Le Phare, le concours de création d'entreprise ce 23 février 2019 à l'UTICA    Khaled Babbou, en route pour la présidence de la confédération africaine de Rugby    Aïssa Baccouche: Le vieux renard et le jeune loup    Tunisie – Ben Guerdène : De graves accusations à l'encontre du ministre de la santé    Tunisie – AUDIO : Ridha Belhaj : Il n'y a que BCE qui puisse sauver Nidaa Tounes    Tunisie-Ligue 1: Classement général    CAN 2019 : La compétition se déroulera dans 6 stades    Tunisie – AUDIO : Ghannouchi envisagerait d'écarter le gouvernement de Chahed avant les élections    Tunisie – VIDEO : Moknine : Ghannouchi accueilli aux cris de « Vive Ben Ali »    Ben Hatira met le cap sur la Hongrie    La FAO appelle les élèves à changer leur comportement    Plus de 600 exposants au rendez-vous    Le ministère des A.E. suit la situation de près    Un portrait de l'Amérique au vitriol    L'émissaire de l'ONU s'active    Ni violation de la loi ni gaspillage de l'argent public!    «La justice est la seule à pouvoir trancher»    Le Club Africain endeuillé par le décès de son ex dirigeant Lotfi Zahi    Youssef Chahed confie au Figaro que René Trabelsi est un tunisien comme tous les autres    Rebondir malgré tout    Se remettre en selle    Une mobilisation sans précédent    Est-il possible de contenir la montée des prix ?    Un pavillon Habib-Bourguiba à la Maison de Tunisie    Les frais seront fixés à la mi-mars    Une prise de conscience et après ?    Des œuvres invitant à la méditation    Humour et bonne humeur !    Sept pièces sélectionnées pour la compétition officielle    No Comment    Tunisie: Arrestations après des affrontements nocturnes à Barraket Essahel    Programme TV du dimanche 17 février    Egypte : Elimination de sept terroristes dans le Nord Sinaï dans une opération où est décédé un officier de police    Viol et meurtre de la vielle femme de 86 ans à Kairouan : Les 5 accusés condamnés samedi à la peine de mort par pendaison    TN FAME-[vidéo] Rencontre avec Kais Ben Farhat    Bourse de Tunis : Le revenu global des sociétés cotées passe à 16.2 milliards de dinars (+12,2%)    France [Vidéo]: Manifestation des gilets jaunes à Paris pour la 14ème semaine    Partenariat stratégique entre l'UMA et la Chambre Economique Européenne du Maghreb    La marque Tunisienne de prêt-à-porter Gyzel lance son site Gyzel.tn    Evénement AI Hackathon à l'ENSI les 23 et 24 Février 2019    Etats-Unis: Cinq morts dans une fusillade à Chicago    Film Fatwa au cinéma: Horaires et salles tunisiennes qui projettent le film    14 Tunisiens kidnappés en Libye    Attaque à l'acide dans le métro à Paris, un jeune homme gravement blessé    L'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis célèbre son 50e anniversaire    Tunisie : Saison terminée pour le joueur du CSS    1er Festival International de la B.D. de Tunisie à Sousse du 20 au 23 mars 2019 (Programme)    Tunisie- Tournage d'une série Netflix en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l'étranger (Photo - Vidéo)
Publié dans Leaders le 18 - 01 - 2019

Double première pour l'armée tunisienne en ce début d'année 2019. Pour la première fois, en effet, depuis dix ans, les forces armées participent à une nouvelle mission à l'étranger, cette fois au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Pour la première fois aussi, il s'agit d'une unité militaire aérienne. Servant en appui logistique de transport, d'évacuation sanitaire et autres tâches, elle comprend des éléments de diverses spécialités ainsi qu'un avion militaire de type Hercule C130, et son équipage au complet. Le déploiement au Mali des effectifs tunisiens au nombre de 75 militaires doit commencer ce 1er février et ce pour une durée d'un an, renouvelable.
Inspectant, vendredi matin à la base aérienne d'El Aouina, l'unité avant son départ à Bamako, le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi ne pouvait en être plus fier. A plus d'un titre. C'est en effet un signal fort de reprise de la coopération avec les Nations-Unies. L'ONU réitère ainsi sa confiance en les forces armées tunisiennes. C'est également une opportunité pour le enforcement des capacités opérationnelles de notre armée. Et c'est l'accomplissement d'un devoird'assistance à un pays frère et amis qui fait face, lui aussi, à des défis sécuritaires majeurs. Mais aussi, l'implication dans les efforts de maintien de la paix et de stabilisation sécuritaire conformément aux engagements fondateurs de la Tunisie.
''La Tunisie, comme le rappellera le ministre Zbidi, en est désormais à sa 23ème participation à de pareilles missions de par le monde, en plus d'un demi siècle. La toute première avait été accomplie au Congo en 1961, avec un contingent de 2200 militaires, alors que notre indépendance était à peine acquise''. Au total, ce sont 19 missions en application des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies et 4 missions sous l'égide de l'Union Africaine.
En plus de la présente unité qui s'apprête à décoller à destination de Bamako, deux autres missions sont également prévues cette année et concerneront également le Mali, portant sur des effectifs plus fournis. La première sera accomplie par un régiment fort de 750 éléments, et devrait être dépêchée au printemps. La seconde, composée d'éléments de la police militaire, sera constituée de 120 éléments.
Actuellement, la Tunisie participe avec 23 officiers en tant qu'observateurs et conseillers dans des missions de maintien de la paix dans quatre pays à savoir le Congo, le Soudan, la Centrafrique et le Mali. Au total, elle aura fourni en plus d'un demi-siècle aux forces de paix pas moins de 10.152 militaires, qui ont servi dans une dizaine de pays et territoires.
Remettant, lors d'une cérémonie protocolaire haute en couleur, l'étendard de l'unité placée sous le commandement du colonel Chtara, le ministre de la Défense a exhorté les militaires à incarner au plus haut niveau les valeurs de dévouement, d'abnégation et le sens de l'honneur, comme il en a toujours été d'usage et qui animent l'armée tunisienne. Il a particulièrement souligné l'impératif, de discipline, d'intégrité et de respect de la mission ainsi que la stricte observance des règles du droit international humanitaire, s'agissant particulièrement d'une mission dans un environnement international, sous l'égide de l'ONU.
Tout un processus réussi
Bien que fortement sollicitée en Tunisie, l'armée tunisienne n'épargne aucun effort pour répondre favorbalement à l'appel des Nationaux et s'acquitte pleinement de son devoir international, faut-il souligner. Il faut reconnaître que le montage de pareille mission n'a guère été facile. Au plus haut niveau, le ministre Zbidi devait en effet prendre les contacts nécessaires avec les autorités concernées à l'ONU. Une fois l'accord conclu, il fallait procéder aux différents préparatifs et mettre au point les dispositifs nécessaires. L'unité qui sera déployée au Mali est au complet. Outre l'équipage de l'appareil Hercule C130, elle comprend les éléments spécialisés dans la maintenance, la logistique, et la gestion administrative ainsi que l'équipe médicale qui sera chargée de l'évacuation sanitaire. A partir de Tunis, l'état-major de l'armée de l'Air assurera le suivi et l'appui indispensables.
Un véritable palmarès
Du continent africain, à l'Asie, et les Caraîbes, la liste des pays et territoires où les forces armées tunisiennes ont été affectées, suscitant la considération des populations locales et des autorités régionales et onuesques est impressionnante. Il s'agit du Congo, Sahara Occidental (Minurso), Cambodge (Untac), Somalie (Onusom), Afrique du Sud (Monuas), Rwanda (MINUAR), Burundi (UA), Haïti (Minuha), Iles Comores (Ua), Albanie (Minuk), Ethiopie- Erythree (Minuee), Cote d'Ivoire (Onuci), Republique Centre Afrique/Tchad (Minurcat), Bureau des Nation Unies pour l'Afrique de l'Ouest (Unowa) et le Soudan.
Taoufik Habaieb
Lire aussi
Grève générale du 17 janvier : La longue journée de l'armée tunisienne


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.