'extérieur de la salle d'audience en ce jour du 2 mars 2011, Abir Moussi a indiqué qu'elle « a fait l'objet d'insultes, de diffamations et de menaces avant la plaidoirie, avant d'être agressée verbalement et physiquement dans la salle du tribunal de première instance de Tunis, sachant qu'elle prenait la défense d'une entité et non de personnes ».
« Je me demande même si la date du 2 mars n'a pas été choisi d'une manière délibérée, la création du Parti libre destourien ayant eu lieu, également, un certain 2 mars 1934 », ajoute t-elle avant de rendre hommage à la Justice qui a retiré les chefs d'inculpation à son encontre concernant la tentative de meurtre d'un de ses collègues.
Mme Moussi précise, par ailleurs, que le procès en appel aura lieu le 5 décembre 2011 suite à son recours du jugement de deux mois de prison avec sursis prononcé en première instance sans oublier qu'elle a été convoquée par la Section de Tunis du Conseil de l'Ordre des avocats pour passer devant le conseil de discipline où elle est passible des pires sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie du barreau.
« J'ai confiance en l'indépendance de la justice et en l'objectivité et la neutralité de la magistrature en vue de prendre les documents, les preuves et les témoignages qui sont tous en ma faveur », assure-t-elle, avant de lancer un appel contre les pressions exercées par les médias et les réseaux sociaux sur les juges.
Pour revenir à l'incident du 2 mars, Mme Moussi lance plusieurs points d'interrogation quant aux plaintes et accusations portées contre elle dans le sens où d'après la vidéo projetée et les circonstances dans lesquelles elle se trouvait, elle ne pouvait, logiquement et matériellement, commettre les délits qui lui sont reprochés.
Abir Moussi assure que depuis le 2 mars, elle n'a plus exercé sa profession dans des conditions normales puisque, depuis, elle fait l'objet d'une campagne de dénigrement acharnée de la part des médias, plus particulièrement la chaîne de télévision « Hannibal » qui a accordé le monopole de la parole à Faouzi Ben M'rad qui l'a acculée en la traitant de « criminelle et de meurtrière », en toute impunité. « Même les plaintes que j'ai déposées contre lui, sont restées sans la moindre suite ».
Concernant son prochain passage devant le Conseil de discipline, l'avocate déclare que le Bâtonnier, Abderrazak Kilani a refusé de la recevoir arguant que l'affaire relève des compétences de la Section de Tunis. « Pourtant, le même Bâtonnier a reçu le plaignant, M. Bedchich, vidéo à l'appui, le même jour ». A cela, elle ajoute : « un collègue, membre influent dans la Section des avocats de Tunis m'a traitée sur Facebook d'avocate criminelle ».
Sans rentrer dans les détails qu'elle évoque concernant les « dénigrements qu'elle subit jusqu'à présent sur Facebook », Abir Moussa adresse ses remerciements à la « position courageuse prise par Ahmed Néjib Chebbi qui a dénoncé l'agression » dont elle a fait l'objet.
Pour conclure, elle déclare « détenir toute une liste de noms d'actuels « révolutionnaires » qui collaboraient étroitement avec l'ancien RCD alors qu'ils font répandre, depuis le 14 janvier, un climat de discrimination et d'incitation à la haine. L'heure est à la réconciliation tout en sanctionnant ceux qui ont fauté, qui ont volé ou tué, mais d'une manière légale, individuelle, personnelle et dans le cadre de procès équitables et transparents, loin de tout esprit de vengeance et de règlement de comptes, car le monde entier nous regarde et l'histoire nous regarde». Noureddine HLAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.