Tunisie – Monastir : Arrestation d'un enseignant pour éloge du terrorisme    Fitch Ratings : La conjoncture fragilise les institutions financières non bancaires tunisiennes    Bourse de Tunis : Le Tunindex à l'équilibre    Amical : Le CA et le CR Belouizdad se quittent sur un match nul (1-1)    FTF : Nouvelles nominations à l'EN juniors et la DNA    Tunisie – FMI : Engagement à appuyer la réforme du système fiscal tunisien    Nabeul De fortes pluies causent le blocage de certaines routes    Le PDL dénonce un complot visant à assassiner Abir Moussi    France : On refoule toujours les "étrangers" à la plage, la gauche dénonce, motus chez Macron    Gabès: Non-lieu pour l'équipage du navire « Xelo »    Sfax: 10 enseignants traduits devant le conseil de discipline (Vidéo)    Baisse des investissements déclarés de près de 60% en deux ans    Non-lieu pour la complice de Rached Khiari    5 employés de la société SELECTA traduits en justice pour leur activité syndicale    75 ans d'Inde progressiste    Refus de libération de la mairesse de Tabarka    Nizar EL BEZ, expert en entrepreneuriat et Directeur marketing de Yalla Fid, à La Presse : « Il est temps que le label ''Made in Tunisia'' ressuscite des ruines de Carthage »    Vient de paraître «Gens de boxe» de Pierre Ballester : Azdine Ben Yaâcoub, l'Arabe du coin    Tunisie: En ces temps difficiles, soyons tous des citoyens responsables    Signature du mémorandum d'accord d'un jumelage entre la Municipalité de La Goulette et La Municipalité turque de Muratpasa/Antalya    MEMOIRE : Mohamed Sghaier Abid LADEB    Sfax: 8 corps de migrants repêchés à Kerkennah    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Arts plastiques : Le festival international de Mahrès reporté    LK'AL ce soir : L'Algérien Mouh Milano à Bizerte    Festival international de Hammamet | « Rboukh » de Hatem Lajmi : Un spectacle complet !    Marcel Khalifé et Bachar Ma-Khalifé rendent hommage à Mahmoud Darwich à Hammamet    Shimizu Shinsuke, ambassadeur du Japon à Tunis: Le Japon, la Tunisie et l'Afrique, de larges perspectives    Tunisie-Blanchiment d'argent: Hausse des déclarations de soupçon    5 choses à savoir sur les nouveaux smartphones pliables Galaxy Z Flip 4 et Galaxy Z Fold 4 de Samsung    Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l'initiative de la ministre de la Justice    Tunisie : Les douaniers menacent d'une grève à cette date    Annulation de la grève des boulangeries    Un Tunisien tue un étranger    CONDOLEANCES : Aïcha SOUID    La Commission d'appel reporte son verdict à septembre : La gabegie s'installe de nouveau...    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Super League africaine : coup d'envoi de la compétition en août 2023    Europa League (3è tour retour): le programme de ce jeudi    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    Météo : Temps stable et températures entre 30 et 40 degrés    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Sarra Hamdi en Bronze    Tahar Melligi est décédé    Patatras : Lotfi Abdelli ne s'exile plus, il remet ça avec la protection des policiers    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tribune | Mon message d'Hiroshima    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Trophée de la Femme Manager 2022 : Des carrières, des talents... une réussite
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 06 - 2022

Après trois années d'interruption, à cause notamment de la crise du Covid, la cérémonie de remise du Trophée de la femme manager initié par la Conect a eu lieu avant-hier soir sur les hauteurs de Carthage, sur la grande plateforme faisant face au musée.
Au cours d'une prestigieuse cérémonie de remise du Trophée de la femme manager 2022, qui s'est déroulée avant-hier soir en présence de Mme Amel Moussa Bel Haj, ministre de la Femme, de l'Enfance et des Personnes âgées sur ce site exceptionnel qu'est la colline de Byrsa des parcours exceptionnels de femmes ont été mis en lumière, racontés, applaudis et primés. Une soirée au décor féerique, inspiré des Mille et une nuits, où dialoguèrent musique, histoire millénaire de la Tunisie et compétence au féminin pluriel. Cet évènement, lancé en 2018 par la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) et Alma's, a pour vocation de promouvoir le leadership économique au féminin, de distinguer des parcours d'exception pouvant servir de modèles aux jeunes générations. Ont été invités à cette cérémonie M. Naceur Kamel, président de l'Union pour la Méditerranée, plusieurs membres du corps consulaire basé en Tunisie, des chefs d'entreprise tunisiens et étrangers. Ainsi que tous les partenaires de l'évènement (Alstom, CDC, Pnud, Université Dauphine Tunis, BIAT, Ami Assurances, Whirlpool, Royal El Mansour, Amvppc, Face-Tunisie, TOP Event, Wincom, La Presse et la revue Managers) et des participants du réseau Anima venus d'Afrique, du Moyen Orient et d'Europe, qui tiennent ces jours-ci en Tunisie leur conférence annuelle en association avec la Conect et Fipa Tunisia.
Trois catégories de trophée sont décernées à chaque édition. Celui destiné à la manager secteur public, le second à la manager secteur privé et le dernier à la manager leader ONG/Association. Six trophées ont déjà été attribués à l'occasion des deux premières éditions : Tfma 2018 et Tfma 2020. Les heureuses récipiendaires des trophées de l'année 2020 étaient : Mme Nejia Gharbi, présidente du Conseil d'Administration de la STB & Directrice générale-adjointe de la Caisse des dépôts et de consignations, Mme Senda Boukef, Directrice générale – Primeur Tunisie, et Mme Hela Gharbi, Directrice Pays – Oxfam en Tunisie.
Trois lauréates aux histoires exceptionnelles
Dans son discours de bienvenue, Tarek Cherif, président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie, a félicité les femmes tunisiennes « pour l'image dynamique et innovante qu'elles donnent de leur pays. Je veux également rendre hommage à notre championne Ons Jabeur, que j'ai accompagné à un certain moment de sa carrière lorsque je présidais la Fédération tunisienne de tennis », a ajouté l'hôte principal de la cérémonie.
Les membres du jury ont décidé cette année de récompenser, pour le secteur public, Mme Lamia Boujnah Zribi, présidente du Conseil national de la statistique et ancienne ministre des Finances, pour le secteur privé Mme Alya Hedda, directrice générale du groupe pharmaceutique Opalia Recordati. Enfin la lauréate Manager ONG est Mme Sherifa Riahi Sahali, directrice de Terre d'asile Tunisie.
Lamia Boujnah Zribi est diplômée de l'ENA Tunis. Professeur d'économie dans l'enseignement supérieur, elle a occupé le poste de secrétaire d'Etat auprès du ministre du Développement, de l'Investissement et de la coopération internationale de février 2015 jusqu'à janvier 2016 avant d'être nommée présidente-directrice générale de la Banque de financement des petites et moyennes entreprises. Elle a été nommée ministre des Finances en août 2016, au sein du gouvernement Youssef Chahed. A la suite de sa réception du prix, Mme Boujnah Zribi a déclaré : « J'ai toujours privilégié avec mes équipes un climat d'échange et de transparence. Mon travail a représenté un tremplin pour mon épanouissement personnel et familial ».
Alya Hedda a cofondé le groupe Opalia en 1988. Pharmacienne de formation, elle a créé une entreprise pour produire localement des produits pharmaceutiques. Des produits de haute qualité et répondant aux standards internationaux. En 2013, le groupe italien Recordati entre dans le capital du groupe. Son entreprise devient une multinationale. « Je pratique un métier merveilleux, qui a le don de soulager la douleur. Gérer une entreprise comme la mienne demande un don de soi perpétuel. Je suis fière d'y avoir consacré ma vie », a affirmé avant-hier soir Mme Hedda.
Sherifa Riahi Sahali est diplômée de l'Essted, école de design. Elle connaît par la suite quelques expériences professionnelles en tant qu'architecte d'intérieur. En 2016, elle se réoriente vers l'humanitaire, « Un rêve d'enfance », dira-t-elle. Elle travaille à Tunisie terre d'asile et à l'ONU Migration. En 2019, elle est nommée directrice pays de Terre d'asile Tunisie.
« L'humanitaire est ma vraie passion. J'y dédie jusqu'à douze heures de travail par jour. J'ai commencé en bas de l'échelle en prenant en compte ce luxe et j'ai pu réorienter différemment ma carrière », explique très émue Mme Riahi Sahali.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.