Safi Saïd divulgue des informations explosives sur la démission de Nadia Akacha    Enactus IHEC Carthage remporte le 2ème prix du concours ''77 Second Film Challenge''    l'Olympique Lyonnais suit Ellyes Skhiri    OPPO édite son livre blanc 'Zero-Power Communication', pour un futur sans batterie    Coronavirus : Le Maroc rouvre son espace aérien    Le TGV français, le grand saut qui "réconcilierait" Saied et Macron    Mondial 2022 : Déjà 13 équipes qualifiées pour la phase finale    Recette : Risotto aux champignons et au romarin    Le Qatar place la Tunisie sur sa liste rouge    Ooredoo lance la meilleure promotion Internet du marché    Journée Mondiale de la Douane | Smart Customs Hackathon 2022 : Innover les méthodes de travail...    MEMOIRES : Houda BOUSLAMA et Hajja Khedija BOUSLAMA    CONDOLEANCES : Fethia BEN AYED    Imed Trabelsi bénéficie d'un non-lieu dans une affaire de falsification    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 28 Janvier 2022 à 11H00    EN : Kebaier et Ben Romdhane remis du Coronavirus !!    CdM 2022 / Am-Sud : l'Argentine grâce à Di Maria, le Brésil tenu en échec    Exclusif-Réconciliation pénale: Vers la création d'un nouvel organe juridique    MEMOIRE : Baya MOUMNI    Béja: Prix des légumes, fruits et viandes au marché Zenaiez [Vidéo]    Les agents de la Poste en grève de 3 jours    Tunisie – météo : Ciel dégagé et températures en légère hausse    Don algérien de 1 million de doses de vaccin anti-Covid-19 à la Tunisie    Lotfi Khaldi, juriste, expert GRH et en gestion des projets et expert de la société civile et de la protection du consommateur à La Presse : «Certains acteurs ont profité de l'anarchie économique...»    La balance commerciale du secteur textile tunisien nettement excédentaire en 2021    Les entreprises du numérique sont autorisées à soumissionner aux demandes d'appels d'offres publiques en devises étrangères    Kaïs Saïed informé des prochaines échéances internationales auxquelles la Tunisie prendra part    Messenger vous dira quand quelqu'un prend une capture d'écran d'un chat    NEWS | Benayada en route vers Al Gharrafa ?    Neïla Sellini, déclarée morte par la CNRPS    AS Réjiche : Le portier Lassad Hammami indisponible trois mois    Le Parti des travailleurs refuse toute atteinte à la constitution de 2014    Tunisie: Mondher Kebaier encore positif    Une cargaison de cocaïne de plus d'une demi tonne destinée à la Tunisie saisie en Equateur, du nouveau    Coronavirus: 14 décès et 8343 nouvelles contaminations, Bilan du 26 janvier 2022    Adel Megdiche, le peintre qui s'en va avec son monde    Décès de l'artiste peintre Adel Megdiche    Attaque du Capitole: Donald J. Trump entre le marteau et l'enclume    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Abir Moussi : « Le président de la République n'est pas conscient de la gravité de la situation économique »
Publié dans La Presse de Tunisie le 05 - 12 - 2021

« Le président de la République n'est pas conscient des répercussions des dernières notations souveraines de la Tunisie, ni de la gravité de la situation économique du pays », a déclaré, dimanche, la Présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi.
Moussi, qui s'adressait à la presse, en marge d'une conférence sur le Budget de l'Etat 2022, a affirmé que le grand public n'est pas informé, jusqu'à ce jour, des résultats des négociations avec le FMI, relevant que le budget de l'Etat 2022 « ne pourrait être exécuté, au vu des difficultés liées à la mobilisation des ressources financières, que ce soit pour boucler le déficit budgétaire 2021, ou pour le budget 2022 ».
« Ce budget n'est pas réaliste en l'absence d'une vision claire sur les hypothèses de base pour le budget 2022 », a encore laissé entendre Moussi.
D'après elle, le budget complémentaire pour l'année 2021 représente un déficit de près de 10 milliards de dinars. « L'Etat n'a pas expliqué comment il projette de boucler ce déficit », a-t-elle fait remarquer.
La présidente du PDL a critiqué le gouvernement Bouden, désigné en vertu de l'arrêté présidentiel n°117. Ce gouvernement « n'a pas présenté de document, ni d'orientations générales de l'Etat, même pendant cette période exceptionnelle. Il n'a même pas proposé de programmes ou de recommandations pour combler le déficit budgétaire 2021 et mobiliser les ressources nécessaires pour le financement du budget 2022 », a-t-elle encore fait valoir.
Elle a par ailleurs qualifié le gouvernement actuel de « de gouvernement de gestion d'affaires », dont les prérogatives essentielles consistent à résoudre les problèmes urgents et sur le court terme et à préparer les prochaines élections, sans pouvoir mettre en place de réformes économiques et structurelles.
Abir Moussi est allée jusqu'à dire que « certaines déclarations du président de la République ont porté atteinte aux intérêts de la Tunisie », recommandant l'organisation d'élections législatives anticipées « qui permettront de mettre en place un nouveau parlement et un nouveau gouvernement, compte tenu de la détérioration de situation politique et économique au pays ».
« La Tunisie doit être dotée, le plus tôt possible, d'institutions politiques stables, pour pouvoir surmonter la crise actuelle », iniste Moussi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.