Bilan Covid-19 : 2603 nouveaux cas et 75 décès en Tunisie    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Affaire des financements étrangers: L'Ambassade des Etats-Unis à Tunis réagit    Accord trouvé dans le dossier Shems Fm    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Tunisie [Vidéo + Photos]: Ambiance de Ramadan, les fromages, une particularité de Béja    Tunisie-Le ministre des affaires sociales fustige la non contribution des grandes surfaces aux efforts nationaux    Banque Mondiale : Hausse des prix de l'énergie de plus de 30% en 2021    BCT : Augmentation des billets et monnaies en circulation    BCT : Hausse du solde du compte central du gouvernement fin 2020    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    BH Bank : Hausse du PNB de plus de 13% à fin mars 2021    Billet | Relais de croissance    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    DECES : Tahar BEN JEBARA    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    CONDOLEANCES    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    Foot-Europe: le programme du jour    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Coupe de la CAF | Phase de groupes – 5e journée – Jaraaf-ESS (17h00) : Rien que la victoire !    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Expatriés : Aïssa Laïdouni champion de Hongrie    Le virus en terrain favorable !    Mechichi irait-il à Washington, avec Majoul et Taboubi ?    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hichem Mechichi : "Le déficit budgétaire sera au mieux ramené à 12% dans la nouvelle copie de LFC 2020"
Publié dans WMC actualités le 03 - 11 - 2020

" Le projet de Loi de Finances complémentaire a été retiré pour essayer d'apaiser le débat qu'a suscité le niveau élevé de déficit budgétaire, aux alentours de 14%. Nous allons revoir certains chiffres, bien que justes, en reportant certaines dettes qui pourraient l'être, mais les marges de manœuvres sont très limitées et le déficit budgétaire sera au mieux, ramené à 12% dans la nouvelle copie ", a indiqué, mardi, le Chef du Gouvernement, Hichem Mechichi.
Lors d'une conférence de presse tenue au palais d'Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd, Mechichi a souligné que "le niveau élevé de déficit budgétaire pour 2020, résulte pour une petite part, des répercussions de la crise sanitaire du coronavirus, mais surtout de la façon dont les chiffres du budget ont été présentés durant les dernières années et des scénarios optimistes qui étaient inscrits à tort, dans ces budgets ".
" Ce gouvernement a choisi de stopper l'hémorragie et le projet de LFC 2020 a été présenté en toute transparence et conformément aux normes. Etre choqué du niveau élevé de déficit que révèle ce projet, me renvoie à l'idée de briser le miroir quand l'image qu'il renvoie n'est pas conforme à ce que l'on en attendait, car tous les intervenants économiques dont la Banque centrale de Tunisie, étaient au courant de la manière dont les différents budgets ont été présentés ".
Et de poursuivre "nous tenons beaucoup à l'indépendance de la Banque centrale et nous sommes conscients de l'importance des paramètres qu'elle défend (inflation, parité du dinar), mais la BCT évolue elle aussi, dans le même contexte économique que le reste des intervenants et elle est certainement consciente, que d'autres paramètres sont tout aussi importants, à savoir ceux relatifs à l'approvisionnement des citoyens en nourriture, en médicaments ou en hydrocarbures, surtout dans ce contexte de crise sanitaire dont les répercussions devraient se sentir encore pour au moins, deux ans ".
" Que la Banque centrale joue un rôle dans le financement du déficit budgétaire à travers l'émission de bons de trésors assimilables, n'est pas d'une invention tunisienne. Plusieurs pays y compris les plus libéraux ont eu recours à cette solution, dont le Maroc et l'Egypte", a-t-il souligné.
" Cela ne sert à rien d'avoir une inflation maîtrisée quand le peuple a faim. Il faut trouver cet équilibre entre les différents paramètres et nous comptons beaucoup dans ce sens sur la compréhension des différents intervenants ".
Répondant à une question sur les solutions à adopter en cas de refus de la BCT de financer le déficit budgétaire, le Chef du Gouvernement a indiqué " notre relation avec la Banque centrale n'obéit pas à la logique de refus ou d'acceptation. Nous allons ensemble à travers le dialogue, trouver les mécanismes qui permettront à la BCT de contribuer au financement du déficit budgétaire, en préservant les paramètres qui relèvent de sa responsabilité. La responsabilité de sauver le pays est commune et la Banque centrale est responsable tout autant que le reste des acteurs économiques ".
Mechichi a, par ailleurs, fait savoir que " la nouvelle version du PLFC 2020 est bouclée et qu'elle va être retransmise à la commission parlementaire des finances, bien que les ajustements apportés sont minimes, pour pouvoir se pencher finalement sur la Loi de Finances 2021, afin de mettre en place les grandes réformes qui ont beaucoup tardé ".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.