CONDOLEANCES : Lamia ZOUAOUI    CONDOLEANCES : Chedly LAHMAR    Monastir: Un surveillant général arrêté pour avoir harcelé des parents d'élèves    La Tunisie accueille 'Phoenix Express 2022'    Appel à candidatures pour la Bourse d'aide à la mobilité AMI : date limite le 31 mai 2022    Slim Riahi : je ne suis ni un corrompu, ni un criminel pour subir cet acharnement !    Ukraine : La boulette signée Bush, il condamne sa guerre en Irak…    Le Kenya est exclu des éliminatoires de la CAN 2023 !!    Play-offs Ligue 1 Pro : Programme TV de la 6e journée    La chargée d'affaires à l'Ambassade des Etats-Unis: Le pèlerinage d'Al Ghriba est le symbole de tolérance et de paix [Vidéo]    Une délégation de l'Otan en Tunisie et … en catimini    Parution de l'ouvrage "Les dérives contraires en Tunisie" de Hatem M'rad    USBG : Dans la peau d'un trouble-fête...    EST :Continuer à faire le plein    Ligue 1 | Play-out – 3e journée : L'OB retrouve son rang de leader    Le Brief sportif national, continental et international du jeudi 19 mai    High Tech & Innovation    Tunisie – météo : Temps clair à peu nuageux    Photo du Jour : ils présentent des excuses pour le "dérangement"… On avance!    Walid Ben Salah, président de l'Ordre des experts-comptables de Tunisie à La Presse : «La Tunisie travaille sur l'amélioration de sa notation par le Gafi»    L'investissement étranger n'a pas retrouvé son niveau d'avant la pandémie    Le journaliste Mahmoud Ben Jemâa n'est plus    Ce soir, à la Salle Tahar-Cheriaa à la Cité de la Culture Chedli-Kélibi : Courez (re)voir «Le pas suspendu de la cigogne» d'Angelopoulos !    Tolérance et ouverture...Ce qu'a dit l'ambassadeur de France à propos de la Tunisie    Zied Mallouli : à Sfax, nous avons des sangliers en plus des ordures    Foot-Europe: le programme du jour    Artes propose la distribution d'un dividende de 0,8 dinar par action    EXCLUSIF: Najla Bouden participe au Forum de Davos    Comité de défense de Slim Riahi: Conférence de presse [Vidéo en direct]    Des Israéliens à la Ghriba    Prévenir la pénurie alimentaire    Abdelmajid Zar : la tentative de m'écarter de l'Utap est une trahison    Ghazi Maherzi: Le représentant du géant ukrainien de produits métallurgiques    Près de 135 mille candidats passeront les épreuves du baccalauréat    Match amical: USA-Maroc le 1er juin à Cincinnati    Le président de l'Instance générale des prisons et de la rééducation démis de ses fonctions    Par A.Ben Gamra : Notre banque centrale (BCT) cause elle-même l'inflation de notre économie    Libye : Bach Agha annonce Syrte comme siège de son gouvernement    Motus après le missile de l'USAID, Tunis attend qu'on coupe le robinet du FMI    Le Festival de l'Amandier débute ce vendredi à Sfax    Tahar Bekri: Aboulkacem Chebbi et la revue Forge    Ben Slama : le projet de calendrier du référendum a été élaboré par des parties étrangères à l'Isie !    Master International Film Festival : Un nouveau festival cinématographique tunisien en juin à Hammamet    Du Cap-Vert, au Cap Bon, Elisabeth Moreno part à la conquête des électeurs français de Tunisie    L'artiste Mondher Jebabli n'est plus    Le consulat tunisien à Tripoli appelle les Tunisiens à la vigilance    Taïeb Dridi: Toujours à Odessa pour exporter des céréales et des féculents    Des amis d'enfance juifs ouvrent un restaurant de couscous tunisien à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Présence de trois souches du virus
Santé — Grippe saisonnière
Publié dans La Presse de Tunisie le 13 - 01 - 2013

La grippe saisonnière est dans nos murs. Il y a plus de deux semaines, le virus grippal AH3 a été détecté chez une étrangère qui a séjourné à Tunis. Un jeune lycéen de la ville de sfax a également été diagnostiqué porteur du virus H1n1, une autre souche de la grippe saisonnière. Une souche du virus grippal B influenza a, par ailleurs, été découverte dans le Sud. «C'est la première fois que trois souches cohabitent ensemble pendant la même période dans notre pays. Généralement, un intervalle de dix jours et plus sépare la présence de deux souches du virus de la grippe saisonnière», a souligné le Professeur Amin Slim, président de l'Observatoire national de surveillance de la grippe saisonnière.
Pour l'heure, a précisé le virologue, il n'est pas possible de savoir quelle souche du virus va dominer ni celle qui va provoquer une épidémie de grippe saisonnière. «Nous saurons dans deux semaines quelle souche va dominer. Aujourd'hui, nous avons diagnostiqué deux cas porteurs de deux souches différentes du virus grippal. On ne sait pas laquelle sera dominante par rapport à l'autre». Actuellement, le virus de la grippe est en train de se propager. Plusieurs personnes ont présenté ces derniers jours les symptômes de cette maladie fréquente et contagieuse qui se transmet rapidement d'une personne à une autre : élévation de la température, écoulement nasal, maux de tête, douleurs aux articulations... Généralement, un traitement symptomatique arrive à venir à bout de ces symptômes qui disparaissent au bout de quelques jours, mais des complications peuvent survenir chez les personnes âgées, les enfants dont la santé est fragile, ainsi que chez les personnes qui ont des maladies chroniques. «Généralement, le virus de la grippe saisonnière est un virus qui affectionne le froid. Pour le moment, nous ne savons pas comment ce virus va réagir, car nous traversons un hiver chaud. Il se peut qu'il n'y ait pas d'épidémie». C'est surtout en Europe que le virus a tendance à faire des ravages en raison notamment de l'hiver qui est rude.
En France, première cause de mortalité infectueuse, l'épidémie a encore sévi et a atteint le pic au cours des deux derniers mois, touchant notamment les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques. Devant l'importance de la pandémie qui cause chaque année plus de 7.000 décès par an chez les personnes âgées de plus de 75 ans, le pays a mis en place une stratégie de lutte nationale axée notamment sur l'organisation d'une vaste campagne de vaccination. La consigne est claire : il faut se faire vacciner avant l'arrivée du virus, soit avant le mois de décembre, car c'est généralement à cette période que se déclare l'épidémie. En Tunisie, il faut également se faire vacciner avant le mois de décembre. Sinon, les retardataires peuvent se faire vacciner au cours de cette semaine, a précisé, à ce propos, le virologue. Comme chaque année, toutes les pharmacies se sont préparées à une éventuelle épidémie de grippe saisonnière et ont pris leurs dispositions pour éviter toute rupture de stock, et disposent de lots suffisants de vaccins. Quant aux personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, elles devront prendre les précautions d'usage pour éviter d'être contaminées comme: aérer les pièces et se laver régulièrement les mains au cours de la journée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.