Ricoh renforce sa présence et son réseau en Tunisie et en Egypte    Tunisie – Meurtres de Bélaïd et Brahmi : Une revendication qui tombe à pic    Le PS appuie la candidature de Béji Caïd Essebsi à la présidentielle    Lotfi Zitoun : On a réussi à éviter la rupture des relations avec l'Egypte    Don européen de 10 millions d'euros pour le développement agricole et rural    Bourses de stage pour les projets de fin d'études    Le Conseil d'administration du Fmi fait des recommandations au Soudan du Sud    Tunis : Frikha vend du Telnet à Zoubeir Chaieb    Vers la fermeture du poste frontalier de Ras Jédir?    Le Secrétaire général de l'ONU attendu samedi à Conakry    Les postes frontaliers de Ras Jedir et Dhehiba seront fermés à l'occasion des élections    26 mille militaires assureront le bon déroulement du scrutin (Audio)    Commission des finances : des vices de forme dans les recours déposés par Moncef Marzouki    « Les Identités plurielles », fragments de textes d'écrivains méditerranéens    Ligue 1: Programme TV de la 14è journée    Tunisie: Interdiction de stationnement devant les bureaux de vote dimanche    La Tunisie est le pays de l'année, selon « The Economist »    Tunisie 2ème rencontre annuelle du PCAM : Bilan et perspectives (vidéos)    Classement FIFA: la Tunisie termine l'année à la 22e place    Tunisie , Partis politiques : Finalement le Front Populaire a décidé de se ranger du côté de Béji Caïd Essebsi    Le président russe estime que la crise économique en Russie pourrait durer deux ans    Tunis : 60% des restaurants scolaires ne sont pas conformes aux normes sanitaires mondiales    En marge des élections du 21 décembre    Fin du suspense pour les réfugiés    Tunisie-Festival Néapolis de théâtre pour enfants : une dimension internationale pour la future génération    Tunisie: « Tunisia Turbulences »: une collection qui insuffle l'esprit de la révolution    Tunis : Reprise du trafic au niveau de Ras Jedir    CSS: Les nouvelles recrues    ESS: Match amical contre l'ESM    Qui a tué Chokri Belaid & Med Brahmi : Le groupe terroriste Daech revendique les assassinats (vidéo)    Tunisie : 31ème édition du festival international des dattes de Kébili    Economie , Elestions : Les candidats à la présidentielle doivent rembourser l'Etat aujourd'hui    "I Watch" recommande de protéger la femme contre les violences au travail    La France crée son Musée national de l'histoire de l'immigration    EST:Da Cruz à la place de qui?    Tunisie : prévisions météo pour ce jeudi 18 décembre    CAN 2015 (Arbitrage) - Les Tunisiens Mohamed Said Kordi (arbitre) et Anouar Hmila (assistant) retenus par la CAF    2e tour de la présidentielle: Horaires exceptionnels pour 124 bureaux de vote dans les zones frontalières    ONU – Palestine : Un projet de résolution pour mettre fin au colonialisme    Un policier tué dans un attentat suicide aux abords de Kaboul    Tunisie - Bourse :    Tunis – Terrorisme : traitement de l'affaire de l'égorgement des 9 soldats    LES JOURNEES SCIENTIFIQUES ET ARTISTIQUES : STRATEGIES CULTURELLES EN ARTS VISUELS ET SONORES    CSS: Le CSKA veut Fakhreddine Ben Youssef    Photo du jour : le drapeau tunisien sur le sommet de l'Everest    Pièce de Théâtre « Kalila wa Dimna » d'après Abdullah Ibn Al Muqaffaâ à El Kef    Les rendez-vous culturels à Sousse au cours des vacances d'hiver    Oussama Mellouli : Mille mercis à Tunisie Télécom!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'artisanat tunisien:
Publié dans Tunisie news le 25 - 09 - 2009

L'artisanat est une technique de production manuelle en petite quantité. L'artisan est une personne qui fait un travail manuel, qui exerce une technique traditionnelle pour son propre compte aidé souvent par sa famille et d'apprentis. L'artisan peut aussi être une personne à laquelle le droit octroie, indépendamment des techniques utilisées, le statut d'artisan (ex.: un couturier peut être un artisan).
Si dans la plupart des pays développés, le travail artisanal est en voie de disparition et remplacé par les entreprises industrielles, on constate qu'en Tunisie, ce métier est en plein développement. Boulanger, coiffeur, tailleur, bijoutier, tapissier, peintre en bâtiment… sont des artisans. La liste des métiers de l'artisanat tunisien est impossible à énumérer dans sa totalité. Par ailleurs, en dépit des mesures avant-gardistes du gouvernement visant à encourager la commercialisation de ces produits et aider, entre autres, les artisans à pérenniser certains métiers en voie d'extinction, le secteur souffre encore de différents handicaps.
Les artisans tunisiens rencontrent plusieurs problèmes dans l'écoulement de leurs produits. D'un côté, le coût des matières premières est assez élevé, ce qui entraîne déjà une importante sélection au niveau de la clientèle. Sans compter le fait que pour avoir "le droit" de louer un stand, il faut être prêt à affronter aussi d'autres types de dépenses difficilement quantifiables.
D'un autre côté, les artisans n'ont pas accès au marché le plus rentable celui des exportations directes. Pour le moment, ils participent à des expositions-ventes organisées par des associations mais dont la périodicité est irrégulière, ce qui, de toute façon, les empêche de réunir les fonds nécessaires pour faire vraiment décoller leur entreprise.
Par ailleurs, il leur est difficile d'accéder à un crédit bancaire. Le coût de l'argent est bien trop élevé et la rentabilité du travail bien trop réduite pour que l'artisan puisse affronter le risque de prendre des crédits pour des investissements lourds (surface de vente, opérations de marketing, voyages à l'étranger, etc.). Par ailleurs il leur serait difficile de fournir des garanties.
L'Absence de compétences en matière de gestion d'entreprise est aussi un problème à résoudre pour les artisans qui démarrent généralement une activité de type artistique sur fonds propres. Pour tous les autres points relatifs au fonctionnement de l'entreprise, ils essaient de se débrouiller seuls. Il est cependant évident qu'un appui qualifié en matière de marketing et de gestion pourrait contribuer à résoudre un certain nombre de problèmes.
Face à tous ces aléas, on se demande s'ils n'ont pas pensé à s'organiser avec d'autres artisans qui rencontrent les mêmes difficultés, sous forme de coopérative.
Par ailleurs, ces artisans font preuve d'une volonté farouche de résister et de continuer, et ce parce qu'ils sont passionnés par leur travail, qui est leur seul moyen de subsistance.
Sachant que 80% des problèmes rencontrés par les artisans tunisiens, sont essentiellement liés à l'accès au crédit et à la commercialisation. Il est vraisemblable que la rencontre et les échanges les professionnels, des expériences de financement alternatif, entre tous pourraient contribuer à faire avancer la recherche de solutions, que ce soit au niveau local ou national.
La formation des artisans est en outre à encourager afin de pouvoir maîtriser les nouvelles techniques touchant l'artisanat et aussi pour adapter la gestion de leur petite entreprise aux évolutions de l'environnement économique, juridique et social. Un développement de la stratégie commerciale est aussi indispensable à leur survie.
Il est nécessaire de former les artisans pour qu'ils soient compétitifs face à la concurrence. Par conséquent, on doit encourager les programmes de formation pour le développement du monde de l'artisanat.
Cette formation permet aux artisans de participer au commerce équitable et de bénéficier des avantages qui en découlent. Ce programme fournit aux artisans un accompagnement technique couvrant l'ensemble du cycle de production. A la fin de la formation, les artisans en sortent revigorés sur le plan professionnel tout en gardant l'esprit de créativité. Cette formation vise aussi le long terme, car elle aide les artisans à proposer des prix étudiés sauvegardant, ainsi, leurs intérêts financiers.
Il y a lieu, aussi, de promouvoir les produits artisanaux dans le secteur touristique. Ce secteur peut favoriser leur écoulement et leur commercialisation. Petits jouets et objets décoratifs, objets utilitaires sont autant de petits souvenirs pour tous les touristes qui viennent visiter notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.