La BIAT lance une offre promotionnelle sur les crédits à l'immobilier au profit des TRE    Hasna Ben Slimane exige une passation par huissier de justice    Hichem Ajbouni : L'article 80 de la Constitution a sauvé Ennahdha !    Suite à l'instruction judiciaire ouverte à son encontre, Mabrouk Korchid se défend    Huawei Mobile Services et Ooredoo Tunisie lancent une facturation pratique et sécurisée    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 30 Juillet 2021 à 11H00    Tunisie: Ghazi Chaouachi dénonce le populisme qui domine la scène politique    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    JO Tokyo 2020 | Volleyball : La Tunisie s'incline devant l'Argentine    Appel à candidature : La Fondation Tunisie pour le Développement lance son cycle d'incubation à Siliana    Voilà pourquoi la pénurie de tabac s'aggrave en Tunisie [Vidéo]    CONDOLEANCES    Pleins feux sur l'affaire Moez Laâmari : Une nouvelle victime de la torture !    Commentaire | L'espoir renaît    JO Tokyo 2020 | voile: le duo Sarra Guezguez et Eya Guezguez termine à la 21e et dernière place du skiff 49er FX    Ils ont dit    Dernier métro à 15H: La TRANSTU s'excuse    Tunisie – Météo : La vague de chaleur se poursuit ce weekend    La Tunisie réceptionne une aide médicale fournie par des pays amis et par des Tunisiens établis en France    Filière de l'huile compensée : Pour que le produit soit toujours disponible    L'OECT se dit prêt à auditer les finances publiques, les dettes et les aides reçues par la Tunisie    L'initiative présidentielle du 25 juillet 2021: Vers une nouvelle gouvernance pour sauver la République    Jamel El Oref : L'huile végétale est devenue disponible après l'appel lancé par le président !    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    JO Tokyo 2020 | Judo : Nihel Cheikhrouhou éliminée en 1/8e de finale    Bilan Covid-19 : 3508 nouveaux cas et 167 décès    Messaâdi : Cinq millions de Tunisiens seront vaccinés d'ici mi-octobre    Crime raciste à Raoued plage    Ligue 1 : l'Espérance se sépare du ghanéen Basit Abdul Khalid    CS Sfaxien : début ce samedi des préparatifs pour la nouvelle saison    Tunisie : Décret Présidentiel n°80 portant suspension de toutes les prérogatives de l'Assemblée    Tunisie-Tunisair: Envoi d'une 2ème cargaison de matériels et équipements médicaux    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 29 Juillet 2021 à 11H00    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Jeux Olympiques – Aviron : Khadija Krimi et Nour El Houda Ettaieb terminent à la 4e place    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots
Publié dans Business News le 15 - 06 - 2021

Depuis le 1er juin 2021 se tient, à l'Institut culturel italien à Tunis (IIC), une exposition de photos intitulée Le Piazze [In]visibili (Les Places Invisibles). L'exposition a été organisée à l'occasion de la Fête de la République d'Italie célébrée chaque année le 2 juin.

Le projet initié par le photographe et éditeur italien, Marco Delogu, est organisé par l'Ambassade d'Italie et IIC et promu par le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Crise du Covid-19 oblige, un protocole sanitaire strict est appliqué pour que les visiteurs puissent profiter de l'exposition en toute sécurité. Les visites sont programmées sur réservation, en individuel ou par petits groupes. Un contexte qui ne fait que pousser davantage à la méditation alors qu'on est seul dans une salle d'exposition à plonger les yeux dans les photos des places italiennes, d'habitude si fréquentées, désertées le temps du Lockdown décrété au début de la pandémie en avril 2020. A côté de ces tableaux, on peut également lire des textes d'écrivains livrant leurs sentiments, leur vécu, leurs impressions ou simplement des moments de vie autour de ces places mythiques de l'Italie.

Le projet unit, en effet, des photographes et des écrivains, qui, chacun à travers la force expressive de son art, racontent parallèlement une place qui représente pour eux un petit « motherland », explique Marco Delogu qui a précisé que les couples d'artistes avec lesquels il a collaboré pour ce projet ont toujours eu en commun le lien très fort qui les rattache à leur territoire.

Ce lien, le visiteur le retrouve dans l'histoire que racontent, sans pourtant se concerter, le photographe et l'écrivain. Bien évidemment, l'ambiance si particulière du confinement et le fait de voir les places italiennes, si connues, parmi les plus fréquentées au monde, vides, ne peut laisser indifférent. Comme figées, elles reprennent soudain vie dès qu'on commence à parcourir les sublimes textes qui les accompagnent.

Toute l'atmosphère de l'exposition « Le Piazze [In]visibili » appelle à une certaine réflexion au-delà de la beauté des lieux photographiés. De la Piazza Navona à Rome à la Piazza Santa Croce à Florence, les photographes ont capturé un moment historique et marquant, un moment comme suspendu dans le temps où la vie a soudain stoppé net. C'est ce récit, de lieux, de vie et de vide qui donne à ce projet une dimension unique et un aspect particulièrement percutant.

L'exposition se poursuit jusqu'au 20 juin. Toutes les informations utiles sont disponibles sur la page Facebook de l'IIC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.