Abdelmajid Ezzar : « Je suis toujours à la tête de l'UTAP »    CONDOLEANCES : Chedly LAHMAR    Monastir: Un surveillant général arrêté pour avoir harcelé des parents d'élèves    CONDOLEANCES : Lamia ZOUAOUI    Sousse: La station balnéaire marina El Kantaoui célèbre ses 43 ans avec une série de manifestations    La Tunisie accueille 'Phoenix Express 2022'    Appel à candidatures pour la Bourse d'aide à la mobilité AMI : date limite le 31 mai 2022    Slim Riahi : je ne suis ni un corrompu, ni un criminel pour subir cet acharnement !    Ukraine : La boulette signée Bush, il condamne sa guerre en Irak…    Le Kenya est exclu des éliminatoires de la CAN 2023 !!    Play-offs Ligue 1 Pro : Programme TV de la 6e journée    La chargée d'affaires à l'Ambassade des Etats-Unis: Le pèlerinage d'Al Ghriba est le symbole de tolérance et de paix [Vidéo]    Une délégation de l'Otan en Tunisie et … en catimini    Parution de l'ouvrage "Les dérives contraires en Tunisie" de Hatem M'rad    USBG : Dans la peau d'un trouble-fête...    EST :Continuer à faire le plein    Ligue 1 | Play-out – 3e journée : L'OB retrouve son rang de leader    Le Brief sportif national, continental et international du jeudi 19 mai    High Tech & Innovation    Tunisie – météo : Temps clair à peu nuageux    Photo du Jour : ils présentent des excuses pour le "dérangement"… On avance!    Walid Ben Salah, président de l'Ordre des experts-comptables de Tunisie à La Presse : «La Tunisie travaille sur l'amélioration de sa notation par le Gafi»    L'investissement étranger n'a pas retrouvé son niveau d'avant la pandémie    Le journaliste Mahmoud Ben Jemâa n'est plus    Ce soir, à la Salle Tahar-Cheriaa à la Cité de la Culture Chedli-Kélibi : Courez (re)voir «Le pas suspendu de la cigogne» d'Angelopoulos !    Tolérance et ouverture...Ce qu'a dit l'ambassadeur de France à propos de la Tunisie    Zied Mallouli : à Sfax, nous avons des sangliers en plus des ordures    Foot-Europe: le programme du jour    Artes propose la distribution d'un dividende de 0,8 dinar par action    EXCLUSIF: Najla Bouden participe au Forum de Davos    Comité de défense de Slim Riahi: Conférence de presse [Vidéo en direct]    Près de 135 mille candidats passeront les épreuves du baccalauréat    Des Israéliens à la Ghriba    Ghazi Maherzi: Le représentant du géant ukrainien de produits métallurgiques    Match amical: USA-Maroc le 1er juin à Cincinnati    Le président de l'Instance générale des prisons et de la rééducation démis de ses fonctions    Par A.Ben Gamra : Notre banque centrale (BCT) cause elle-même l'inflation de notre économie    Libye : Bach Agha annonce Syrte comme siège de son gouvernement    Motus après le missile de l'USAID, Tunis attend qu'on coupe le robinet du FMI    Le Festival de l'Amandier débute ce vendredi à Sfax    Tahar Bekri: Aboulkacem Chebbi et la revue Forge    Ben Slama : le projet de calendrier du référendum a été élaboré par des parties étrangères à l'Isie !    Master International Film Festival : Un nouveau festival cinématographique tunisien en juin à Hammamet    Du Cap-Vert, au Cap Bon, Elisabeth Moreno part à la conquête des électeurs français de Tunisie    L'artiste Mondher Jebabli n'est plus    Le consulat tunisien à Tripoli appelle les Tunisiens à la vigilance    Taïeb Dridi: Toujours à Odessa pour exporter des céréales et des féculents    Des amis d'enfance juifs ouvrent un restaurant de couscous tunisien à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Beit El Hakma» fête le centenaire du poète tunisien Abou El Kacem Chebbi
Publié dans Info Tunisie le 07 - 10 - 2009

INFOTUNISIE – En commémoration de la naissance du poète Abou El Kacem Chebbi, considéré comme le poète national de la Tunisie, un colloque sur «la modernité de Chebbi», organisé par l'Académie tunisienne des lettres et des arts « Beït El Hekma », débutera demain à Carthage (Tunis).
Des professionnels, chercheurs, Tunisiens et d'autres venant de pays arabes divers à savoir la Jordanie, le Maroc, l'Algérie et l'Arabie Saoudite, feront partie des travaux de ce colloque qui se poursuivra jusqu'au 10 octobre.
Cette manifestation s'inscrit, d'après la présentation introductive au colloque, dans le cadre de la célébration du centenaire du poète de génie, Chebbi, qui a vécu, depuis le 24 février 1909 (date de sa naissance), avec une santé précaire et une fragilité physique qui
a expliqué son départ précoce à l'âge de 25 ans. Cependant, Chebbi a laissé un héritage poétique et musical très varié et riche.
Une alternance entre les allures heureuses de la vie et ses côtés sombres refusant la résignation, appuyée par un sens de la révolte ainsi que l'importance du concept de la liberté était les traits marquant la poésie de Chebbi.
La séance d'inauguration sera accentuée par un vernissage d'une exposition d'arts plastiques focalisée sur Abou El Kacem Chebbi et assurée par 40 étudiants de l'Ecole des beaux arts de Tunis.
Outre l'intervention de ministre de la Culture et de la sauvegarde du Patrimoine, ce colloque sera, par la même, l'occasion d'attribuer le Prix Chebbi des jeunes poètes de «Beït El Hekma» mais aussi d'honorer la poétesse Fadhila Chebbi, du calligraphe Omar El Jomni pour son ouvrage «Lahn el Kayinat».
La première séance scientifique du 9 octobre, qui passera au peigne les différents aspects de l'innovation dans la poésie de Chebbi, sera présidée par le professeur Abdessalem Mseddi de Tunisie. Cette séance sera animée par Hamadi Samoud et Ahmed Aljoud (Tunisie), Saïd Srihi (Arabie Saoudite), Zahida Darwich (Liban), Khaled Belgacem (Maroc) et Fakhri Saleh (Jordanie).
Quant à la deuxième séance présidée, le même jour, par Zahida Darwich, elle se penchera sur l'approche innovante des œuvres poétique et littéraire de Chebbi.
Cette séance, qui vise à répondre à l'interrogation : « Pourquoi lit-on Chebbi aujourd'hui », sera garnie par les interventions de Mohamed Lotfi Youssfi, Ameur Halwani et Mohamed Ayet Mihoub (Tunisie), Hamadi Abdallah (Algérie) et Aloui Hachnmi (Bahreïn).
Ayant pour médiateur le professeur Khaled Kacem (Maroc), le troisième jour du colloque sera consacré à la 3ème séance scientifique qui prendra à l'étude «Chebbi aux yeux de la critique contemporaine».
Les participants à cette ultime séance mettront en exergue les aspects romantiques dans la poésie de Chebbi. « Chebbi à travers le discours critique au Maghreb » et « Chebbi dans le miroir de la critique arabe », sont aussi au menu des interventions académiques.
Par ailleurs, le colloque sur «la modernité de Chebbi» comportera également la projection d'un documentaire intitulé « Chebbi, poète de l'amour et de la vie » dont la production est assurée par Nasr Art Production.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.