Football : La Premier League pourrait reprendre le 17 juin    Le ministre de la Santé met en garde contre la consommation d'eau de source inconnue    Rappel du Ministère des Finances : le samedi 30 Mai est le dernier délai pour les entreprises désireuses de bénéficier des mécanismes d'encadrement et de soutien    Un nouveau cas de coronavirus à Bizerte    Décès de l'humoriste français Guy Bedos    On tarde à intégrer l'éthique à la vie politique    Création d'une nouvelle forme de financements exceptionnels refinançables    7 mois de vacances pour la moitié des équipes !    Ahmad Ahmad va témoigner !    Protocole sanitaire du tourisme tunisien    Rohani prône la coopération avec les ultraconservateurs    eux olympiques de Tokyo : les lutteurs tunisiens reprennent les entraînements le 4 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 28 mai à 11H00    L'indépendance de la justice sur la sellette    La police dissuade les manifestants à Hong Kong    On traine les gens dans la boue sans aucun égard pour leur dignité    « Nouba 2 », l'exception qui ne fait pas la règle    Le premier roman tunisien sur Covid-19 et le confinement !    Quand le virtuel dépasse le réel    845 nouveaux cas au Koweït en 24 heures    Gafsa : arrestation de deux suspects dans l'incendie de la locomotive appartenant à la CPG    Tunisie: Arrestation deux suspects dans l'incendie de la locomotive de transport du phosphate dont un agent paramédical    Coronavirus : Deux nouvelles contaminations à Ben Arous    Tribune | Merci Albert Memmi d'être resté Tunisien dans l'âme    Quatre personnes arrêtées et une autre maintenue en liberté dans l'affaire de l'empoisonnement au « méthanol » à Hajeb El Ayoun    Didier Raoult défend toujours l'hydroxychloroquine    Date de l'examen de l'affaire de Sami Fehri fixée    Saisie d'argent et de faux bijoux d'une valeur de 250 mille dinars    Tunisie – Météo : Températures en baisse et pluies éparses l'après-midi sur le centre-ouest    Wall Street Journal met à l'honneur l'app mobile visionnaire du Club Sportif d'Hammam-lif    Les villes post-covid-19 | Najem Dhaher, chercheur et maître de conférences en urbanisme et aménagement, à La Presse : « Fin des aménagements dogmatiques et standardisés et retour à l'approche sanitaire »    Leaders Immobilier inaugure prochainement sa nouvelle agence au Lac 2    Inégalité fiscale et économique en Afrique du Nord : Savoir trouver le juste équilibre    REMERCIEMENTS ET FARK : Saïda JAZIRI    Perspectives clubistes : Le combat des chefs    Point de vue : Retour précipité !    Pierre Abi Saab, Journaliste et critique libanais, à La Presse : Questions de culture    MEMOIRE : Saloua KOURAICHI    Le personnel et cadres de la Santé publique observent ce jeudi « Une Journée de colère nationale »    Kais Saied furieux contre les nouveaux tarifs consulaires ?    Tunisie: Les institutions publiques sont priées de mettre fin aux contrats de deux députés    Olivier Poivre d'Arvor, reconduit à la présidence du musée national de la Marine    L'association Nous Tous prépare un programme de célébration de l'œuvre d'Albert Memmi    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tribune | A peu de gens convient le diadème !    Libye : Les Etats-Unis accusent la Russie de transférer des avions de chasse en Libye pour aider ses mercenaires de “Wagner”.    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Par Maher Ben Ghachem : Economie mondiale en panne
Publié dans Tunisie Numérique le 25 - 03 - 2020

Il n'y a plus de demandes donc plus d'offres. Il n'y a plus de chiffres d'affaires, le dépôt de bilan est inévitable.
On ne circule plus, ni par les airs, ni par voies terrestres , ni par les mers, seules les marchandises circulent encore. Les compagnies aériennes, les sociétés de transports urbains et trans urbains , transcontinentales, et à moyen terme les constructeurs vont s'arrêter …
L'état sollicité par tout le monde devra renflouer les caisses et nationaliser à tour de bras…. retour à la case départ? Abandon de la libre entreprise ? qui n'est convoitée que lorsqu'elle est lucrative.. Ils pensent déjà à nationaliser Air France … Tout le monde est sinistré, tourisme, cinéma, restaurants, théâtre. Tiennent encore les agriculteurs, jusqu'à quand? Les produits frais, à quand l'épuisement des produits consommés? Commerces fermés, comment vont ils payer leur loyer ? Comment vont ils payer leurs crédits? Personne n'a de solution pour amortir la crise qui s'inscrit dans la durée.
Des pays comme le Liban était avant cette crise en cessation de paiement, et maintenant comment faire? Si les banques centrales riches : Européenne, Américaine, Britannique et les asiatiques peuvent soutenir pour quelque temps leur économie, leurs chômeurs, comment vont faire les autres pays endettés, comme la Tunisie, à part arrêter de payer immédiatement leurs dettes?
Si la planche à billet va fonctionner à fond, et l'état va devenir le plus grand propriétaire, quels sont les conséquences plus tard dans un monde en récession? Les fonds souverains vont ils acheter des économies entières à bas prix? C'est ce qu'il faut absolument éviter.
Ces multinationales n'ont aucune dimension humaine et leur seul but est le maximum de profit. Personne n'a de solution, ni ne prévoit la fin de ce cataclysme mondial. Le chacun pour soi et Dieu pour tous est révolu, et la nécessité d'une gouvernance globale de ce monde devient une nécessité.
C'est une opportunité exceptionnelle pour les grands dirigeants de ce monde de rentrer dans l'histoire en proposant des solutions pour la planète entière et non de regarder uniquement leur nombril.
En solidarité totale avec notre gouvernement, je lui conseille de ne pas avoir peur et de donner l'exemple de courage en envoyant un signal fort au FMI ET À LA BANQUE MONDIALE! On suspend le paiement de nos dettes face à ce virus que VOUS nous avez envoyé et on va se débrouiller avec notre peuple pour lui expliquer qu'il doit respecter les consignes de confinement ( pas facile pour ceux qui vivent dans des conditions précaires et à plusieurs dans des endroits insalubres et exigus).
C'est l'occasion où jamais de resserrer les rangs, de sauver le maximum de vies humaines, c'est notre seul réservoir de richesses pour que demain on se remette au travail. On n'est pas moins intelligents ni moins inventifs que les autres nations, il faut en être conscient car la solution dans un premier temps ne peut venir que de nous mêmes. Portez-vous bien, courage et aidons notre gouvernement.
Maher Ben Ghachem. Ancien Professeur de Médecine. Ancien Interne des Hôpitaux de Paris.
Partagez1
Tweetez
+1
Partagez
1 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.