Tunisie: CTN: Nouveau système d'acquisition des billets    Sotrapil : Un revenu en baisse de 18,13%    En direct et live streaming, chaîne tv : Juventus Turin – Naples, Super Coupe d'Italie, Finale    Des vaccins russes ou chinois arriveront en février selon Ayachi Zammel    Le vaccin serait largement disponible en Tunisie en Avril 2022    Analyse sociologique du discours de Mechichi    Et Kaïs Saïed ne jouit plus de la même popularité    Les acteurs du « deep state » en tunisie    REMERCIEMENTS ET FARK: M'Hamed Ben ALYA    PERMIS DE CONDUIRE: Tout ce qu'il faut savoir    Interview AHMED BOUZGANADA : Favoriser la mise en place d'outils d'optimisation des processus de production    La crise accélératrice de changements : Les enseignements qui peuvent guider les orientations futures    REMERCIEMENTS: Professeur Moncef CHENOUFI    NEWS: Le Sahel SC engage Hichem Dali    Point de vue: Qu'est-ce qui pourrait changer ?    Foot-Europe: le programme du jour    DECES: Dr Mokhtar JELILI    Monsieur Mahmoud Zani:LES ENTREPRISES MULTINATIONALES : QUELLES NORMES DE REGULATION ? QUEL TYPE DE CONTROLE ?    Tunisie [Vidéo]: Démarrage de campagne "Azima" de prévention contre le coronavirus à Médenine    Six conditions pour être un vrai 'Houmani' !    Moez Cherif, Président de l'Association de défense des droits de l'enfant à La Presse «La fermeture des établissements scolaires est la preuve de l'échec de notre politique sanitaire»    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    USA: Le message d'adieu de Melania Trump    Réunion constitutive du groupe d'amitié parlementaire Tunisie-Espagne-Portugal    Club Africain : vers le règlement de tous les dossiers auprès de la FIFA    Tunisie-Ligue 1 : programme de la 9e journée    Coronavirus: Fermeture d'un bureau de poste à Mahdia    Tunisie : Le 2ème pays sur le plan africain en matière de création d'entreprises en ligne    Météo: Prévisions pour mercredi 20 janvier 2021    Mouvements de protestation des jeunes en colère | Appel à trouver des solutions urgentes    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Le digital au féminin; Une exposition de Olfa Dabbabi à WeCode Land    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie, la victoire et rien que la victoire !    USA: Joe Biden serait-il capable d'offrir la citoyenneté à des millions d'immigrants?    Foot-Europe: le programme du jour    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Quid de la culture    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    L'INDUSTRIE 4.0 POUR STOPPER LA DESINDUSTRIALISATION DE LA TUNISIE    AI Africa Week : Quel(s) futur(s) pour l'intelligence artificielle ?    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Bruits et chuchotements    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le « show » pro-Obama de Hillary Clinton
USA - Convention démocrate
Publié dans Le Temps le 28 - 08 - 2008

Le Temps-Agences - Barack Obama est "mon candidat" a affirmé mardi soir une Hillary Clinton tout à la fois radieuse et pugnace appelant les démocrates à s'unir derrière leur candidat.
Les appels à l'unité qui ont dominé tous les discours de la convention démocrate de Denver (Colorado), devaient être mis à l'épreuve hier à l'occasion de la désignation formelle du candidat du parti à la Maison Blanche.
L'issue du scrutin ne fait aucun doute et Barack Obama sera le candidat qui affrontera le républicain John McCain lors du scrutin présidentiel le 4 novembre prochain. Mais si de nombreuses voix des partisans de Hillary Clinton venaient à lui manquer, cela serait immédiatement exploité par le camp républicain.
"Barack Obama est mon candidat et il doit être notre président", a dit Mme Clinton accueillie triomphalement par une foule debout au Pepsi Center où se déroule la convention démocrate.
Son mari Bill Clinton était dans les tribunes ainsi que Michelle Obama, la femme du candidat démocrate à la Maison Blanche. "Que vous ayez voté pour moi (durant les primaires) ou voté pour Barack, le temps est venu de l'unité avec un seul but. Nous sommes dans la même équipe, et personne d'entre nous ne doit rester sur le banc de touche", a dit Mme Clinton.
En déplacement dans le Montana (nord-ouest), M. Obama a salué le discours de "premier ordre" de son ex-rivale.
"D'aucune façon il ne faut (John) McCain" à la Maison Blanche, a affirmé Mme Clinton. "Quand Obama sera à la Maison Blanche, il revitalisera notre économie, il défendra les travailleurs américains et relèvera les défis mondiaux de notre époque. Les démocrates savent comment faire cela. Et je me souviens que le président Clinton et les démocrates l'ont fait auparavant. Et le président Obama et les démocrates le feront encore", a-t-elle dit.
La sénatrice de New York a également rendu un hommage appuyé à Michelle Obama et au colistier du candidat démocrate, Joe Biden. Barack Obama "aura une partenaire fantastique en Michelle Obama. Quiconque a vu le discours de Michelle hier soir(lundi soir, ndlr) sait qu'elle sera une grande Première dame pour l'Amérique. Les Américains ont aussi de la chance de voie Joe Biden aux côtés de Barack Obama. C'est un dirigeant solide et un homme de bien (...) Il est pragmatique, costaud et avisé".
Longtemps considérée comme la favorite de la course démocrate, Mme Clinton qui avait l'ambition de devenir la première femme élue à la Maison Blanche a dû s'incliner face à son rival Barack Obama à l'issue de primaires éprouvantes. La campagne des primaires démocrates a été longue et très disputée. Mme Clinton, forte du soutien d'environ 18 millions d'électeurs, n'a jeté l'éponge qu'à la fin du processus des primaires, début juin.
Lundi soir, au cours d'une intervention unanimement saluée mardi par la presse américaine, Michelle Obama, la femme du sénateur de l'Illinois, avait rendu hommage à Mme Clinton. Il y a "des gens comme Hillary Clinton, qui a fait 18 millions de fissures dans le +plafond de verre+, pour que nos filles et nos fils puissent rêver plus grand et viser un peu plus haut", a dit Mme Obama.
Le discours de Mme Clinton a éclipsé tous les autres, notamment l'intervention de celui qui était présenté comme le principal orateur de la soirée: l'ancien gouverneur de Virginie, Mark Warner. L'ancien président Bill Clinton daevait intervenir devant les délégués hier soir.
Le camp républicain se plaît à souligner la division du camp démocrate et utilise, à son insu, des déclarations de Mme Clinton où elle critique durement le sénateur de l'Illinois. Les républicains ont ainsi lancé mardi une nouvelle campagne publicitaire télévisée où l'on voit Mme Clinton affirmer que M. Obama n'est pas prêt à prendre la direction des Etats-Unis.
Réagissant à peine le discours de Mme Clinton terminé, un porte-parole de M. McCain a affirmé que "la sénatrice Clinton a mené sa campagne des primaires en affirmant que Barack Obama n'était pas prêt à être commandant en chef et que jamais ce soir elle a dit qu'il était prêt".
Mercredi, la convention doit organiser un vote Etat par Etat. Selon toute vraisemblance, Mme Clinton devrait annoncer à cette occasion qu'elle vote pour M. Obama et inviter ses partisans à suivre son exemple. De récents sondages indiquent qu'entre 20% et 30% des partisans de Mme Clinton voteront pour le candidat républicain John McCain, ou pour le candidat d'un autre parti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.