Mohamed Trabelsi présente ses condoléances aux familles des soldats martyrs    Youssef Chahed préside une réunion de travail consacrée au dossier du phosphate    Corruption : Le travail de l'INLUCC est plombé par le manque d'indépendance    La décision de suspendre le parti Ettahrir de toute activité, invalidée par le Tribunal de première instance de Tunis    Khaled Koubâa élu membre du conseil d'administration de l'ICANN    Le taux d'endettement de la Tunisie ne pourrait atteindre 62% sans une sortie sur le marché financier international (Economiste)    Diverses opportunités d'investissement agricole dans le gouvernorat de Kasserine    Le ministre de la Défense inaugure le navire » Zarzis » à la base maritime principale de Bizerte    Tozeur: Avancement du programme national de promotion de l'initiative économique féminine    Farhat Horchani : Nous nous sommes habitués à ce genre d'attaque et sommes prêts à combattre    Aid El Adha: Versement des aides sociales à partir de lundi 5 septembre    L'attaque de Semmama : Il s'agit d'un message adressé au gouvernement et au peuple tunisien, selon Zeramdini    Sport-Foot / Premier League : « Mon rêve est toujours de jouer pour Manchester » (Schweinsteiger)    Sport-foot Argentine: Agüero et Pastore forfaits, Messi présent contre l'Uruguay    La justice suspend l'arrêté anti-burkini de Cannes    Sport-foot-Hamdi Harbaoui officiellement à Anderlecht    Il souhaite un joyeux anniversaire à sa femme à travers un panneau publicitaire    En vidéo : 1ère édition de Comic Con Tunisia, un rendez-vous incontournable pour les passionnés d'Arts Numériques        Bizerte a accueilli la derniere journée du GAT Assurances “Opti'Challenge“ 2016    Championnat national ATB Tunisia Run&Tuning en route vers la Super Finale de Tunis!    L'humour n'est qu'un prétexte    Fermez l'entrée au vice, et le coin humain sera toujours bon (J.J.Rousseau 1712-1778)    Appel à candidature    Photo du jour : Les 3 héros morts pour la Tunisie hier à Semama    Faycel Derbel : Le déficit national tunisien dépasse les 13 milliards !    Sachez vous remettre en question!    Tunisie- 18.000 tunisiens empêchés de rejoindre les zones de conflit    Tunisie - Aid El Idha :    Rentrée scolaire :    Trois militaires tués et sept légèrement blessés    Projet de la FAO pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord    La confiance, malgré les défaillances    Ras Jedir- Echange de tirs nourris du côté libyen    Tunisie : Chahed reçoit le ministre de la Justice    Fitch Ratings : La note souveraine de la Tunisie maintenue à BB- ; les perspectives sont négatives    Tous les détails sur ‘'le centre du Gouvernement'' proposé par Habib Essid    Après l'attaque terroriste, l'armée bombarde dans la nuit Jbel Sammema    Libye : Des milliers de migrants secourus    Météo : Des températures en hausse, à partir d'aujourd'hui    Hépatite C : Distribution des dossiers médicaux numérotés des patients à partir de jeudi prochain (ministère)    Bourse de Tunis :    Jacques Lang, président de l'IMA: "Qu'on fiche la paix a l'islam"!    Après l'attaque contre des soldats, bombardements intensifs à mont Sammema    Al Massar exprime son soutien à Samir Taïeb et condamne la campagne le visant    Lancement de la nouvelle fragrance féminine « MON PARIS » d'YSL    Pétition Adnen Meddeb pour la Culture et la Dignité : quelle rôle pour la culture dans toutes ces mutations ?    Un collectif d'artistes signe une pétition dédiée à la mémoire d'Adnen Meddeb    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'artisanat tunisien:
Publié dans Tunisie news le 25 - 09 - 2009

L'artisanat est une technique de production manuelle en petite quantité. L'artisan est une personne qui fait un travail manuel, qui exerce une technique traditionnelle pour son propre compte aidé souvent par sa famille et d'apprentis. L'artisan peut aussi être une personne à laquelle le droit octroie, indépendamment des techniques utilisées, le statut d'artisan (ex.: un couturier peut être un artisan).
Si dans la plupart des pays développés, le travail artisanal est en voie de disparition et remplacé par les entreprises industrielles, on constate qu'en Tunisie, ce métier est en plein développement. Boulanger, coiffeur, tailleur, bijoutier, tapissier, peintre en bâtiment… sont des artisans. La liste des métiers de l'artisanat tunisien est impossible à énumérer dans sa totalité. Par ailleurs, en dépit des mesures avant-gardistes du gouvernement visant à encourager la commercialisation de ces produits et aider, entre autres, les artisans à pérenniser certains métiers en voie d'extinction, le secteur souffre encore de différents handicaps.
Les artisans tunisiens rencontrent plusieurs problèmes dans l'écoulement de leurs produits. D'un côté, le coût des matières premières est assez élevé, ce qui entraîne déjà une importante sélection au niveau de la clientèle. Sans compter le fait que pour avoir "le droit" de louer un stand, il faut être prêt à affronter aussi d'autres types de dépenses difficilement quantifiables.
D'un autre côté, les artisans n'ont pas accès au marché le plus rentable celui des exportations directes. Pour le moment, ils participent à des expositions-ventes organisées par des associations mais dont la périodicité est irrégulière, ce qui, de toute façon, les empêche de réunir les fonds nécessaires pour faire vraiment décoller leur entreprise.
Par ailleurs, il leur est difficile d'accéder à un crédit bancaire. Le coût de l'argent est bien trop élevé et la rentabilité du travail bien trop réduite pour que l'artisan puisse affronter le risque de prendre des crédits pour des investissements lourds (surface de vente, opérations de marketing, voyages à l'étranger, etc.). Par ailleurs il leur serait difficile de fournir des garanties.
L'Absence de compétences en matière de gestion d'entreprise est aussi un problème à résoudre pour les artisans qui démarrent généralement une activité de type artistique sur fonds propres. Pour tous les autres points relatifs au fonctionnement de l'entreprise, ils essaient de se débrouiller seuls. Il est cependant évident qu'un appui qualifié en matière de marketing et de gestion pourrait contribuer à résoudre un certain nombre de problèmes.
Face à tous ces aléas, on se demande s'ils n'ont pas pensé à s'organiser avec d'autres artisans qui rencontrent les mêmes difficultés, sous forme de coopérative.
Par ailleurs, ces artisans font preuve d'une volonté farouche de résister et de continuer, et ce parce qu'ils sont passionnés par leur travail, qui est leur seul moyen de subsistance.
Sachant que 80% des problèmes rencontrés par les artisans tunisiens, sont essentiellement liés à l'accès au crédit et à la commercialisation. Il est vraisemblable que la rencontre et les échanges les professionnels, des expériences de financement alternatif, entre tous pourraient contribuer à faire avancer la recherche de solutions, que ce soit au niveau local ou national.
La formation des artisans est en outre à encourager afin de pouvoir maîtriser les nouvelles techniques touchant l'artisanat et aussi pour adapter la gestion de leur petite entreprise aux évolutions de l'environnement économique, juridique et social. Un développement de la stratégie commerciale est aussi indispensable à leur survie.
Il est nécessaire de former les artisans pour qu'ils soient compétitifs face à la concurrence. Par conséquent, on doit encourager les programmes de formation pour le développement du monde de l'artisanat.
Cette formation permet aux artisans de participer au commerce équitable et de bénéficier des avantages qui en découlent. Ce programme fournit aux artisans un accompagnement technique couvrant l'ensemble du cycle de production. A la fin de la formation, les artisans en sortent revigorés sur le plan professionnel tout en gardant l'esprit de créativité. Cette formation vise aussi le long terme, car elle aide les artisans à proposer des prix étudiés sauvegardant, ainsi, leurs intérêts financiers.
Il y a lieu, aussi, de promouvoir les produits artisanaux dans le secteur touristique. Ce secteur peut favoriser leur écoulement et leur commercialisation. Petits jouets et objets décoratifs, objets utilitaires sont autant de petits souvenirs pour tous les touristes qui viennent visiter notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.