Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Sondages d'opinion: Entre crédibilité et risques de manipulation politique    Interrogations légitimes    A la Maison de la Culture d'Hammam-Sousse : la 23e Commémoration de la mort de l'homme d'éducation et de culture, Cheikh Mohamed El Bahri: Hommage à un bâtisseur    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Logements sociaux de la Sprols (El Manar, El Menzah 8, El Romana et la Marsa): Le torchon brûle avec les locataires    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Tunisie – Coronavirus: Le passeport vaccinal peut être présenté sur papier ou sur téléchargé sur le téléphone    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Le changement de la date de la fête de la Révolution est « une grande réalisation »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Les intentions d'investissement accusent une baisse de 20%    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Le pass vaccinal sera obligatoire dans les établissements universitaires    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    Quand l'Administration tunisienne entrave l'économie : Aslan Ben Rejeb tire la sonnette d'alarme    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ITCEQ prévoit une perte sèche de 4 milliards à 12,2 milliards dinars
Publié dans Le Temps le 31 - 05 - 2020

L'Institut National de la Compétitivité et des Etudes Quantitatives vient de rendre public son étude d'impact du Covid 19 sur l'économie nationale élaborée en partenariat avec L'International Food Policy Research Institute(IFPRI). Des chiffres et des estimations qui donnent le vertige. Selon le rapport conjoint, la crise du Covid devra entraîner une baisse de 46,6% du PIB au cours du 2ème trimestre 2020. Une perte allant de 4 milliards à 12,2 milliards de dinars est dès lors prévues selon les scénarii. Les effets croisés de la crise sanitaire pèseront lourdement sur les équilibres macroéconomiques du pays, notamment au niveau du commerce extérieur et de la production tout secteur confondu. Cette récession économique est accompagnée par une perte énorme d'emplois, soit 143000 postes d'emploi de perdu mensuellement et par une baisse spectaculaire de 32% des revenus des ménages allant de 176 dinars à 439 dinars.
Selon le rapport de l'IFPRI, la chute du commerce extérieur, la baisse de la demande nationale et la perturbation dans les chaines d'approvisionnement auront un impact implacable sur la production nationale. Le secteur industriel sera le plus durement touché par la crise et les mesures de confinement général, soit 52,7% suivi par les services -49% et l'agriculture -16,2%.
Baisse de 30% des exportations en mars
Après la fermeture des frontières, le commerce extérieur a fortement diminué en particulier. Nos échanges avec la France, l'Italie, l'Allemagne et la Chine. Les exportations et les importations globales ont diminué respectivement de de 30% en mars et de 27%. Une baisse généralisée touchant à tous les secteurs dont principalement le textile-habillement avec un repli de 45% et les industries mécaniques et électroniques enregistrant un fléchissement de 34%. Les autres secteurs manufacturiers, le secteur de l'énergie et l'industrie des mines phosphates et énergie ont vu leurs échanges s'incliner de 30% ,12% et 17,5%.
Une perte de 13,3 millions sur les exportations des poissons
« Pour le commerce agricole, la restriction imposée aux importations de produits frais par l'Union européenne, qui absorbe près de 80 pour cent des produits frais (y compris le poisson) exportés par les producteurs tunisiens, se traduit par une baisse sensible des exportations. Par exemple, les pertes sur les exportations de poisson en mars étaient estimées à 652 tonnes métriques, pour une valeur de 13,3 millions TND », note le rapport.
Le confinement général et l'arrêt d'activité d'un mois coûte à l'économie nationale une perte de 3,8% du PIB, soit 4 milliards TND. Toujours selon les estimations des auteurs de l'étude empirique, une prolongation de deux à trois mois de la crise se matérialisera par une perte respective de 7,7% et de 11,6% du PIB annuel soit 8,1 milliard TND et 12,2 milliards TND en valeur.
Le secteur touristique est le secteur le plus affecté par la crise sanitaire. Les recettes ont chuté de près de 30%. Toutes les réservations ont été annulé sur fond du confinement général décrété le mois d'avril. La baisse du secteur est estimée à 80%. Idem pour le secteur du transport dont la chute est évaluée à 60%.
L'arrêt partiel ou total de l'activité a été accompagné par une perte sèche d'emplois. Les pertes d'emplois sont estimées à 143 000 emplois pour une crise d'un mois et 430 000 pour une crise de trois mois. La variation annuelle de l'emploi total sera de 12,2% inférieure à celle de 2019.
Le revenu des ménages diminuera en moyenne de 2,9% pour une crise d'un mois et de 8,6% pour une crise de trois mois. Des pertes absolues de revenus plus importantes sont observées pour les ménages habitants dans les zones urbaines.
Face à l'ampleur des effets du COVID-19 et les mesures de confinement mises en place par le gouvernement tunisien dans le contexte d'une situation macroéconomique fragile et avec la baisse des recettes fiscales liée au blocage de l'activité, les autorités devront mobiliser des ressources supplémentaires pour y faire face.
« Compte tenu de l'ampleur mondiale de la crise sanitaire et de l'ampleur de ses effets économiques, le monde doit travailler ensemble pour rouvrir le commerce, le tourisme et aider ces pays, comme la Tunisie, qui ont besoin de soutien pour traverser cette crise sans précédent », souligne l'étude.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.