Les routes principales de Médenine fermées par les manifestants    Le secrétaire général du Centre d'Art et de Culture, Guy De Rothschild, parrain de promotion de VATEL à Tunis    Leila Chettaoui rejoint le MPT de Mohsen Marzouk    Khalifa Chibani dresse un bilan des actes de vandalisme à Tataouine et Kébili    De « où est le pétrole ? » à « voilà le pétrole ! »    Tataouine : Pour BCE et Chahed, TOUT commence… ou s'arrête ici    CONECT : Une offre de 500 postes d'emploi et 1 millions de dinars aux jeunes promoteurs    Décès d'un protestataire à Tataouine : Belhassen Oueslati explique    Coupe de la Confédération (phase de poules): le programme de la deuxième journée    Foot – Ligue des champions/Coupe de la CAF: les quatre représentants tunisiens à l'épreuve du déplacement en quête de nouveaux points pour conforter leur leadeship    La Banque de l'Habitat lance BE CREATIVE à destination des jeunes créatifs tunisiens    Le directeur de l'hôpital de Tataouine dément le décès d'un deuxième protestataire    Le patronat français met le paquet en Afrique, du Nord au Sud    Les bonnes prédictions de la BNA, après un excellent exercice 2016    Décès à Tataouine : Bousculade dit Hammami, c'est la police dit une autre source    En photos-Festival de Cannes : Salma Hayek, un changement capillaire radical et surprenant...    Le Trump faiseur de paix, très inspiré par les 400 milliards $ de contrats à Riyad    Le gouverneur de Tataouine hué aux cris de ‘'Dégage ‘'    Ouverture d'une instruction judiciaire sur les circonstances du témoignage de Imed Trabelsi        Belhassan Oueslati : L'armée usera de la force en cas de nécessité    Tunisie-Change : Le marché interagit avec la BCT    Ebola : Découverte de deux anticorps contre le virus    Festival de Cannes : Une valise suspecte dans un pavillon tunisien    Usage de gaz lacrymogène pour disperser des sit-inneurs à Tataouine    Les magistrats continuent leurs mouvements de protestation    Tunisie : La composition du nouveau bureau exécutif du SNJT    Le Grand-Tunis sans taxi pour trois jours    Après la réactivation de la vanne d'El Kamour : l'armée met en garde les manifestants    Tunisie : L'avis d'un juge sur les propos d'Imed Trabelsi    Foot – Ligue 2 (10e et dernière journée Play-off): les résultats    Ghannouchi et Erdogan inaugurent l'université Ibn Khaldoun à Istanbul    En vidéo : PARFOIS célèbre la Fashion Week et annonce 3 ouvertures à Sfax et Tunis    HA ouvre ses portes à Sidi Bouzid    En photos-Festival de Cannes 2017 : Rihanna fait sensation dans une robe bustier blanche...            Weld El 15 condamné à 12 mois de prison ferme par le Tribunal de Saint-Malo    Italie: une bombe artisanale explose près d'un bureau de poste à Rome    Tunisie : « Rencontres de Djerba » à l'occasion du pèlerinage de la Ghriba    Grande Finale de la 17ème édition de la Danone Nations Cup : Seize équipes à la conquête du rêve américain    Khaled Lamloum appelle à la décentralisation culturelle pour contrer le terrorisme dans le sud de la Tunisie    Les 6 et 7 mais 2017, 2ème édition du tournai international de Padel    Accusée de duperie et d'escroquerie, Majdouline Cherni répond à Samir Ben Amor    Olfa Terras Rambourg lauréate du prix 2017 du meilleur investisseur dans la culture    Tunisie : Le penseur Mohamed Talbi n'est plus    Hymne national sifflé : Majdouline Cherni quitte le Palais des Sports    AMI Assurances organise son tournoi de Golf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'artisanat tunisien:
Publié dans Tunisie news le 25 - 09 - 2009

L'artisanat est une technique de production manuelle en petite quantité. L'artisan est une personne qui fait un travail manuel, qui exerce une technique traditionnelle pour son propre compte aidé souvent par sa famille et d'apprentis. L'artisan peut aussi être une personne à laquelle le droit octroie, indépendamment des techniques utilisées, le statut d'artisan (ex.: un couturier peut être un artisan).
Si dans la plupart des pays développés, le travail artisanal est en voie de disparition et remplacé par les entreprises industrielles, on constate qu'en Tunisie, ce métier est en plein développement. Boulanger, coiffeur, tailleur, bijoutier, tapissier, peintre en bâtiment… sont des artisans. La liste des métiers de l'artisanat tunisien est impossible à énumérer dans sa totalité. Par ailleurs, en dépit des mesures avant-gardistes du gouvernement visant à encourager la commercialisation de ces produits et aider, entre autres, les artisans à pérenniser certains métiers en voie d'extinction, le secteur souffre encore de différents handicaps.
Les artisans tunisiens rencontrent plusieurs problèmes dans l'écoulement de leurs produits. D'un côté, le coût des matières premières est assez élevé, ce qui entraîne déjà une importante sélection au niveau de la clientèle. Sans compter le fait que pour avoir "le droit" de louer un stand, il faut être prêt à affronter aussi d'autres types de dépenses difficilement quantifiables.
D'un autre côté, les artisans n'ont pas accès au marché le plus rentable celui des exportations directes. Pour le moment, ils participent à des expositions-ventes organisées par des associations mais dont la périodicité est irrégulière, ce qui, de toute façon, les empêche de réunir les fonds nécessaires pour faire vraiment décoller leur entreprise.
Par ailleurs, il leur est difficile d'accéder à un crédit bancaire. Le coût de l'argent est bien trop élevé et la rentabilité du travail bien trop réduite pour que l'artisan puisse affronter le risque de prendre des crédits pour des investissements lourds (surface de vente, opérations de marketing, voyages à l'étranger, etc.). Par ailleurs il leur serait difficile de fournir des garanties.
L'Absence de compétences en matière de gestion d'entreprise est aussi un problème à résoudre pour les artisans qui démarrent généralement une activité de type artistique sur fonds propres. Pour tous les autres points relatifs au fonctionnement de l'entreprise, ils essaient de se débrouiller seuls. Il est cependant évident qu'un appui qualifié en matière de marketing et de gestion pourrait contribuer à résoudre un certain nombre de problèmes.
Face à tous ces aléas, on se demande s'ils n'ont pas pensé à s'organiser avec d'autres artisans qui rencontrent les mêmes difficultés, sous forme de coopérative.
Par ailleurs, ces artisans font preuve d'une volonté farouche de résister et de continuer, et ce parce qu'ils sont passionnés par leur travail, qui est leur seul moyen de subsistance.
Sachant que 80% des problèmes rencontrés par les artisans tunisiens, sont essentiellement liés à l'accès au crédit et à la commercialisation. Il est vraisemblable que la rencontre et les échanges les professionnels, des expériences de financement alternatif, entre tous pourraient contribuer à faire avancer la recherche de solutions, que ce soit au niveau local ou national.
La formation des artisans est en outre à encourager afin de pouvoir maîtriser les nouvelles techniques touchant l'artisanat et aussi pour adapter la gestion de leur petite entreprise aux évolutions de l'environnement économique, juridique et social. Un développement de la stratégie commerciale est aussi indispensable à leur survie.
Il est nécessaire de former les artisans pour qu'ils soient compétitifs face à la concurrence. Par conséquent, on doit encourager les programmes de formation pour le développement du monde de l'artisanat.
Cette formation permet aux artisans de participer au commerce équitable et de bénéficier des avantages qui en découlent. Ce programme fournit aux artisans un accompagnement technique couvrant l'ensemble du cycle de production. A la fin de la formation, les artisans en sortent revigorés sur le plan professionnel tout en gardant l'esprit de créativité. Cette formation vise aussi le long terme, car elle aide les artisans à proposer des prix étudiés sauvegardant, ainsi, leurs intérêts financiers.
Il y a lieu, aussi, de promouvoir les produits artisanaux dans le secteur touristique. Ce secteur peut favoriser leur écoulement et leur commercialisation. Petits jouets et objets décoratifs, objets utilitaires sont autant de petits souvenirs pour tous les touristes qui viennent visiter notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.