AFI : Lancement d'une consultation pour assurer l'accessibilité à la zone industrielle, de Jaâfar Raoued et à la résidence pilote "Raoued City Center"    Tunisie : Les jeunes médecins en grève de 2 jours    Béja | Covid-19 : Le taux de guérison a dépassé 98%    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    Tunisie | Soldes d'hiver 2021: Un bilan négatif    CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    COVID-19 : 651 nouvelles contaminations et 32 décès recensés le 26 février 2021    Mémoires: Dalila BLANCO    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Ligue 1 — Cet après-midi le classico (Mise à jour de la 6e journée) et deuxième manche de la 14e journée: Un hors-série qui vole la vedette !    Les plaies toujours ouvertes    NEWS: L'affaire Belkhiter    Mélange d'imprimés et de couleurs: Eviter les faux-pas !    Echappée belle: Voir Kairouan et… vivre    AME: tout ce qu'exige un nourrisson !    Ali Chabbouh, ancien attaquant du COT: «La Coupe 1988 a bousillé mon club»    Portez la chemise blanche et un débardeur avec classe    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Hamma Hammami : à bas le système    Ghannouchi au parti travailliste : rejoignez-nous pour unifier le peuple tunisien    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Si la justice m'était « comptée »...    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Futur chef du gouvernement : Voici les candidats proposés par les différents blocs parlementaires
Publié dans WMC actualités le 24 - 07 - 2020

Les blocs parlementaires ont présenté au président de la République, Kaïs Saïed, leurs candidats à la primature, dans le cadre des concertations pour désigner la personnalité la plus apte à former le gouvernement, conformément à l'article 89 de la Constitution de 2014.
Le nom du futur chef du gouvernement sera, probablement, annoncée samedi 25 juillet, au terme du délai constitutionnel fixé à dix jours.
En effet, cité par l'agence TAP, le porte-parole du mouvement Ennahdha (54 sièges), Imed Khemiri, a affirmé que sa formation politique a proposé les noms de Khayam Turki (ancien secrétaire général adjoint du Forum démocratique pour le travail et les libertés – Ettakatol) et Fadhel Abdelkefi (ancien ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale).
Ces deux candidats auraient également été proposés par le parti Qalb Tounes (27 sièges), selon une source au sein du parti.
Le président du bloc Watania (11 sièges), Hatem Mliki, a déclaré, jeudi 23 juillet, que son groupe parlementaire a proposé au chef de l'Etat quatre candidats, à savoir Hatem Mliki et Ridha Charfeddine (appartenant au bloc), Fadhel Abdelkefi et Hakim Ben Hammouda.
Le Courant démocrate et le mouvement Echaâb, qui forment ensemble le Bloc démocratique (38 députés), ne sont pas parvenus à s'accorder sur un candidat pour la présidence du gouvernement. De ce fait, ils ont proposé plusieurs noms: Mohamed Abbou (ministre d'Etat auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption), Ghazi Chaouchi (ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières), et Mohamed Hamdi (ministre de l'Education).
Le mouvement Echaâb s'est, quant à lui, abstenu de présenter des candidats pour la présidence du gouvernement. Le parti s'est contenté d'adresser au président de la République une correspondance qui comprend les critères auxquels le futur chef du gouvernement devrait répondre, selon le secrétaire général du parti, Zouheir Maghzaoui, cité par la TAP, lundi 24 courant.
S'agissant du parti Tahya Tounes, le député Walid Jalled a fait savoir, jeudi 23 juillet, dans une déclaration médiatique, que son parti a proposé les noms de Hakim Ben Hammouda (ancien ministre de l'Economie et des Finances dans le gouvernement de Mehdi Jomâa), Fadhel Abdelkefi, Khayem Turki, Sonia Ben Cheikh (ministre de la Santé dans le gouvernement de Youssef Chahed) et Wadii Jeri (actuel président de la Fédération tunisienne de football).
Le bloc de la Réforme a, pour sa part, proposé les candidatures de Ghazi Jeribi (ministre de la Justice dans le gouvernement Youssef Chahed), Fadhel AbdelKefi, Khayem Turki et Ali Koôli (cadre bancaire et financier)…
Joint au téléphone par l'agence TAP, le président du bloc al-Mostakbal, Issam Bargougui, a souligné que les concertations menées avec la majorité des groupes parlementaires dans le cadre du choix des candidats à la présidence du gouvernement, ont abouti à la décision de soutenir les candidatures de Fadhel Abdelkefi et Khayam Turki qui font l'objet d'un large consensus en milieu parlementaire.
Il est à noter que le parti destourien libre (16 sièges) et la Coalition al-Karama (19 sièges) n'ont pas présenté de candidats.
Le chef de l'Etat avait adressé, le 16 juillet courant, une correspondance au président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), l'informant officiellement de la démission du chef du gouvernement Elyès Fakhfakh.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.