Nabil Karoui rencontre Rached Ghannouchi    En vidéo...Saïd Jaziri : Errahma n'est pas Ennahdha    400 millions de dinars de la BM pour intensifier l'agriculture irriguée    3,8% de baisse des exportations dans les 10 premiers mois de 2019    Tunisie-Libye : A quelle heure, sur quelle chaîne ?    Photos: Les amis de Maha lui rendent hommage    Middle East Stevie Awards au Salon international des PME aux Emirats Arabes Unis – 17 pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, dont la Tunisie, sont attendus    Les exposants de Décoration à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Programme TV du jeudi 14 novembre    JET'xpo : Le Salon National des Junior-Entreprises de Tunisie, samedi 16 novembre    Tunisie – Hsouna Nasfi : Le bloc de « la réforme nationale » ne s'est pas allié avec Ennahdha    CAN 2021 (Tunisie-Libye) : les Aigles de Carthage pour une bonne entame des éliminatoires    RFR : A Chaque arrêt des travaux, on enregistre 200 mille dinars de pertes par jour.    Conférence-débat sur le thème Building Young Tunisians' Skills 7 Décembre 2019 Cité des Sciences de Tunis    Les exposants de la beauté et accessoires à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Harouni : nous n'avons rien promis à Kalb Tounes    Retour sur image : Le salut qui cache en soi une certaine « amertume salée/sucrée »    Le flan droit de la magnifique corniche de Bizerte, attaqué et abîmé de nouveau par la mer    Le second Vice-président du Parlement sera élu ce jeudi    Club Africain : le dossier de Matthew Rusike définitivement réglé    CAN 2021 (1re journée) : Résultats de mercredi et le programme de jeudi    Le Club Africain clôt l'affaire Rosicky    Un mort dans un accident de la route à Sousse    Ligue 1 : le derby de la capitale sera joué en 2020 !    HRW : Priorités du nouveau Parlement en matière de droits humains – La mise en place de la Cour constitutionnelle devrait figurer en tête des tâches à accomplir    Tunisie: Menace terroriste, Kaïs Saïed promet une riposte d'envergure    Météo: Prévisions pour jeudi 14 novembre 2019    Rendez-vous avec la première du spectacle « Sûkûn » de Noômen Hamda, dernière création du Théâtre National Tunisien au Le 4ème Art !    Pour Zine El Abidine c'est sa première et son ultime qualité...    L'ANETI, L'Agence Nationale pour l'Emploi et le Travail Indépendant, présente sa vision 2030    Un record du monde et une médaille d'or pour Raoua Tlili aux mondiaux de para-athlétisme de Dubaï 2019    Airbus présentera le « Futur de l'aviation » au Salon aéronautique de « Dubaï Airshow 2019 »    Forum Esprit, 1ère édition le 20 novembre 2019 à école Esprit sis Pôle Technologique El Ghazela    Kais Saïed invité par le président turc Recep Tayyip Erdoğan à se rendre en Turquie    Températures relativement en hausse, aujourd'hui    A Gafsa, des munitions pour mitrailleuse VAL saisies    Les cours s'arrêtent dans d'autres gouvernorats : Voir liste    Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    La lettre poignante du fils de Chiraz Laatri : J'accuse    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Par Abdelaziz Gatri : Chassés de Raqqa et Dir Ezzour, « nos enfants » sont de retour    Démission ou limogeage, Chiraz Latiri répond    Crash d'un petit avion à la Soukra : Décès du pilote !    Aujourd'hui, c'est la journée internationale des célibataires    La Turquie va renvoyer, à partir de demain lundi, les daéchiens chez eux, y compris en Tunisie    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    Affaire Cactus Prod et Prod Caméléon: Le Contentieux de l'Etat saisit la Justice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie-Domaines de l'Etat :
La formule PPP résoudra-t-elle l'affaire Jemna?
Publié dans WMC actualités le 28 - 10 - 2016

Au ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, on s'active à établir une cartographie de tous les biens appartenant à l'Etat. Ceux qui ont été spoliés depuis des lustres et surtout depuis 2011 et les autres qui ont été délaissés à cause du manque de moyens ou de l'incapacité de l'Etat à gérer ses biens.
Tout serait numérisé avec le soutien de l'Union européenne, ce qui évitera la spoliation non seulement des biens de l'Etat mais aussi le dépouillement des étrangers de leurs biens par des personnes malhonnêtes et malintentionnées.
Le scandale de Jemna a malheureusement atteint l'Etat en plein cœur. Car comment ceux qui appartenaient aux Ligues de protection de la révolution jusqu'en 2013 se sont tout d'un coup métamorphosés en une association baptisée «Association de protection des oasis de Jemna» et se sont appropriés un bien qui ne leur appartenait pas, qu'ils ont exploitée sans aucune autorisation légale et qui ont vendu ses récoles, chaque année, aux enchères.
De source bien informée, l'acquéreur de la vente aux enchères des récoltes de dattes, cette fois-ci, appartiendrait à un parti puissant de la place et disposerait dans son compte bancaire de 2,5 millions de dinars. D'où a-t-il amassé un tel montant? Il revient aux autorités compétentes de procéder aux enquêtes qui s'imposent.
La première mesure de l'Etat est de mettre fin à ces pratiques qui se sont propagées comme feu aux poudres ces dernières années. Ensuite, négocier des formules qui préservent et le pouvoir décisionnel de l'Etat sur ses possessions et l'intérêt économique de la région.
Dans le cas d'espèce, et si l'Association se reconvertit en une entreprise privée ou une coopérative, il est possible d'envisager la formule consacrée du partenariat public/privé entre l'Etat et les responsables des oasis. L'Etat resterait majoritaire à hauteur de 51%.
Sous d'autres cieux, à Menzel Chaker, l'Etat est en train de planifier la régularisation de la situation de milliers de personnes qui résident sur les 3.500 hectares appartenant à l'Etat et qui étaient considérés comme des «habous», soit des propriétés qui ne peuvent ni être vendues, ni données, ni transmises en héritage. Les terres situées à l'orée de la forêt ont été habitées depuis des décennies sans qu'il y ait régularisation de leur situation ou changement de leur vocation.
Aux Domaines de l'Etat ainsi qu'à celui du ministère de l'Agriculture -qui préside aux destinées de l'Office des terres domaniales (OTD)- de veiller à sécuriser ces familles qui ne savent plus à quel saint se vouer.
A ce propos, ne serait-il pas plus judicieux de mettre l'OTD sous la tutelle du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières? Cela permettrait peut-être une meilleure coordination et plus d'efficience dans le traitement des dossiers se rapportant aux biens et possessions de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.