UE : La Tunisie retirée de la liste des juridictions fiscales non coopératives    Un jour de congé à l'occasion du Mouled    Jasmin Open Tunisie : Où et quand suivre Ons Jabeur – Liu ce vendredi 6 octobre ?    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA rejoint l'Espérance en demi-finale    Report du verdict sur l'annulation du congrès extraordinaire de l'UGTT    La Turquie désigne son nouvel ambassadeur à Tel Aviv    L'inflation en Europe menace-t-elle la Tunisie ?    Retour sur le 5ème Forum de l'Officine: UIB partenaire privilégié du syndicat des pharmaciens d'officine de Tunisie    Thaïlande : Un individu tue une trentaine de personnes dont des enfants, ainsi que sa famille puis se suicide    D'anciens de Nidaa surfent sur les nouvelles approches    Edition spéciale célébrant l'héritage des victoires au Mans, la Ford GT LM    Des Arabes violemment attaqués alors qu'ils conduisaient durant Yom Kippour en Israël    Tunisie: Le parti national tunisien annonce sa participation aux prochaines législatives    Tunisie – Emploi : L'ATTT recrute plusieurs profils    Tunisie : Mourakiboun remet en question le décret-loi électoral n'o 55    Ali Hafsi : Hichem Mechichi a exprimé des remords    Tunisie : Des élèves empoisonnés à...    Perturbation du trafic des trains de phosphate à Sfax, Gabès et Gafsa    Tunisie: Les réserves des barrages n'ont pas dépassé 32% de leur capacité    Classement FIFA : La Tunisie 30e, l'Algérie double le Cameroun avant le Mondial    Coupes africaines : Le programme des clubs tunisiens    Ooredoo Tunisie et Betacube s'associent au service des startups tunisiennes    Slaheddine Dchicha: Un spectre hante l'Europe...    Législatives 2022 : Ouverture des demandes d'accréditation pour les observateurs et journalistes    La France se mobilise en faveur du développement municipal en Tunisie    L'OIPEM lance une pétition électronique pour la révision du temps scolaire    Fête du Mouled: Ce dimanche, accès gratuit aux musées et monuments historiques    Annie Ernaux a décroché le prix Nobel de littérature    Le film Tunisien 'Saffeh Nabeul' en compétition officielle du Festival Maghrébin du Film Oujda    Monastir : Hausse des arrivées touristiques    Kais Saied appelle Abdel Fattah Essisi    La Tunisie certifiée par l'OMS exempte de la poliomyélite    Tunisie- Législatives : '' Achats'' de parrainages : Arrestation de ''futurs candidats ''    Ben Salmane fait un cadeau royal à Poutine, un échec cuisant pour l'UE et les USA    ISIE-Elections législatives: Date de dépôt des candidatures    JCC 2022 : Hommage au maitre du cinéma italien Federico Fellini    Tennis-WTA Monastir: Résultats des rencontres disputées mercredi 05 octobre 2022    Pourquoi | L'Octobre rose    37e édition du festival international du film francophone de Namur : L'épanouissement par l'art    Programme TV du jeudi 06 octobre    EST | Départ ce soir pour le Nigeria : Bien dans leur élément !    Situation sportive générale et structures sportives : « Corruption, injustice, régionalisme et manipulation des résultats »    Aujourd'hui et demain à la Cité de la culture Chedly Klibi à Tunis : Patrimoine, livre et enfant    Météo en Tunisie : Averses isolées attendues sur les régions ouest l'après-midi    Soutien aux femmes d'Iran : des artistes se coupent les cheveux en direct sur instagram    Vidéo : Un rappeur russe de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine    Bientôt à la Galerie Kalysté : Hamda Dniden raconte Sidi Bou Saïd    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc pourrait perdre "African lion", un soulagement pour Tunis, une victoire pour Alger
Publié dans Tunisie Numérique le 27 - 07 - 2022

"African lion", des manoeuvres militaires à grande échelle, sont une vitrine de choix pour le Maroc et une opportunité pour imposer son agenda politique, même quand ça concerne un ami sulfureux tel qu'Israël. Il y a des chances que Rabat perde prochainement cet outil diplomatique. En effet le Commandement des USA pour l'Afrique (Africom) cherche activement d'autres pays pour accueillir "African lion", a fait savoir hier mardi 26 juillet le général Stephen J. Townsend, chef suprême de ce Commandement…
"La réponse la plus courte est oui. Nous sommes en train de le faire car le Congrès nous a demandé de déplacer ces exercices ou une grande partie des exercices vers d'autres lieux du continent", a dit le général Townsend lors d'une conférence de presse en ligne rapportée par Algérie Presse Service (APS)…
Le patron d'Africom a ajouté que le nouveau budget de défense pour l'année fiscale 2022, validé par le Congrès, impose que "nous nous penchions sur une diversification des exercices militaires et par diversification, il s'agit d'essayer de déplacer les exercices ou en tout cas certains éléments des exercices dans d'autres lieux du continent".
A noter qu'une pléthore de membres du Congrès et des soldats américains avaient demandé au Pentagone de ne plus organiser ces exercices militaires au Maroc. Le principal motif : ils torpillent les intérêts américains avec des partenaires stratégiques et mettent de l'huile sur le feu dans une région du Maghreb déjà agitée…
Tout le monde aura compris qu'il s'agit aussi de l'invitation adressée aux Israéliens pour assister au dernier "African lion", un premier pas vers une participation effective. Une affaire qui bien entendu dérange au plus haut point la Tunisie, qui prend part à ces exercices. Ne parlons même pas de l'Algérie, qui fait tout pour barrer la route à Israël partout où elle le peut…
Mais officiellement le sénateur républicain Jim Inhofe a demandé à l'administration Biden de trouver un autre point de chute pour "African lion" à cause de l'"absence de volonté et de sérieux" des Marocains pour trouver une solution durable à l'épineux dossier du Sahara occidental. Rappelons que le département d'Etat américain a officiellement retiré le blanc-seing qu'il avait accordé à Rabat en novembre 2021 lors de la visite du chef de la diplomatie marocaine à Washington…
"Le Maroc n'a montré aucune volonté ni fait preuve de sérieux pour résoudre la question du Sahara occidental", a dénoncé le sénateur dans un texte publié sur son compte Twitter. Il a ajouté : "Les Etats-Unis devraient trouver un emplacement alternatif pour accueillir leur exercice militaire annuel qui se déroule chaque année au Maroc".
Enfin Jim Inhofe s'est réjoui du fait que les candidats pour piloter l'Africom et le Commandement américain des opérations spéciales (US SO Command) "aient accepté de soutenir" sa vision des choses.


Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.