Tunisie [photos]: la Fondation Esprit organise la première rencontre des donateurs et partenaires    Suppression de la subvention sur le sucre pour les industriels    Tunisie-Attentat de Sousse : Gouvernement et partie civile en décousent à un mois du procès    La réforme de la Douane, condition sine qua non pour lutter contre la corruption, souligne Abid Briki    Tunisie- Le MI entame des rencontres périodiques avec des médias nationaux et étrangers    L'acteur américain Charlie Sheen annonce être guéri du Sida    FIFA/Suspension de Blatter : le TAS se prononce lundi sur le maintien ou non de la sanction    Le Tunindex clôture, vendredi, dans le rouge (-0,14%)    Cette nuit, les températures baisseront jusqu'à 5°C    Mondial 2018 (Qualifications/préparation) : Nigeria-Sénégal en mars prochain à Londres    Foot – Tunisie (Ligue 1) – (9e journée): Le CS Sfaxien à son tour au révélateur zarzisien    Economie verte : La Tunisie en pole position grâce au dispositif SwitchMed    Tunisie : Achats de blé et d'orge sur le marché mondial    53 terroristes arrêtés et 19 caches d'armes découvertes depuis janvier 2016    Tunisie-Ministère de l'intérieur : « 80% des terroristes qui ont été battus sont à la base des contrebandiers »    Minute de Silence pour les victimes de l'accident d'avion en Colombie    Russie : Le FSB déjoue une cyberattaque    Kerkennah : Les corps de deux marins pêcheurs retrouvés    Bizerte : Arrestation de deux individus en possession de 10 kg de cannabis    Classico Espagne: Les convoqués par Zidane    Acquisition de quatre nouveaux hélicoptères pour la Garde nationale    En vidéo : Honda, nouveau sponsor des Sang et Or    France : Son impopularité a eu raison de lui, Hollande jette l'éponge!    Grippe aviaire : Le parc national d'Ichkeul mis en quarantaine    Le livre-entretien de Caïd Essebsi » Tunisie : la démocratie en terre d'islam » : Un plaidoyer en faveur de la Tunisie    WOH, une comédie d' Ismahane Lahmar... en salle à partir du 9 décembre    Hour of Code : "A vos Claviers, Codez!"    Monastir : Saisie d'un camion et 7 motos volés de l'entrepôt municipal    Tunisie Telecom diffuse les matchs de la ligue 1 de football en live streaming    USA: suite à sa défaite, Hillary Clinton ne se maquille plus : quel symbolique cela cache-t-il ?    Les magasins Hamadi Abid proposent 50% de réduction à partir d'aujourd'hui    Prolongation des sanctions américaines contre l'Iran    Tunisie- BCE s'entretient avec le Roi de Belgique    Vivo Energy Tunisie : Inauguration officielle de la station-service Shell de Sidi Khelifa après sa rénovation    Le football anglais secoué par un scandale de pédophilie    Colombie: L'enquête confirme la panne sèche de l'avion accidenté    La lettre du bâtonnier prouvant que les avocats ont renié leurs engagements    Le Réseau international des droits Humains apprécie l'expérience Tunisienne en matière de démocratie    Tunisie: La Banque Centrale maintient inchangé son taux directeur    Des gains hallucinants!    Installation du bureau du réseau parlementaire du FMI et la BM dans la région Mena    ARP: Discussion, en plénière, du projet du budget du ministère des affaires sociales de l'année 2017    Le court à l'honneur    Catharsis    Utile et nécessaire    Lutte contre le Sida: Journée de sensibilisation et de dépistage ce vendredi    Tunisie: « Koul Trab » projeté initialement dans cinq gouvernorats à partir du 30 novembre    Ne vous couchez pas fâché, les émotions négatives s'enracinent, selon une étude scientifique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'artisanat tunisien:
Publié dans Tunisie news le 25 - 09 - 2009

L'artisanat est une technique de production manuelle en petite quantité. L'artisan est une personne qui fait un travail manuel, qui exerce une technique traditionnelle pour son propre compte aidé souvent par sa famille et d'apprentis. L'artisan peut aussi être une personne à laquelle le droit octroie, indépendamment des techniques utilisées, le statut d'artisan (ex.: un couturier peut être un artisan).
Si dans la plupart des pays développés, le travail artisanal est en voie de disparition et remplacé par les entreprises industrielles, on constate qu'en Tunisie, ce métier est en plein développement. Boulanger, coiffeur, tailleur, bijoutier, tapissier, peintre en bâtiment… sont des artisans. La liste des métiers de l'artisanat tunisien est impossible à énumérer dans sa totalité. Par ailleurs, en dépit des mesures avant-gardistes du gouvernement visant à encourager la commercialisation de ces produits et aider, entre autres, les artisans à pérenniser certains métiers en voie d'extinction, le secteur souffre encore de différents handicaps.
Les artisans tunisiens rencontrent plusieurs problèmes dans l'écoulement de leurs produits. D'un côté, le coût des matières premières est assez élevé, ce qui entraîne déjà une importante sélection au niveau de la clientèle. Sans compter le fait que pour avoir "le droit" de louer un stand, il faut être prêt à affronter aussi d'autres types de dépenses difficilement quantifiables.
D'un autre côté, les artisans n'ont pas accès au marché le plus rentable celui des exportations directes. Pour le moment, ils participent à des expositions-ventes organisées par des associations mais dont la périodicité est irrégulière, ce qui, de toute façon, les empêche de réunir les fonds nécessaires pour faire vraiment décoller leur entreprise.
Par ailleurs, il leur est difficile d'accéder à un crédit bancaire. Le coût de l'argent est bien trop élevé et la rentabilité du travail bien trop réduite pour que l'artisan puisse affronter le risque de prendre des crédits pour des investissements lourds (surface de vente, opérations de marketing, voyages à l'étranger, etc.). Par ailleurs il leur serait difficile de fournir des garanties.
L'Absence de compétences en matière de gestion d'entreprise est aussi un problème à résoudre pour les artisans qui démarrent généralement une activité de type artistique sur fonds propres. Pour tous les autres points relatifs au fonctionnement de l'entreprise, ils essaient de se débrouiller seuls. Il est cependant évident qu'un appui qualifié en matière de marketing et de gestion pourrait contribuer à résoudre un certain nombre de problèmes.
Face à tous ces aléas, on se demande s'ils n'ont pas pensé à s'organiser avec d'autres artisans qui rencontrent les mêmes difficultés, sous forme de coopérative.
Par ailleurs, ces artisans font preuve d'une volonté farouche de résister et de continuer, et ce parce qu'ils sont passionnés par leur travail, qui est leur seul moyen de subsistance.
Sachant que 80% des problèmes rencontrés par les artisans tunisiens, sont essentiellement liés à l'accès au crédit et à la commercialisation. Il est vraisemblable que la rencontre et les échanges les professionnels, des expériences de financement alternatif, entre tous pourraient contribuer à faire avancer la recherche de solutions, que ce soit au niveau local ou national.
La formation des artisans est en outre à encourager afin de pouvoir maîtriser les nouvelles techniques touchant l'artisanat et aussi pour adapter la gestion de leur petite entreprise aux évolutions de l'environnement économique, juridique et social. Un développement de la stratégie commerciale est aussi indispensable à leur survie.
Il est nécessaire de former les artisans pour qu'ils soient compétitifs face à la concurrence. Par conséquent, on doit encourager les programmes de formation pour le développement du monde de l'artisanat.
Cette formation permet aux artisans de participer au commerce équitable et de bénéficier des avantages qui en découlent. Ce programme fournit aux artisans un accompagnement technique couvrant l'ensemble du cycle de production. A la fin de la formation, les artisans en sortent revigorés sur le plan professionnel tout en gardant l'esprit de créativité. Cette formation vise aussi le long terme, car elle aide les artisans à proposer des prix étudiés sauvegardant, ainsi, leurs intérêts financiers.
Il y a lieu, aussi, de promouvoir les produits artisanaux dans le secteur touristique. Ce secteur peut favoriser leur écoulement et leur commercialisation. Petits jouets et objets décoratifs, objets utilitaires sont autant de petits souvenirs pour tous les touristes qui viennent visiter notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.