Iyed Dahmani : Suite à une intervention chirurgicale, Maya Jeribi aura droit à une période de repos    LC Europe (J1): Les résultats du mercredi    Mehdi Jomâa : Ma décision n'a été soumise à aucune pression    Tunisie – Kairouan : Il braque et tue un homme et s'en va prendre l'avion    Les terroristes abattus mercredi avaient été débusqués par le pilonnage des hauteurs du Chaambi - Défense    Si chacun exerçait bien son métier…    Citoyens, politiciens et sportifs ensemble pour célébrer la Paix et tenter de battre un record!    Le Village Francophone Junior    Abderrazak Kilani va se présenter à la présidentielle    Les enfants et les jeunes tunisiens soutenus par Samsung Electronics Tunisie    Qatar Airways s'envole vers une nouvelle ère du voyage avec la livraison de son premier A380    Tunis : Ennahdha incapable de consensus, selon Khalil Zaouia    Dominique Strauss-Kahn en visite à Tunis le 23 septembre    Football: Ligue 1 : l'EST recevra ses hôtes à El Menzah    CSHL: Assemblée le 10 octobre    Tunis : L'un des 2 terroristes abattus à Kasserine serait Abou Aymen Aljazairi    Football:Ligue africaine: Le Marocain Lahrech et non l l'Egyptien Jaricha arbitre du CSS-Vita Club    Tunisie , Médias : Précision de la Télévision Nationale au sujet d'un reportage diffusé lors de l'émission Dimanche sports    Tunisie Telecom et l'INT nient toute intention de suspendre Skype et Viber sur la 3G    Les ministères de l'Intérieur et de la Défense confirment la mort de 2 terroristes à Chaambi    Tunisie-Présidentielle : trois députés d'Ennahdha soutiennent Kamel Morjane    Les JCE 2014 s'ouvrent sur "Les tourmentes" du cinéaste belge P.Y. Vanderweerd    Tunisie , Sécurité : Un individu tué dans une course-poursuite engagée entre agents de la Garde nationale et une voiture    Crise environnementale à Djerba: une grève décidée pour jeudi 18 septembre    Le FMI prévoit une baisse de l'inflation en 2015    Tunisie - Ennakl Automobiles accueille la conférence africaine des importateurs Volkswagen    Vita Club - CSS: Forfait de Ben Salah et de Khenissi    Le soutien de la BAD et de la BM    La coopération sud-sud à l'ordre du jour    Angelina Jolie et Antonio Banderas à Hammamet pour les « Tunisia Awards »    Circé à Djerbahood    Hommage aux cinéastes libanaises    Retour aux fondamentaux    Tunisie : vers la réouverture des lignes Nice et Lyon à partir de l'aéroport Tozeur-Nefta    Grève générale, aujourd'hui et demain    LdC Afrique: ES Sétif - TP Mazembe à huis clos    Un terroriste tué lors d'affrontements avec un groupe terroriste dans le Djebel Chaambi (MI)    Les plans de la Russie de déployer un groupement de forces en Crimée inquiète l'Ukraine    Al Joumhouri : La candidature de Mehdi Jomâa à la Présidentielle est contraire à son engagement envers les Tunisiens    Deux cadavres de terroristes découverts à Jebel Sammema    Cellule de crise: Lever le degré de vigilance sécuritaire    Tunis : Réalisation de plusieurs projets à Sidi Bouzid    Tunisie Télécom dément toute intention de suspendre les services téléphoniques via Internet    Tunisie , Régions : Un terroriste abattu et un autre blessé par les forces militaires à Jebal Sammama    La matière dans toutes ses formes...    JCE 2014 : Projection du documentaire italien «infedele» de Angelo Loy (Bande annonce)    Programme du Festival «Hassiba Rochdi» du 25 septembre au 1er octobre 2014    Le prix de la satire politique en Italie décerné à la dessinatrice tunisienne Nadia Khiari    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie - Abir Moussi « tire » sur les « actuels révolutionnaires qui collaboraient avec le RCD »
Publié dans Business News le 25 - 11 - 2011

« Le premier examen qu'a eu à passer l'ère postrévolutionnaire en Tunisie a été le procès pour la dissolution de l'ancien RCD, le 2 mars 2011 », a dit Abir Moussi, avocate et ex-secrétaire générale adjoint du RCD dissous chargée des affaires de la femme, en substance et en préambule de la conférence de presse qu'elle a tenue, vendredi 25 novembre 2001.
Mme Moussi a choisi de parler en ce moment précis parce qu'il s'agit, selon elle, du début de l'étape constitutive de la nouvelle Tunisie et qu'elle veut sensibiliser les nouvelles autorités du pays quant à certaines « pratiques qu'elle a eu à supporter depuis qu'elle a décidé de prendre la défense de l'ex-RCD ».
Après avoir projeté une vidéo montrant le déroulement de la scène à l'intérieur et à l'extérieur de la salle d'audience en ce jour du 2 mars 2011, Abir Moussi a indiqué qu'elle « a fait l'objet d'insultes, de diffamations et de menaces avant la plaidoirie, avant d'être agressée verbalement et physiquement dans la salle du tribunal de première instance de Tunis, sachant qu'elle prenait la défense d'une entité et non de personnes ».
« Je me demande même si la date du 2 mars n'a pas été choisi d'une manière délibérée, la création du Parti libre destourien ayant eu lieu, également, un certain 2 mars 1934 », ajoute t-elle avant de rendre hommage à la Justice qui a retiré les chefs d'inculpation à son encontre concernant la tentative de meurtre d'un de ses collègues.
Mme Moussi précise, par ailleurs, que le procès en appel aura lieu le 5 décembre 2011 suite à son recours du jugement de deux mois de prison avec sursis prononcé en première instance sans oublier qu'elle a été convoquée par la Section de Tunis du Conseil de l'Ordre des avocats pour passer devant le conseil de discipline où elle est passible des pires sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie du barreau.
« J'ai confiance en l'indépendance de la justice et en l'objectivité et la neutralité de la magistrature en vue de prendre les documents, les preuves et les témoignages qui sont tous en ma faveur », assure-t-elle, avant de lancer un appel contre les pressions exercées par les médias et les réseaux sociaux sur les juges.
Pour revenir à l'incident du 2 mars, Mme Moussi lance plusieurs points d'interrogation quant aux plaintes et accusations portées contre elle dans le sens où d'après la vidéo projetée et les circonstances dans lesquelles elle se trouvait, elle ne pouvait, logiquement et matériellement, commettre les délits qui lui sont reprochés.
Abir Moussi assure que depuis le 2 mars, elle n'a plus exercé sa profession dans des conditions normales puisque, depuis, elle fait l'objet d'une campagne de dénigrement acharnée de la part des médias, plus particulièrement la chaîne de télévision « Hannibal » qui a accordé le monopole de la parole à Faouzi Ben M'rad qui l'a acculée en la traitant de « criminelle et de meurtrière », en toute impunité. « Même les plaintes que j'ai déposées contre lui, sont restées sans la moindre suite ».
Concernant son prochain passage devant le Conseil de discipline, l'avocate déclare que le Bâtonnier, Abderrazak Kilani a refusé de la recevoir arguant que l'affaire relève des compétences de la Section de Tunis. « Pourtant, le même Bâtonnier a reçu le plaignant, M. Bedchich, vidéo à l'appui, le même jour ». A cela, elle ajoute : « un collègue, membre influent dans la Section des avocats de Tunis m'a traitée sur Facebook d'avocate criminelle ».
Sans rentrer dans les détails qu'elle évoque concernant les « dénigrements qu'elle subit jusqu'à présent sur Facebook », Abir Moussa adresse ses remerciements à la « position courageuse prise par Ahmed Néjib Chebbi qui a dénoncé l'agression » dont elle a fait l'objet.
Pour conclure, elle déclare « détenir toute une liste de noms d'actuels « révolutionnaires » qui collaboraient étroitement avec l'ancien RCD alors qu'ils font répandre, depuis le 14 janvier, un climat de discrimination et d'incitation à la haine. L'heure est à la réconciliation tout en sanctionnant ceux qui ont fauté, qui ont volé ou tué, mais d'une manière légale, individuelle, personnelle et dans le cadre de procès équitables et transparents, loin de tout esprit de vengeance et de règlement de comptes, car le monde entier nous regarde et l'histoire nous regarde». Noureddine HLAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.