La bourse de Tunis entame une étape de crash amorti    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Le conseil national de l'ordre des médecins souligne le droit des médecins d'exprimer leurs avis et opinions    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Exclusif – Etude : L'immobilier en Tunisie, un secteur hors contrôle...    Marouen Abbassi présente les états financiers de l'année 2020 à Hichem Mechichi    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Une foire commerciale tuniso-libyenne à Tripoli en mai prochain    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    L'alimentation en Tunisie a désormais une revue dédiée, " BROUDOU "    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Surpopulation carcérale, torture et risques de contamination par la Covid-19 | Jamel Msallem, président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH), à La Presse : «Les conditions de détention dans les prisons tunisiennes sont illégales»    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Réunion de la commission scientifique ce lundi 19 avril 2021    Les indiscrétions d'Elyssa    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    Tunisie [Vidéo]: Distribution de couffins du Ramadan à Sfax par l'Association de la continuité des générations    Néjib Chebbi : Kaïs Saïed dirige un coup d'Etat soft !    Naoufel Saïed : Pourquoi avoir peur du président ?    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'expression d'un ras-le-bol généralisé
Publié dans Le Temps le 28 - 01 - 2021

La petite période passée par le chef du gouvernement, Hichem Méchichi, au ministère de l'Intérieur, pour assurer l'intérim, est pleine d'enseignements, surtout qu'elle prouve qu'il a opté pour la situation sécuritaire, bastonnades et interventions musclées à l'appui, ce qui risque de faire envenimer la situation. Les condamnations rapides des manifestants –ou des casseurs, si l'on veut- ont été très rapides, mais cela ne risque pas de calmer les esprits, loin de là, surtout que tout le monde sait, maintenant, à quoi s'en tenir.
Des centaines de jeunes et d'activistes de la société civile se sont rassemblés, mardi après midi, à l'Avenue Habib Bourguiba, au Bardo, en face du Parlement, appelant à faire tomber «le régime» en place et réclamant «Travail, Développement, Liberté et Dignité».
Les manifestants ont tenté de rejoindre le siège du Parlement, mais ont été empêchés par les forces de sécurité, déployées en grand nombre aux alentours du Palais du Bardo.
L'accès aux différentes avenues et rues menant au Bardo a été bloqué par les forces de sécurité. Des dizaines de citoyens et de véhicules n'ont pas pu rallier les lieux du rassemblement des manifestants.
Des slogans réclamant «la chute du régime» et contestant «le pouvoir du mouvement Ennahdha» et de l'Assemblée des représentant du peuple ont été scandés par les manifestants qui ont revendiqué le droit à la liberté d'expression et crié leur colère contre les forces de l'ordre.
Les mouvements de protestation, au Bardo, se tenaient à proximité du parlement alors que la plénière consacrée au vote de confiance aux nouveaux membres du gouvernement se déroulait, en même temps, à l'hémicycle.
Quelque 26 organisations et associations de la société civile ainsi que des partis politiques ont appelé, dans des déclarations, à manifester, ce mardi, devant le parlement. Ces appels ont émané entre autres du Courant démocrate, du Parti des Travailleurs, du Parti des patriotes démocrates unifié et du mouvement «Echaab».
A l'assemblé, plusieurs députés de l'opposition ont critiqué les répressions policières visant des protestations que connait le pays et qui viennent traduire l'échec des politiques des gouvernements successifs.
Ils ont insisté sur la nécessité d'écouter les réclamations des protestataires, appelant le chef du gouvernement à l'importance de dialoguer avec les jeunes afin de réduire les tensions sociales.
Le député Mongi Rahoui (hors groupe) a appelé le ministre de l'intérieur par intérim (le chef du gouvernement) a retirer les forces de sécurité qui encerclent le parlement et empêchent les jeunes de manifester pacifiquement.
La séance de vote de confiance se tient dans un parlement assiégé, à l'image des grandes dictatures, a-t-il regretté.
De son côté, la députée Samia Abbou (Courant démocrate) a dénoncé le traitement sécuritaire des manifestants, en particulier dans les quartiers populaires où ils ont été empêchés de s'exprimer pacifiquement.
Le député Lotfi Ayadi (Echaâb) estime que les protestations ne sont pas sans avoir de répercussions sur le parlement et l'avenir de l'action parlementaire. Il a appelé le gouvernement à assumer pleinement ses responsabilités et à envoyer des messages rassurants aux Tunisiens.
Hatem Boubakri (Echaâb) a critiqué le fait d'interdire à une catégorie de Tunisiens de se déplacer pour protester et de renforcement du dispositif sécuritaire aux alentours du parlement.
Il s'agit, selon lui, d'une atteinte aux droits des protestataires qu'il impute au ministre de l'Intérieur par intérim.
Les députés d'Ennahdha et Qalb Tounès estiment, au contraire, que le mouvement organisé devant le parlement n'est autre qu'une tentative d'entraver les travaux de la plénière. Imed Khémiri (Ennahdha) a parlé, même, d'une «minorité» qui cherche à paralyser les travaux du parlement, dénonçant des agissements graves pour la démocratie et la cohabitation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.