Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Paris    Interdiction de voyage de Rached Ghannouchi: Maher Medhioub adresse un message à Kais Saïed    Affaire de l'appareil secret: Liste nominative des suspects    Ennahdha : Ghannouchi n'a pas été informé de l'interdiction de voyage émise à son encontre    CONDOLEANCES : Radhia BELAID    Signature d'une convention de partenariat entre HEC Montréal et SMU Tunis [Photos+Vidéo]    Foire internationale de Sousse : «Moubilya Expo», un rendez-vous tant attendu    Signature d'une convention entre Enda Tamweel, Mazars et ASH Technologies : Diversifier les investissements et élargir les horizons    Au forum de Davos comme à la Fita : On ne jure que par la Zlecaf    LdC (Finale) : Liverpool-Real, les compos probables    En photos - Les fortes pluies à l'assaut d'une infrastructure défaillante    Fermeture partielle de l'autoroute A1 Tunis-Sfax    Le ministère de la santé prend des mesures pour éviter une propagation possible de la variole du singe    Pourquoi | Les tribulations d'un citoyen    Nouvelles études de l'American College of Cardiology : 2 ou 3 tasses de café par jour bénéfiques pour le cœur    La Tunisie oeuvre à inscrire « la table de Jugurtha » au patrimoine mondial de l'UNESCO    Ministère des Finances : timbre fiscal sur certaines formules administratives    Volley – Championnat d'Afrique des clubs féminins : Programme des 1/4    Finales Conférence Est NBA : ça sera un Game 7 entre Miami et Boston    BAL 2022 : Où et quand regarder la finale USMO – Petro Luanda samedi ?    Ligue 1 : Plusieurs clubs sanctionnés    Espérance de Tunis : 3 jours de repos pour l'algérien Abdelkader Badrane    L1 | Le CSS se replace L'espoir renaît    L'EST chute à Monastir : L'Espérance ressuscite ses rivaux !    Appareil secret-34 suspects interdits de voyager: Mabrouk Korchid appelle à une enquête claire et transparente    Réunion du conseil de l'Isie : référen''doom''    Fermeture de la Foire de Sousse et de Sidi Bouzid: Le ministère du Commerce explique    Semaine boursière : le Tunindex en bonne posture    Atelier du Meuble Intérieurs : croissance record des ventes à l'export de plus de 324%    INM: Les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 24 h    Colmater les brèches ou couler    Au 32 bis : L'histoire du quartier    « elle, », recueil de poèmes de Hamma Hanachi : Ecrire le silence de l'Absente    Omar bey le magnifique : J'aurais voulu être un artiste    Limogeage de Lassâad Ben Hassine de la Maison du Roman    Exposition "De Corde en Aiguille" de Samia Mestiri Douik à Elbirou Art Gallery    Tunisie-urgent : Un avocat décède en pleine salle d'audience    Spectacle 'Flagranti' d'Essia Jaibi: Une œuvre Queer marquante lancée par Mawjoudin We Exist    Sénégal : Le ministre de la Santé paye cher l'horrible mort de 11 bébés    Ammar Mahjoubi: Paganisme et croyances    Météo: Températures en baisse, ce vendredi    Etats Unis : un terrorisme «Home made»!    Ukraine : Les redoutables canons français Caesar débarquent en douce    Kevin Spacey inculpé d'agressions sexuelles contre 3 hommes    Le patron de Pfizer donne son avis sur la variole du singe    Début de l'exercice Phoenix Express 2022 en Tunisie    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper
Publié dans Tunisie Numérique le 17 - 01 - 2022

Le calligraphe et le peintre autodidacte Saja a publié sur sa page officielle facebook une lettre ouverte au président de la République, au ministre de la Culture et du commerce afin de réclamer la récupération immédiate de ses tableaux qui ont été exposés au pavillon tunisien à "EXPO DUBAI".
Saja a indiqué que ses tableaux ont été exposés dans un pavillon VIP fermé et inaccessible au public contrairement à son accord avec le Cepex.
Et assurer qu'aucun contrat n'a été signé et qu'un des tableaux est arrivé endommagé à Dubai (….)
Récit de l'artiste tunisien:
"Je demande la récupération de mes tableaux et la garantie de mes droits auprès du CEPEX. En septembre, j'ai rencontré pour la première fois des responsables au CEPEX en vue d'une exposition de mes tableaux au pavillon tunisien à EXPO DUBAI (exposition universelle).
J'avais accepté sans aucune condition et gratuitement (la participation à un tel évènement mondial est une fierté et une consécration artistique). Un contrat allait être signé garantissant les droits de chaque partie et un contrat d'assurance des tableaux allait être signé. Mes œuvres devaient être visibles et accessibles aux visiteurs.
Le Cepex devait participer (contre ma participation gratuite avec près de 20 toiles) au frais de transport et d'encadrement
J'attends toujours depuis 4 mois :
Les tableaux sont exposées dans un pavillon VIP fermé et inaccessible au public contrairement à notre accord aucun contrat n'a été signé aucune assurance ne m'a été communiquée surtout qu'un des tableaux est arrivé endommagé à Dubai Aucune participation aux frais.
Aucune invitation même à l'Expo Aucune citation dans les communications du CEPEX alors que la page Facebook reste plusieurs semaines inactive sans aucune publication
Le 09 novembre, après plusieurs essais, j'ai rencontré les deux mêmes responsables au CEPEX et on m'avait promis la signature du contrat le 16 novembre, la couverture de l'assurance des toiles endommagées et le déplacement de certaines toiles dans le pavillon principal. Aucune suite aux promesses.
Suite à de nouvelles innombrables relances en décembre et en janvier le responsable m'a à nouveau promis la signature du contrat début janvier après le retour du commissaire de l'Expo et toujours rien.
Je vous demande M. Le Président de la République et Mesdames les ministres de garantir mes droits en tant qu'artiste tunisien et de m'aider à récupérer mes toiles le plus tôt possible.
Pour rappel un graffeur et artiste de rue franco-tunisien avait déclaré qu'il n'a jamais cédé les droits d'auteurs de ses œuvres au CEPEX, accusant le centre d'avoir volé son travail.
Selon les publications d'El Seed, l'artiste a bien contribué à expo2020 Dubai. Toutefois sa participation se limite au « Pavillon des femmes ».
Se demande-t-on alors quelle culture au juste le CEPEX cherche-t-il à exporter et en faire la promotion dans les foires mondiales.
Est-ce celle du « Ballouchi », du non-respect des droits des artistes et du dénigrement de la propriété intellectuelle ?
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.