Réunion de travail entre Hichem Mechichi et les députés Qalb Tounes    Crise politique : Noureddine Taboubi joue les intermédiaires    BNA Bank: Nejia Gharbi Présidente du conseil d'administration et Mondher Lakhal Directeur général    Tunisie: Daily brief du 15 juin 2021    Tunisie- PDL: Une fausse conférence de presse?    Météo : Temps estival et températures en hausse    Bilan Covid-19 : 52 décès et 1316 nouveaux cas en 24h    Jerandi prend part à Doha aux travaux de la Ligue arabe    Le marché boursier entame la semaine sur une note quasi-stable    Mohamed Trabelsi, ministre des Affaires Sociales : « Nous œuvrons à renforcer le personnel dans les maisons de services administratifs »    Partenariat Next Step – Inetum : Pour des solutions Cloud pérennes et sécurisées    Les allégations de violations des droits de l'Homme en Tunisie inquiètent la Nations unies    Fathi Slaouti revient sur les dispositions pour les examens nationaux    Hippisme : "Kastalli" remporte le grand prix du président de la République des pur-sang arabes    The Dot : Un premier hub d'innovation digitale est lancé en Tunisie    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 14 juin 2021 à 11H00    Espérance de Tunis – Al Ahly : le club de Bab Souika entame un stage    Classement WTA : Ons Jabeur retrouve sa 24ème place mondiale    Un groupement des producteurs des énergies renouvelables en gestation    Accord de formation dans les métiers du tourisme et de l'hôtellerie à Tozeur    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Dégradation de la situation politique, sociale, économique et sanitaire : Kaïs Saïed a-t-il donné son feu vert au dialogue national ?    Les élus du PDL manifestent en plénière    Tunisie – Coronavirus : 79 nouveaux décès supplémentaires le 12 juin 2021    Tribune | La Tunisie a été confisquée    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Secteur de la chaussure : Pour un produit conforme aux normes    News | Taraji Holding verra le jour    La JSK se projette :Des motifs d'espoir    Nazih Souii : Nous n'avons aucune information sur l'état de santé de Nabil Karoui !    L'équipe de Tunisie piégée par l'Algérie : Kébaïer n'est pas le seul problème !    «Fragments (En toute intimité)» de Oumaima Bahri au Carthage Dance 2021 : ça coule de source    Tunisie – Réadmission de Nabil Karoui à l'hôpital    Tunisie : Quatre joueurs absents contre le Mali    Aujourd'hui, premier rendez-vous de «REGARDS DE PALESTINE» au CinéMadart: Contre l'apartheid, pour que leurs voix résonnent    Site de Carthage: cri de détresse du collectif de la société civile à Carthage    Tunisie – Deux disparus dans le naufrage d'une barque de clandestins au large de Kelibia    USA : 14 blessés dans une fusillade à Austin au Texas    Biden refuse de tenir une conférence de presse avec Poutine    Les Mélanges d'Histoire ancienne du Professeur Ammar Mahjoubi    Jean Fontaine: Le migrant inversé    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le financement social islamique, levier de reprise économique ?
Publié dans Tunisie Numérique le 15 - 05 - 2021

L'Organisation des Nations Unies (ONU) et la Banque islamique de développement (BID) ont annoncé mardi dernier 11 mai 2021 leur association à un programme d'envergure de lutte contre la vulnérabilité économique et sociale au moment où le monde continue de faire face à la crise sanitaire et économique déclenchée par la pandémie de Covid-19.
La Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed, a déclaré « qu'être solidaire avec ceux qui en ont besoin, c'est explorer comment le financement social islamique peut soutenir la réponse à la pandémie par le biais de l'Accélérateur ACT ( Mécanisme pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19) et de sa dispositif COVAX, ainsi que d'autres initiatives et véhicules pour assurer un accès équitable aux vaccins, aux diagnostics et aux thérapies ».
Sous cet angle, les dernières prévisions économiques mondiales, actualisées de l'ONU indiquent que malgré des progrès modestes par rapport à 2020, la flambée des cas de Covid-19, le retard des vaccinations dans les pays les plus pauvres et le creusement des inégalités, ont entraîné un revers majeur pour les Objectifs de développement durable (ODD).
D'après l'ONU et alors que le COVAX a permis l'envoi de près de 60 millions de vaccins contre la Covid-19 vers plus de 120 pays participants, ce mécanisme a encore 2,8 milliards de dollars (7,7 milliards de dinars) pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie d'ici la fin de l'année.
L'Organisation souligne, également, que le financement social islamique, qui fonctionne sur un principe d'inclusivité et conforme aux ODD, reste un mécanisme essentiel pour promouvoir la confiance sociale, la coopération et la solidarité dans la lutte contre la pauvreté et la faim.
« Alors que nous cherchons à surmonter les contraintes financières, les déficits de financement et les inégalités de financement, nous pensons que le financement social islamique, lui-même fondé sur les principes d'équité et de justice, peut ouvrir des voies pour stimuler l'activité économique et promouvoir le bien-être social, l'inclusion financière et la prospérité partagée » , a assuré Rola Dashti, la Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (ESCWA).
Pour favoriser une meilleure compréhension à la fois du financement social islamique et des plates-formes existantes des Nations Unies, l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) compte, ainsi, faciliter le lancement d'un dialogue international dans ce sens, à travers une série de séminaires virtuels.
Jusqu'en novembre 2021, des institutions de financement social islamique dont essentiellement, la BID, des universitaires et des experts se joindront, d'après l'ONU, probablement à d'autres membres du système humanitaire et de développement international pour prendre part au dialogue.
A l'issu de ce dialogue sont attendus la publication d'un rapport final sur la mobilisation du financement social islamique pour les ODD ; la création d'un référentiel de connaissances et des modules d'apprentissage en ligne à l'UNITAR ; et la formulation de recommandations concrètes sur la voie à suivre, le tout devant contribuer à l'initiative de financement du développement à l'ère de la Covid-19 et au-delà.









Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.