Néji Bghouri appelle à poursuivre Borhène Bsaies en justice    Remaniera, remaniera pas ?    Jaguar Land Rover présente ses nouveautés au «Festival Of Speed» de Goodwood 2017        Topnet enrichi ses solutions Cloud par une nouvelle offre de Storage.    Augmentation des taxes douanières sur certains produits importés de Turquie    Hausse des revenus du groupe One Tech de 13,6% au 2ème trimestre 2017        Photo du jour - Le sabot de la vache du Passage    SNMVT Monoprix : Chiffre d'affaires en hausse de 3,9% au 1er semestre 2017    Forte hausse des prix des voitures    Gabès : Interdiction des étals anarchiques à la place de l'UMA    Démarrage à l'ARP de la plénière consacrée à l'examen du PL relatif à l'élimination de la violence à l'égard des femmes    Les architectes furieux contre les propos de Samira Meraï    Youssef Chahed : Pas de recrutement dans la fonction publique en 2018    Ammar Amroussia à Youssef Chahed : '' Depuis quand vous ne connaissez pas Chafik Jaraya ? ''            Ministère de l'intérieur : Baisse des affaires de terrorisme durant les premiers mois de 2017    54,4% des Tunisiens satisfaits du rendement de Youssef Chahed, selon EMRHOD Consulting    Un an après le putsch raté en Turquie, Ghannouchi félicite Erdogan pour le maintien de la démocratie    Hania Aidi remporte la médaille d'argent en lancer du poids aux championnats du monde handisport d'athlétisme        Tensions à Beb El Fella : Des citoyens s'opposent à la destruction des étals anarchiques    ‘'Mon concert n'a pas été interrompu'', affirme Klay BBJ    Ennahda félicite l'Irak pour la libération de Mossoul    Le concert de Klay BBJ à Mahdia interrompu à cause de certaines chansons....    Peugeot partenaire du championnat arabe d'athlétisme    Peugeot partenaire du championnat arabe d'athletisme    L'UGTT condamne la fermeture de la mosquée Al Aqsa    Success Story - Ramzy Malouki : De Tunis à Hollywood, je n'ai jamais oublié mon pays !    Raoua Tlili remporte la médaille d'or aux Championnats du monde de para-athlétisme    Le nouveau pavillon de la Maison de Tunisie à Paris se dote d'une façade en calligraphie        Michel Boujenah à Nice Matin : Je ne suis qu'un clown pas un homme politique ni un économiste    Ons Jabeur qualifiée pour la première fois à Wimbledon !    PGH : Des revenus en hausse par rapport à 2015    Tunisie : Les touristes chinois en hausse de 395%!    El Kamour : L'UGTT offre ses services aux protestataires    Foot – CAN-2019/Qualif – Côte d'Ivoire-Guinée: Wilmots veut « gagner pour Tioté »    Après Qatar Charity, Tunisia Charity bientôt dans l'oeil du cyclone?    Foot – Angleterre : l'entraineur Shakespeare prolonge de trois ans à Leicester    Theresa May broyée par le Brexit, ses difficultés inattendues et des électeurs déboussolés    Le Qatar aurait financé le terrorisme en Libye à travers la BH !    Le Chef du gouvernement annonce une batterie de projets et de mesures au profit du gouvernorat de Béja    Tunisie : La Fédération générale de l'agriculture en grève de 2 jours    France 5 revisite la contribution des Carthaginois à l'essor du monde    Alger : Des pros français de la restauration auscultent les monuments historiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'artisanat tunisien:
Publié dans Tunisie news le 25 - 09 - 2009

L'artisanat est une technique de production manuelle en petite quantité. L'artisan est une personne qui fait un travail manuel, qui exerce une technique traditionnelle pour son propre compte aidé souvent par sa famille et d'apprentis. L'artisan peut aussi être une personne à laquelle le droit octroie, indépendamment des techniques utilisées, le statut d'artisan (ex.: un couturier peut être un artisan).
Si dans la plupart des pays développés, le travail artisanal est en voie de disparition et remplacé par les entreprises industrielles, on constate qu'en Tunisie, ce métier est en plein développement. Boulanger, coiffeur, tailleur, bijoutier, tapissier, peintre en bâtiment… sont des artisans. La liste des métiers de l'artisanat tunisien est impossible à énumérer dans sa totalité. Par ailleurs, en dépit des mesures avant-gardistes du gouvernement visant à encourager la commercialisation de ces produits et aider, entre autres, les artisans à pérenniser certains métiers en voie d'extinction, le secteur souffre encore de différents handicaps.
Les artisans tunisiens rencontrent plusieurs problèmes dans l'écoulement de leurs produits. D'un côté, le coût des matières premières est assez élevé, ce qui entraîne déjà une importante sélection au niveau de la clientèle. Sans compter le fait que pour avoir "le droit" de louer un stand, il faut être prêt à affronter aussi d'autres types de dépenses difficilement quantifiables.
D'un autre côté, les artisans n'ont pas accès au marché le plus rentable celui des exportations directes. Pour le moment, ils participent à des expositions-ventes organisées par des associations mais dont la périodicité est irrégulière, ce qui, de toute façon, les empêche de réunir les fonds nécessaires pour faire vraiment décoller leur entreprise.
Par ailleurs, il leur est difficile d'accéder à un crédit bancaire. Le coût de l'argent est bien trop élevé et la rentabilité du travail bien trop réduite pour que l'artisan puisse affronter le risque de prendre des crédits pour des investissements lourds (surface de vente, opérations de marketing, voyages à l'étranger, etc.). Par ailleurs il leur serait difficile de fournir des garanties.
L'Absence de compétences en matière de gestion d'entreprise est aussi un problème à résoudre pour les artisans qui démarrent généralement une activité de type artistique sur fonds propres. Pour tous les autres points relatifs au fonctionnement de l'entreprise, ils essaient de se débrouiller seuls. Il est cependant évident qu'un appui qualifié en matière de marketing et de gestion pourrait contribuer à résoudre un certain nombre de problèmes.
Face à tous ces aléas, on se demande s'ils n'ont pas pensé à s'organiser avec d'autres artisans qui rencontrent les mêmes difficultés, sous forme de coopérative.
Par ailleurs, ces artisans font preuve d'une volonté farouche de résister et de continuer, et ce parce qu'ils sont passionnés par leur travail, qui est leur seul moyen de subsistance.
Sachant que 80% des problèmes rencontrés par les artisans tunisiens, sont essentiellement liés à l'accès au crédit et à la commercialisation. Il est vraisemblable que la rencontre et les échanges les professionnels, des expériences de financement alternatif, entre tous pourraient contribuer à faire avancer la recherche de solutions, que ce soit au niveau local ou national.
La formation des artisans est en outre à encourager afin de pouvoir maîtriser les nouvelles techniques touchant l'artisanat et aussi pour adapter la gestion de leur petite entreprise aux évolutions de l'environnement économique, juridique et social. Un développement de la stratégie commerciale est aussi indispensable à leur survie.
Il est nécessaire de former les artisans pour qu'ils soient compétitifs face à la concurrence. Par conséquent, on doit encourager les programmes de formation pour le développement du monde de l'artisanat.
Cette formation permet aux artisans de participer au commerce équitable et de bénéficier des avantages qui en découlent. Ce programme fournit aux artisans un accompagnement technique couvrant l'ensemble du cycle de production. A la fin de la formation, les artisans en sortent revigorés sur le plan professionnel tout en gardant l'esprit de créativité. Cette formation vise aussi le long terme, car elle aide les artisans à proposer des prix étudiés sauvegardant, ainsi, leurs intérêts financiers.
Il y a lieu, aussi, de promouvoir les produits artisanaux dans le secteur touristique. Ce secteur peut favoriser leur écoulement et leur commercialisation. Petits jouets et objets décoratifs, objets utilitaires sont autant de petits souvenirs pour tous les touristes qui viennent visiter notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.