Par Jawhar Chatty : Le « Printemps tunisien », enfin ?    GROUPES F ET E — 2E JOURNEE: Algérie-Côte d'Ivoire, le duel à distance    Foot-Europe: le programme du jour    Open d'Australie : Ons Jabeur est prête pour son entrée demain !    Ils ont dit    Dégradation continue de la note souveraine de la Tunisie: Comment renverser la vapeur ?    La Presse Magazine du Dimanche 16 janvier 2022 consultable sur notre site    Consultation nationale: Quelle place pour les Tunisiens à l'étranger dans ce rendez-vous préélectoral ?    Consultation nationale: La plateforme électronique e-istichara.tn opérationnelle    Exposition «Les Beys Husseinites» au centre des Arts, de la Culture et des Lettres de Ksar Said: Un saut dans le temps    Open d'Australie : Pas de 10e titre pour Djoko cette année !!    NBA : Boston et Philadelphie plus forts que Chicago et Miami    Regrettable et désolant    Covid-19: Fermeture de 122 établissements scolaires et 373 classes    Du nouveau sur l'accident des deux métros    La parvovirose des chiots    Les fleurs au cœur de l'hiver    Crise d'asthme à la maison : comment réagir    Mes odyssées en Méditerranée : Le faux comte sicilien, Pepito Abatino, et la star Joséphine Baker    «The Wasteland» d'Ahmad Bahrami: Une expérience sensorielle    Hosni Zouaoui, ancien milieu défensif du CAB: «Je ne crois qu'au mérite»    L'Omicron, un vent contraire limité et temporaire pour l'économie mondiale    Abdelaziz Kacem: Saveur et savoir, même étymologie    Tunisie-Coronavirus : Bilan épidémiologique du 14 Janvier    Tunisie-Ministère de l'Intérieur : Appel à témoins contre un élément takifiriste    Tunisie : Les organisations nationales condamnent la "répression policière" lors des manifestations d'hier    Tunisie-vidéo : Kais Saied reçoit Noureddine Taboubi    Kaïs Saïed : avions-nous vraiment besoin d'une Cour constitutionnelle ?    La Tunisie reçoit un don de 100 mille doses de vaccins de la Russie    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    Frappé par des policiers Tunisiens, un journaliste français à la clinique    PSG vs Brest : Comment regarder le match en direct et live streaming ?    Lancement de la 9e promotion de l'incubateur Tunisien Lab'ess avec 10 porteurs de projets    Du 1er au 10 janvier 2022, les recettes touristiques ont crû de 19%    Des nouvelles nominations au ministère de l'Industrie    Baisse de 5,5% de la production d'œufs de consommation en 2021    Semaine boursière : Le Tunindex reprend des couleurs mais l'inertie se poursuit    Meurtre du caporal Saïd Ghozlani : Des peines allant de 32 ans de prison à la condamnation à mort    La France met en garde contre un risque d'attentat élevé en Tunisie    Le cannabis pour se protéger du Coronavirus ?    L' Ukraine victime d'une grosse cyberattaque visant ses sites gouvernementaux    Tahar Bekri: Abdelwahhab Meddeb et la relecture de l'héritage culturel arabo-musulman    Risque d'attentat: La France appelle ses ressortissants en Tunisie à la vigilance maximale    Royaume-Uni : Johnson pourrait être balayé par ses fêtes en plein confinement    Le grand poète tunisien Noureddine Sammoud est décédé    Noureddine Sammoud n'est plus    " Streams " de Mehdi Hmili dans les salles tunisiennes à partir du 19 janvier    Projection-débat autour du documentaire Movma, portrait d'une jeunesse en mouvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 12 - 2021

Hier soir au stade d'Al Bayt de Doha, c'était la grande désillusion pour la sélection nationale de football qui s'est inclinée devant son homologue syrienne (0-2), pour le compte de la 2e journée de la coupe arabe de la FiFA (Qatar 2021).
Un match dominé de fond en combles par les tunisiens qui avaient braillé par un taux de réussite nul, face à un réalisme des syriens qui sur les deux seuls tirs cadrés du match, marquaient leurs deux réasliations signées Oliver Kass Kawo à la 4e et Mohamed Anez à la 47e.
Dans l'autre match du groupe la Mauritanie a été battue (0-1) par les Emirats arabes unis.
La Tunisie qui avait étrillé la Mauritanie (5-1) lors de la première journée, est condamné à la gagne lors du troisième match qui l'opposera aux émiratis lundi prochain, à partir de 16h, à Al Thumama stadium.
Hier soir, la première attaque des aigles intervenait dès la 2e minute de jeu, mais à la surprise générale et contre toute attente, Ferjani Sassi perd un ballon à l'entrée de la surface de réparation que le syrien ne manquait pas pour ouvrir la marque sur une lourde frappe de Oliver Kass Kawo. Farouk Ben Mustapha touchait le ballon mais ce dernier poursuivait son chemin vers les filets. Un à zéro pour les syriens à la 4e.
Dès lors il était surtout question pour les coéquipiers de Seifeddine Jaziri de poser leur jeu et de se ruer vers l'attaque pour revenir au score et imposer leur suprématie face à une sélection syrienne qui semblait prenable.
Le fait est que la Syrie affichait sur le terrain de grandes ambitions et, bien que privée du ballon pendant la majeur partie de la première mi-temps, entreprenait de belles actions à l'instar de celle amorcée à la 20e par Mohamed Anz.
Du côté tunisien, on monopolisait certes le ballon, mais cette domination restait stérile et pour se compliquer encore plus la tâche, les aigles perdaient les services de Mohamed Ali Ben Romdhane, expulsé du jeu après une intervention agressive sur un adversaire dans les arrêts de jeu.
Ils se présentaient à la pause citron avec un but en retard et un joueur en moins.
Au retour des vestiaires, le sélectionneur national opérait son premier changement pour palier l'infériorité numérique après l'expulsion de Ben Romdhane et e déséquilibre sur le flanc droit causé par l'absence de Hamza Mathlouthi touché par le Covid-19. Il lançait pour ce faire, Naim Sliti à la place de Fakhreddine Ben Youssef.
Mais, ce n'était décidément pas la soirée des aigles puisque le scénario de la première mi-temps se répétait à l'identique lorsque d'une belle frappe enroulée, Mohamed Anez doublait la mise pour les syriens à la 48e.
A la 54e, Youssef Msakni faisait son entrée en jeu à la place de Firas Belarbi. Et à l'instar de la première mi-temps, les tunisiens se montraient les plus menaçants et le jeu se concentrait sur la moitié de terrain adverse.
À la 69e, Saad Beguir remplaçait Seifeddine Jaziri qui venait de ratait un tir à bout portant à l'entrée de la surface de réparation syrienne.
Avec ce nouveau renfort, les protégés de Kebaier espéraient concrétiser leur domination, mais leur taux de réussite au finish demeurait nul. En témoigne l'action de la 85e, lorsque Hannibal Mejbri récupérait un ballon perdu par la défense syrienne qu'il remettait à Youssef Msakni mais la frappe de ce dernier était molle et finissait dans les bras du portier syrien.
Et comme les malheurs n'arrivent pas seul, sur une dernière action tunisienne, le tir de Majbri est détourné par l'arbitre mexicain loin des cages syriennes.
Une grande désillusion pour les aigles et un exploit inespéré pour la Syrie qui recommencent à rêver d'une qualification pour les quarts de finale après avoir essuyé la défaite devant les Emirats arabes unis, prochain adversaire des aigles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.