Les deux actrices tunisiennes Aicha Ben Miled et Najla Ben Abdallah en lice pour les César 2021    Transformation digitale : Sept écoles d'ingénieurs en Tunisie participent au programme " Seeds for The Future ", de Huawei    L'Union des médecins généralistes de la santé publique observe une grève de 4 jours à partir de mardi 1er décembre 2020    « Seul on va vite, ensemble on va loin » : La BNA et la BH BANK unies avec l'Association Nourane contre la Covid+    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel dévoile sa liste africaine    Des chrétiens tués par des terroristes de Daesh    Le rendement du parlement en deçà des attentes (Al-Bawsala)    Y aurait-il une dernière chance pour le pays ?    La république de la complaisance, bloquée !    Le maître de l'horloge aux abonnés absents...    Début de la "Phase finale" de l'offensive dans le Tigré    Rohani accuse Israël de vouloir semer le "chaos"    Le confinement selon Wided Zoghlami    Le parcours et la trace    Tranches de vie recousues pour l'amour et l'espoir !        Qu'en-est-il 100 millions d'euros accordés par l'UE destinés à la réforme judiciaire ?    On est arrivé à la fin, déclare Korchid    Al-Joumhouri met en garde contre tout appel à la violation de la Constitution sous couvert de la crise    Maher Zid dans le collimateur de Ghazi Jeribi    Sortie du livre : "Osons… Notre Futur ! Une Tunisie Apprenante" de Akil Sadkaoui et Othman Khaled    L'Huile d'olive Tunisienne remporte deux prix au concours "Mario Solinas 2020"    En Tunisie, 83% des PMEs considèrent que l'administration est un obstacle    Tunisie : 5 nouveaux décès à Médenine    Lancement de la campagne nationale de vaccination contre l'hépatite A au profit des enfants en âge préscolaire    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 30 Novembre 2020 à 11H00    Le film "Sortilège" de Ala Eddine Slim remporte le prix du meilleur film au festival du film arabe de Zurich    Alpha Hyundai Motor annonce l'arrivée de la nouvelle Hyundai Grand i10    Football : Programme TV de ce lundi 30 novembre 2020    Une délégation de la coordination "le recrutement est mon droit" chez Rached Ghannouchi    La CDC remporte le HR AWARDS Tunisia 2020 dans la catégorie "stratégie globale face à la crise Covid-19"    Tunisie- Météo : Temps ensoleillé et peu nuageux    La date de la fin de la pandémie de Covid-19 révélée    D'un sport à l'autre    Handball | Prolongement du gel des compétitions sportives : La grogne grandissante des clubs    Ghazi Chaouachi, secrétaire général du Courant Démocrate, à La Presse : « La loi de finances 2021 nous conduira à la faillite »    Tunisie [Vidéo]: En direct de Sfax, grève des ingénieurs    En vidéo : Le look d'Ahlem Fekih à Dubaï fait le buzz sur les réseaux sociaux    Abdallah Chamekh, réalisateur du documentaire «le bois sacré», à La Presse : «La caméra ne croit pas à la géographie»    Les indiscrétions d'Elyssa    Tunisie : L'annulation de la grève des magistrats est tributaire de la réponse du gouvernement à leurs demandes, selon le président de l'AMT    Budget de l'Etat pour l'exercice 2021 : les principales caractéristiques    COVID-19 Sousse, situation au 29 Novembre: 52 nouveaux cas et 3 nouveaux décès    PLF 2021 : Les députés réclament une augmentation du budget prévisionnel du Parlement    Le ''dernier souhait'' formulé par Maradona dans son testament ''étonne'' ses proches    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    Plus de la moitié des Tunisiens ayant obtenu la nationalité italienne ont rejoint la France    Times: L'ère de Poutine touche à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunis-Re | Rapport annuel 2019 : Objectifs réalisés à 99,6%
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 10 - 2020

Dans son 38e rapport annuel, la Société Tunis Réassurance a mis en exergue l'évaluation d'une année pas comme les autres. En dépit de la rude concurrence, d'un contexte mondial impitoyable et d'une crise économique et géopolitique confirmée, le secteur des services rame prudemment, mais sûrement, maintenant son activité, sinon réussissant des objectifs préétablis avec lucidité.
Il convient avant toute chose de visualiser le domaine des assurances et des réassurances à l'échelle mondiale. Un ralentissement économique a eu droit des indicateurs-clefs aussi bien des pôles économiques que des pays pôles émergents, où le taux de croissance n'a pas excédé les 3%. Le chiffre d'affaires de la réassurance a connu une légère régression durant les cinq dernières années, et ce, en dépit d'une demande allant crescendo. A l'échelle nationale, le secteur des assurances a enregistré une hausse de 8,2% par rapport à 2018.
Malgré des hauts et des bas économiques, la Tunisie a tout de même gagné deux places au Rapport Ease of doing business 2020, en étant classée 78e sur une liste comptant 190 pays. En effet, le domaine des assurances, en 2019, a connu une réelle croissance. Les primes émises du marché en quatrième trimestre ont enregistré une hausse de 8,2% par rapport à l'an dernier. Les branches non-vie accaparent 76% avec une évolution de 6,6%. Le graphique en camembert relatif aux assurances montre que 42,7% concernent l'automobile, 23,6% la vie, 22,7% des assurances diverses, 7,6% des assurances incendie et 3,4% des assurances sur le transport.
Croissance soutenue du chiffre d'affaires
En revenant sur le rapport annuel de Tunis Re pour l'année 2019, on constate une évolution positive de 14% du chiffre d'affaires. Ce dernier s'élève à 162,136 MDT. Il est judicieux de souligner que cette évolution va crescendo depuis deux ans, puisqu'en 2017 le chiffre d'affaires n'était que de 121,672 MDT. Il avait atteint les 142,037 MDT en 2018 pour arriver à 162, 136 MDT en 2019. Ce résultat rejoint les objectifs tracés pour cette année, et ce, à raison de 99,6%. L'activité ordinaire de la Société progresse de 12%. La filière Retakaful, quant à elle, suit une courbe croissante, soit une évolution de 30% par rapport à 2018.
Notons que cette croissance a plus touché le marché international (36%) que celui national (4%).
Pour ce qui est du domaine des assurances et des réassurances, et d'après la récente analyse de l'Agence AM Best, on estime une augmentation des demandes en assurances et en réassurances en janvier et en avril 2020. L'AM Best a analysé auparavant l'impact de la fréquence et de l'importance des catastrophes naturelles sur ce domaine, ce qui nécessite le renforcement du portefeuille afin de subvenir à la demande. Tunis Re prend en considération ces consignes et ces estimations. D'ailleurs, la pandémie du Covid-19 a impliqué la prise de maintes mesures de précautions, dont l'ajustement de son chiffre d'affaires à la baisse et la garantie de provisions financières suffisantes.
Consolidation de 11% des provisions techniques sinistres
Elle a, dans ce sens, consolidé de 11% les provisions techniques au titre des sinistres à payer, et a renforcé les règles de prudence, et ce, conformément à la conjoncture et aux directives du Comité général des assurances pour l'année 2019. Tunis Re a œuvré, en outre, pour l'amélioration de son résultat technique net de rétrocession.
Ce dernier est passé de seulement 3,610 MDT en 2018 à 13 MDT en 2019.
Cela dit, le résultat bénéficiaire après impôt de la Société se limite à 11,655 MDT contre 17,103 MDT en 2018. Cette régression revient, d'une part, à l'effet de change qui a été à l'origine d'une perte nette de 5,2 MDT et par les impôts, vu qu'avant le relèvement des impôts, l'activité globale de Tunis Re était soldée par un résultat global excédentaire de 15,284 MDT.
Diversifier le portefeuille : ouvrir des horizons
S'agissant des actions visant l'amélioration de sa performance, de sa fiabilité, mais aussi de sa résistance à la concurrence, Tunis Re table sur la diversification de son portefeuille. Cette approche lui a permis d'accélérer la croissance des acceptations conventionnelles, qui sont passées de 66,422 MDT en 2017 à 81 MDT en 2019. Quant aux acceptations facultatives, elles ont réussi à garantir un chiffre d'affaires de 62, 463 MDT en 2019 contre seulement 44,41 MDT en 2017.
Dominance du marché étranger
En prenant soin d'analyser l'intervention de ses activités, Tunis Re met en exergue l'importance de la part du marché étranger dans son domaine. Et pour preuve, la part du marché étranger évolue à grands pas, soit 20% contre seulement 7% pour le marché national.
Mieux encore, la courbe a été carrément inversée entre 2017 et 2019, puisque le marché tunisien correspondait à 52% des parts des assurances et des réassurances contre 48% pour le marché étranger en 2017 ; en 2019, les taux sont inversés.
Pour ce qui est de la rentabilité des différentes branches des assurances et des réassurances, le présent rapport montre qu'à l'exception de la branche décennale ( laquelle est passée de 5% en 2018 à seulement 3% en 2019 ) et de la branche engineering, qui a perdu 1% en une année, toutes les autres branches ont connu une recrudescence notable : la branche aviation est passée de 8% à 9% ; la branche vie de 7% à 8% ; la branche incendie de 40% à 43% ; la branche ARD de 14% à 15% et le transport de 13% à 15%.
Soucieuse de sa fiabilité et de l'impératif d'aller de l'avant, la Société Tunis Re réserve une enveloppe consistante, destinée aux provisions des sinistres, soit la somme de 332,299 MDT, marquant ainsi une augmentation de 10% par rapport à 2018. Les provisions sont réparties comme suit : provisions techniques conventionnelles 182,893 MDT (7%) et provisions techniques facultatives 149,406 MDT (11%).
S'agissant de la rétrocession, il convient de souligner que la prime rétrocessive a enregistré une évolution de 36% par rapport à 2018, atteignant ainsi la somme de 76,416 MDT. Elle revient à l'augmentation du chiffre d'affaires des acceptations facultatives, surtout qu'elles sont régies par les affaires Pools, lesquelles sont fortement rétrocédées, mais aussi au programme établi par la Société qui la dispose d'une plus ample protection à l'échelle internationale.
Il est à souligner que Tunis Re a réussi à passer, en 2019, à la validation de son modèle interne de capital. Cet acquis renforcera son autonomie au niveau des prises de décisions. Par ailleurs, elle a su conserver sa note de solvabilité technico-financière à B+Good, sa notation de crédit à bbb-, des perspectives stables à AM-Best, tout comme elle a re-décroché sa certification aux normes MSI 20000, ainsi qu'une excellente notation nationale (IFS).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.