L'UGTT se retire de la campagne du référendum    Le 25 juillet : que faire ?    L'édito de Taoufik Habaieb: Kaïs Saïed doit changer    En fait-on trop avec les politiques ?    Rafik Abdessalem: Je ne possède que 1700 dinars dans mon compte bancaire    Nouvelle constitution : Les risques d'un clivage qui fera mal à la justice    Voyages aériens : le chaos règne dans les aéroports !    Ghannouchi convoqué par le Pôle antiterroriste    Projet de constitution - Les anciens bâtonniers dénoncent la suppression de l'article 105    Tunisie-Coronavirus: Les signes d'une 6e vague se confirment    Tunisie-coronavirus : C'est la 6ème vague    En vidéo : Des voyageurs ont attaqué un sécuritaire à l'aéroport Tunis Carthage    Challenger de Bogota : Malek Jaziri jouera les 8e en simple et en double    CAN féminine 2022 : la Tunisie pour confirmer contre la Zambie    Conférence de presse pour la présentation de la Foire EIMA International    Météo du mercredi 6 juillet 2022    Ouverture de la conférence africaine sur la sécurité et la police de proximité    Référendum, gel des avoirs de Ghannouchi, ouverture des frontières avec l'Algérie… Les 5 infos de la journée    Beja : un centre de secours et de soins    Coronavirus : Les signes d'une sixième vague se confirment    Maroc | Olympiades panafricaines des mathématiques : une gafsienne couronnée    L'Algérie ouvrira ses frontières terrestres avec la Tunisie le 15 juillet    Ons Jabeur : je suis vraiment heureuse de cette victoire !    Wimbledon : Djokovic renverse Sinner pour jouer sa 43e demi-finale majeure    Tunisie Autoroutes s'explique sur l'augmentation de ses tarifs    Monde-Daily brief du 5 juillet 2022: À Lugano, L'Ukraine et ses alliés posent les principes pour guider la reconstruction    Pourquoi Ronaldo met-il en vente son jet privé ?    Riadh Hajjej nommé directeur général par délégation de l'ATB    Tribune | Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    OPPO dévoile une nouvelle expérience de réalité augmentée à Wimbledon en tant que partenaire officiel pour la 4ème année    L1 | Retour à trois joueurs étrangers, y compris ceux de l'UNAF : Plus qu'une nécessité...    Tennis | Ons Jabeur passe aux quarts à Wimbledon : Confiance et facilité !    Contrepoint | Du scénario Jupiter    En video :Le Programme Ichmilni by TT ou l'appropriation du numérique    Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage    Décès de Taoufik Chaibi    Tunisair annonce que les billets sont 100% modifiables et remboursables    Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance de 12 ambassadeurs qui ne résideront pas à Tunis    Ooredoo sponsor officiel du Festival International de Carthage    Ukraine : Poutine avance pendant qu'ils mangent des petits fours en Suisse    Kais Saied se rend en Algérie    Diam's fait un véritable carton avec son film "Salam"    Festival Carthage 2022: Le groupe Sud-Coréen B.I.G sur scène le 16 juillet    Tribune de Josep Borrell – Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    «Taihoun-Dark Side», dramaturgie d'Abdelhalim Messaoudi et Mise en scène de Nizar Saidi : La dramaturgie de la marge    Le compositeur Ezzedine Ayachi n'est plus    Un faible séisme frappe le gouvernorat de Sidi Bouzid    Mohamed Hédi Jouini nommé directeur général du théâtre de l'Opéra de Tunis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kaouther Zantour donne une deuxième leçon à Brahim Bouderbala
Publié dans Business News le 26 - 05 - 2022

« J'ai une expérience économique, je sais gérer mes dépenses personnelles », telle fût la réponse du bâtonnier Brahim Bouderbala à la question de la journaliste Kaouther Zantour, à propos de son expérience en matière d'économie lui permettant d'être à la tête du comité consultatif des affaires économiques et sociales.
Cette réponse devenue la risée de la toile a poussé le bâtonnier à réagir en indiquant dans une autre déclaration médiatique, « la journaliste peut être innocente en posant cette question, mais je connais les parties qui la lui ont soufflée ».

Cette riposte de Brahim Bouderbala n'a pas laissé indifférents les chroniqueurs et journalistes de Midi Show, Zied Krichen et Haythem Mekki. Les deux journalistes se sont prononcés, dans l'émission d'aujourd'hui, en faveur de Kaouther Zantour, mettant en avant son professionnalisme et son intégrité. Ils n'ont pas omis de dire ses quatre vérités à Brahim Bouderbala par la même occasion.

Face à cette polémique, la principale concernée Kaouther Zantour a de nouveau réagi, remerciant ses collègues, notamment, Zied Krichen avec qui elle avait partagé ses débuts au journal Le Maghreb.
Elle a, également, donné une nouvelle leçon à Brahim Bouderbala en se remémorant une situation similaire qu'elle avait eu avec l'ancien président, Feu Béji Caïd Essebsi
« L'été de 2016, le président de la République, Béji Caïd Essebsi avait une série de rencontres avec des journalistes dans le cadre des concertations pour évincer le chef du gouvernement Habib Essid. J'ai discuté avec des dessous de son éviction, il m'avait interrompue pour me dire ouvertement :"je sais qui est derrière toi et derrière ton journal. Ils sont trois et je les connais nommément". Je lui ai demandé des excuses devant mes collègues, de retirer ses accusations fortuites et de répondre à ma question tout en respectant son rang. Beji Caïd Essebsi s'est excusé, très embarrassé », indique Kaouther Zantour.
Et de poursuivre : « Ceci était Béji Caïd Essebsi, M. Bouderbala, à son apogée. La poubelle de l'histoire se remplit de plus en plus. Mes collègues et moi, nous en avons vu pleins de vos semblables, et nous résistons. Je reviens à Feu BCE, je me rappelle qu'il méprisait les fayots. Il disait : "ceux qui sont au pouvoir se servent des fayots, mais les méprisent" ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.