Monde-Daily brief du 4 août 2021: Beyrouth, triste anniversaire un an après l'explosion du port    Tunisie-UTICA: Des chambres syndicales baissent leurs prix    Bourse de Tunis : Evolution des indices Tunindex et Tunindex20    Douane : Saisie de 982,4 mille dinars en devises au cours de juillet 2021    Yosri Mezati, président de l'organisation tunisienne de défense des droits des personnes handicapées : « Les personnes porteuses de handicaps doivent être vaccinés en priorité »    Tunisie-Ahmed Gaaloul: Ennahdha est capable de gérer ses conflits internes [Audio]    Tunisie: INPT s'inquiète de la situation de Hichem Mechichi    Programme TV du mercredi 04 août    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 Août 2021 à 11H00    Tunisie-Béja: Les habitants de Amdoun plus que jamais en colère [Photos+Vidéo]    L'ONU choisit Tfanen – Tunisie Créative comme success story de mise en œuvre des ODD    [TRIBUNE] Un désastre monétaire : Que fait la BCT, s'interroge Ezzeddine Saïdane    Ibtihel Abdellatif : Sihem Ben Sedrine et ses complices répondront de leurs crimes devant la justice    Samir Cheffi : Le gouvernement ne doit pas comporter plus de 20 portefeuilles    Bilan Covid-19 : 2.819 nouveaux cas et 184 décès    Un voyage sans retour    Abdellatif Aloui à Kaïs Saïed : Rendez-moi mes livres que je vous ai offerts !    Covid-19 : Orange Tunisie, avec le soutien de la Fondation Orange, fait don d'équipements médicaux    Dernière minute-Coronavirus: 184 décès et 2819 nouvelles contaminations, Bilan du 02 août 2021    Espérance de Tunis : vers la résiliation du contrat de Nassim Ben Khalifa    Angleterre : Fabinho prolonge avec Liverpool jusqu'en 2026    Il porte l'espoir des Tunisiens    L'EST attaque sa deuxième semaine de préparation – Jaïdi : ça se complique !    Jeux olympiques 2020 : Une honorable neuvième place pour Bacha !    CONDOLEANCES : Feu Essia ENNAJI    CONDOLEANCES : Emna BEN AMMAR CHOUKAIR    Al Badil : «A petits pas»    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet : Besoin urgent d'alternatives viables, faisables et durables    Le ministre égyptien des Affaires étrangères reçu au Palais de Carthage    La Conect appelle à accélérer la mise en place d'un gouvernement    Covid-19 : Aides médicales émiraties à la Tunisie    Tunisie: Hechmi Louzir espère vacciner 6 millions de personnes d'ici deux mois !    Météo : temps chaud    L'ancien président de la CAF Hayatou suspendu un an    Bourse de Tunis : Le CMF agrée 2 sociétés de gestion et de 3 fonds d'investissement    La BCT s'inquiète de la hausse du taux d'inflation et appelle à la mise en place d'un plan de réformes économiques    Tijani Haddad: Valeurs universelles à la tête du client    Urgent – USA : Une fusillade du Pentagone    Festival Carthage 2021 et Festival Hammamet 2021, finalement reportés    Mostra de Venise : Trois films arabes à l'affiche et des avant-premières mondiales prestigieuses    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Gammoudi : L'installation de la Cour constitutionnelle vise le règlement de comptes avec le chef de l'Etat
Publié dans Business News le 05 - 05 - 2021

Le président de la commission parlementaire de la réforme administrative, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption et député du mouvement Echaâb, Badreddine Gammoudi, a estimé ce mercredi 5 mai 2021 qu'il n'était pas opportun de voter une nouvelle fois la loi de la Cour constitutionnelle, sans amendements. Et de souligner que l'unique but de l'installation de cette institution est de régler les comptes avec le chef de l'Etat.

Au micro de Hatem Ben Amara dans l'émission Yaoum Saïd sur la Radio nationale et s'agissant du vote des amendements de la loi organique sur la Cour Constitutionnelle, renvoyés par le président de la République pour une deuxième lecture, conformément aux dispositions de l'article 81 la Constitution, examinés la veille en plénière par l'Assemblée des représentants du peuple, M. Gammoudi a précisé que les quinze qui ont voté contre sont ceux de son bloc qui ont été clair dès le départ de leur position pour divers raisons : le timing qui intervient lors d'un bras de fer entre les deux têtes de l'exécutif, en notant que la réponse de chef de l'Etat pouvait être déféré à l'une des commissions pour étude, hors des mesures exceptionnelles, donc en vote direct, le tout en mettant en place le climat adéquat pour exposer le sujet, à cause de son importance.
« Si on est tous vraiment soucieux de la création de la Cour constitutionnelle, il faut qu'on garantisse sa réelle création », a souligné l'élu du bloc démocrate. Et de rappeler que le chef de l'Etat doit nommer quatre membres de la cour et qu'il pourrait refuser de la faire vu le bras de fer existant outre les arguments opposés par le président le République en renvoyant la loi, qui sont valides, notamment en ce qui concerne le dépassement des délais réglementaires.

Badreddine Gammoudi a affirmé que les partis au pouvoir ne veulent pas installer la Cour constitutionnelle pour son rôle constitutionnel mais pour qu'elle devienne un outil de règlement de compte avec la présidence de la République.
Il a également soutenu que la majorité de 141 des votants pour de la veille n'a aucun sens : elle est le résultat de consensus trompeur qui existe actuellement et qui peut disparaitre à tout moment.
« Vous parlez de démocratie ? Combien représentent-t-ils en pourcentage de vote du peuple ? Tout ça est hors des préoccupations du peuple actuellement ! », a-t-il martelé en réponse aux interrogations de l'animateur sur la démocratie et le résultat des urnes, en assurant que le retrait de la loi de la responsabilité médicale était fait de connivence avec le gouvernement pour laisser le champ libre aux partis de la coalition au pouvoir.


Commentant la rencontre de la veille entre Maghzaoui et Saïed, le député a indiqué que le chef de l'Etat a réagi avec les partis politiques qu'il a choisi : « Nous, en tant que parti politique, devons coopérer avec le chef de l'Etat pour sauver le pays, ayant eu la majorité des votes (2,7 millions de Tunisiens ont voté pour lui) et il est toujours à la tête des sondages jusqu'à cette heure ».
Interrogé sur les rumeurs selon lesquelles le mouvement Echaâb, serait l'alternative que prépare le chef de l'Etat au parlement, l'élu a expliqué que tout parti politique se présente comme étant l'alternative politique mais son mouvement estime que ce qu'il propose comme choix est l'alternative : on ne prétend pas avoir la majorité, on dit qu'on a des choix nationaux capables de sauver le pays.
A lire également
Kaïs Saïed prêt à envisager un dialogue différent des précédents pour sortir de la crise
Et d'expliquer que le mouvement Echaâb pense que le régime politique a atteint ses limites, notamment la Constitution qui pose beaucoup de problématiques, et qui doit être révisée.
En ce qui concerne le dialogue évoqué la veille par le président Saïed avec le secrétaire général du mouvement Echaâb, M. Gammoudi a précisé que ce dialogue sera axé sur les préoccupations nationales et avec tous ceux qui veulent mettre en place des solutions pratiques, objectives et saines, avec ceux qui soutiennent ces questions, avec l'UGTT, la présidence de la République et toutes les forces vives du pays.
Et de soutenir que l'initiative de l'UGTT n'est pas finie, mais qu'elle sera juste murie.

I.N
A lire également
Adoption des amendements de la loi sur la Cour Constitutionnelle Plénière d'examen des amendements de la loi sur la Cour Constitutionnelle


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.