Ligue des champions : Le PSG assure, le Barça, le Juve, le Chelsea et le Séville FC en 8es de finale    Tunisie – URGENT : Les décisions du conseil de la magistrature judiciaire en rapport avec les plaintes contre deux magistrats    Défense : Exercice naval tuniso-américain au large du Bizerte    ARP : Séance plénière le 27 novembre pour l'examen du projet de la LFC2020    Le budget du ministère des Affaires Culturelles pour l'année 2021 fixé à 358,4 millions de dinars    Photo du jour : Pourquoi personne ne rendra des comptes dans l'accident l'Avenue Mohammed V ?    Ahmad Ahmad suspendu par la FIFA pour 5 ans !    Tunisie-PDG de l'UTAP: La demande d'emploi ne doit en aucun interrompre les activités du Groupe Chimique    OXFAM recommande à tous les gouvernements d'adopter des politiques fermes    L'espace 421 en verve    «Tlamess», «Les pastèques du cheikh» et «Visa» dans la programmation    Le détail mineur: une vision personnelle des choses    L'importance du renforcement du rôle des institutions dans l'évaluation des politiques des droits de l'Enfants, au centre d'un colloque national à Tunis    L'Etat n'investit pas assez dans le secteur des transports    Voulant se rendre en Tunisie, des étudiants algériens se trouvent bloqués aux frontières    En vidéo: Un policier fait un croche-pied à un migrant    La data offre à la Tunisie plusieurs métiers et de business à exploiter    Le plus vieil arbre du parc du Belvédère de Tunis a son timbre    Barack Obama épingle plusieurs personnalités dans ses mémoires "Une terre promise"    ATCT, Baisse de 52% des recrutements de Tunisiens à l'étranger    DECES : Médecin général Mohamed Moncef Ben Moussa    A son tour, le champ de Guebiba victime du chantage des protestataires de Sfax    Sécurisation des dispositifs médicaux : Un hacker peut‐il vous briser le cœur?    Focus Business | Les projets public-privé sur la sellette    Moez Chakchouk prend la défense du projet du port Enfidha    Les précipitations et leurs effets néfastes : L'infrastructure de base mise à mal    Coronavirus: De nouveaux décès à Manouba    Le digital et médiation culturelle : Des idées à revendre    Expatriés : La régularité de Dräger    NEWS | La filière clubiste pour l'UST    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 24 Novembre 2020 à 11H00    Contrepoint | Petite déduction, grosse vérité    Donald Trump ordonne le transfert de pouvoir à Joe Biden    Une correspondence de Ayari à la FIFA pour demander un audit de la FTF    Ooredoo atteint 24 gouvernorats durant sa campagne de sensibilisation contre la propagation du Covid-19    ATOG veut investir davantage dans les énergies renouvelables en Tunisie    Les juges puis les cadres judiciaires, les grèves dans les tribunaux s'éternisent    Après les bouteilles de gaz, une pénurie de carburant à Sfax    LC Europe (poules / J4): les matches de ce mardi    Le mystérieux virus Chapare inquiète les scientifiques    Jerandi en France pour participer à la Conférence ministérielle de la Francophonie    Météo | Légère hausse des températures et pluies sur la plupart des régions    Affaire des déchets italiens : Le réseau Tunisie verte menace de recourir à la justice internationale    Libye: Reprise d'un nouveau cycle du Forum du dialogue politique inter-libyen    Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat    Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde    Mes odyssées en Méditerranée | Siciliens de Tunisie – les Ciscardi : De la Sicile à la Tunisie, la route de l'espoir...    Fadhel Jaziri à La Presse : «Notre politique culturelle n'est plus articulée sur un marché»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Interdits dans les grandes surfaces à partir du 1er mars 2017
Sachets en plastique à usage unique
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 02 - 2017

L'interdiction de la fabrication, de l'importation et de la distribution des sachets en plastique sera effectuée d'une façon progressive, sans léser les fabricants qui peuvent passer à la fabrication des sachets de plus grande épaisseur (plus de 40 microns) sans changer la chaîne de production
A partir du 1er mars 2017, les sachets en plastique à usage unique distribués gratuitement dans les grandes surfaces seront retirés. Un décret sera promulgué à cet effet. C'est ce qu'a déclaré M. Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales et de l'Environnement, hier, lors d'un point de presse organisé à Tunis. Cette décision entre dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention signée entre le ministère des Affaires locales et de l'Environnement et la Chambre syndicale des grandes surfaces relative à l'interdiction de la distribution des sachets en plastique à usage unique dont l'épaisseur est de moins de 40 microns.
Les quantités des sachets en plastique distribuées annuellement sont estimées à environ 1 milliard dont près de 315 millions donnés gratuitement par les caissières des grandes surfaces. Cette consommation effrénée de ces sachets a eu des impacts négatifs sur l'environnement et l'aspect esthétique des villes et des sites touristiques. Même la diversité biologique et le littoral ont été touchés par la pollution due aux sachets en plastique qui s'envolent au moindre vent.
Alternatives aux sachets à usage unique
Des alternatives seront proposées aux clients des grandes surfaces pour remplacer les sachets à usage unique. Des cabas payants pouvant être utilisés jusqu'à 4 à 5 fois seront, en effet, mis à la disposition des clients à 1D,500. Ces cabas, garantis à vie, peuvent être remplacés en cas d'usure. D'autres sacs à faible contenance seront vendus à un prix inférieur. Le consommateur peut, bien entendu, opter pour le couffin classique ou d'autres paniers en tissu ou en kraft. L'essentiel est de diminuer l'utilisation de ces sachets en plastique de faible épaisseur qui ont envahi l'espace urbain et rural.
L'interdiction de la fabrication, de l'importation et de la distribution des sachets en plastique sera effectuée d'une façon progressive sans léser les fabricants qui peuvent passer à la fabrication des sachets de plus grande épaisseur (plus de 40 microns) sans changer la chaîne de production. Le ministère des Affaires locales et de l'Environnement, en partenariat et en concertation avec les parties intervenantes, compte mettre en place un plan de travail en vue de réussir ce processus d'interdiction des sachets en plastique à usage unique.
Lors du point de presse auquel ont pris part des représentants des associations environnementales et des députés, M. Mouakher a rappelé que « l'interdiction des sachets en plastique à usage unique fait partie d'une tendance internationale, notamment africaine. En Tunisie, l'utilisation abusive de ces sachets a causé un vrai problème pour l'environnement ». Le système Eco-lef consacré à la collecte des déchets en plastique n'a pas pu résoudre ce problème, puisque les sachets sont visibles partout dans les villes.
Le ministère s'est mis d'accord avec la Chambre syndicale des fabricants des sachets en plastique pour élaborer une étude en vue de connaître l'impact de l'interdiction des sachets sur l'activité des industriels. Il s'est avéré que le secteur rapporte environ 20 MD et fait travailler une centaine de personnes. Un accompagnement pourrait être proposé aux industriels afin qu'ils changent les procédés de fabrication et optent pour des nouveaux produits moins nocifs.
Une campagne d'information et de sensibilisation va, en tout cas, démarrer à partir du 1er mars 2017 et va diffuser des données au sujet des sachets en plastique dans tous les supports d'information. A noter que les sachets de plus de 40 microns qui seront servis aux consommateurs seront payants. Il s'agit, à terme, de changer le comportement des citoyens afin qu'ils utilisent moins les sachets en plastique et choisissent le couffin ou les cabas qui peuvent servir plusieurs fois et sont garantis à vie dans la mesure où la grande surface sera disposée à échanger tout cabas usé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.