Appel d'offre international pour la restauration de la grande mosquée de Kairouan et les bassins des aghlabides    La Banque centrale face à la gestion de crise et la remise en question de son indépendance    Marchés des produits de base : les prix des matières premières énergétiques subissent plus fortement l'impact de la pandémie    Libye: 1.639 infections au Covid-19 dépistées    Tunisie: Baisse de 53% des recrutements des cadres techniques à l'étranger, selon l'ATCT    Tunisie: Découverte macabre de trois corps au bord d'une route à Monastir    Samsung annonce le décès de son patron, Lee Kun-hee    Mercato : Youcef Belaili en route vers le Qatar    Tunisie : La météo du dimanche    Coupe de la CAF : La RS Berkane et Pyramids FC à la conquête du premier titre    Soudan : Jamel Khcharem et Al Merreikh remportent le championnat de football    DECES: Dr Hedayet Allah Taï    Réduction du budget de la culture: de l'atout à la tare    Une inquiétante recrudescence    Mes odyssées en Méditerranée | Tunisie-Sicile : la «fuitina» ou fugue amoureuse    Bourguiba – Ben Salah : même combat    Tunisie : VIDEO : Kourchide : Oui pour défendre le prophète mais pas en coupant des têtes !    Poutine : Ces pays sont en route pour devenir des futures superpuissances mondiales …    Football | Liga : Le Real Madrid s'impose devant le Barca    La France rappelle son ambassadeur à Ankara    Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Retour à la normale    Pourquoi Rachida Ennaïfer a rendu le tablier ?    Plaidoyer pour la culture...    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques    La Manouba : Récupération d'une terre domaniale de 626 ha    USA : Qui est Joe Biden le candidat démocrate qui défie Trump ?    Appui de l'Etat à l'investissement des PME : 18 nouveaux dossiers adoptés    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Tunisie: Yassine Ayari dénonce la discrimination religieuse en France et appelle à instaurer des relations internationales fondées sur le respect mutuel    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    Travail : La robotisation pourrait détruire 85 millions postes d'emploi dans le monde, d'ici 5 ans    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Commentaire | Un modèle de développement essoufflé    Communiqué de l'Ambassade de France en Tunisie en rapport avec la décision de l'Union européenne    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Lutte contre le Coronavirus : Le numérique, efficace à condition d'être largement utilisé...    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    Night in Tunisia, une création musicale signée Yacine Boularès, bientôt sur scène    Ammar Mahjoubi: Mythologies proche-orientales et récits bibliques    La poésie en questions | Dans l'atelier de la langue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hamadi Daou a quitté l'UST : Les raisons d'un départ
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 09 - 2020

L'ex-entraîneur explique pourquoi il a quitté le club avec lequel il a totalisé 26 points.
Après une entame de saison décevante (2 nuls et 8 défaites en 10 matches), l'US Tataouine s'est retrouvée sous la férule de Hamadi Daou. Elle a totalisé en 16 matches 26 points et a ainsi assuré le maintien en Ligue 1 aisément. «Outre les bons résultats, l'équipe s'est mise en évidence en pratiquant un football plaisant et efficace.
Elle a tenu tête aux grandes équipes même en déplacement. On s'est bien comporté contre les meilleures équipes de la saison, tels que l'EST, le CSS, l'USM et le CA. Les belles prestations de l'équipe sont le fruit de la bonne ambiance du groupe, de la motivation des joueurs et de leur rage de vaincre», nous a confié l'entraîneur de l'US Tataouine, Hamadi Daou.
Que des promesses !
Le coach de l'équipe de Tataouine s'est montré déçu malgré les bons résultats de son équipe. «Je suis conscient de la situation financière difficile du club. Les joueurs n'ont pas reçu leurs salaires et leurs primes depuis 5 mois, ainsi que le staff technique. Mais je n'ai entendu que des promesses de la part des responsables. J'aurais aimé qu'on se mette d'accord sur un projet sportif après avoir tiré les conséquences de la saison qui vient de se terminer…», a indiqué Hamadi Daou.
Le départ des meilleurs
Parallèlement à la passivité des responsables du club, selon Daou, et le manque de moyens financiers, le coach s'est plaint du départ des joueurs clés de l'équipe. Il s'agit de Kamerji au CA, Khalfa à l'USM et Diakite au Qatar. «A part ces joueurs, il y aura d'autres partants. Et les responsables n'ont pas réagi pour les remplacer. On aurait dû parler des recrutements ciblés. Aucune réaction ! Après les belles prestations de l'équipe au cours de la saison écoulée, l'idéal était d'arrêter un programme de préparation tout en décidant de renforcer l'effectif en vue de meilleurs résultats la saison prochaine. J'ai ainsi compris que l'avenir de l'équipe n'est pas rassurant, j'ai alors quitté», a précisé Hamadi Daou. Le coach Hamadi Daou a nié avoir quitté l'équipe de Tataouine pour une destination meilleure. «Ce n'est pas vrai. Certes, j'ai reçu une offre d'un club de la Ligue 1 et deux autres de l'Arabie saoudite que j'ai refusées. J'ai décidé de ne répondre favorablement qu' à l'offre émanant d'un club ayant un projet sportif précis», a conclu Hamadi Daou. A rappeler qu'outre l'UST, Daou a entraîné le SG et son club d'origine, le CSS, avec lequel il a réalisé de très bons résultats tant à l'échelle nationale que continentale. De plus, il a entraîné des clubs saoudiens et émiratis. Alors quelle destination ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.