Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Paris    Interdiction de voyage de Rached Ghannouchi: Maher Medhioub adresse un message à Kais Saïed    Affaire de l'appareil secret: Liste nominative des suspects    Ennahdha : Ghannouchi n'a pas été informé de l'interdiction de voyage émise à son encontre    CONDOLEANCES : Radhia BELAID    Signature d'une convention de partenariat entre HEC Montréal et SMU Tunis [Photos+Vidéo]    Foire internationale de Sousse : «Moubilya Expo», un rendez-vous tant attendu    Signature d'une convention entre Enda Tamweel, Mazars et ASH Technologies : Diversifier les investissements et élargir les horizons    Au forum de Davos comme à la Fita : On ne jure que par la Zlecaf    LdC (Finale) : Liverpool-Real, les compos probables    En photos - Les fortes pluies à l'assaut d'une infrastructure défaillante    Fermeture partielle de l'autoroute A1 Tunis-Sfax    Le ministère de la santé prend des mesures pour éviter une propagation possible de la variole du singe    Pourquoi | Les tribulations d'un citoyen    Nouvelles études de l'American College of Cardiology : 2 ou 3 tasses de café par jour bénéfiques pour le cœur    La Tunisie oeuvre à inscrire « la table de Jugurtha » au patrimoine mondial de l'UNESCO    Ministère des Finances : timbre fiscal sur certaines formules administratives    Volley – Championnat d'Afrique des clubs féminins : Programme des 1/4    Finales Conférence Est NBA : ça sera un Game 7 entre Miami et Boston    BAL 2022 : Où et quand regarder la finale USMO – Petro Luanda samedi ?    Ligue 1 : Plusieurs clubs sanctionnés    Espérance de Tunis : 3 jours de repos pour l'algérien Abdelkader Badrane    L1 | Le CSS se replace L'espoir renaît    L'EST chute à Monastir : L'Espérance ressuscite ses rivaux !    Appareil secret-34 suspects interdits de voyager: Mabrouk Korchid appelle à une enquête claire et transparente    Réunion du conseil de l'Isie : référen''doom''    Fermeture de la Foire de Sousse et de Sidi Bouzid: Le ministère du Commerce explique    Semaine boursière : le Tunindex en bonne posture    Atelier du Meuble Intérieurs : croissance record des ventes à l'export de plus de 324%    INM: Les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 24 h    Colmater les brèches ou couler    Au 32 bis : L'histoire du quartier    « elle, », recueil de poèmes de Hamma Hanachi : Ecrire le silence de l'Absente    Omar bey le magnifique : J'aurais voulu être un artiste    Limogeage de Lassâad Ben Hassine de la Maison du Roman    Exposition "De Corde en Aiguille" de Samia Mestiri Douik à Elbirou Art Gallery    Tunisie-urgent : Un avocat décède en pleine salle d'audience    Spectacle 'Flagranti' d'Essia Jaibi: Une œuvre Queer marquante lancée par Mawjoudin We Exist    Sénégal : Le ministre de la Santé paye cher l'horrible mort de 11 bébés    Ammar Mahjoubi: Paganisme et croyances    Météo: Températures en baisse, ce vendredi    Etats Unis : un terrorisme «Home made»!    Ukraine : Les redoutables canons français Caesar débarquent en douce    Kevin Spacey inculpé d'agressions sexuelles contre 3 hommes    Le patron de Pfizer donne son avis sur la variole du singe    Début de l'exercice Phoenix Express 2022 en Tunisie    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le grand poète tunisien Noureddine Sammoud est décédé
Publié dans Tekiano le 11 - 01 - 2022

Le grand poète et homme de lettres tunisien, Noureddine Sammoud, est décédé mardi matin 11 janvier 2022, à l'âge de 90 à Kélibia au Cap Bon ville où il est né en 1932.
Dans un faire-part publié, dans la matinée, le ministère des Affaires culturelles a regretté la perte d'une grande icône de la littérature en Tunisie et dans lequel il a présenté ses vives condoléances, à la famille, aux proches du défunt et à toute la scène culturelle et artistique.
Le ministère y rappelle le parcours singulier de cet homme de Lettres qui faisait partie de la sphère du néoromantisme dans la poésie arabe.
Le défunt a fait ses études secondaires à la Zitouna Tunis où il décroche son baccalauréat avant de s'envoler pour l'Egypte et poursuivre ses études universitaires à l'Université du Caire. Il est titulaire d'une Maîtrise en Lettres de l'Université Libanaise (UL), en 1969, et d'un Doctorat d'Etat en 1991.
Il a entamé sa carrière professionnelle en tant enseignant dans les lycées avant de rejoindre l'Université en tant qu'enseignant à l'Institut Supérieur de Théologie de Tunis puis à l'Institut Supérieur de la Musique de Tunisie (ISMT).
Durant son long parcours dans l'écriture de la poésie, Sammoud a participé, à partir de 1969, dans différentes manifestations littéraires dédiées à la poésie dans les pays arabes et autres.
Cet auteur de plusieurs oeuvres poétiques dont on cite des recueils traduits dans plusieurs langues, a écrit dans tous les genres poétiques, du classique au néoclassique, libre et en prose. A son actif, plus d'une dizaine de recueils de poésie, publiés par la Maison Arabe du Livre dans la collection " La mémoire vivante ", dont son fameux recueil "Voyage à travers les parfums" (1969).
Il est lauréat de plusieurs distinctions dont on cite le prix de l'Université Libanaise (1959), le prix du meilleur hymne national télévisé (1976) et le prix du ministère de la Culture, ancienne appellation du ministère des Affaires Culturelles (1982).
Cette figure éminente de la culture et de la création en Tunisie occupe une place de choix sur la double scène culturelle nationale et arabe. Plusieurs hommages lui ont été rendus de son vivant, en Tunisie et ailleurs.
En janvier 2018, un hommage lui avait été rendu dans le cadre de la 16ème édition du Festival de la poésie arabe de Sharjah aux Emirats arabes Unis, " pour son apport remarquable et avant-gardiste sur la scène poétique arabe ".
En Tunisie, on cite une rencontre hommage organisée, en 2017, par la délégation des Affaires culturelles de Nabeul, durant laquelle les poètes présents évoquaient un témoin éloquent sur l'histoire de la poésie contemporaine de la Tunisie à partir d'Abou El Kacem Chebbi jusqu'à nos jours.
A cette occasion, ils ont également parlé d'un poète dont l'oeuvre est largement influencée par toutes les écoles et courants poétiques en Tunisie.
Sammoud était dans une première phase de sa jeunesse correspondant de la radio tunisienne dans le programme "Significations dans la chanson", avant son retour de l'Orient marqué par ses participations variées à plusieurs émissions radiophoniques. Ainsi, il entretenait une relation particulière avec la radio tunisienne dès lors qu'il a eu un parcours radiophonique remarquable dans ce domaine.
Les poèmes de ce spécialiste dans la poésie chantée ont été mis en musique par de célèbres artistes tunisiens comme Ali Riahi dans "Hbibti Ezzenjia" et Slah Mosbah dans "ifriquiya" sans oublier le fait que Sammoud a été membre permanent dans la commission artistique de la Radio tunisienne créée pour l'évaluation des productions poétiques et musicales qui parvenaient à la Radio.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.