La Tunisie fait encore un faux pas face au Maroc cette fois-ci au stade olympique de Radés    Tunisie – Les réserves en devises de la BCT retombent à 78 jours d'importation    Nidaa Tounès revient à de meilleurs sentiments    Grève sauvage et mécontentement des curistes    La même rengaine du mouvement islamiste    Syndicat du secondaire et ministère passent aux menaces    Débrayage et blocage des notes par le syndicat IJABA    Tunisie: Rupture entre UGTT et gouvernement, le FMI a mis son veto à l'augmentation salariale, selon Sami Tahri    Hatem Bourial en Virgile haïkuteur    Le poète Abdelhamid Khrayef, sa vie, sa littérature et ses écrits pour la presse    Mahmoud ben Mahmoud : « Le film donne une idée de la complexité de la ville »    Tunisie – VIDEO : Ennahdha menace ses opposants : « Tous ceux qui nous ont approchés meurent d'une façon ou d'une autre »    Espérance: Yaakoubi absent trois semaines    Les Tunisiens pour 572 millions de dinars en aliments par an    Tunisie: Arrêt des unités de production du phosphate de la CPG    Tunisie – Maroc : Quelle réaction des Aigles de Carthage après leur défaite contre les Pharaons ?    Riadh Mouakher nommé secrétaire général du gouvernement    «Les documents se trouvent dans un bureau réservé à la conservation des archives»    Tunisie – Vidéo : Ons Hattab en appelle à BCE, et la vice-présidente de l'ARP lui coupe la parole    Ça se bouscule derrière Chaouat    Pour le plaisir des yeux !    Des entraîneurs complexés    Garantir et protéger les droits de l'enfant    Les professionnels sur leur lancée    Les semences locales au podium des produits exposés    Quand rester chez soi devient plus «cool» !    Zoom sur l'Alzheimer, le diabète et les plantes antihypertensives    «Le village d'enfants SOS Siliana ne sera pas fermé»    34.247    Libye: Les Etats-Unis sanctionnent le chef d'une milice accusé de compromettre la paix    Le bateau Bourassine accoste au port    Arts visuels et plastiques    Une nouvelle distinction pour le cinéma tunisien    L'improbable face-à-face    Tunisie: Le syndicat de la télévision et de la radio fixe les procédés de la grève générale du 22 novembre    René Trabelsi commence à faire ‘plein gaz' !    Tunisie: Affaire des martyrs Belaid et Brahmi, Machrou Tounes appelle à une enquête sérieuse et indépendante    Belgique: Un policier attaqué au couteau au cri d'Allahu Akbar    Météo: Prévisions pour Mardi 20 Novembre 2018    Dans une lettre émouvante, Naomi Campbell rend hommage à Azzedine Alaïa    Programme TV du lundi 19 novembre    En photos : Le look sans-faute de Dorra Zarrouk au Liban…    Armes et munitions trouvées à la frontière tuniso-algérienne    CAN-2019 (Eliminatoires – 5e journée) : les résultats complets    Assassinat de Jamal Khashoggi, Trump dit détenir un enregistrement “horrible à écouter”    Le loup solitaire était une meute    Bye bye Avigdor !    L'Afirque future 'Poubelle' des voitures Diesel Européennes ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rencontre avec l'homme d'affaires franco-algérien Boubekeur Khelfaoui : La culture comme source de développement économique
Publié dans Le Temps le 21 - 10 - 2018

Investir dans le culturel et considérer la culture comme un moteur économique nécessaire pour le développement des sociétés, est le thème d'une rencontre avec l'homme d'affaires franco-algérien Boubekeur Khelfaoui organisé jeudi, à la à la cité de la Culture, dans le cadre des journées culturelles de Carthage pour les artistes tunisiens à l'étranger tenues du 13 au 19 octobre 2018.
Venant témoigner de son expérience dans l'investissement culturel avec la création du festival algérien Djoua, Boubekeur Khelfaoui a parlé de son retour à son village natal algérien Djoua (gouvernorat de Béjaia) et l'idée du festival.
"Face à la montée de la pensée extrémiste, le festival de Djoua a permis de dynamiser le village et de lutter contre l'oubli des coutumes et des spécificités culturelles en ressuscitant les valeurs et la mémoire du peuple algérien", a-t-il affirmé
L'homme d'affaires franco-algérien a par ailleurs estimé que la culture doit quitter les institutions étatiques pour s'inviter dans le panier de la ménagère. "La culture est une denrée rare etune protéine qui doit faire partie du quotidien alimentaire du citoyen", a-t-il encore souligné.
Se qualifiant comme un homme d'action, un militant et non comme un mécène, Boubekeur Khelfaoui a aussi parlé de son achat du fort militaire de Querqueville
situé en Normandie (France) et sa transformation en lieu de représentation culturelle avec la création du Festival des continents.
"Le festival des continents dont la première édition s'est déroulée du 5 au 8 juillet 2018 est une manifestation culturelle ayant pour objectif de promouvoir la culture africaine et maghrébine", a-t-il expliqué.
De son côté, l'ancien ministre algérien de la culture Mohamed Abbou a mis l'accent sur l'importance de l'économie culturelle dans le développement et la création d'emploi, citant l'exemple de la France avec la création en 2018 de 870 mille emplois directs et 650 mille emplois indirects.
Il a mis l'accent à cet égard sur "la nécessité d'un regard croisé entre le secteur public et privé" pour le développement d'économie culturelle dans le monde arabe.
Présidant la rencontre, le directeur du festival des journées culturelles de Carthage pour les artistes tunisiens à l'étranger, Mohamed Ahmed Gabsi a annoncé la possibilité d'un jumelage dans les prochaines éditions entre les Journées culturelles de Carthage pour les artistes tunisiens et le festival des Continents du fort


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.