Fermeture des mosquées : le bienfondé d'une décision    Ephémère se veut "un petit village où tous les arts se croisent et une occasion pour faire découvrir des talents tunisiens" (directeur artistique)    Tunisie: 60 tonnes de poissons avariés sur le marché    L'avion algérien se serait écrasé    Tunisie : le SAPA lance une campagne citoyenne en soutien aux forces armées    LC Afrique (CSS-EST): liste des joueurs Espérantistes convoqués    Cellule de suivi de la situation sociale des entreprises    Libye : Les Islamistes alignent déboires électoraux et victoires sur le terrain    Pas moins de 50 Français seraient à bord de l'avion algérien disparu    Carthage 2014 : Le groupe IAM fait danser Carthage La MIA! (photos et vidéo)    640 trains et plus de 390 mille sièges pour garantir le transport au cours de la fête de l'Aid El Fitr    Le Bénin enregistre un taux de couverture de plus 100 pc dans une opération d'émission de bons du trésor    Liga: Le calendrier 2014-2015 dévoilé    Mehdi Jomaa: La Tunisie peut avoir beaucoup d'atouts de son côté pour réussir, la discipline au travail en premier    Le trafic des armes inclus    Arrestation d'un dirigeant de "Ansar Chariaa" à Mahdia    Tout bénéfice!    SOS attaquants!    Mondial 2014 (Cadettes de handball) - Lourde défaite des Tunisiennes devant les brésiliennes (18-34)    Tunisie : plus de détails sur le budget de l'Etat complémentaire pour l'exercice 2014    Algérie : Un avion d'Air Algérie en provenance de Ouagadougou porté disparu    Ooredoo lance la promo à 33 millimes la minute !    La Tunisie est 78e sur 143    Marzouki appelle à un sommet arabe extraordinaire pour stopper l'agression israélienne à Gaza    Canicule, coûts exorbitants et... Youssef Zouaoui    Horaires d'été des services administratifs et commerciaux de Tunisie Telecom    Aïd Al fitr : L'observation du croissant lunaire ce dimanche, selon le mufti de la République    Tunis : Ouverture des candidatures pour les études au Maroc et au Sénégal au profit des nouveaux bacheliers    Deux individus arrêtés    « Une fin de Ramadan sans attaque terroriste sera une étape importante pour les prochaines élections », selon Ben Jeddou    Tunisie-ANC : consensus sur la criminalisation du trafic d'armes    Un carnaval pour l'ouverture    Chants pour des causes nobles    Chokri Bouzaïene en maître de cérémonie    Fête de la République : Ouverture exceptionnelle de 32 bureaux de poste samedi    Tunisie: Visite de Moncef Marzouki aux Etats Unis (Corrigendum)    Ooredoo propose des appels gratuits vers Gaza    Tunisie, Société : 11 Tunisiens kidnappés en Libye    Le ministre espagnol des Affaires étrangères en Tunisie les 23 et 24 juillet    Libération des onze Tunisiens pris en otage en Libye (Mise à jour)    Tunisie Télécom diffuera en direct à Sidi Bouzid, Siliana, Tozeur et Gabés, 5 soirées du Festival de Carthage    Sousse : Arrestation d'un individu en possession de plans d'attentats terroristes    Moncef Marzouki exhorte les Tunisiens à participer aux manifestations massives de la bande Gaza    Match amical: Club Africain - Al Taawon FC 2-1    Humeurs hasardeuses :    L'ESS en route pour Lusaka    Tunisie Telecom : soutien majeur à la culture en Tunisie    Festival Carthage 2014 : Yanni...Fique concert aux couleurs du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Tunisie - Abir Moussi « tire » sur les « actuels révolutionnaires qui collaboraient avec le RCD »
Publié dans Business News le 25 - 11 - 2011

« Le premier examen qu'a eu à passer l'ère postrévolutionnaire en Tunisie a été le procès pour la dissolution de l'ancien RCD, le 2 mars 2011 », a dit Abir Moussi, avocate et ex-secrétaire générale adjoint du RCD dissous chargée des affaires de la femme, en substance et en préambule de la conférence de presse qu'elle a tenue, vendredi 25 novembre 2001.
Mme Moussi a choisi de parler en ce moment précis parce qu'il s'agit, selon elle, du début de l'étape constitutive de la nouvelle Tunisie et qu'elle veut sensibiliser les nouvelles autorités du pays quant à certaines « pratiques qu'elle a eu à supporter depuis qu'elle a décidé de prendre la défense de l'ex-RCD ».
Après avoir projeté une vidéo montrant le déroulement de la scène à l'intérieur et à l'extérieur de la salle d'audience en ce jour du 2 mars 2011, Abir Moussi a indiqué qu'elle « a fait l'objet d'insultes, de diffamations et de menaces avant la plaidoirie, avant d'être agressée verbalement et physiquement dans la salle du tribunal de première instance de Tunis, sachant qu'elle prenait la défense d'une entité et non de personnes ».
« Je me demande même si la date du 2 mars n'a pas été choisi d'une manière délibérée, la création du Parti libre destourien ayant eu lieu, également, un certain 2 mars 1934 », ajoute t-elle avant de rendre hommage à la Justice qui a retiré les chefs d'inculpation à son encontre concernant la tentative de meurtre d'un de ses collègues.
Mme Moussi précise, par ailleurs, que le procès en appel aura lieu le 5 décembre 2011 suite à son recours du jugement de deux mois de prison avec sursis prononcé en première instance sans oublier qu'elle a été convoquée par la Section de Tunis du Conseil de l'Ordre des avocats pour passer devant le conseil de discipline où elle est passible des pires sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie du barreau.
« J'ai confiance en l'indépendance de la justice et en l'objectivité et la neutralité de la magistrature en vue de prendre les documents, les preuves et les témoignages qui sont tous en ma faveur », assure-t-elle, avant de lancer un appel contre les pressions exercées par les médias et les réseaux sociaux sur les juges.
Pour revenir à l'incident du 2 mars, Mme Moussi lance plusieurs points d'interrogation quant aux plaintes et accusations portées contre elle dans le sens où d'après la vidéo projetée et les circonstances dans lesquelles elle se trouvait, elle ne pouvait, logiquement et matériellement, commettre les délits qui lui sont reprochés.
Abir Moussi assure que depuis le 2 mars, elle n'a plus exercé sa profession dans des conditions normales puisque, depuis, elle fait l'objet d'une campagne de dénigrement acharnée de la part des médias, plus particulièrement la chaîne de télévision « Hannibal » qui a accordé le monopole de la parole à Faouzi Ben M'rad qui l'a acculée en la traitant de « criminelle et de meurtrière », en toute impunité. « Même les plaintes que j'ai déposées contre lui, sont restées sans la moindre suite ».
Concernant son prochain passage devant le Conseil de discipline, l'avocate déclare que le Bâtonnier, Abderrazak Kilani a refusé de la recevoir arguant que l'affaire relève des compétences de la Section de Tunis. « Pourtant, le même Bâtonnier a reçu le plaignant, M. Bedchich, vidéo à l'appui, le même jour ». A cela, elle ajoute : « un collègue, membre influent dans la Section des avocats de Tunis m'a traitée sur Facebook d'avocate criminelle ».
Sans rentrer dans les détails qu'elle évoque concernant les « dénigrements qu'elle subit jusqu'à présent sur Facebook », Abir Moussa adresse ses remerciements à la « position courageuse prise par Ahmed Néjib Chebbi qui a dénoncé l'agression » dont elle a fait l'objet.
Pour conclure, elle déclare « détenir toute une liste de noms d'actuels « révolutionnaires » qui collaboraient étroitement avec l'ancien RCD alors qu'ils font répandre, depuis le 14 janvier, un climat de discrimination et d'incitation à la haine. L'heure est à la réconciliation tout en sanctionnant ceux qui ont fauté, qui ont volé ou tué, mais d'une manière légale, individuelle, personnelle et dans le cadre de procès équitables et transparents, loin de tout esprit de vengeance et de règlement de comptes, car le monde entier nous regarde et l'histoire nous regarde». Noureddine HLAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.