Italie : 102 millions d'euros d'amende à Google pour abus de position dominante    3 mois de prison pour un tunisien interdit d'accès au territoire français    Le général Youssef Baraket: Un symbole de l'armée républicaine (Album photos)    UTICA : Plus de 50% des entreprises sont menacées de disparition    Tunisie – Coronavirus : De nouvelles mesures du 16 Mai au 06 juin 2021    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    Tunisie : Le dilemme de Kaïs Saïed par rapport à la cause palestinienne et son besoin des USA    Un entretien entre Ali Kooli et Bruno Le Maire passé sous silence    Violences à l'encontre des femmes : l'ATFD appelle à une action de protestation le jour de l'Aïd    Dernière Minute – Coronavirus : 81 décès et 1105 nouvelles contaminations, Bilan du 11 mai    Hichem Mechichi annonce une série de mesures d'accompagnent économique aux entreprises    La recette de Ridha Chkoundali qui pourrait réduire l'endettement extérieur de la Tunisie    Palestine, notre âme et conscience    Espérance de Tunis : Tous les joueurs testés négatifs au Covid-19    Après deux heures d'attente, les journalistes quittent la Kasbah    Confinement général : levée de l'interdiction de déplacement entre les régions    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Khalil Zaouia : Ce qu'a fait Saïed à Mechichi était immoral    Exclusif: Des mesures au profit de certaines catégories sociales vont être annoncées    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Football : Programme TV de ce mercredi 12 mai 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Mai 2021 à 11H00    Tunisie: Le Mouvement du Peuple appelle à pavoiser les balcons et les façades des magasins de drapeaux palestiniens    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Tunisie: Othmen Jerandi participe à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes    Tunisie- Gafsa: Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Ismail Haniya    Règlement des déclarations fiscales avant le 15 mai : La CCT s'indigne    Boosté par les performances de la BH et la BIAT, le Tunindex s'apprécie    Tunisie- CONECT appelle à soutenir les secteurs touchés par les répercussions du confinement sanitaire    Ooredoo partage la joie de l'Aïd avec les enfants    Le CS Hammam-lif convoque une AG élective le 29 mai    " Sans Ticket " du 14 au 16 mai : Une sélection de courts métrages tunisiens disponible sur Artify    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Juventus : Gianluigi Buffon annonce son départ en fin de saison    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    La Maison Blanche révèle ce que tente de cacher Carthage    Kaïs Saïed appelle les Palestiniens à unifier les rangs au service de leur juste cause    Entretien téléphonique Kais Saïed et la vice-méricaine Kamala Harris : soutien renouvelé auprès du FMI, contre le Covid et pour la sécurité    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Le gouvernement appuie toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l'étranger, assure Mechichi    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    L'UGTT qualifie l'opération de la Cité Jarrah, à Al-Qods occupée, de "crime de purification ethnique"    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Tunisie : La 32e session des JCC confiée au cinéaste Ridha Béhi    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Fouille générale» à la recherche des armes et des milices
Conférence de presse de Rached Ghannouchi
Publié dans Le Temps le 06 - 12 - 2012

Ennahdha appelle la formation d'une commission indépendante d'investigation pour l'Affaire Mohamed Ali Rached Ghannouchi accuse certains membres du bureau exécutif de l'Union syndicale de s'inspirer de l'idéologie de l'opposition radicale qui parie sur le renversement du pouvoir et pousse les régions à l'anarchie et à l'insécurité.
Après les évènements horribles survenus mardi à la place Mohamed Ali entre les syndicalistes et les membres des comités de protection de la Révolution, le torchon brûle entre le mouvement Ennahdha et l'UGTT. Des déclarations incendiaires des deux côtés épouvantent les Tunisiens et les plongent insidieusement dans le désespoir. Certains iront jusqu'à présager les menaces d'une deuxième Révolution qui pointent à l'horizon. Entre Ennahdha et l'UGTT, est-ce le chemin sans retour qui mène inéluctablement à la rupture ? Pour rebondir sur les événements houleux de la veille, une conférence de presse eut lieu hier dans le bureau régional du Mouvement Ennahdha à Ariana et tenue par Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste au pouvoir de concert avec Amer Laârayadh, membre du bureau exécutif d'Ennahdha.

Pour étayer les origines du conflit opposant Ennahdha à l'UGTT, Rached Ghannouchi n'hésite pas le moindre instant à désigner sans les nommer certains membres du bureau exécutif de l'Union syndicale qui d'après ses affirmations sont inspirés de l'idéologie de l'opposition radicale, laquelle mise sur le renversement du pouvoir et pousse les régions à l'anarchie et à l'insécurité. « Tout en reconnaissant le rôle joué par l'Union Générale des Travailleurs Tunisiens, nous constatons toutefois que l'organisation syndicale est noyautée par des membres appartenant à des partis d'opposition radicaux qui appellent à une deuxième Révolution, une Révolution contre un gouvernement élu et légitime !», dénigre Rached Ghannouchi en ajoutant que l'UGTT devrait être un partenaire dans le développement et non une force d'opposition et de déstabilisation du projet de développement.

« Du fait, nous appelons à lancer des avis de recherche pour purger tous les locaux de l'union syndicale et toutes les organisations de la société civile des milices, armes, bâtons et autres artilleries », lance hier le chef du parti islamiste qui n'a pas manqué de rappeler l'entière disponibilité de son parti et des partis au pouvoir à poursuivre les négociations avec l'UGTT. « Le dialogue est le seul et unique chemin à emprunter permettant de mener avec succès la transition démocratique, sachant que notre parti a fait plusieurs concessions dont notamment celle de surseoir à instaurer la Chariâa dans la Constitution et ce dans l'ultime but de concrétiser l'union nationale tant désirée et de réaliser les objectifs de la Révolution », dixit Rached Ghannouchi
Les comités de protection de la Révolution sont la conscience de la Révolution
Concernant les éfauffourées de la veille, Rached Ghannouchi appelle à la constitution d'une commission d'investigation indépendante qui sera chargée d'investiguer sur l'affaire de la place Mohamed Ali pour désigner les coupables. Il n'a pas caché quelque part un certain penchant pour les membres du comité de protection de la Révolution, puisqu'il a affirmé que même s'il n'a pas l'intention de sacraliser le comité en question, il l'a considéré toutefois comme la conscience de la Révolution qui opère dans un cadre légal et qui n'appartient ni à X ni à Y.
Pour ce qui est de l'appel du bureau exécutif de l'UGTT à la grève générale dans certaines régions du pays, le chef du parti islamiste considère qu'il s'agit d'une action politique et non sociale que certains membres de l'union syndicale essayent de parvenir aujourd'hui à ce qu'ils n'ont pas pu réaliser et concrétiser par les urnes.

Sur la question des signes précurseurs d'une deuxième Révolution qui pointent, le leader d'Ennahdha affirme que le renversement du pouvoir ne se passe pas dans la rue et que dans les gouvernements démocratiques, deux moyens sont possibles soit à travers le Parlement ou par le biais des urnes. Dans ce même ordre d'idées, Amer Laârayadh affirme d'un ton vigoureux : «Ils s'imaginent à tort tous ceux qui croient qu'ils pourraient conduire une nouvelle Révolution contre la volonté du peuple ». Et d'ajouter : « Inutile de faire le point sur le nombre de mouvements syndicaux survenus après avant et après les élections pour en faire les déductions nécessaires. Le climat économique s'améliore et sauf les myopes ne voient pas ces progrès. Quelles sont les origines de ces mouvements et pour le compte de qui s'activent-ils ? »
Pour conclure et pour lancer un message d'apaisement, Rached Ghannouchi affirme que le conflit opposant le mouvement Ennahdha à l'UGTT n'est qu'un nuage passager tout en réitérant son appel au dialogue et au consensus national. Au sujet du remaniement ministériel, le leader du parti islamique affirme que trois scénarios sont possibles : un remaniement total, un remaniement partiel ou garder la même composition du gouvernement actuel tout en palliant les postes vacants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.