Safi Said : « Il faut désigner des personnalités fortes »    Précisions du Restaurant Mansourah suite au regrettable accident survenu dimanche dernier    Chute des recettes touristiques de 56%, à fin juillet 2020    Lancement de Sundance TV concours de courts métrages au MENA    Coronavirus | 17 nouveaux cas dont 2 locaux    Le Startup Career Jam de Flat6Labs Tunis, un salon de l'emploi 100% virtuel    Festival international de Sousse : Annulation du One man show de Lotfi Ebdelli et les autres spectacles    DIX-SEPT nouveaux cas de Coronavirus dont 2 cas locaux enregistrés en Tunisie    La CDC signe un accord de partenariat avec la Société Al Buhaira Invest    Hichem Ajbouni : un député de 9alb Tounes m'a demandé de ‘'régler'' les dossiers de Nabil Karoui    BH Bank : Un PNB de 220.5 millions de dinars (2ème Trimestre 2020)    Minutes Entrepreneurs : une nouvelle opportunité pour la jeunesse africaine    Change devises en dinar tunisien : Cours du 05 août 2020    Explosion au Liban : Envoi de 2 avions militaires à beyrouth et prise en charge de 100 blessés en Tunisie    Rafael Nadal renonce à l'US Open    déclaration Nissaf Ben Alaya    Première baignade, dernier rendez-vous... L'histoire d'un drame survenu à Kélibia    Entretiens de Mechichi à Dar Dhiafa : Peut-on envisager un gouvernement sans Ennahdha ?    Mohannad Ali, Fatima Akif couronnée reine et roi du football freestyle africain lors du Freestyle UNLOCKED Africa 2020    Tunisie: Yassine Ayari [vidéo]: Le parlement doit être dissout    Tunisie – année scolaire 2020-2021: Ouverture de l'inscription à distance des élèves du primaire    Protestations et blocages de routes à cause des coupures d'eau : L'Aïd de la soif    Le coronavirus...encore des mois, voire des années    CONDOLEANCES : Salha LAABIDI        Concert «Nesmet al-mahabba» avec l'Orchestre philharmonique de Tunis sous la Direction de Chadi Garfi : Un régal !    ESS | Entraîneur : Benzarti dans le viseur    Deux fortes explosions à Beyrouth, bilan provisoire: une centaine de morts et 4000 blessés    Coronavirus : L'UEFA annonce une batterie de règles très strictes    Mini-Football | Coupe de Tunisie (finale) : Quel enjeu !    Affaire EST-WAC devant le tas : Il ne faut pas trop rêver !    La communauté tunisienne à Beyrouth va bien    Tunisie: 15 candidats à l'immigration clandestine dont une femme secourus au large de Kerkennah    Justice: Libération de Taoufik Ben Brik    Explosion de Beyrouth, un survivant tunisien raconte    Nouveau comité d'investissement pour fournir des solutions au financement de la résurgence énergétique de l'Afrique    Le bilan de l'explosion à Beyrouth dépasse 100 morts    Tunisie – Condoléances de Kaïs Saïed au président libanais    Explosions à Beyrouth : 50 morts et 2 750 blessés    Bilel Aloui revient avec son tricycle ‘'pédagogique''    Football : Iker Casillas annonce sa retraite    Ligue 1 : Programme TV de la 18ème journée    Danse contemporaine à «Sahriyet été 2020 A Hammamet» : Des œuvres riches et subtiles...    226 nouveaux cas de coronavirus en Libye    Lutte contre la migration irrégulière : Pour une coordination plus grande entre les forces sécuritaires et armées    Le coronavirus, un choc traumatique(1)    Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise    Pièce de théâtre "La conférence des oiseaux" à Sahriyet été 2020 à Hammamet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Noureddine Erray se félicite de l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU du projet tuniso-français sur la lutte contre la Covid-19
Publié dans WMC actualités le 02 - 07 - 2020

Le ministre des Affaires étrangères, Noureddine Erray, a déclaré que "le symbolisme de l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies, dans la soirée de mercredi 1er juillet 2020, du projet tuniso-français relatif à la lutte contre la pandémie de la Covid-19 réside dans l'extension du concept de la paix et de la sécurité à d'autres aspects, notamment celui de la santé, qui ne figuraient pas parmi les dossiers relevant de la compétence de ce conseil".
Pour le chef de la diplomatie tunisienne, l'adoption de ce projet "fournira à tous les pays du monde un soutien dans la lutte contre les crises non conventionnelles".
Il a rappelé à cet effet que la Tunisie avait déjà été membre du Conseil de sécurité des Nations unies à quatre reprises, estimant que sa participation au Conseil, cette fois-ci, "acquiert un caractère spécial et exceptionnel".
Erray a indiqué que l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une initiative tunisienne, que le président de la République a adressée à la communauté internationale et au Conseil de sécurité pour renforcer la lutte contre une pandémie sans précédent, est "un acquis majeur dans l'histoire de la diplomatie tunisienne et au sein du Conseil de sécurité, qui a lié les questions relatives à la santé et aux épidémies à la question de la paix et de la sécurité dans le monde".
Il a souligné que la diplomatie tunisienne avait mené toutes les actions diplomatiques possibles concernant ce dossier qui avait été adopté et soutenu, au début, par un groupe de pays élus au Conseil, avant que le projet français ne soit intégré au projet tunisien, et qu'ensuite, des négociations minutieuses avec les Etats membres aient été lancées, lors d'un deuxième round de négociations.
Erray a estimé que "la diplomatie tunisienne a réussi à mener ces négociations et à surmonter les différends et conflits entre un certain nombre d'Etats membres sur la forme et le contenu, avant qu'elle ne réussisse à fédérer tous les membres autour du projet", a-t-il affirmé.
Il est à noter que le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé, mercredi soir à l'unanimité, la résolution soumise par la Tunisie et la France concernant la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Cela intervient suite à un long processus de négociation qui s'est étalé sur plus de quatre mois depuis sa présentation en mars dernier aux membres du Conseil, sous sa version tunisienne.
Cette résolution prévoit la cessation des conflits armés pour une période bien déterminée et appelle les différentes parties concernées à une trêve pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire. La résolution affirme également que les cas de violence et d'instabilité provoqués par ces conflits peuvent conduire à un déclenchement de l'épidémie qu'il serait difficile d'en contenir les effets.
La résolution exige également que les opérations de maintien de la paix soient autorisées à s'acquitter des tâches qui leur sont confiées dans diverses zones de conflit.
Le projet tunisien a été salué par le Conseil de sécurité depuis sa proposition par le président de la République, Kaïs Saïed, à la faveur d'une série de consultations et de contacts qu'il a eus avec un certain nombre de chefs de pays frères et amis sur le projet tunisien, que la France a rejoint ultérieurement pour qu'il devienne un projet tuniso-français.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.