Finale Coupe de Tunisie : l'Espérance pour la passe de trois, l'US Monastir pour un premier sacre historique    Elections FTBB : la liste de Ali Benzarti validée    Mercato : Sliman Kchouk rejoint le Stade Tunisien    Des raisons politiques auraient interrompu la réforme éducative    Covid-19 : Une série de mesures au profit du gouvernorat de Monastir    Le SNJT appelle à privilégier le télétravail    Tunisie: Economie ou santé, un difficile équilibre, selon Hichem Mechichi [vidéo]    La CNAM dénonce l'agression de ses agents    Le Galaxy S20 FE 5G de Samsung disponible en précommande dès le 1er octobre (Caractéristiques)    Tunisie – USA : Donald Blome chez Hichem Mechichi    MEMOIRE : Fatma KALLEL    CONDOLEANCES    Le directeur général de l'ALECSO reçu au Palais de Carthage    Rencontre Hichem Mechichi – Donald Blome : Quel soutien et quelles promesses l'ambassadeur américain avait-il dans son porte-documents ?    Enactus Tunisie et Cospe invite les jeunes de Mahdia et Sidi Bouzid à participer au projet Restart    Lutte contre la corruption : La douane ne doit pas être le seul maillon de la chaîne, estime Youssef Zouaghi    Tunisie: Suppression de l'usage des chaises dans les cafés, décision "arbitraire", selon le président de la chambre des cafetiers    « Moodha Okhra » par le Goethe Institut Tunis : La mode engagée    Coupe de Tunisie : Voici le programme des finales Hommes et Dames    Programme TV du samedi 26 septembre    L'EST prépare la finale de la Coupe de Tunisie : Les atouts fraîcheur et métier !    Billet | Une menace pour le présent et pour l'avenir    Volley-ball | Coupe de Tunisie (quarts de finale) : ASTS-SSBS, le plus en vue    La mort à petit feu    Systèmes bancaires maghrébins : Une résilience avérée à l'ère du Covid-19    Tunisie: Affaire Chakchouk: La poste clarifie    Abdellatif Aloui: La peine de mort sera notre prochain combat    Nomination de conseillers auprès de Mechichi : Les explications du département communication à La Kasbah    Tunisie – Coronavirus: 1087 nouveaux cas de contamination et 11 décès de plus en 24h    Tunisie: Hichem Mechichi annonce l'orientation vers le confinement de toute délégation comptant 250 infections au Covid+ pour 100.000 habitants    Vers la réalisation prochainement de 4000 analyses par jour    Entretien avec Nadia Linke, une tunisienne qui expose au Musée du Centre Georges-Pompidou à Paris : L'art comme altérité...    Environnement : La BM sollicitée pour financer un projet de gestion de déchets de soin en Tunisie    Un ancien conseiller de Trump appelle à voter Biden    La Russie multiplie les manœuvres militaires tous azimuts    Un certain regard sur le patrimoine    Libye: Nouveaux affrontements armés entre deux milices rivales à Tripoli    "Métamorphoses du ûd" suggère une lecture différente de l'évolution historique et organologique du luth oriental ( Hamdi Makhlouf)    Les opportunités ouvertes par le programme "Europe Créative" pour le secteur culturel tunisien, objet d'une session d'information    Le film Tunisien "Jusqu'au Bout" avec Bassem Hamraoui dans les salles dès le 26 septembre (Synopsis & B.A.)    Ouverture à Tabarka de la rencontre inter-régionale des directeurs et directrices des maisons de la culture    Aujourd'hui, «IJA, la culture en accès libre» invite le photographe Hamideddine Bouali : «Pour une typologie de la prise de vue»    Ridha Béhi, directeur des JCC 2020, à La Presse : Une occasion pour réviser nos classiques !    Pas de distribution communautaire des portefeuilles régaliens    Libye: Des pourparlers politiques prévus début octobre à Genève    Commentaire | La poudrière libanaise : quand il n'y en a plus, il y en a encore !    Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La lettre poignante du fils de Chiraz Laatri : J'accuse
Publié dans Tuniscope le 12 - 11 - 2019

Chiraz Laatiri a été limogée de son poste au ministère de la culture, d'une façon ‘'brusque et irrespéctueuse'' selon ses dire. Son fils, Brahim Cherif a jugé bon de rendre hommage à sa façon d'une manière juste inouïe...
J'accuse
Ce pays, ce système, ce(s) gouvernement(s) qui entravent la prospérité et l'avancée de notre pays.
Ayant appris dans de très mauvaises circonstances le limogeage de ma mère, je ne peux que être fier, au vu des réactions de nombreux de ses collaborateurs, de ses ami(e)s et de ses collègues, qui eux reconnaissant le potentiel certain de ma MÈRE. Nous n'aurons pas besoin de détailler toutes les réalisations de ma mère auprès du Centre national du cinéma et de l'image ; de la création du fond de co-production Panafricain Sentoo Sud, de la mise en place avec Dorra Bouchoucha et une équipe de jeunes acharnés du premier festival Méditerranéen en Tunisie Manarat, de ses initiatives auprès des jeunes en introduisant le gaming et la créativité digitale dans la culture, et j'en passe. MA MÈRE NA BESOIN DE PERSONNE POUR FAIRE SES PREUVES, JE connais son profond engagement auprès de la Tunisie, son amour et sa loyauté pour ce petit pays. Et je peux vous promettre qu'elle a permis à de nombreux jeunes comme moi et comme les 3 autres millions de mes semblables qui peuplent mon pays de s'accomplir culturellement, de réfléchir, de s'évader et surtout de S'OUVRIR l'esprit sur la réalité du monde et de nos sociétés. Ma mère est une femme exceptionnelle, elle est mon essence, toute ma raison de vivre, mais surtout ma plus grande source d'inspiration, mon indénombrable MODÈLE, et je ne suis pas le seul. Ne parlons pas de la situation déplorable de notre pays, dont nous sommes tous et toutes conscient(e)s. Parlons de la perte que représente ma mère pour la Tunisie. Je peux vous dire que j'ai été à ces côtés pendant ces 3 dernières années, que je l'ai suivi de près , et que ce n'est pas à moi de témoigner de ses nombreux succès dans tout ce qu'elle entreprend, mais plutôt à ceux qui l'ont côtoyé, à ceux qui l'ont accompagné. Contrairement a ce que vous pouvez croire, je ne peux témoigner que de ma fierté et de ma quiétude, parce que nous y sommes. C'EST LE DÉBUT DE LA FIN.
Ma mère est l'archétype de la femme Tunisienne, à la fois douce et exigeante, persévérante et optimiste, bienveillante et pleine d'empathie.
Chiraz Latiri et Tunisie, je ne cesserais d'être FIER de vous, quoiqu'il se passe.
A toutes les personnes qui ont accompagné ma mère pendant ces trois belles années : Dorra Bouchoucha, Sophie Renaud, Ines Lamti, Olivier Poivre d'Arvor, Issam Majdoub, Azza Chaabouni, Кари Эм, Sawssen Saya, Imed Marzouk, Lina Chaabane, Nidhal Guiga BC, Tarek Ben, Feu Nejib Ayed, et j'en passe.. VOUS ÊTES INCROYABLEMENT CHANCEUX.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.