Corruption : Une affaire qui fera tomber beaucoup de grosses têtes!,Jalloul : Ceux qui veulent ma tête devront patienter jusqu'aux élections, Tunisie-USA : Un étudiant tunisien arrêté et renvoyé de l'Université de Floride    Ligue des champions : La Juve malmène Porto chez lui. Seville souffre devant Leicester City    Tunisie – Neji Jalloul contre attaque et promet de porter plainte    Tunisie – Quand le discours de BCE mène à la confusion et à... la prison    Irak – Mossoul : Les chefs de Daech commencent à déserter    Tunisie – Dénoncer des malversations financières pourra être rémunéré    Tunisie – Zarzis : Trois jeunes décèdent après avoir consommé de l'alcool frelaté    Kadhafi a voulu faire évader Saddam Hassine de sa prison américaine    Nizar Bahloul : Les dispositions de la circulaire n°4 constituent une entrave au travail journalistique    Mohsen Marzouk rencontre Haftar à Benghazi en Libye    Tunisie : Grève générale dans les tribunaux ce 27 février        Citroën Origins, un musée virtuel inédit pour (re) découvrir les modèles emblématiques de la marque    Tunisair : Tarifs « Early Purchase » au profit des Tunisiens à l'étranger    A l'occasion du 5e anniversaire du Cloud de Ooredoo, profitez de la semaine à 50% sur Host.Ooredoo.tn !    Mehdi Ben Gharbia s'entretient avec l'ancien Premier ministre néerlandais    Foot – L1: programme de diffusion des matches    BCE examine l'avancement de son initiative dédiée à l'investissement dans les régions prioritaires    Plus de 70 corps de migrants rejetés sur les rivages des plages en Libye    Le président grec tend la main aux réfugiés, pendant que Trump les chasse    Chawki Tabib : Les hommes versent plus de pots-de-vin que les femmes    Le Tunindex débute la séance de mercredi dans le vert    Libye : Découverte de 74 cadavres de migrants sur une plage    Foot – C1 – Résultats et programme des 8e de finale aller    Libye : L'ONU appelle à remettre Saïf al-Islam à la CPI    MI : Un réseau international spécialisé dans le vol des voitures démantelé    Accident de Jbel Jloud : L'examen de l'affaire reporté au 7 mars    Annulation de la grève des médecins, dentistes et pharmaciens dans le secteur public    Un événement exceptionnel signera le retour de l'aviation légère en Tunisie    Programme « Projet de vie » lancé par l'association Féminin by UIB    La Turquie ouvrira de nouveaux consulats en Tunisie    Foot-Coupe de la CAF 2017 : Programme des seizièmes de finale    Plus de 24 milliards de DA d'investissements algéro-allemands en 5 ans    Tunisie : Les températures comprises entre 19 et 26°C, ce mercredi    Les corps de 74 migrants découverts sur une plage libyenne    Tunisie- Ligue 1: Calendrier des play-out    Tunisie- (vidéo) Attentes du public sportif de la phase des play-off de la ligue 1    Tunisie : Le Théâtre National Tunisien, entre fausse couche et avortement !    Retour sur la grande polémique créée à propos de la pièce théâtrale « Fausse Couche », le TNT réagit    En vidéo : Le nouveau clip de Lana Del Rey dépasse les 3 millions de vues sur Youtube en moins de 24 heures    [Vidéo+photos] : Jugée « trop féministe », une publicité de Nike crée la polémique au Moyen-Orient    Chronique non-validée par Ridha Jaouadi    Tunisie : Réouverture de la maison de la Culture de Kélibia    A l'avenue Bourguiba, Hechmi Hamdi manifeste contre la visite d'Al Sissi en Tunisie    Google Translate a encore sévi au ministère des Affaires culturelles !    Photo du jour : Le casting de la nouvelle œuvre ramadanesque de la Watania se fait dans un café ?    EN VIDEO - Alcool, chichas, paninis : la prépa hallucinante de la Tunisie avant la CAN 2012    L'escrimeuse tunisienne, Sarra Besbès, médaille de bronze à la Coupe du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie - Abir Moussi « tire » sur les « actuels révolutionnaires qui collaboraient avec le RCD »
Publié dans Business News le 25 - 11 - 2011

« Le premier examen qu'a eu à passer l'ère postrévolutionnaire en Tunisie a été le procès pour la dissolution de l'ancien RCD, le 2 mars 2011 », a dit Abir Moussi, avocate et ex-secrétaire générale adjoint du RCD dissous chargée des affaires de la femme, en substance et en préambule de la conférence de presse qu'elle a tenue, vendredi 25 novembre 2001.
Mme Moussi a choisi de parler en ce moment précis parce qu'il s'agit, selon elle, du début de l'étape constitutive de la nouvelle Tunisie et qu'elle veut sensibiliser les nouvelles autorités du pays quant à certaines « pratiques qu'elle a eu à supporter depuis qu'elle a décidé de prendre la défense de l'ex-RCD ».
Après avoir projeté une vidéo montrant le déroulement de la scène à l'intérieur et à l'extérieur de la salle d'audience en ce jour du 2 mars 2011, Abir Moussi a indiqué qu'elle « a fait l'objet d'insultes, de diffamations et de menaces avant la plaidoirie, avant d'être agressée verbalement et physiquement dans la salle du tribunal de première instance de Tunis, sachant qu'elle prenait la défense d'une entité et non de personnes ».
« Je me demande même si la date du 2 mars n'a pas été choisi d'une manière délibérée, la création du Parti libre destourien ayant eu lieu, également, un certain 2 mars 1934 », ajoute t-elle avant de rendre hommage à la Justice qui a retiré les chefs d'inculpation à son encontre concernant la tentative de meurtre d'un de ses collègues.
Mme Moussi précise, par ailleurs, que le procès en appel aura lieu le 5 décembre 2011 suite à son recours du jugement de deux mois de prison avec sursis prononcé en première instance sans oublier qu'elle a été convoquée par la Section de Tunis du Conseil de l'Ordre des avocats pour passer devant le conseil de discipline où elle est passible des pires sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie du barreau.
« J'ai confiance en l'indépendance de la justice et en l'objectivité et la neutralité de la magistrature en vue de prendre les documents, les preuves et les témoignages qui sont tous en ma faveur », assure-t-elle, avant de lancer un appel contre les pressions exercées par les médias et les réseaux sociaux sur les juges.
Pour revenir à l'incident du 2 mars, Mme Moussi lance plusieurs points d'interrogation quant aux plaintes et accusations portées contre elle dans le sens où d'après la vidéo projetée et les circonstances dans lesquelles elle se trouvait, elle ne pouvait, logiquement et matériellement, commettre les délits qui lui sont reprochés.
Abir Moussi assure que depuis le 2 mars, elle n'a plus exercé sa profession dans des conditions normales puisque, depuis, elle fait l'objet d'une campagne de dénigrement acharnée de la part des médias, plus particulièrement la chaîne de télévision « Hannibal » qui a accordé le monopole de la parole à Faouzi Ben M'rad qui l'a acculée en la traitant de « criminelle et de meurtrière », en toute impunité. « Même les plaintes que j'ai déposées contre lui, sont restées sans la moindre suite ».
Concernant son prochain passage devant le Conseil de discipline, l'avocate déclare que le Bâtonnier, Abderrazak Kilani a refusé de la recevoir arguant que l'affaire relève des compétences de la Section de Tunis. « Pourtant, le même Bâtonnier a reçu le plaignant, M. Bedchich, vidéo à l'appui, le même jour ». A cela, elle ajoute : « un collègue, membre influent dans la Section des avocats de Tunis m'a traitée sur Facebook d'avocate criminelle ».
Sans rentrer dans les détails qu'elle évoque concernant les « dénigrements qu'elle subit jusqu'à présent sur Facebook », Abir Moussa adresse ses remerciements à la « position courageuse prise par Ahmed Néjib Chebbi qui a dénoncé l'agression » dont elle a fait l'objet.
Pour conclure, elle déclare « détenir toute une liste de noms d'actuels « révolutionnaires » qui collaboraient étroitement avec l'ancien RCD alors qu'ils font répandre, depuis le 14 janvier, un climat de discrimination et d'incitation à la haine. L'heure est à la réconciliation tout en sanctionnant ceux qui ont fauté, qui ont volé ou tué, mais d'une manière légale, individuelle, personnelle et dans le cadre de procès équitables et transparents, loin de tout esprit de vengeance et de règlement de comptes, car le monde entier nous regarde et l'histoire nous regarde». Noureddine HLAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.