AFI : Lancement d'une consultation pour assurer l'accessibilité à la zone industrielle, de Jaâfar Raoued et à la résidence pilote "Raoued City Center"    Tunisie : Les jeunes médecins en grève de 2 jours    Béja | Covid-19 : Le taux de guérison a dépassé 98%    Habib Bouhaouel nous quitte : un journaliste de talent et un caricaturiste redoutable    Tunisie | Soldes d'hiver 2021: Un bilan négatif    CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    COVID-19 : 651 nouvelles contaminations et 32 décès recensés le 26 février 2021    Mémoires: Dalila BLANCO    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Ligue 1 — Cet après-midi le classico (Mise à jour de la 6e journée) et deuxième manche de la 14e journée: Un hors-série qui vole la vedette !    Les plaies toujours ouvertes    NEWS: L'affaire Belkhiter    Mélange d'imprimés et de couleurs: Eviter les faux-pas !    Echappée belle: Voir Kairouan et… vivre    AME: tout ce qu'exige un nourrisson !    Ali Chabbouh, ancien attaquant du COT: «La Coupe 1988 a bousillé mon club»    Portez la chemise blanche et un débardeur avec classe    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Hamma Hammami : à bas le système    Ghannouchi au parti travailliste : rejoignez-nous pour unifier le peuple tunisien    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Si la justice m'était « comptée »...    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'inscription du couscous et de la pêche à la charfiya sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco célébrée à la Cité de la culture
Publié dans WMC actualités le 14 - 01 - 2021

Le ministère des affaires culturelles a organisé mercredi après-midi à la Cité de la Culture Chedli Klibi, une journée spéciale à l'occasion de l'inscription officielle des dossiers "Savoirs, savoirs-faire et pratiques liées à la production et à la consommation du couscous" et de la Pêche à la charfiya des Iles Kerkennah sur la liste représentative du patrimoine culture immatériel de l'Unesco.
La manifestation marquée par une exposition photographique et des outils traditionnels liés à la technique de la pêche à la charfiya ainsi que par des projections de deux films s'est déroulée sous la présidence du ministre des affaires culturelles par intérim Habib Ammar, en présence notamment du ministre des affaires sociales Mohamed Trabelsi, du gouverneur de Tunis Chedli Bouallegue, de l'ambassadeur délégué permanent de la Tunisie auprès de l'Unesco Ghazi Ghrairi, de la chargée de la direction de la culture et des programmes de sauvegarde du patrimoine à l'Alecso Hayet Ktat et des représentants des ambassadeurs de l'Algérie, de la Mauritanie et du Maroc.
Dans son mot d'ouverture, le ministre a tenu à préciser que la célébration de l'inscription du couscous sur la liste de l'Unesco est en fait une occasion pour mettre à l'avant une culture commune aux quatre pays maghrébins dépositaires d'une candidature conjointe, témoin à travers ce plat emblématique, du partage, de la coopération, du rapprochement et de l'unité autour d'un élément d'unification d'un patrimoine commun.
Habib Ammar a, à cette occasion, salué les efforts de toutes les parties et des quatre pays qui ont contribué à l'élaboration du dossier de candidature dans toutes ses phases avant son dépôt à l'Unesco qui a qualifié cette action conjointe d'exemple de coopération internationale en matière d'un patrimoine partagé illustrant à quel point le patrimoine culturel immatériel peut être un sujet sur lequel les Etats se retrouvent et coopèrent.
En ce qui concerne le deuxième dossier inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco en l'occurrence la pêche à la charfiya, le ministre a mis l'accent sur l'importance de cette technique des plus anciennes témoignant de l'intelligence du tunisien en matière de pêche traditionnelle. Il a dans ce contexte souligné les spécificités de cette technique artisanale ancestrale transmise de père en fils et perçue comme un facteur d'unité sociale et d'appartenance pour les habitants des Iles de Kerkennah.
Pour rappel "Les savoirs, savoirs-faire et pratiques liées à la production et à la consommation du couscous " et la pêche à la charfiya ont été inscrits officiellement sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco lors de la réunion du comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine le 16 décembre 2020.
Avec cette nouvelle réalisation, la présence de la Tunisie, a mentionné le ministre, sur la liste du patrimoine culturel immatériel est renforcée, notamment après l'inscription de la poterie de Sejnane et du palmier dattier au cours des trois dernières années en attendant deux autres dossiers de candidature," la harissa" et la calligraphie arabe d'ici la fin de l'année 2021.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.