Tunisie – Djerba : Trois morts, 11 rescapés et trois disparus dans le naufrage d'une barque    Wimbledon 2022 : Sur quelles chaines suivre Ons Jabeur ce vendredi ?    Zaghouan | Des mandats de dépôt à l'encontre de 3 fonctionnaires et un responsable de groupement hydraulique    Tunisie – Le budget alloué au référendum atteindra 50 millions de DT    Tunisie – Tataouine : Covid 19 : Un décès et 44 nouveaux cas en un jour    La conférence sur la gestion du spectre des fréquences au Moyen-Orient et en Afrique du nord de retour pour sa 6ème édition    DES COMPTEURS ELECTRQUES INTELLIGENTS EN TUNISIE    Mohamed Tlili Mansri : les membres de l'Isie seront entièrement dédiés à leur mission    L'Algérie s'engage à satisfaire les besoins énergétiques de la Tunisie    CAF – Entraîneur de l'Année : aucun coach tunisien nominé !    CAF – Joueur Africain de l'Année : Ali Maaloul seul tunisien nominé    Festivals été 2022: La palestinienne Dalel Abu Amneh à Hammamet et à Dougga    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques    Ooredoo Tunisie lance un Experience Center pour soutenir les startups    Notation – Moody's : Des perspectives négatives pour le secteur bancaire tunisien    CONDOLEANCES : Abir JEBALI    Galaxy Z Flip3 résiste à plus de 418 502 pliages et 143H de live stream    Evénement Music To Act: 15h de music non stop à Yuka Tunis pour la bonne cause    Ukraine : Comment Biden et Erdogan font leur beurre avec la guerre de Poutine    Variole du singe : Urgent : premier cas dans un pays très visité par les Tunisiens    Officiel : La France accueillera 4000 travailleurs Tunisiens    UGTT-UTICA :Lorsque les deux centrales trouvent un terrain d'entente    La tension monte devant le ministère de la Santé: Les détails    Sommet de l'OTAN à Madrid | Un revers pour Moscou ?    Ils ont dit…    Tout savoir sur les secrets à bord des avions    Théâtre | « Le quatrième pouvoir » d'Abdelkader Ben Saïd, d'après une idée de Néji Zaïri : Les liaisons dangereuses    Issam Bouguerra primé à Paris, emprisonné à Tunis pour usage de cannabis    ISIE: Point de la situation des préparatifs relatifs à l'organisation du référendum [Vidéo en direct]    Révélations choquantes de Imed Hammami concernant Rached Ghannouchi    L'écart entre la production et la consommation des produits pétroliers estimé à 58 milles barils /jour    De la réforme de l'enseignement...    NEWS | Harzi vers Ittihad Tripoli    Maâloul annoncé partant : Démenti du président de l'EST    Änis Ben-Hatira rejoint le club autrichien de première division SCR Altach    Tunisie : La nouvelle constitution sera publiée aujourd'hui    Dégradation de l'état de santé des magistrats qui observent une grève de la faim    Décès de Hichem Rostom : Un monstre sacré du cinéma et du théâtre tunisien s'en va...    Natasha Franceschi rencontre le gouverneur de Tunis    Météo du jeudi 30 juin 2022    Sahara libyen :20 cadavres repéchés à cause de la désydratation    Le Mufti de la république :le 9 juillet 2022 ,la fête du sacrifice    Première médaille d'or pour la Tunisie aux JM Oran 2022 remportée au Pétanque    Sommet de l'OTAN à Madrid : Revenir aux origines !    Pour chaque service gagnant de Ons Jabeur, 100 € seront versés pour un lycée à Siliana    Voici le top 20 de meilleures chansons de l'Histoire de la musique    Reportage sur l'exposition «Abd el-Kader» au MUCEM de Marseille : L'Emir aux multiples dimensions    Mohamed Ibrahim Hsairi: Si j'étais l'Irak!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Trois fonds pour des projets à vocation culturelle et sociale
Seconde phase de «Tfanen-Tunisie Créative»
Publié dans La Presse de Tunisie le 17 - 10 - 2017

Une séance de sensibilisation sur les différents mécanismes régissant ce projet d'appui au renforcement du secteur culturel a été organisée en présence des intervenants, entre ceux qui ont déjà bénéficié de la première phase et ceux qui comptent s'investir dans de nouveaux projets culturels.
Le «Fonds d'engagement culturel local en Tunisie», le «Fonds d'appui à la création» et le «Fonds de pérennisation des festivals et de valorisation du patrimoine» sont les trois gonds financés par «Tfanen-Tunisie Créative» (2017-2019) dont la seconde phase a été officiellement lancée mercredi au Palais Abdellia à La Marsa.
Une séance de sensibilisation sur les différents mécanismes régissant les trois fonds de ce projet d'appui au renforcement du secteur culturel a été organisée en présence des intervenants dans le cadre de «Tfanen-Tunisie Créative», entre ceux qui ont déjà bénéficié de la première phase et ceux qui comptent s'investir dans de nouveaux projets culturels. La présentation des grandes lignes de ce second programme a été animée par Nessim Ghroum, gestionnaire des subventions au sein de «Tfanen-Tunisie Créative».
«Tfanen-Tunisie Créative» est financé par l'Union européenne (UE) dans le cadre du Programme d'appui au secteur de la culture en Tunisie (Pact) relevant du ministère des Affaires culturelles. Sa mise en œuvre est assurée par le British Council avec la collaboration du réseau Eunic (Instituts culturels nationaux de l'UE).
Les trois fonds et leur vocation
Bien que les trois fonds soient orientés vers le secteur de la culture et œuvrent à la décentralisation de l'action culturelle dans le cadre d'un partenariat public/privé, chacun d'eux à une vocation bien spécifique à lui.
Pour le Fonds d'engagement culturel local en Tunisie, le but essentiel est d'impulser une approche collaborative locale, groupant citoyens, société civile, secteur privé et institutions publiques.
Le second Fonds d'appui à la création soutient la création et les projets innovants des créateurs et entrepreneurs culturels en leur allouant des subventions importantes pour la mise en œuvre des projets de grande échelle.
Le troisième Fonds de pérennisation des festivals et de valorisation du patrimoine est orienté aux festivals tunisiens indépendants préexistants. Il soutient la création artistique émergente afin de permettre une meilleure visibilité aux festivals et créateurs, au triple niveau local, régional et international. Pour les projets dans le patrimoine, la priorité est donnée à ceux qui œuvrent à la promotion et la valorisation du patrimoine tunisien urbain et rural (sites, architecture, collections, savoir-faire, traditions...).
Secteurs et promoteurs cibles
Les opérateurs culturels, à l'instar des artistes et des acteurs de la société civile, bénéficient des subventions de «Tfanen-Tunisie Créative» qui sont allouées aux personnes, associations ou partenaires sélectionnés.
Partant de sa vocation de décentralisation de l'action culturelle à portée sociale, le projet «Tfanen-Tunisie Créative» accorde la priorité aux projets bénéficiant aux jeunes et aux femmes afin d'améliorer leur qualité de vie et rapprocher la culture des populations des régions intérieures de la Tunisie.
Arts dramatiques, livre et édition, arts plastiques, arts scéniques, danse, théâtre, musique, patrimoine matériel et immatériel, cinéma et audiovisuel, tourisme culturel, nouvelles formes d'expression artistique, notamment celles liées au développement du numérique et ses supports, sont les principaux secteurs cibles du projet Tfanen.
La promotion de la diversité culturelle tunisienne et l'accès à la culture, au niveau local, national et international ainsi que le soutien de la liberté d'expression et de création, notamment des jeunes, et l'encouragement de la professionnalisation des métiers de la culture sont au cœur des objectifs de «Tfanen-Tunisie Créative».
Quel budget pour chacun des 3 fonds
«Tfanen-Tunisie Créative» est doté d'une enveloppe budgétaire totale de 2,4 millions d'euros (près de 5.8 millions de dinars) pour une durée de 3 années (février 2017-mai 2019). L'enveloppe totale allouée au premier appel du fonds d'engagement culturel local en Tunisie était d'environ 600.000 euros (près de 1.450 millions de dinars), rappelle-t-on.
Pour cette seconde phase, une enveloppe globale de 1.750.000 euros (environ 5 millions TND) sera allouée aux bénéficiaires.
Une enveloppe totale de 600.000 euros sera affectée aux projets du «Fonds d'engagement culturel local en Tunisie», sachant que les montants de subvention varient de 20.000 et 50.000 euros. Pour certaines propositions, il est possible que la totalité du budget soit à la charge du projet «Tfanen-Tunisie Créative».
L'enveloppe totale allouée au «Fonds d'appui à la création» est de 500.000 euros et contribue à hauteur de 70.000 à 100.000 euros, pour chaque projet.
L'enveloppe totale allouée au «Fonds de pérennisation des festivals et de valorisation du patrimoine» est d'environ 650.000 euros, sachant que les subventions allouées, pour chaque projet, seront comprises entre 10.000 et 50.000 euros pour les festivals et de 30.000 à 70.000 euros pour les projets dans le patrimoine.
Pour ce troisième projet, l'aide fournie pour chaque projet est estimée à 40% de l'enveloppe totale pour le premier lot relatif aux festivals et 60% de l'enveloppe totale du second lot relatif au patrimoine.
Les bénéficiaires retenus dans le cadre du premier appel à projets de «Tfanen-Tunisie Créative», lancé en février 2017, sont au nombre de 20 pilotant des projets présentés par des associations culturelles tunisiennes. Ces projets déjà sélectionnés ont bénéficié de fonds allant de 20.000 à 50.000 euros chacun pour une durée de 3 à 12 mois.
Théâtre, cinéma, arts numériques, hip-hop, caricature, sculpture et littérature ainsi que des thèmes culturels généralistes sont les principaux thèmes des projets sélectionnés qui couvrent plusieurs gouvernorats en Tunisie.
En termes de durée, les mêmes conditions s'appliquent aux projets du second appel, sachant que les bénéficiaires retenus dans le cadre de chaque appel peuvent postuler à nouveau.
Les partenaires culturels tunisiens ou internationaux appartenant à des organisations de la société civile, des institutions publiques ainsi que les entreprises du secteur privé, peuvent se référer au site dédié à ce projet à l'adresse suivante: http://www.tfanen.org/ pour avoir toutes les informations utiles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.