Tunisie: les nouveaux ministres du gouvernement Mechichi    Tunisie – Tentative de pillage d'une agence bancaire au Kram Ouest    Tunisie – Le PDL adresse un avertissement à la présidence de l'ARP en rapport avec la députée Samia Abbou    Mondial de Handball : le match Cap Vert-Allemagne annulé à cause du Corona    Barça – Athletic Bilbao : sur quelle chaîne voir le match ?    Raja Ben Slama : Ces partis machistes n'ont pas d'avenir...    Football : Programme TV de ce dimanche 17 janvier 2021    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    A l'épreuve de la violence et de l'extrémisme    Inter vs Juventus : Où regarder le match en liens streaming    Météo: Légère hausse des températures ce dimanche 17 janvier 2021    Condamnation de la violence à l'ARP: Rached Ghannouchi a-t-il sacrifié Al-Karama ?    Focus Business: Quand les usuriers apparaissent !    Mondial de Handball : La Tunisie rencontre le Brésil aujourd'hui    Commerce de cigarettes: le commerce parallèle brille de mille feux    Siliana: Retour au calme après des heurts avec la police    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Gouvernement Mechichi : Youssef Ben Brahim, ministre de la Culture (Biographie)    Samia Abbou admise à l'hôpital    Gouvernement Mechichi : Ridha Ben Mosbah, ministre de l'Industrie (Biographie)    Ouided Bouchamaoui: Trois exigences d'avenir    Afrique : Nomination de Sami Gargouri à la tête de BSIC banque – branche du Sénégal    Le coach du PSG, Pochettino infecté par le Covid-19    La Tunisie ouvrira, jeudi prochain, à Alger, contre la Libye    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Du côté du prétoire    Les astuces oubliées de l'auto-approvisionnement alimentaire    Faut-il en rire ou en pleurer ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Plus de 2 millions de morts dans le monde    Ma revanche sur le... coronavirus    Covid-19 : état des lieux dans les régions    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Compétitions interclubs de la CAF 2020/2021: Période d'enregistrement additionnel ouverte jusqu'au 31 janvier    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Biographie de Youssef Ben Brahim, pressenti au poste de ministre de la Culture    Tunisie-Qui est Zakaria Belkhoja le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports?    Par Henda Haouala : Les JCC 2020, Cherchez la logique !    Youssef Fennira, pressenti super ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, et plus...    Le marché Boursier clôture vendredi sur une note quasi-stable (+0,09%)    «Fi Aal mIyeh al maliha» (Dans les eaux salées), autobiographie littéraire de Rafika Bhouri : La femme qui aimait la révolution !    La Tunisie ambitionne d'exporter 70 mille tonnes d'huile d'olive conditionnée, d'ici 2025    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La croissance économique en Tunisie devrait s'établir à - 8% en 2020, selon la BERD
Publié dans Tuniscope le 01 - 10 - 2020

La croissance économique en Tunisie devrait s'établir à – 8 % en 2020, avant un retour à une croissance de 4% en 2021, selon le rapport des prévisions économiques de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), qui concerne tous ses pays d'Operations, publiés jeudi.
Les prévisions précédentes publiées en mai 2020 projetaient, pour la Tunisie, une croissance négative de -2,5% en 2020, avant de remonter à 2,5% en 2021. La BERD a, en effet, révisé à la baisse ses prévisions pour les économies émergentes où elle investit, car les mesures destinées à contenir l'impact du coronavirus durent plus longtemps que prévu initialement.
La banque prévoit à présent une contraction générale de 3,9 % dans l'ensemble des économies émergentes cette année, et un retour à une croissance de 3,6 %, l'an prochain. Les prévisions précédentes publiées en mai projetaient un recul en 2020, de 3,5 % et une reprise plus forte de 4,8 % en 2021. » La production dans les régions de la BERD a enregistré une forte contraction au deuxième trimestre de 2020, soit environ 8,2 % d'une année sur l'autre. Dans bon nombre d'économies, la contraction a été supérieure à celles constatées lors de la crise financière mondiale. La rapidité de la reprise devrait être comparable à ce qui a pu être constaté à la suite de cette crise, avec un retour aux niveaux de PIB antérieurs à la pandémie vers la fin de 2021 « , indique la Directrice des Affaires économiques de la BERD, Beata Javorcik. La production dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen va sans doute se contracter de 1,3 % en 2020, du fait des mesures pour contenir la pandémie, d'une forte baisse du tourisme, d'un recul de la demande extérieure et d'un ralentissement des afflux d'investissements directs étrangers. Le PIB pourrait rebondir à 4,4 % en 2021, sous réserve de la mise en œuvre de réformes et d'une diminution de l'incertitude politique.
L'Egypte est la seule économie de toutes les régions de la BERD qui est susceptible d'échapper à la récession durant l'année 2020, la croissance projetée étant de 2%, soutenue en partie par d'importants projets de construction publics et une expansion du secteur des télécommunications. Selon le nouveau rapport de la BERD, des pressions se sont exercées sur l'offre et la demande dans les économies couvertes par la banque, du fait des mesures internes prises pour contenir la pandémie, tandis que des chocs externes ont résulté entre autres de la faiblesse des cours des produits de base, de la diminution des exportations, de l'effondrement du tourisme et des baisses des envois de fonds.
Certains secteurs, comme le tourisme, risquent de subir des dommages à long terme, mais d'autres, comme le commerce de détail en ligne, pourraient bénéficier d'une montée en puissance du numérique, indique encore la même source.
Les exportations en provenance des régions de la BERD ont reculé de plus de 14 % au premier semestre de 2020, par rapport à la même période en 2019. Le tourisme international et national a considérablement diminué, les arrivées de touristes internationaux vers les régions de la BERD s'étant inscrites en baisse de quelque 65 % durant les six premiers mois de l'année, par rapport à la même période un an plus tôt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.