Coronavirus : 3 décès et 233 nouvelles contaminations, Bilan du 20 octobre    Europa League : Une soirée parfaite pour Lyon et Monaco    Bourse de Tunis – Wifak Bank : Baisse des fonds propres et du cours de l'action de la banque    Tunisie – Et la punition des sfaxiens continue et abat tous les records !    Europa League : Aymen Abdennour, consultant chez Bein Sports    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia est le bouc émissaire parfait !    Kaïs Saïed préside le Conseil des ministres et prône l'austérité    Une résolution du Parlement européen "pas trop mauvaise" pour Kaïs Saïed    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Conseil de la concurrence - Des amendes de près de 11 millions de dinars infligées à des cliniques privées    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Qui est Hassan Bedhief conseiller du président de la République chargé des Affaires économiques ?    Abir Moussi : Ce que fait le président du pouvoir établi aux députés est un crime !    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Le Yachting Festival de Gammarth, du 21 au 24 octobre, au Port Marina de Gammarth    Le Parc d'activités économiques de Zarzis s'ouvre à l'investissement des TRE    Ligue 1(CS Sfaxien) : le Mauritanien Ismail Diakité officiellement qualifié    La bibliothèque présidentielle: une institution américaine    Quel avenir pour la culture du colza en Tunisie ?    Moody's baisse la notation des dépôts bancaires à long terme de quatre banques tunisiennes    Les ministères de l'Equipement et des Domaines de l'Etat veulent mieux coopérer    Ami Assurances : Pas d'obligation d'OPA pour la BNA    Tunisie Covid-19 : Vaccination complète pour 66% de la population âgée de 75 ans et plus    AeTech : Augmentation du chiffre d'affaires de 41% au 30 septembre    Crise de l'huile subventionnée à Sfax, le directeur régional du commerce se prononce    Des avocats manifestent pour demander la libération de Seïf Eddine Makhlouf    UEFA Champions League : Equipe type de la J3    Ministère des Affaires Sociales: Versement des aides scolaires et universitaires très prochainement    Les relations tuniso-libyennes: Cafouillage diplomatique    TRANSTU: Le métro léger n°4 roulera sur une seule voie du 22 au 28 octobre 2021    Entretien téléphonique Najla Bouden-Abdelhamid Dbeibah    8ème Sfax Marathon International 2021, dimanche 7 Novembre    Sommet virtuel de la FIFA le 20 décembre    Europa League (Poules / 3è J) : les matches de ce jeudi    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    Barcelone vs Dynamo Kiev : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hédi Ben Abbès rassure sur "l'état" des entreprises nipponnes en Tunisie
Publié dans WMC actualités le 29 - 09 - 2020

Aucune entreprise japonaise n'a l'intention de quitter la Tunisie, en dépit des difficultés. C'est ce qu'indique, le président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (CCITJ), Hédi Ben Abbès, cité par la TAP.
Actuellement nous comptons 18 entreprises japonaises installées en Tunisie, précise Ben Abbès, rappelant que le rôle de la Chambre est d'inciter encore plus les Japonais à s'implanter en Tunisie, en leur demandant de s'appuyer sur les structures et les ressources humaines tunisiennes, a-t-il précisé dans un entretien téléphonique accordé à l'occasion de la tenue récemment des travaux de l'Assemblée générale de la CCITJ.
L'agence japonaise chargée de la promotion du commerce extérieur, la "Japan External Trade Organization (JETRO)", dont la mission est de soutenir les entreprises japonaises ainsi que les exportations du pays, envisage d'organiser une rencontre en Tunisie, en décembre 2020, entre les entreprises japonaises et tunisiennes pour examiner les perspectives d'investissement.
Ainsi, ces entreprises auront l'occasion d'identifier ensemble des opportunités d'affaires dans les domaines des nouvelles technologies de la communication, des énergies renouvelables et de l'agriculture, ce qui, a-t-il dit, dénote de la volonté du Japon de travailler avec la Tunisie. "D'où le choix porté sur notre pays pour abriter en 2022 le 8ème sommet de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique ou TICAD 8", a rappelé Ben Abbès.
La TICAD: une opportunité à saisir
La TICAD est une opportunité importante pour les entreprises tunisiennes à saisir afin de mettre en exergue les avantages comparatifs du site tunisien, par rapport aux pays concurrents, selon Ben Abbès.
En perspective de cette rencontre, la FIPA et la CCITJ, en collaboration avec l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), organiseront, en novembre 2020, des rencontres BtoB entre des entreprises japonaises et tunisiennes dans des domaines liés à des secteurs à haute valeur ajoutée.
A cet égard, le président de la CCITJ a fait remarquer que "la Tunisie a opté pour le commerce triangulaire, en encourageant les entreprises japonaises à investir en Tunisie tout en facilitant leur accès aux marchés régional et africain".
Pour Ben Abbès, la TICAD est un événement majeur qui réunit 50 chefs d'Etat et de gouvernement africains, en plus du Japon -représenté par son Premier ministre- et environ 45 00 participants. Elle constituera une occasion pour relancer l'économie tunisienne et présenter toutes les possibilités de développement qu'offre l'Afrique aujourd'hui.
Ce conclave verra la participation, des représentants de l'Organisation des Nations unies, du Programme des Nations unie pour le développement (PNUD), de l'Agence de développement de l'Union africaine, de la Banque mondiale ainsi que d'autres organisations internationales et régionales.
La TICAD est une initiative gouvernementale du Japon, pour le développement de l'Afrique, lancée en 1993.
"Malheureusement, la Tunisie, qui est censée être un hub africain, n'a pas su profiter de l'opportunité pour avancer le projet japonais Kaizen, dont les activités sont composées d'un cumul de petites actions d'amélioration de la productivité des employés à un coût très abordable par la participation de tous les membres de l'entreprise et mises en œuvre avec les moyens disponibles dans cette dernière", regrette Ben Abbès.
Et de préciser que les Japonais ont décidé de transférer ce projet au Kenya, car la Tunisie, depuis 12 ans, n'a pas donné de résultats concernant son application dans certaines entreprises alors que le pays était supposé devenir un leader dans ce domaine (Kaizen) pour partager son expérience avec les autres pays africains".
L'objectif est de disséminer en Afrique cette méthode, à travers l'échange des expériences réussies dans les différents pays du continent..
Vers un partenariat tuniso-japonais dans le domaine de la santé
"Actuellement, une entreprise tunisienne privée mène des discussions avec nos partenaires japonais afin des les voir apporter leur savoir-faire dans le domaine de la santé dans une approche gagnant-gagnant", a fait savoir le président de la CCITJ.
Cette entreprise pourrait ouvrir, dans deux ans, une unité de production des machines sophistiquées qui servent à la purification de l'air de tout virus. Ce genre de machine sera utilisé dans les hôpitaux, les cabinets médicaux et tout espace fermé.
Selon Ben Abbès, plusieurs entreprises tunisiennes veulent investir dans le domaine de la santé, sauf qu'elles ont besoin du savoir-faire et de la technologie, à l'instar de ceux du Japon.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.