La Tunisie négocie l'extradition de 43 tunisiens détenus par le régime syrien    Tunisie- Grève de la Santé: des pertes estimés à 500.000 d par jour    Kébili : Un calme précaire prévaut dans les localités de Kalaa et Jemna    Seconde édition de l'Expo TALAN Groupe Talan, capteur de talents tunisiens    "Il faut un changement de note pour mettre fin à l'attentisme des investisseurs" (Moez Labidi)    14 responsables de la Fifa mis en examen pour corruption    Le risque de menace terroriste en baisse en Tunisie, selon l'agence de gestion des risques AON    Tunisie : le slogan «Winou el pétrole» envahit les réseaux sociaux    Tunisie , Faits divers : Vol de plus 6 Millions de dinars de câbles électriques en cuivre destinés à l'électricité éolienne    Tunis : Blessure des agents de police suite à une collision entre un bus et un véhicule de police    Tunis : Bochra Belhaj Hamida condamne les grèves anarchiques    Monastir : lancement d'un master sur l'efficacité énergétique    Hassen Zargouni : dire que la Tunisie baigne dans une mer de pétrole est un délire et populisme de basse échelle    Tunisie Banques :    Le Hamas pointé par Amnesty International    La Nasa annonce la sélection de neuf instruments pour l'exploration d'Europe, lune de Jupiter    Tunisie : les voleurs des parcs éoliens de Bizerte sous les verrous    Fifa : Ouverture d'une enquête sur les attributions des mondiaux 2018 et 2022    Europa League (Finale):Dnipro - Séville, programme TV et les compos probables    Des cadres de la Fifa arrêtés pour corruption    Aucun article de la Constitution n'a été violé lors de l'élaboration du projet de loi sur le CSM, selon Abeda Kefi    Tunis : L'audience de Samir El Wafi reportée au 2 juin    Tunisie - Bourse :    Tunisie - Agriculture :    Tunis : La grève des agents et des cadres du ministère du Transport reportée    Le hashtag ''Wino el pétrole'' envahit le Web tunisien    Tunisie- Attaque de Bouchoucha: Rachid Sabagh écarte l'appartenance de l'auteur à un groupe terroriste    Tunis : Les prévisions météorologiques pour ce mercredi    Scandale de la FIFA : la liste des hauts responsables accusés de corruption    Fusillade dans la caserne de Bouchoucha: « Un acte terroriste », selon un expert en stratégies sécuritaires    Six hauts responsables de la FIFA arrêtés à Zurich    Des fonctionnaires de la FIFA arrêtés à Zurich dans une affaire de corruption    Coup de tonnerre à la FIFA    Tunisie , Fusillade de Bouchoucha : L'ancien ministre de la Défense Rachid Sabbagh revient sur l'affaire    Tunisie , Régions : Conflit tribal entre des habitants de Jemna et Galâa à Kébili suite au saccage d'un terrain agricole    Les enseignants du primaire menacent de boycotter les examens nationaux    La Tunisie tristement absente !    Chic , Beauté : Les IT looks: tendances couleur    La Tunisie invitée d'honneur du festival « Le Moussem de Tan Tan » au Maroc    Le passé de la Tunisie s'expose au MuCem de Marseille    Tunis : La grève sectorielle de la formation professionnelle maintenue    Bagdad répond à Washington    Le cinéma français grand gagnant    Les multiples degrés de l'art    Chine : 38 morts dans l'incendie d'une maison de retraite    Pourquoi ?    «Protéger les savoir-faire traditionnels revient    Tunis : Quatre jours de danse non-stop à Yasmine Hammamet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'artisanat tunisien:
Publié dans Tunisie news le 25 - 09 - 2009

L'artisanat est une technique de production manuelle en petite quantité. L'artisan est une personne qui fait un travail manuel, qui exerce une technique traditionnelle pour son propre compte aidé souvent par sa famille et d'apprentis. L'artisan peut aussi être une personne à laquelle le droit octroie, indépendamment des techniques utilisées, le statut d'artisan (ex.: un couturier peut être un artisan).
Si dans la plupart des pays développés, le travail artisanal est en voie de disparition et remplacé par les entreprises industrielles, on constate qu'en Tunisie, ce métier est en plein développement. Boulanger, coiffeur, tailleur, bijoutier, tapissier, peintre en bâtiment… sont des artisans. La liste des métiers de l'artisanat tunisien est impossible à énumérer dans sa totalité. Par ailleurs, en dépit des mesures avant-gardistes du gouvernement visant à encourager la commercialisation de ces produits et aider, entre autres, les artisans à pérenniser certains métiers en voie d'extinction, le secteur souffre encore de différents handicaps.
Les artisans tunisiens rencontrent plusieurs problèmes dans l'écoulement de leurs produits. D'un côté, le coût des matières premières est assez élevé, ce qui entraîne déjà une importante sélection au niveau de la clientèle. Sans compter le fait que pour avoir "le droit" de louer un stand, il faut être prêt à affronter aussi d'autres types de dépenses difficilement quantifiables.
D'un autre côté, les artisans n'ont pas accès au marché le plus rentable celui des exportations directes. Pour le moment, ils participent à des expositions-ventes organisées par des associations mais dont la périodicité est irrégulière, ce qui, de toute façon, les empêche de réunir les fonds nécessaires pour faire vraiment décoller leur entreprise.
Par ailleurs, il leur est difficile d'accéder à un crédit bancaire. Le coût de l'argent est bien trop élevé et la rentabilité du travail bien trop réduite pour que l'artisan puisse affronter le risque de prendre des crédits pour des investissements lourds (surface de vente, opérations de marketing, voyages à l'étranger, etc.). Par ailleurs il leur serait difficile de fournir des garanties.
L'Absence de compétences en matière de gestion d'entreprise est aussi un problème à résoudre pour les artisans qui démarrent généralement une activité de type artistique sur fonds propres. Pour tous les autres points relatifs au fonctionnement de l'entreprise, ils essaient de se débrouiller seuls. Il est cependant évident qu'un appui qualifié en matière de marketing et de gestion pourrait contribuer à résoudre un certain nombre de problèmes.
Face à tous ces aléas, on se demande s'ils n'ont pas pensé à s'organiser avec d'autres artisans qui rencontrent les mêmes difficultés, sous forme de coopérative.
Par ailleurs, ces artisans font preuve d'une volonté farouche de résister et de continuer, et ce parce qu'ils sont passionnés par leur travail, qui est leur seul moyen de subsistance.
Sachant que 80% des problèmes rencontrés par les artisans tunisiens, sont essentiellement liés à l'accès au crédit et à la commercialisation. Il est vraisemblable que la rencontre et les échanges les professionnels, des expériences de financement alternatif, entre tous pourraient contribuer à faire avancer la recherche de solutions, que ce soit au niveau local ou national.
La formation des artisans est en outre à encourager afin de pouvoir maîtriser les nouvelles techniques touchant l'artisanat et aussi pour adapter la gestion de leur petite entreprise aux évolutions de l'environnement économique, juridique et social. Un développement de la stratégie commerciale est aussi indispensable à leur survie.
Il est nécessaire de former les artisans pour qu'ils soient compétitifs face à la concurrence. Par conséquent, on doit encourager les programmes de formation pour le développement du monde de l'artisanat.
Cette formation permet aux artisans de participer au commerce équitable et de bénéficier des avantages qui en découlent. Ce programme fournit aux artisans un accompagnement technique couvrant l'ensemble du cycle de production. A la fin de la formation, les artisans en sortent revigorés sur le plan professionnel tout en gardant l'esprit de créativité. Cette formation vise aussi le long terme, car elle aide les artisans à proposer des prix étudiés sauvegardant, ainsi, leurs intérêts financiers.
Il y a lieu, aussi, de promouvoir les produits artisanaux dans le secteur touristique. Ce secteur peut favoriser leur écoulement et leur commercialisation. Petits jouets et objets décoratifs, objets utilitaires sont autant de petits souvenirs pour tous les touristes qui viennent visiter notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.