Kaïes Saïed critique les récentes nominations au cabinet du chef de Gouvernement    La double malchance de Faouzi Benzarti avec le CSS en Super-coupe et en Coupe de Tunisie    41 nouveaux cas à Sidi Bouzid    Tunisie : Don de l'UNICEF de 25 500 tests PCR au ministère de la Santé    Pas de distribution communautaire des portefeuilles régaliens    La Turquie et la Grèce prêtes à des discussions exploratoires    Alassane Ouattara, le dernier round    Zoubeir Baya en colère !    Pour Bhiri, il faut garder Ghannouchi à la tête d'Ennahdha    Tunisie: Tabarka et Ain Draham célèbrent la Journée mondiale du tourisme, le 27 septembre    Du cinéma belge plein la vue!    Des nouveautés variées    L'ange blanc rejoint le ciel    Honte à nous ! Le phosphate importé est arrivé aujourd'hui    CS Sfaxien – US Monastir : Voici les formations probables    Libye: Des pourparlers politiques prévus début octobre à Genève    Covid-19 : 1219 nouveaux cas de contamination et 10 décès supplémentaires en 48h    Baromètre de la santé des PMEs MIQYES 2019 : Les entreprises tunisiennes face à la pandémie COVID-19 !    Forte concentration de pauvreté dans le centre-ouest et le nord-ouest de la Tunisie (Rapport)    La Tunisie a enregistré 1219 nouveaux cas de Coronavirus et 10 morts à la date du 21 et 22 Septembre    Tunisie : Une plainte contre le maire de Bannene après avoir publié une liste nominative des personnes atteintes de la covid-19    DECES ET FARK : Maître Ahmed MEDDEB    France: Alexandre Benalla positif au Covid-19    L'entreprise autrement | C'est l'action globale qui manque le plus (III)    L'ANSI met en garde contre une vulnérabilité critique dans le service Microsoft Netlogon    BILLET : Fléau silencieux    Opinion | Afrique-Covid-19 : Reconquête de la souveraineté économique et monétaire    En vidéo : Shinohara Shunei présente la JICA en Tunisie    Coupe de Tunisie : liens streaming des demi-finales CSS vs USM & CSC vs EST    Présentation de l'ouvrage "Médias et recompositions politiques dans la Tunisie post-Ben Ali" à l'IRMC    Sabah Bouzouita revient après 11 ans d'absence de la scène théâtrale avec "Mémoire"    Volley-ball | Play-off (10e journée) – play-out – (8e journée) : Le verdict    2 nouveaux décès à Sousse    Météo : Pluies attendues sur le Nord et le Centre    Coupe de Tunisie (1/2 finales) : le programme et programme TV    « 1000Kelmawkelma » 100% online dévoile son palmarès : Sept prix et de belles découvertes d'écrivains en herbe    Sihem Ayadi visite les infrastructures sportive à Bizerte    Cyclisme | Grands prix de la BH Bank et la municipalité de Ksar Said : La palme à Habouria, Kammoun et Tliba    News : Ben Halima rejoint le CA    Etoile du Sahel : Roger Lemerre n'arrivera pas    Tunisie: Coupures d'eau ce mercredi sur ces zones de Tunis    Commentaire | La poudrière libanaise : quand il n'y en a plus, il y en a encore !    Prix Littéraires "COMAR D'OR": "Merminus infinitif "remporte le Comar d'or (Lauréats de l'édition 2020)    Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Deuxième édition de "Les Cordes Méditerranéennes" du 24 au 31 octobre 2020    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    Pandémie de la Covid-19 : Les saints seraient-ils fâchés ?    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Amine Ben Gamra : Première pas de réformes pour relancer l'économie tunisienne : Dire la vérité sur l'économie
Publié dans Tunisie Numérique le 05 - 12 - 2019


Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
La loi de Finances complémentaire 2019 table sur une amélioration du déficit budgétaire passant de -3,9% dans le budget initial à -3,5%. Cette baisse a été obtenue en faisant l'hypothèse très optimiste que le PIB tunisien croîtrait de 3,1%, un rythme de croissance que la Tunisie n'a pas connu depuis ces dernières d'années. De son côté, le taux de croissance passe de 3,1% (prévision du gouvernement de Youssef Chahed) à 1,3% dans le projet de loi de finances complémentaire. Le niveau d'endettement présenté, pour sa part, n'est pas fiable.
Malgré tout ça, la LFC 2019 passe quand même.
Mais il ne faut pas maquiller la vérité économique aux Tunisiens.
La vérité que la majorité des dépenses publiques est affectée aux salaires alors que plusieurs services publics comme les hôpitaux et l'infrastructure ont besoin d'investissements qui ne viennent pas.
La plupart des entreprises publiques affichent des pertes financières qui s'accumulent et grèvent dangereusement les équilibres financiers de l'Etat.
Le taux de pression fiscale en Tunisie est l'un des plus élevés en Afrique qui a certes amélioré les recettes fiscales en 2019 mais ne rend guère le pays attractif aux investisseurs
Par ailleurs, l'Etat continue de négliger son secteur agricole alors que le déficit de la balance alimentaire est passé de 0,6 milliard de DT en 2009 à 1,3 milliard de DT fin octobre 2019 , chiffre appelé à s'aggraver d'ici la fin de l'année.
Le secteur industriel, jadis principal moteur de l'économie tunisienne, a contribué à moins de 25 % au PIB pour les premiers six mois de l'année en cours, alors que des sites industriels continuent de fermer d'année en année ferment chaque année et que le rythme la création de nouveaux emplois continue de chuter.
Le système bancaire, quant à lui, est fragmenté et dominé par des banques de petite taille qui n'ont aujourd'hui aucune chance d'être compétitives à l'échelle internationale. Croulant sous le poids important des créances carbonisées, plusieurs banques de la place s'interdisent de prêter les nouveaux promoteurs.
Sur un autre plan, aucun gouvernement qui se sont succédé depuis 2011, n'a ni lutté contre la corruption, ni osé la moindre réforme. Même l'administration publique bloque l'investissement, selon l'expression même de M.Tony Verheijen, représentant résident de la BM en Tunisie,
L'ambassadeur de l'Union européenne, M. Patrice Bergamini, quant à lui, avait pointé du doigt, lors de son entretien au journal « Le Monde » une certaine résistance aux réformes en Tunisie et avait accusé les groupes familiaux de chercher à préserver des positions monopolistiques et de ne pas permettre la concurrence loyale.
Amine BEN GAMRA
Expert Comptable
Commissaire Aux Comptes
Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.